Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    VAN CAUWELAERT, Didier

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  caro le Mar 22 Mar 2011 - 23:30



    "Les Témoins de la mariée"

    Editeur : Albin Michel
    Pages : 248 p.
    Genre : Roman contemporain

    Résumé quatrième de couverture :

    "Nous étions ses meilleurs amis : il nous avait demandé d’être ses témoins. Cinq jours avant le mariage, il meurt dans un accident de voiture.
    Ce matin, à l’aéroport, nous attendons sa fiancée. Elle arrive de Shanghai, elle n’est au courant de rien et nous, tout ce que nous savons d’elle, c’est son prénom et le numéro de son vol.
    Comment lui dire la vérité ? Nous nous apprêtions à briser son rêve ; c’est elle qui, en moins de vingt-quatre heures, va bouleverser nos vies.
    Mais cette jeune Chinoise est-elle la femme idéale ou bien la pire des manipulatrices ?"

    Avis :

    Un roman à quatre voix où les 4 amis de Marc prennent la parole à tour de rôle suite au décès de celui-ci. Marc, le séducteur impénitent, avait lâché une bome avant de mourir : il s'apprêtait à épouser une jeune chinoise rencontrée lors d'un reportage-photos, ce qui avait fortement surpris ses amis d'autant que sur la photo Yun n'a rien de spécial. Quelle surprise pourtant quand ils la rencontrent à l'aéroport !
    C'est d'abord Bany qui prend la parole, chauffeur et homme à tout faire de Marc. Puis Marlène, galeriste qui a été tour à tour la maîtresse des quatre hommes. Puis c'est au tour de Jean-Claude, gérant d'un hôtel et incapable d'oublier sa femme. Et, enfin, Lucas, ancien journaliste, paraplégique et président d'une association pour la défense du Tibet. Peu à peu se dessine leur relation avec Marc : photographe richissime c'est lui qui finançait chacune de leurs activités : voitures de luxe, galerie d'art, hôtel et fondation. Mais il était surtout leur modèle, leur ciment, leur pygmalion. Que vont-ils devenir sans lui ? Et que faire de Yun ? Aimait-elle vraiment Marc ? Est-elle aussi naïve et innocente qu'elle le paraît ?
    Ce livre est un beau roman sur l'amitié et l'amour, on apprend à connaître le passé des personnages, leurs blessures et leurs envies mais aussi leur peur de se lancer dans la vie et de réaliser leurs rêves. Quand à Yun, c'est un personnage qui ne manquera pas de vous surprendre.
    Tout en nuances et en finesse, un très beau portrait de quadras.

    4 etoile jaune

    Cyndie
    A
    A

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Cyndie le Mer 23 Mar 2011 - 11:28

    Il a l'air sympa


    _________________
    Contente Invité que tu sois parmi nous
    Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre. Daniel Pennac

    Valou
    LA
    LA

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Valou le Mer 23 Mar 2011 - 14:31

    Oui, je trouve aussi...Je me le note! Merci pour ton avis Caro!

    askya
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  askya le Mer 23 Mar 2011 - 15:27

    je note moi aussi Very Happy

    caro
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  caro le Mer 23 Mar 2011 - 16:51

    Oui, il est très bien, il se lit facilement et pourtant il dresse un beau portrait de ses personnages d\'accord

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Jeu 24 Mar 2011 - 10:23

    merci Caro, il me tente bien aussi celui là, je me le note

    armorick
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  armorick le Mer 5 Sep 2012 - 18:35

    LE JOURNAL INTIME D'UN ARBRE de Van Cauwelaert Didier

    Quatrième couverture

    On m'appelle Tristan, j'ai 300 ans et j'ai connu toute la gamme des émotions humaines. Je suis tombé au lever du jour. Une nouvelle vie commence pour moi, mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches ou la statuette qu'une jeune fille a sculptée dans mon bois? Balloté entre secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j'essaie de comprendre pourquoi je survis.
    Ai-je une utilité, une mission, un moyen d'agir sur le destin de ceux qui m'ont aimé ?

    J'ai beaucoup aimé cette lecture très originale, poignante, hors du temps, à contre courant de ce que l'on peut lire actuellement. Le monde humain vu à travers les yeux d'un arbre.
    On se laisse emporter par le récit de cet arbre vieux de 300 ans. Maintenant, je regarde ces vieux arbres différemment.
    Coup de coeur de l'été

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Mer 5 Sep 2012 - 20:37

    merci Armorick, cela me touche beaucoup aimant beaucoup les arbres, j'aime l'idée de ce livre, je le note

    armorick
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  armorick le Dim 30 Sep 2012 - 13:36

    La Demi-pensionnaire de Didier Van Cauwelaert Livre de Poche de 220 pages

    4ème couverture

    Que faire lorsqu'on tombe amoureux d'une jeune femme au cours d'un déjeuner, et qu'on découvre au dessert qu'elle se déplace en fauteuil roulant ?
    Hélène est Lion ascendant Lion, championne de voltige aérienne. C'est la file la plus sexy, la plus joyeuse et la moins facile que Thomas ait jamais rencontrée.
    Arraché à sa routine, malmené, envouté par cette "demi-pensionnaire" qui l'initie à la vraie liberté, il comprendra au bout du compte que c'est lui qui vivait comme un infirme. Et qu'une femme assise, parfois peut aider un homme à se relever.

    Ce que j'en pense

    C'est un roman simple, mais beau. Une histoire d'un amour improbable et atypique. Je veux dire par là que ce n'est pas le genre d'histoire que l'on lit tous les jours et comme on en voit peu dans les romans. L' handicap physique est moins important que le sentiment.
    C'est bien écrit, court ce qui fait que c'est peu développé, mais on ressort de ce roman avec le sourire....

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Dim 30 Sep 2012 - 19:49

    merci Armorick, décidément c'est un auteur qui m'interpelle, je me le note aussi

    Nina
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Nina le Dim 30 Sep 2012 - 21:17

    Merci pour cet avis Armorick.

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Lun 18 Fév 2013 - 19:01

    THOMAS DRIMM (t.1) LA FIN DU MONDE TOMBE UN JEUDI



    Roman jeunesse fantasy, édité au livre de poche en novembre 2013

    322 pages

    Résumé

    « Je m'appelle Thomas Drimm, j'ai 13 ans moins le quart, je n'ai l'air de rien, mais je suis en train de sauver la Terre. »Thomas Drimm vit dans une société « idéale » où le bio, le diététiquement correct et la chance font loi. Mais un beau jour, cet ado ordinaire, nul en tout et en surpoids, d'un coup de cerf-volant, tue accidentellement le Pr Pictone. Et le scientifique de se réincarner dans l'ours en peluche de Thomas ! Il confie alors au jeune garçon un secret terrifiant, celui de l'Antimatière... Brenda, sa belle et impétueuse voisine, est la seule à lui venir en aide, et c'est tiraillé entre les sautes d'humeur de la jeune femme et l'esprit parano du vieux savant que Thomas va découvrir l'exaltant et périlleux destin réservé aux super-héros.Cauwelaert prouve avec cette série que l'on peut divertir sans rien céder à l'exigence de sens. Trop bien ! François Busnel, L'Express.

    Mon ressenti

    C’est une histoire agréable à lire mais qui hésite à mon sens à quel public elle s’adresse entre les préados ou les ados et les adultes. Il y a plusieurs clins d’œil à différents films ou grandes histoires classiques de la SF. Les personnages sont atypiques et l’idée de l’ours en peluche est ingénieuse. La société dépeinte est une dictature mais en tout bien tout honneur, pas de violence (en apparence…) tout est sous contrôle (une puce est insérée dans le cerveau au 13ème anniversaire), seuls les individus qui n’ont pas atteint leur 13 ans sont « libres ». Il y a des trouvailles intéressantes (les religions ont été remplacées par l'adoration du hasard et les citoyens ont même une obligation de jouer dans les casinos…) et de l’humour de différents niveaux. Parfois très intriguée par la tournure de l’histoire et parfois déçue par la direction facile de celle-ci, j’ai apprécié les caricatures faites des comportements humains ; elles me rappellent étrangement notre société…
    La fin arrive brusquement et précipitamment, il y a urgence à terminer sur un point de suspension. J’aime beaucoup le titre, c’est ce dernier qui m’a intriguée et attirée. Je ne pense pas que j’achèterai le suivant malgré son titre tout aussi alléchant : la guerre des arbres commence le 13. J’attendrai votre avis pour me décider…


    caro
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  caro le Mar 19 Fév 2013 - 12:44

    Je le note car c'est le genre de livre que j'aime lire en ce moment. Merci Pinky !

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Mar 19 Fév 2013 - 20:37

    j'attends ton ressenti Caro, merci pour ta visite

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Lun 13 Mai 2013 - 18:07

    HORS DE MOI



    Roman, édité en livre de poche en mars 2005

    228 pages

    Résumé

    " J'ai tout perdu, sauf la mémoire. Il m'a volé ma femme, mon travail et mon nom. Je suis le seul à savoir qu'il n'est pas moi : j'en suis la preuve vivante. Mais pour combien de temps ? Et qui va me croire ? " Dédoublement, folie, manipulation mentale ? Explorant une nouvelle fois les mystères de l'identité, Didier van Cauwelaert a écrit un suspense hallucinant, l'odyssée d'un homme seul en lutte contre le mensonge de son entourage... ou sa propre vérité.

    Mon ressenti

    Je n’ai pas réussi à accrocher à cette histoire qui m’a semblée cousue de fil blanc. J’adore l’idée de départ, comment prouver que je suis moi ? ! Défi pas si simple que cela, les papiers l’attestent, mon entourage, mes connaissances et moi-même : si vous perdez les premiers, si les seconds se détournent et nient, il ne reste plus que vous et le doute qui s’insinue petit à petit…
    Alors, tout y est et pourtant, je n’ai pas accroché avec le personnage principal, je n’y ai pas cru. C’est là tout mon drame… J’ai adoré la fin qui m’a surprise et qui me laisse perplexe mais c’est une grande réussite.
    Un avis mitigé mais qui ne va pas m’empêcher de découvrir encore cet auteur




    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Ratdebibliotheque le Lun 13 Mai 2013 - 21:49

    J'aime bien cet auteur j'ai lu quelques livres de lui et j'ai bien aimé, surtout "Un aller simple" qui parle en plus de ma région à la fin de l'histoire. Il était d'ailleurs invité dernièrement dans "la parenthèse inattendue".

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Mar 14 Mai 2013 - 8:34

    j'ai encore un livre à lire de lui "l'éducation d'une fée"

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 14 Mai 2013 - 12:49

    Ah il est très bien ce livre, Pinky.

    armorick
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  armorick le Jeu 16 Mai 2013 - 18:54

    De cet auteur mes préférée sont " Le journal intime d'un arbre et La demi-pensionnaire "

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Jeu 16 Mai 2013 - 19:21

    un ami m'a offert celui du journal intime d'un arbre...

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Sam 14 Sep 2013 - 13:15

    LE JOURNAL INTIME D'UN ARBRE



    Roman, édité au livre de poche en mai 2013

    192 pages

    Résumé

    « On m'appelle Tristan, j'ai trois cents ans et j'ai connu toute la gamme des émotions humaines. Je suis tombé au lever du jour. Une nouvelle vie commence pour moi – mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu'une jeune fille a sculptée dans mon bois? Ballotté entre les secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j'essaie de comprendre pourquoi je survis. Ai-je une utilité, une mission, un moyen d'agir sur le destin de ceux qui m'ont aimé ? » Tristan, fruitier de 300 ans, gît à terre après un coup de vent, et révèle trois siècles d’histoire et d’Histoire. À la fois grave et légère, empreinte de poésie et d’espoir, cette aventure végétale dessine le portrait d’une humanité sur le point de perdre la sienne. Marie Rogatien, Le Figaro magazine. Un roman fantastique. François Busnel, L’Express.

    Mon ressenti

    J’ai beaucoup aimé cette manière de parler du monde végétal et plus particulièrement de l’humanité au travers de la vie d’un arbre. C’est une idée lumineuse. J’ai été moins convaincu par quelques derniers chapitres en fin de livre, peut-être parce Tristan se fait plus « homme » qu’arbre.

    Grâce à Tristan, poirier, j’ai adopté pendant un moment son point de vue et découvert un monde que parfois je ne soupçonnais pas. Au-delà de cela, l’auteur interroge notre rapport à notre environnement, que fait-on pour sauvegarder ce patrimoine source de notre vie future… Ne sommes-nous pas en train de scier la branche sur laquelle nous sommes installés ?

    A découvrir


    merci Armorick pour cette belle découverte





    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 14 Sep 2013 - 17:29

    Je le note.

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Sam 14 Sep 2013 - 20:25

    merci de ta venue Ratdebilbliothèque

    Pinky
    M
    M

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Pinky le Dim 19 Jan 2014 - 13:49

    L’ÉDUCATION D'UNE FÉE



    Roman, édité au livre de poche en mai 2002

    221 pages

    Résumé

    "J'ai une femme que j'aime et qui est en train de me quitter, et un fils de son premier lit que j'adore et à qui je n'arrive pas à dire la vérité." Jamais Nicolas n'a énoncé aussi clairement sa situation depuis que le rêve a tourné au cauchemar. Le rêve c'est la double rencontre-miracle qui a changé la citrouille en carrosse : "Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin, dans un bus d'Air France." Le cauchemar, c'est le besoin d'Ingrid d'enterrer vivant tout ce bonheur malgré son amour pour Raoul, son fils, et pour Nicolas. Qu'y comprendre ? Devant Sezar, l'étudiante iranienne apparue comme pour panser ses plaies ou comme la fée que Raoul veut voir en elle, il est soudain possible d'être lucide mais aussi de réintroduire le merveilleux au sein du drame.

    Mon ressenti

    C’est avec bonheur que j’ai lu ce petit livre et fait la connaissance de ses personnages. D’une histoire banale au demeurant, l’auteur se fait magicien et la rencontre se fait sublime. J’ai été touchée par ce couple et cet enfant qui au hasard des vicissitudes de la vie, vont se révéler à eux-mêmes, aux autres pour protéger ce qu’ils ont de plus beau.

    Un coup de cœur pour moi, à lire sans modération


    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 19 Jan 2014 - 20:05

    Je le note, d'autant que je veux le lire depuis longtemps, ce livre.

    Contenu sponsorisé

    Re: VAN CAUWELAERT, Didier

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:08


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 3:08