Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    IONESCO Eugène

    Partagez

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    IONESCO Eugène

    Message  Ratdebibliotheque le Ven 13 Mai 2011 - 16:55

    Eugène IONESCO
    La cantatrice chauve
    70 pages

    Résumé :
    Qu'importe que la cantatrice soit chauve puisqu'elle n'existe pas ! Dans cette petite "anti-pièce", première oeuvre dramatique de Ionesco, il n'est fait référence que deux fois à la cantatrice chauve, personnage dont on ne sait rien et qui n'apparaît jamais. Il s'agit bien là d'un Nouveau Théâtre, celui qui donne naissance à des pièces sans héros, sans sacro-sainte division en actes, sans action, sans intrigue, avec en guise de dénouement la quasi-répétition du début, et dont les traditionnelles retrouvailles sont remplacées par une parodie de reconnaissance d'une invraisemblance ahurissante. Les personnages, tout droit sortis d'un manuel de langue, ne s'expriment que par clichés, disent une chose pour aussitôt affirmer son contraire, trouvent une jubilation idiote à employer proverbes et maximes tout en les pervertissant sans même s'en apercevoir... Cependant, très vite, le langage s'"autonomise", se libère de toute contrainte, et l'on assiste avec plaisir au divorce du sens et du verbe. Il en résulte un petit chef-d'oeuvre comique, traité sur l'absurde, variation sur la bêtise et paradoxalement éloge du pouvoir du langage (source Ama***)

    Mon avis :
    Je n'ai rien compris à ce livre très burlesque ! C'est une anti-pièce mais je me demande encore l'intérêt de ce livre !

    La leçon
    70 pages
    Résumé :
    Une jeune bachelière en sciences et en lettres qui prévoit de préparer un « Doctorat Total » se présente à l'appartement d'un professeur afin de prendre des cous particuliers.
    Accueillie par la Bonne (Marie), la jeune élève allègre s'installe à une table. Elle est rejointe par son professeur, un vieillard timide et prévenant.
    La leçon commence paisiblement par une conversation autour de sujets rudimentaires : la géographie et les saisons.


    Mon avis :
    Cette pièce est déjà moins absurde que la première, plus plaisante à lire. Mais je n'accroche pas du tout à cet auteur.

    Marion
    LEH
    LEH

    Re: IONESCO Eugène

    Message  Marion le Mer 25 Mai 2011 - 13:18

    Je n'ai pas lu La cantatrice chauve mais j'ai vu la pièce il y a un an ou deux. Passée la première demi-heure où l'absurde m'a fait rire, le côté "sans queue ni tête" a fini par m'agacer. Je n'en garde pas un très bon souvenir.

      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 21:23