Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    DAHL Roald

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    DAHL Roald

    Message  Pinky le Dim 16 Jan 2011 - 19:01

    Le chien de Claude



    Roman

    101 pages édité chez Folio en mai 2008

    Résumé

    Connaissez-vous
    les différentes manières de capturer les rats ? De faire fortune avec
    un tonneau de mazout vide et quelques morceaux de viande ? Avez-vous une
    idée des secrets que peut dissimuler une meule de foin ? Et que
    savez-vous sur les courses de lévriers ? Entrez dans l'univers de Roald
    Dahl où chaque éclat de rire est suivi d'un grincement de dents !


    Mon avis

    un
    auteur que je ne connaissais pas du tout et qui m'a surpris, je ne
    m"'arrêterai pas à ce petit livre. C'est un univers que l'on connait :
    c'est la campagne. Par contre, la manière, de raconter l'histoire, de
    poser ses personnages est déroutante et décalée.

    C'est une
    nouvelle parlant de rats et de courses de lévriers... comment choper des
    rats et comment faire courir un chien... Le démarrage m'a laissé un
    peu étonnée, je ne savais pas où l'auteur voulait aller (peut être que
    je n'avais pas compris ... !) puis l'histoire aborde un autre versant :
    il est plus facile alors d'y rentrer, c'est plus sympathique dés que
    l'histoire du chien apparaît.

    L'histoire parle de rat et de chien, ce petit livre ne me laissera pas un souvenir impérissable dans le temps.

    Par contre, je pense que je lirai un autre livre de cet auteur pour avoir une autre idée.

    Nina
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  Nina le Mar 23 Aoû 2011 - 23:19



    édition Folio cadet - 60 pages.

    Quatrième de couverture :

    Blanche-Neige inculpée, Boucle d'Or démasquée par les trois ours ! Découvrez les dessous de l'affaire Cendrillon, la véritable histoire du Petit Chaperon rouge ou encore le sort incroyable réservé aux Trois Petits cochons... Reconnaîtrez-vous nos plus célèbres contes de fées, dans cette version en rimes épouvantablement comique ?

    Mon avis :

    Je serai brève, je dirai simplement : savoureusement drôle. Les réécritures de contes ne sont pas nécessairement heureuses, là, elles sont jubilatoires et me donnent envie de les découvrir en anglais, bien que la traduction d'Anne Krief (en vers et contre tout) soit une grande réussite. Il fallait oser faire rimer sensass avec tu m'épousasses.
    Roald Dahl semble répondre à une question : et si les héros de contes avaient un autre destin ? Après tout, épouser un prince n'est peut-être pas gage d'une union réussie, surtout si le prince a du mal à maîtriser un tempérament colérique et expéditif. De même, fi de la naïveté du petit Chaperon rouge (et du susdit chaperon) : cette jeune fille a un bel avenir de redresseur de porc, pardon de tort devant elle.
    Vous ne trouverez pas de leçon de morale, chez Roald Dahl, comme dans les contes de Perrault, ou plutôt si, on en trouve une dans Jacques et le haricot magique, mais elle est tellement simple et logique tout en étant fortement teintée d'humour noir qu'elle en devient fabuleusement drôle.

    Pinky
    M
    M

    Re: DAHL Roald

    Message  Pinky le Mer 24 Aoû 2011 - 8:18

    toujours aussi génial cet auteur, et teinté avec beaucoup d'humour, on ne se lasse pas de le lire
    merci Nina pour cette présentation, je garde un très bon souvenir de ce livre

    Nina
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  Nina le Mer 24 Aoû 2011 - 22:22

    Merci pour ta visite Pinky.

    Je lis beaucoup de contes en ce moment, je trouve cette lecture apaisante.

    Pinky
    M
    M

    Re: DAHL Roald

    Message  Pinky le Jeu 25 Aoû 2011 - 9:12

    tout à fait Nina, c'est une autre façon de voir le monde mais en douceur, tu as bien raison

    Nina
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  Nina le Ven 9 Déc 2011 - 15:35

    Les deux gredins.
    Édition folio junior - 98 pages.

    Mon résumé :

    Compère Gredin et sa femme sont deux vieillards qui ont un loisir très particulier : être méchant. Quand ils ne sont pas méchants entre eux, ils sont méchants envers les autres.

    Mon avis :

    Voici un court roman extrêmement distrayant, et quand je dis distrayant, je pourrai préciser que nous avons là toute la folie et tout l'humour de Roald Dahl. Difficile d'écrire des portraits plus péjoratif que ceux que l'auteur dresse de ces deux personnages principaux. Ils ne sont pas laids, ils sont repoussants, et gare à ceux qui s'approchent d'eux.
    Les deux gredins se sont bien trouvés. Ils n'ont pas l'intelligence du mal, ils ont la bêtise du mal. Débordant d'une énergie malsaine, ils ne cessent de se venger de ce qu'ils se sont mutuellement infligés. Tout simplement hilarant et je ne vous parle même pas des illustrations qui sont tordantes.
    J'ai beaucoup moins ri quand ils ont manifesté leur cruauté innée envers les animaux ou envers les enfants. Mais s'ils sont cruels, ils restent bêtes, et se venger d'un méchant est une douce vengeance.

    Pinky
    M
    M

    Re: DAHL Roald

    Message  Pinky le Ven 9 Déc 2011 - 20:39

    j'ai bien aimé aussi celui-ci... la méchanceté est toujours terrible car elle s'adresse toujours à des êtres qui en général ne peuvent se défendre ou n'osent pas le faire... et de fait la vengeance est alors douce...

    Nina
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  Nina le Ven 9 Déc 2011 - 23:05

    Merci Pinky pour ta visite.
    La douceur de la vengeance vient aussi de sa non-préméditation : les méchants sont pris aux pièges de leurs propres défauts.

    Pinky
    M
    M

    Re: DAHL Roald

    Message  Pinky le Sam 10 Déc 2011 - 9:44

    tout à fait Nina

    Mazza
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  Mazza le Sam 10 Déc 2011 - 20:46

    Moi j'aime bien "James et la grosse pêche", Matilda (adapté au cinéma) et "Charlie et la chocolaterie", qui a été aussi adapté au cinéma avec Johnny Depp ( rougir )

    Pinky
    M
    M

    Re: DAHL Roald

    Message  Pinky le Dim 11 Déc 2011 - 11:27

    James et la grosse pêche est aussi adaptée au cinéma

    binou
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  binou le Ven 9 Mar 2012 - 10:31

    LE CHIEN DE CLAUDE



    Broché: 101 pages
    Editeur : Gallimard (15 mai 2008)
    Collection : Folio

    Mon avis

    Eh bien si il y de l'humour, je ne l'ai pas trouvé. C'est tout simplement sordide et cruel !
    La dernière histoire, la plus longue, raconte les combines et les tortures infligées aux lévriers de courses. Vraiment rien de "comique et grinçant".
    Le seul point "positif" pour moi, c'est que l'auteur dénonce les pratiques sadiques faites sur les chiens de courses et que les gens ignorent. Certaines de ces pratiques sont encore d'actualité !!!
    Si vous aimez les animaux, ne le lisez pas.

    caro
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  caro le Ven 9 Mar 2012 - 11:50

    Je crois que c'est ce que je vais faire Binou pale

    binou
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  binou le Ven 9 Mar 2012 - 16:35

    peut-être suis-je aussi trop sensible à la cause des lévriers pour "apprécier" ce livre ? Quoique quand il parle de la façon de tuer un rat sans les mains et sans les pieds, ce n'est pas mieux !!! pfff rouge de colère

    caro
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  caro le Sam 10 Mar 2012 - 13:00

    J'ai du mal aussi à supporter les tortures sur animaux même si c'est de la fiction.

    snoopy9010
    LH
    LH

    Re: DAHL Roald

    Message  snoopy9010 le Lun 13 Aoû 2012 - 18:20

    ESCADRILLE 21



    Dahl parle ici de son vécu dans la RAF durant la Seconde Guerre Mondiale. J'ai été marqué par ce petit livre qui parle de choses terribles avec des mots simples et humains.

    A mettre entre toutes les mains !

    Nina
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  Nina le Jeu 20 Sep 2012 - 19:06

    Merci pour cet avis Snoopy.

    Nina
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  Nina le Jeu 20 Sep 2012 - 19:08


    Coup de gigot.
    Edition Folio - 124 pages.

    Mon avis :

    Les femmes sont les personnages principaux de ces quatre nouvelles. Bien sûr, ces nouvelles sont souvent regardés comme des nouvelles comiques, destinées à un lectorat assez jeune. Regardons plutôt de plus prêt.

    L’héroïne de Coup de gigot est enceinte jusqu’aux yeux et pourtant, boit un whisky léger tous les soirs avec son mari. Autre temps, autre moeurs. Naïve ? Oui, mais surtout amoureuse de son mari. Il est normal qu’elle s’inquiète pour lui qui travaille tant, qu’elle lui prépare de bons dîner. Policier n’est vraiment pas un métier facile. Nous ne saurons jamais vraiment ce qu’il lui a dît, lors de cette soirée du jeudi soir, qui aurait dû être une soirée comme les autres. Nous le devinons, à cause des conséquences – pour le mari. La morale voudrait que l’on se méfie des apparences (et elle est juste pour la nouvelle “La logeuse”). Mais ce n’est pas la faute de la morale si les co-équipiers de Patrick sont si peu doués, si sa dévouée épouse sait parfaitement jouer avec les apparences, et, finalement, prendre une revanche bien méritée dans cet univers où les hommes ont tous les droits.

    Ce n’est pas l’héroïne de tous les chemins mènent au ciel qui me contredira. Quel défaut a-t-elle ? Une innocente phobie, que son mari se complaît à entretenir. Il est détestable en tout point : avare, égoïste, presque sadique avec sa dévouée épouse. Le dénouement n’en est que plus jubilatoire. Vous avez dit : humour noir ? Vous avez raison. J’adore la manière dont elle a su maintenir les apparences, les convenances. Rien ne vaut une respectable vieille dame pour cela.

    Et si la liberté était dans le veuvage ? C’est ce que pense Mary, du couple William et Mary. Comme sa compagne de Tous les chemins mènent au ciel, elle a subi son mari pendant trente ans, sans même avoir la consolation d’avoir des enfants. Aussi, quand enfin elle peut être livre de faire ce qu’elle veut, fumer, manger des pâtisseries, regarder la télévision, la découverte des dernières volontés de son mari ne vont pas être accueillies dans la joie. Obtus, rigide, égoïste, il ne se doute pas à quel point il est facile de secouer le joug quand l’époux bien-détesté n’est plus. S’il avait été moins sot, il aurait pu s’en douter tout seul. Willam et Mary est l’illustration parfaite que l’on peut passer sa vie seule, même à deux.

    Pinky
    M
    M

    Re: DAHL Roald

    Message  Pinky le Jeu 20 Sep 2012 - 20:09

    lourd sujet pour un roman jeunesse ...

    merci Nina

    Nina
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  Nina le Jeu 20 Sep 2012 - 21:13

    Merci de ta visite Pinky.
    Je le vois peut-être ainsi parce que je suis adulte. Il n'empêche :
    Spoiler:
    l'héroïne de Coup de gigot, celle de Tous les chemins mènent au ciel et celle de La logeuse sont des tueuses. Certes, dans Tous les chemins mènent au ciel, le mari est victime de son propre sadisme. S'il n'avait voulu faire souffrir une fois de plus sa femme en tentant de l'empêcher de prendre son avion, il ne serait pas trouvé enfermé dans un ascenseur pendant six semaines - et quoi qu'en disent certains lecteurs optimistes, je ne crois pas qu'il ait survécu.

    Note : deux de ces nouvelles, au moins, ont été adaptées à la télévision dans les années soixante dans la collection Alfred Hitchcock présente.

    Pinky
    M
    M

    Re: DAHL Roald

    Message  Pinky le Ven 21 Sep 2012 - 8:04

    je me souviens de cette sérié... humour noir, est-ce que nos jeunes ont ce recul là sur une relation de couple... alors qu'ils ont sous leurs yeux celui de leurs parents... ? Pas facile et pas évident !

    caro
    ML
    ML

    Re: DAHL Roald

    Message  caro le Ven 21 Sep 2012 - 11:17

    Merci Nina pour cet avis Very Happy

    Contenu sponsorisé

    Re: DAHL Roald

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:16


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 17:16