Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    LACKBERG, Camilla

    Partagez
    avatar
    peyrelong
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  peyrelong le Dim 10 Aoû 2014 - 19:33

    Merci Cyndie pour cette présentation. J'attends avec impatience qu'il soit dispo à la bibliothèque ou en édition poche
    avatar
    Sycele
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Sycele le Mer 10 Aoû 2016 - 16:06

    J'aime aussi beaucoup cette auteure, voici la chronologie de ses livres , la série Erika;


    BIBLIOGRAPHIE


    ROMANS POLICIERS

    L’auteur Erica Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström.
    [list="box-sizing: border-box; padding-right: 0px; padding-left: 0px; color: rgb(34, 34, 34); font-family: Verdana, Geneva, sans-serif; font-size: 15px; line-height: 26px; background-color: rgb(247, 247, 247);"]
    [*]Isprinsessan (2003)= La Princesse des glaces (Actes Noirs, 2008. Babel Noir, 2012)

    [*]Predikanten (2004) = Predicateur (Actes Noirs, 2009. Babel Noir, 2013

    [*]Stenhuggaren (2005) = Tailleur de pierre (Actes Noirs, 2009. Babel Noir, 2013)

    [*]Olycksfågeln (2005)= Oiseau de mauvais augure (Actes Noirs, 2010. Babel Noir, 07 mai 2014)

    [*]Tyskungen (2007)= Enfant allemand (Actes Noirs, 2011. Babel Noir, 05 novembre 2014)

    [*]Sjöjungfrun = La Sirène (Actes Noirs, 2012)

    [*]Fyrvaktaren = Le gardien de phare (Actes Noirs, 2013)

    [*]Änglamakerskan = La faiseuse d’anges (Actes Noirs, 04 juin 2014)

    [*]Le dompteur de lions (Actes Noir en mai 2016)

    [/list]

    Hors série

    avatar
    peyrelong
    ML
    ML

    LACKBERG Camilla

    Message  peyrelong le Ven 24 Mar 2017 - 12:36



    Le dompteur de lions

    Camilla Läckberg

    Résumé
    C'est le mois de janvier et un froid glacial s'est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s'agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu'aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu'un en a fait une poupée humaine. D'autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n'en soit pas à sa première victime. De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l'amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l'instinct maternel n'a rien de naturel... Avec ce neuvième volet de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg signe un polar crépusculaire et violent. La reine du noir nordique s'y montre plus indomptable que jamais.


    Mon ressenti
    Patrick mène l'enquête pour retrouver le tortionnaire et assassin de plusieurs jeunes filles, tandis que son épouse, Erica, écrivaine à succès, mène des recherches pour son prochain livre, tout en s'occupant de ses trois jeunes enfants. Comme souvent avec C. Läckberg, les recherches d'Erica finissent par rejoindre l'enquête de Patrick.
    J'avais hâte de terminer ce roman tellement j'ai été oppressée par son atmosphère sombre et très violente ainsi que par les noirceurs de l'âme humaine poussées à leur paroxysme. Quant au dénouement, si on connaît le coupable, la fin reste malgré tout ouverte....
    Je dois dire que mes prochaines lectures vont être obligatoirement plus légères.
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Ratdebibliotheque le Ven 24 Mar 2017 - 13:31

    Merci Peyrelong pour cet avis, je le note.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Nina le Ven 24 Mar 2017 - 16:41

    Merci Peyrelong pour cet avis.
    Je ne suis pas très tentée, j'ai laissé la lecture des romans de Camilla Lackberg depuis quelques temps, justement parce que ces romans sont très sombres.
    avatar
    peyrelong
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  peyrelong le Ven 24 Mar 2017 - 18:39

    Nina a écrit:Merci Peyrelong pour cet avis.
    Je ne suis pas très tentée, j'ai laissé la lecture des romans de Camilla Lackberg depuis quelques temps, justement parce que ces romans sont très sombres.
    Je te comprends et ce roman dépasse en noirceur tous les précédents

    Merci de votre visite à toutes les deux
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Nina le Ven 19 Jan 2018 - 19:50


    Edition Acte Sud – 704 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Nea, une fillette de 4 ans, a disparu de la ferme isolée où elle habitait avec ses parents. [….] Avec l’équipe du commissariat de Tanumshede, Patrik mène l’enquête, tandis qu’Erica prépare un livre sur l’affaire Stella.

    Mon avis :

    Livre emprunté en ebook à la bibliothèque, et j’ai mis un mois ou presque à digérer cette addictive lecture. Nous sommes ici au tome 10 des enquêtes d’Erika et de Patrick, je m’étais arrêtée au tome 6, un peu lassée. Je ne sais pas si je parcourrai le chemin en arrière. La lecture de ce roman a été surprenante, éprouvante, il est sans doute un des meilleurs de la série.
    Pour quelles raisons ? Tout d’abord, l’auteur nous présente une toile de fond très plan-plan. Patrick, Erika et leurs trois enfants. Erika écrit un nouveau livre, sur l’affaire Stella, et essaie de parler – sans trop de succès – aux protagonistes de cette affaire déjà ancienne. Patrick l’aide en prenant soin des enfants, il se rend compte à quel point les jumeaux sont difficiles, alors que leur fille aînée est toujours si facile à vivre. Les joies d’être parents. Même les autres policiers ont des vies à peu près équilibrées, avec leur lot de joie et de douleurs.
    Mais il faut bien enquêter. Une petite fille, Néa, a disparu. Depuis quand ? Difficile à dire, puisque les parents croyaient que la petite fille était avec l’autre. Néa a disparu là où Stella a disparu et est morte, des années plus tôt. Et l’une des tueuses, devenue actrice à succès, vient juste de revenir dans la région avec sa fille. L’auteur vit toujours là, avec son mari et son fils. Bien sûr, ce serait trop facile si l’une ou l’autre femme avait un rapport avec la disparition, n’est-ce pas ? Comme si cela ne suffisait pas, Néa est retrouvée morte, assassinée, à l’endroit où le corps de Stella avait été retrouvé.
    A Tanumshede, village suédois où se situe l’action, on a pourtant d’autres idées sur le coupable. Parce qu’il est des personnes qui dérangent. Des personnes qui ont été des fugitifs et qui sont maintenant des réfugiés « C’est la peur, dit-il. La peur devant l’inconnu. Les gens ont de tout temps accusé ceux qui viennent d’ailleurs. C’est plus facile que de penser que ça peut être quelqu’un qu’on connait ». Le roman est épais – 704 pages – l’auteur prend donc le temps de nous faire connaître ces personnes qui n’ont eu d’autres choix que de fuir leur pays, et qui tentent, maintenant, de vivre tout simplement, en ayant toujours en tête ce qu’ils ont vécu, avant.
    L’intrigue va crescendo, jusqu’à nous entraîner jusqu’à un point que, dans ce paisible village suédois, l’on ne pouvait imaginer. Là est la difficulté en rédigeant cet avis, ne surtout rien révéler tout en analysant les causes. Bien sûr, à la fin, quand le (les ?) coupable (s) sera (ont) connu (s), l’on cherchera des explications, l’on remontera les pistes à l’envers, l’on cherchera dans le passé, proche ou lointain, ce qui a entraîné cela.
    Lointain. Parallèlement à l’histoire de Néa, nous est racontée l’histoire d’une jeune femme qui donne son nom au roman. Parce que l’obscurantisme, finalement, existe toujours et a toujours des conséquences. Elles prennent une autre forme, et c’est tout aussi tragique.
    avatar
    peyrelong
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  peyrelong le Ven 19 Jan 2018 - 22:32

    Merci Nina. Je me suis arrêtée au précédent tome de Läckberg, me promettant de ne plus en en lire ayant trouvé la lecture du Dompteur de lions trop éprouvant
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Nina le Ven 19 Jan 2018 - 22:46

    Merci Peyrelong pour ta visite.
    Je ne sais pas pour le Dompteur de lion, mais je peux te dire que ce livre-ci est vraiment éprouvant à lire - pour ne pas dire désespérant.
    avatar
    peyrelong
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  peyrelong le Sam 20 Jan 2018 - 0:32

    Je réalise maintenant qu'il y a un crescendo dans l'horreur au fur et à mesure  des différents tomes
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Nina le Sam 20 Jan 2018 - 1:02

    Déjà, je trouvais que La Sirène était relativement "corsé" - c'est après que j'ai abandonné. J'ai eu l'opportunité d'emprunter l'ebook (je ne comprends d'ailleurs pas que personne ne l'ait fait avant moi) mais l'ultime page n'annonce pas des lendemains qui chantent.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Pinky le Sam 20 Jan 2018 - 12:20

    merci Nina et Peyrelong pour ces présentations
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Nina le Sam 20 Jan 2018 - 22:27

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: LACKBERG, Camilla

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 22 Fév 2018 - 11:35