Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BEN JELLOUN Tahar

    Partagez

    Elialwenn
    LEH
    LEH

    BEN JELLOUN Tahar

    Message  Elialwenn le Mar 8 Mar 2011 - 21:29

    ➢ L'enfant de Sable



    Édition : Point
    Année d'édition : 1985
    +/- 200 p.

    L'Enfant de Sable est l'histoire d'un garçon fabriqué, d'une fille manquée : l'échec exemplaire d'une
    vie, le récit d'une solitude, une méditation vertigineuse sur l'identité.
    Il était une fois au Maroc un honorable père de famille qui avait eu sept filles d'affilée et se
    désespérait de ne pas obtenir de garçon. Rien - ni consultations auprès des marabouts, ni prières
    à Allah, ni sorcellerie, ni médecine - n'avait été négligé pour rendre la nature favorable. Malgré tant
    de soins, l'épouse bien « aimée » - à en juger par les châtiments dont elle était l'objet -, demeurait
    une « véritable usine à fabriquer des filles ». La perspective d'une huitième naissance,
    probablement féminine, détermina notre homme, furieux contre le destin, à user d'un subterfuge
    dont l'énormité donne à rêver.
    C'est ainsi qu'Ahmed, qui n'avait de masculin que le nom, vint au monde avec la complicité d'une
    sage-femme. Le bienheureux père pouvait enfin se reposer sur son auguste rejeton du soin de
    perpétuer l'honneur du nom. Il était désormais rassuré sur le sort de l'héritage familial, à la grande
    déception de son frère et de sa maisonnée. D'héritage, il est en effet singulièrement question dans
    L'Enfant de sable, mais il s'agit de bien autre chose qu'une simple manoeuvre financière.
    Ahmed se retrouve promu fils du mensonge et de l'imposture. Enfant providentiel, il est l'erreur
    incarnée, la faute faite chair dont l'existence apparaît la seule caution de cette famille. Partant, la
    seule garantie d'une société mensongère où les individus sont réduits à des rôles dans laquelle la
    violence du désir est bâillonnée.

    Avis :
    J'ai adoré cette histoire, je l'ai lu pour la première fois en 5e secondaire (1re chez les français) et l'ai relu l'année passée lors d'une analyse d'une oeuvre de littérature francophone et c'était toujours avec plaisir que j'ouvrais les ouvrages. Car oui cette histoire est divisée en deux livres...
    J'ai pu découvrir un monde inconnu, enlever tous les stéréotypes et préjugés que je connaissais sur les "arabes" et lire la vraie vie de certaines personnes de ces régions.
    Ben Jelloun écrit avec une telle souplesse, c'est agréable de lire ces histoires, malgré leur tristesse...
    Je n'en dis pas plus mais je vous les conseille vraiment !!


    Dernière édition par Elialwenn le Mar 8 Mar 2011 - 21:40, édité 1 fois

    Elialwenn
    LEH
    LEH

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Elialwenn le Mar 8 Mar 2011 - 21:35

    ➢ La Nuit Sacrée



    Édition : Points - 1995, 188 p.
    Première édition : Cadre rouge chez Le Seuil - 1987


    La Nuit Sacrée, la suite de l'Enfant de Sable de Tahar Ben Jelloun, raconte comment Zahra, élevée en tant que garçon dans une famille islamiste, va découvrir sa féminité. Enfin libérée par son père, celle-ci partira à la quête de son identité en tant que femme. D'abord violée par un inconnu, elle sera accueillie par l'Assise, gérante d'un hammam et par son frère aveugle appelé le Consul. Elle y sera appelée l'"Invitée", elle deviendra femme de ménage, puis la confidente du Consul. La quête de cette femme arrivera à son apogée lorsque le Consul l'accepte en tant que sa maîtresse et en tombe amoureux. Malheureusement son passé refait surface, en effet l'Assise, jalouse de l'amour entre son frère et l'Invitée, Zahra, retrouve l'oncle de Zahra. Afin d'échapper à ce passé, Zahra tue de sang-froid cet homme tant détesté et se retrouve en prison. Là, elle décide de vivre dans l'obscurité et tente de se faire oublier. Mais son passé fait de nouveau surface, lorsque ses soeurs, au nombre de cinq, viennent la mutiler dans la prison sous la complicité de l'une des gardiennes. Sa mutilation est telle qu'elle a perdu définitivement son identité féminine, en effet, elles l'ont excisée. Lors de ses visites à l'hôpital, le Consul ne dit plus un mot, il reste dans son coin. Dans une lettre, il lui explique pourquoi il est devenu comme ça.
    La mort de Zahra arrivera peu après sa sortie de prison, elle attendra enfin le bonheur en retrouvant au paradis, le Consul et l'Assise.

    L'avis est le même que pour l'enfant de sable ^^


    Pinky
    M
    M

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Pinky le Mer 9 Mar 2011 - 11:59

    merci Elialwenn pour ces deux avis... j'ai déjà eu l'occasion de lire des choses équivalente sur ses enfants nées filles que l'on habille et que l'on investit d'une identité masculine... mais à 10 ans, il faut choisir....

    je note le premier, le second, j'ai déjà lu pas mal sur cela... donc je passe

    Elialwenn
    LEH
    LEH

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Elialwenn le Mer 9 Mar 2011 - 15:17

    je suis sure que le premier te laissera sur ta fin et te donnera envie de lire le second
    même si j'ai déjà pas mal raconté dessus ^^

    bonne lecture Wink

    Pinky
    M
    M

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Pinky le Mer 9 Mar 2011 - 18:35

    peut être tope là

    Little girl
    LEH
    LEH

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Little girl le Mer 9 Mar 2011 - 21:15

    Merci Elialwenn, L'enfant de sable est dans ma PAL, tu me donnes envie de m'y plonger bientôt. Smile

    Mazza
    ML
    ML

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Mazza le Jeu 10 Mar 2011 - 12:08

    Merci Elialwenn pour ces avis, je vais noter cet auteur !

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  thereadeuse le Jeu 13 Sep 2012 - 15:56

    Le bonheur conjugal



    Auteur : Tahar Ben Jelloun
    Edition : Gallimard
    Pages : 361
    Genre : roman d’amour

    Résumé quatrième de couverture :

    Casablanca, début des années 2000. Un peintre, au sommet de sa gloire, se retrouve du jour au lendemain cloué sur un fauteuil roulant, paralysé par une attaque cérébrale. Sa carrière est brisée et sa vie brillante, faite d’expositions, de voyages et de liberté, foudroyée.
    Murée dans la maladie, il rumine sa défaite, persuadé que son mariage est responsable de son effondrement. Aussi décide-t-il, pour échapper à la dépression qui le guette, d’écrire en secret un livre qui racontera l’enfer de son couple. Un travail d’auto-analyse qui l’aidera à trouver le courage de se libérer de sa relation perverse et destructrice. Mais sa femme découvre le manuscrit caché dans le coffre de l’atelier et décide de livrer sa version des faits, répondant point par point aux accusations de son mari.
    Qu’est-ce que le bonheur conjugal dans une société où le mariage est une institution ? Souvent rien d’autre qu’une façade, une illusion entretenue par lâcheté ou respect des convenances. C’est ce que raconte ce roman en confrontant deux versants d’une même histoire.

    Mon avis :

    Histoire très émouvante, et très bouleversante. L’auteur sait décrire avec soin ses émotions.
    Nous lisons les deux points de vue : celui du peintre qui critique sa femme, et évoque sa relation avec elle ; et le point de vue de sa femme qui lui répond après avoir lu le manuscrit.
    Très bien écrit, à lire.
    5 etoile jaune coup de coeur

    Nina
    ML
    ML

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Nina le Jeu 13 Sep 2012 - 17:03

    Merci pour cet avis Thereadeuse.
    Je ne suis pas très tentée.

    Pinky
    M
    M

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Pinky le Ven 14 Sep 2012 - 8:47

    merci Thereadeuse pour cet avis, je ne connais pas, je vais certainement le feuilleter

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 26 Juil 2014 - 21:13

    L'ablation
    125 pages

    Résumé :
    "Témoins vigilants, observateurs attentifs, il arrive parfois que les romanciers se voient confier des vies pour les raconter dans leurs livres. Ils font alors fonction d'écrivain public. C'est ce qui m'est arrivé il y a deux ans lorsqu'un ami, qui avait été opéré de la prostate, m'a démandé d'écrire l'histoire de son ablation. Je l'ai écouté pendant des heures. Je l'ai accompagné dans ses pérégrinations hospitalières. Je suis devenu ami avec le professeur d'urologie qui le suivait. L'idée d'un livre s'est imposée peu à peu. Un livre utile qui rendrait service aux hommes qui subissent cette opération, mais aussi à leur entourage, leur femme, leurs enfants, leurs amis, qui ne savent comment réagir. Mais la situation était délicate : fallait-il, comme le demandait mon ami, tout raconter, tout décrire, tout révéler ? Après réflexion, j'ai choisi de tout dire", Tahar Ben Jelloun.


    Mon avis :
    C'est l'histoire, retranscrite par l'auteur, de l'ablation de la prostate d'un ami. Ce roman est raconté à la 1ere personne, comme si le héros l'avait écrit lui-même. On découvre par quelles étapes il est passé, ses doutes, ses angoisses, sa déprime. Ca se lit vite, ça permet de mieux comprendre cette maladie. Beau témoignage. 
     4,5 etoile jaune 

    Volodia
    LA
    LA

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Volodia le Mar 29 Juil 2014 - 21:25

    J'aime beaucoup Tahar Ben Jalloun et énormément apprécié L'enfant de sable et La nuit sacrée deux livres qui mettent en exergue la condition des femmes dans les pays du Maghreb et leur difficulté à se faire respecté en tant que femme et mère de fille.

    C'est d'ailleurs étonnant et courageux qu'un homme Marocain prenne ainsi parti pour l'évolution des femmes ....

    Contenu sponsorisé

    Re: BEN JELLOUN Tahar

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:25


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 18:25