Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    JONCOUR Serge

    Partagez

    askya
    M
    M

    JONCOUR Serge

    Message  askya le Mar 1 Mar 2011 - 19:21

    combien de fois je t'aime

    Serge Joncour est auteur de sept romans à succès, dont U.V. (prix France Télévision 2003) et Que la paix soit avec vous, également paru aux Editions J'ai lu.


    Broché: 157 pages
    Editeur : J'ai lu

    Je n'ai pas d'avis sur ce livre n'ayant pas réussi a rentrer dans le livre j'ai arreter la lecture a la deuxieme histoire.

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: JONCOUR Serge

    Message  Majuscule le Mar 1 Mar 2011 - 21:50

    Je l'ai lu également mais il y a longtemps ! je me rappelle juste avoir eu du mal à aller jusqu'au bout...
    J'ai retrouvé mon avis !

    Résumé : Livres comportant 17 nouvelles dont le thème est l'amour. Mais cet amour a plusieurs définitions, plusieurs définitions. Les personnages sont tous anonymes, on ne sait rien d'eux, même pas leur prénom, ni leur métier... rien. Ils nous racontent leur amour : ça va de celui du petit garçon pour sa mère, d'un couple éloigné, d'un homme qui le cherche, d'un couple réuni par la maladie, d'un amour véritable...

    Mon avis : Je n'ai pas de sentiments particulier face à ce livre. Je m'attendais à des histoires d'amour digne de Jane Austen mais aujourd'hui. L'écriture est assez mélancolique. La grisaille de Paris y est quasi permanente. J'ai eu une fois un petit sourire. Mais franchement, je n'ai ni aimé, ni détesté ce livre.

    Mazza
    ML
    ML

    Re: JONCOUR Serge

    Message  Mazza le Sam 12 Mar 2011 - 12:15

    Mercia askya et Majuscule pour vos ressentis, mais je vais passer mon tour sur vos conseils !

    caro
    ML
    ML

    Re: JONCOUR Serge

    Message  caro le Sam 12 Mar 2011 - 23:16

    Ah, je l'avais mis dans ma LAL chercher

    Pinky
    M
    M

    Re: JONCOUR Serge

    Message  Pinky le Dim 13 Mar 2011 - 12:42

    son nom me disait quelque chose, je n'ai rien lu de lui pourtant mais c'est lui qui a écrit le scénario du film "elle s'appelait Sarah" tiré du livre du même titre...

    n'étant pas une fan de nouvelles, je passe mon tour

    merci à vous Askya et Majuscule

    Nina
    ML
    ML

    Re: JONCOUR Serge

    Message  Nina le Sam 9 Fév 2013 - 13:14

    L'amour sans le faire.
    édition Flammarion - 319 pages.

    Quatrième de couverture :

    Après dix ans de silence, Franck téléphone un soir à ses parents. Curieusement, c’est un petit garçon qui décroche. Plus curieusement encore, il s’appelle Alexandre, comme son frère disparu des années auparavant. Franck décide alors de revenir dans la ferme familiale. Louise, elle, a prévu d’y passer quelques jours avec son fils. Franck et Louise, sans se confier, semblent se comprendre. » On ne refait pas sa vie, c’est juste l’ancienne sur laquelle on insiste « , pense Franck en arrivant. Mais dans le silence de cet été ensoleillé et chaud, autour d’un enfant de cinq ans, » insister » finit par ressembler à la vie réinventée. L’ amour sans le faire, c’est une histoire de la tendresse en même temps qu’un hymne à la nature, une nature sauvage, imprévisible, qui invite à changer – et pourquoi pas à renaître.

    Mon avis :

    Touchant est le premier mot qui me vient à l’esprit pour qualifier ce livre. L’amour sans le faire raconte simplement une histoire d’amour et de tendresse. Dans le même temps, je lis un autre livre qui aborde les mêmes thèmes, et qui pâtit de la comparaison.
    En effet, Franck, après avoir surmonté un coup dur (nous comprenons qu’il a été gravement malade), après s’être résigné à sa solitude, après sa séparation d’avec sa compagne, décide de renouer avec ses parents, qu’il n’a pas vu depuis dix ans, depuis le jour où il est venu leur réclamer sa part d’héritage, creusant ainsi le fossé entre lui, le citadin, le reporter, l’homme d’images, et eux, ancrés à leur terre et à leurs souvenirs. Tout a changé depuis son départ, mais pas comme il le pensait. Ce petit coin du Lot est devenu tellement isolé que même le car ne le dessert plus. La ferme, si elle semble de prime abord à l’abandon, contient pourtant des trésors de modernité : un écran plat, un portable… Franck doit redécouvrir ses parents qui ont continué à vivre – sans lui – qui ont évolué – sans lui, et surtout sans son frère Alexandre.
    On pourra objecter que les thèmes utilisés sont classiques : drame familial (la mort d’Alexandre est-elle un accident ? un suicide ?), secret de famille, non-dits, que l’on doit plus à la pudeur, à la compréhension tacite qu’à la volonté de ne pas voir les choses en face. Pudeur : tel est vraiment le maître mot de cette oeuvre, rencontre entre trois solitudes qui s’apprivoisent mutuellement, Franck, convalescent sans le dire, Louise, femme d’un seul amour, et Alexandre, ce fils envers lequel elle a du mal à exprimer son amour.
    Le roman est aussi ancré dans la réalité sociale, sans être pesant. A l’heure des fermetures, des restructurations, de la PAC (tiens, les médias n’en parlent presque plus), la solidarité n’est pas lettre morte, même si la tentation du chacun pour soi est là, et bien là.
    L’amour sans le faire est une agréable découverte littéraire.

    Pinky
    M
    M

    Re: JONCOUR Serge

    Message  Pinky le Dim 10 Fév 2013 - 11:38

    merci Nina, je le note dans mon petit carnet

    Nina
    ML
    ML

    Re: JONCOUR Serge

    Message  Nina le Dim 10 Fév 2013 - 13:45

    Merci Pinky pour ta visite.

    Pinky
    M
    M

    Re: JONCOUR Serge

    Message  Pinky le Dim 10 Nov 2013 - 15:22

    L'AMOUR SANS LE FAIRE

    Mon ressenti

    J’ai été touchée par Franck et Louise, blessés par la vie. Ce sont des écorchés vifs empêtrés dans leurs émotions ne sachant comment les exprimer, pensant à tort qu’ils n’ont que peu de valeur. Pour ces deux personnes, le challenge est de taille : comment reprendre réamorcer un dialogue alors qu’il a été rompu il y a longtemps ? Comment quitter, sortir de sa prison mentale que l’on a érigé pour se protéger ?

    Simplement et avec brio, Serge Vaucour sait trouver les justes mots pour poser les questions dans lesquelles chacun d’entre nous est ou a été confronté à un moment. L’isolement, la solitude, la reconnaissance de sa valeur à ses propres yeux mais aussi aux yeux de notre entourage, la violence et le harcèlement sont autant de résonances possibles à nos vies.

    AU delà des mots, c’est la rencontre magique entre deux êtres qui vont se reconnaître et apprendre ensemble à changer de regard, à de positionnement et à s’autoriser à faire un pas vers la lumière. Avec l’aide de ce petit garçon qui vient avec vivacité et joie de vivre leur apprendre l’urgence de vivre dans le présent pour mieux imaginer un futur.

    Une histoire poétique, un hymne à la vie… seul petit bémol, une question : l’enfant peut-il être la réponse à tous nos problèmes et peut-il les résoudre ?

    A découvrir

    Merci Nina pour cette découverte

    Contenu sponsorisé

    Re: JONCOUR Serge

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:38


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 12:38