Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    DEAS, Stephen

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    DEAS, Stephen

    Message  Nina le Dim 1 Mai 2011 - 17:45


    Titre : Le palais adamantin. Les rois-dragons, tome 1.
    Auteur : Stephen Deas.
    Editeur : Pygmalion fantasy
    Nombre de pages : 357.

    Mon résumé :

    Les royaumes bruissent. La reine Shezira donne sa fille Lystra en mariage au prince Jehal. La rumeur veut que celui-ci empoisonne son père, le roi Tyan, et qu'il ait éliminé les autres prétendants au trône. Qu'à cela ne tienne, l'escorte se met en route et apporte en présent une dragonne blanche, parfaite. Mais la dragonne s'échappe et rien n'est plus dangereux qu'un dragon qui retrouve sa liberté. Privé des potions qui l'asservissent, il retrouve rapidement ses pleines capacités.

    Mon avis :

    Je me suis aventurée dans un genre littéraire dont je maîtrise peu les codes : la fantasy. Je reconnais avoir un peu paniqué quand j'ai vu les généalogies royales écrites sur les premiers pages. J'ai cru que jamais je ne parviendrais à me reconnaître dans ce dédale de personnage et je dois dire que parfois, je suis retournée consulter cette page parce que je ne savais plus du tout qui étaient certains personnages.
    Je vous rassure, certains sont inoubliables : les dragons. Je vous mets au défi de confondre la Blanche, qui est réellement la cause de toute l’intrigue, Cendre et Silence, monture aimée de la princesse Jaslyn. Si, pour vous les dragons sont de grosses bestioles gentilles, toutes dévouées à leur dragonnier (voir Saphyra et Eragon) ou bien des gros monstres assoiffés de sang qui ne pensent qu’à dévorer le moindre être vivant qui passe par là (la série des Chevaliers d‘Emeraude), passez votre chemin. Le palais Adamantin présente des dragons à la personnalité bien plus complexe. Ils ne sont pas simplement réduits en esclavage par les alchimistes pour servir les hommes, à la chasse ou à la guerre ils sont surtout privés de leurs capacités de réflexion. J’ai beaucoup aimé les passages où nous entendons les pensées et les souvenirs de la Blanche, et j’espère que dans le tome 2, cet aspect de l’œuvre sera développé.
    La société dans laquelle évoluent les dragons m’a fait penser à la société médiévale. Cette société est extrêmement cloisonnée et hiérarchisée. Le premier ordre est le petit peuple. Il ne compte pas, pour tout dire, il n’apparaît que pour être aussitôt tué ou réduit en esclavage par les écuyers-dragons, à la solde des roi-dragons. Ils doivent déployer des trésors d’ingéniosité, de souplesse, subir pour survivre. Kémir et Nadira en sont les deux représentants et se retrouvent à soutenir presque malgré eux la révolte de la dragonne. A l’exact opposé, nous trouvons les rois et les reines, liés à une nature magique (ils sont roi de l’Océan infini, roi des Collines ou encore roi des Rochers, ce dernier est sans doute le plus mystérieux de tous). Ils nouent et dénouent des alliances sans aucun état d’âme, s’offrent des présents somptueux et rares. Dernier ordre de cette société : les prêtres-dragons, entourés d’une aura de mystère. Ils apportent à ce roman une dimension surnaturelle (qui existe aussi dans la littérature médiévale), par leur potion et l’origine sanglante de leur ordre.
    Nous découvrons un complot d’ampleur, orchestré par le prince Jehal, le méchant de l’histoire. Il est un méchant que j’ai adoré détester. Il est remarquablement intelligent, machiavélique, charmeur, beau parleur, bref, il n’a que des qualités pour répondre à la candidature de «méchant de l’année». En plus, sa stratégie est bien rôdée : il a toujours plusieurs longueurs d’avance sur ceux qu’il veut vaincre, et il parvient toujours à ses fins, j’ai presque envie de dire : pour mon plus grand plaisir puisque je n’ai que peu de sympathie pour ses rivaux.
    Au final, j'ai découvert grâce à ce roman que la fantasy n'était pas forcément un univers avec des personnages manichéens, une intrigue prévisible et un style très simple. L’intrigue est aussi rocailleuse que les montagnes d’où s’élancent les dragonniers, et le dénouement me donne fortement envie de découvrir la suite.

    Ahotep
    LA
    LA

    Re: DEAS, Stephen

    Message  Ahotep le Lun 16 Mai 2011 - 20:36

    Mon avis :
    J'ai adoré ce roman de science - fiction plein d'intrigues et de suspense. C'est un véritable coup de coeur.
    Un livre sur les dragons, c'est rare, surtout quand les dragons sont les héros. Les chapitres sont très bien découpés. C'est un livre pas trop long, on a envie que l'histoire continue.
    Effectivement, heureusement qu'il y a un arbre généalogique pour se repérer un peu, car on a tendance à se perdre un peu dans les noms. Mais, on s'attache très vite aux personnages.
    J'aime beaucoup les couple Jehal et Lystra et Hiram et Zafir!! Blanche est mon dragon préféré évidemment. La fin est trop en suspense, alors vivement le tome 2 pour en apprendre plus sur tous ces personnages et surtout pour savoir ce qu'il deviennent tous!!

    Pinky
    M
    M

    Re: DEAS, Stephen

    Message  Pinky le Mar 17 Mai 2011 - 10:17

    merci pour ces présentations Nina et Ahotep

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: DEAS, Stephen

    Message  Céline72 le Ven 16 Sep 2011 - 12:07

    Mon avis :

    L'histoire de ce premier tome est divisée en deux : d'un côté nous suivons les membres de plusieurs familles nobles où se mêlent complots et trahisons et d'un autre, on suit la vengeance d'une dragonne nommée Neige. Grâce à une action bien dosée et un rythme bien soutenu tout au long du livre, fait que l'on ne s'ennuie à aucun moment.
    Quant aux personnages, ils sont complets et bien décrits, on ressent aussi de la haine envers Jehal, jeune prince arrogant, égocentrique et vicieux. Sinon pour mieux s'y retrouver dans les différentes dynasties, des arbres généalogiques y figurent au début de ce tome.
    Pour conclure, c'est un bon livre d'introduction pour une série prometteuse si l'auteur continue dans cette lancée.


    Contenu sponsorisé

    Re: DEAS, Stephen

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:58


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 4:58