Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    VAN HORN, Nina

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    VAN HORN, Nina

    Message  Nina le Dim 13 Mar 2011 - 18:55


    Titre : Hell of a woman.
    Auteur : Nina Van Horn.
    Editeur : sociétés des écrivains.
    Nombre de pages : 223.

    Quatrième de couverture :

    Ces Femmes du Blues étaient des «Journalistes-chanteuses » dont Nina Van Horn se revendique, elles décrivaient par petites touches précises la dure société de la Grande Dépression. La Ségrégation, l’alcoolisme ou la drogue… Elles n’avaient pas peur d’aborder des sujets aussi tabous que l’homosexualité, le racisme au quotidien et les droits des femmes.

    Mon avis :

    Ce livre est écrit par une passionnée, qui nous raconte la vie de douze femmes d'exception. Je pense que le livre aurait été très différent s'il n'avait pas été écrit par une femme qui chante et qui, par conséquent, comprend parfaitement ce que ces femmes ont pu ressentir.

    Douze femmes unies par leur passion de la musique, douze destins très différents. Parmi elles, je n’en connaissais que deux : Bessie Smith, dont le destin avait profondément choqué Janis Joplin et Billie Holiday. Laissez-moi vous présenter les autres : Alberta Hunter, Victoria Spivey, Memphis Minnie, Lil Green, Ma Rainey, Georgia White, Mildred Bailey, Kate McTell, Sister Rosetta Tharpe, et Odetta. Dès leur plus jeune âge, elles ont ressenti le besoin de chanter. Elles ont parfois pris la route très tôt, quittant leur famille parce que leur quotidien était difficile (pour ne pas dire plus). Elles n’ont pas eu peur d’aborder des thèmes tels que l’alcoolisme, la prostitution et l’homosexualité féminine, de manière détournée, bien sûr : la censure veillait, les rumeurs couraient et elles eurent le courage d’y répondre avec talent.

    Les deux premiers chapitres retracent l’histoire des Etats-Unis pendant les années qui virent l’émergence du blues. Ils sont indispensables pour comprendre la situation économique et le racisme d’état. Au fil des douze chapitres suivants, il fera fréquemment irruption : impossible de chanter dans la même salle que les blancs, de loger dans le même hôtel en tournée, impossible d’être soignée dans le même hôpital.

    Chaque chapitre a la même structure : il ne se contente pas de nous raconter, la vie et la carrière de la chanteuse, il l’illustre par des documents d’époque (photos, pochettes de disque, affiches de tournées; timbres) ou plus récents et se termine par le texte d‘une chanson. J’ai une tendresse particulière pour les dernières photos sur scène d’Alberta Hunter ou de Victoria Spivey. Plus sombre, leurs sépultures sont parfois photographiées. Elles sont le témoignage de leurs admirateurs mais, pour certaines, de la brièveté de leur existence. Lil Green est morte à 35 ans d‘une pneumonie, Mildred Bailey, Bessie Smith et Billie Holiday mourront au milieu de la quarantaine, Ma Rainey avait 54 ans quand elle s’est éteinte.

    Nina Van Horn a choisi le texte qui était le plus représentatif de l’art de la chanteuse. Pour Billie Holiday, Strange fruits s’imposait. Les autres textes ne sont pas en reste et détonnent par leur engagement ou par la manière dont-elles dépeignent une époque. Je pense à God don’t like it de Kate McTell, qui dépeint les ravages de l’alcoolisme. Cette chanteuse est sans doute la moins connue de toutes car après son divorce, elle a cessé de chanter et mené une paisible vie de famille. Elle seule a mis fin définitivement à sa carrière car en dépit de pause, volontaire (prendre soin d'un membre de sa famille) ou non, toutes les chanteuses évoquées ont repris leur carrière envers et contre tout, parce que rien ne pouvait remplacer le fait de chanter sur scène.

    Je n'aurai qu'un bémol à apporter : les coquilles ont gêné ma lecture. Ce sont essentiellement des erreurs d’accentuation (a/à, où/ou) qui nuisaient vraiment à ces textes enthousiastes.

    J'espère sincèrement que ce livre aura une suite et nous permettra de découvrir d'autres chanteuses.

    caro
    ML
    ML

    Re: VAN HORN, Nina

    Message  caro le Dim 13 Mar 2011 - 20:04

    Ca a l'air intéressant, je le note Nina Very Happy

    Nina
    ML
    ML

    Re: VAN HORN, Nina

    Message  Nina le Dim 13 Mar 2011 - 21:40

    Merci Caro.

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN HORN, Nina

    Message  Pinky le Ven 24 Jan 2014 - 11:13

    merci Nina

    Contenu sponsorisé

    Re: VAN HORN, Nina

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:46


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 16:46