Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BAUDOUIN Jacques

    Partagez

    Majuscule
    LH
    LH

    BAUDOUIN Jacques

    Message  Majuscule le Mer 18 Mai 2011 - 13:48



    ROMAN- Littérature francophone, historique
    Edition :Robert Laffont
    Pages : 380

    Charles Esparnac arrive à Shangai pour recommencer à zéro. Après avoir été missionnaire, contrebandier, navigateur commerçant, il souhaite remonter son affaire sur le fleuve Yangzi. AU XIXème siècle, l’économie chinoise a été dans sa plus grande partie asservie au commerce de l’opium, la soie, la porcelaine…pour les intérêts des colonisateurs, précipitant le pays dans un chaos économique et politique.(source Wikipédia)Les Chinois sont retirés dans un quartier insalubre et miséreux. Les colonisateurs vivent dans des concessions où les maisons de luxe se construisent au rythme des affaires lucratives des commerçants anglais, français et américains. Charles va faire appel à M. Liu pour amorcer son futur « empire ». Une fois assez fortuné, Charles fait venir Olympe de Crozes, une française que sa mère lui a trouvée, pour l’épouser et devenir la mère de ses enfants.

    Charles est un personnage antipathique, une brute épaisse qui vous effraie quand il vous parle avec colère. Je n’ai pas eu le souvenir de rencontrer un protagoniste aussi peu aimable dans mes lectures. Je n’aime pas Charles. Le narrateur/auteur nous le présente comme quelqu’un ayant un passé étrange et pesant (on le découvrira peu à peu), comme quelqu’un de froid, d’autoritaire. Ses affaires sont d’abord sa principale occupation ainsi que la fille de joie qu’il se paye et dont il pense être « amoureux » (j’avoue que l’amour associé à Charles me faisait froid dans le dos).

    Lorsque Olympe arrive en Chine, un air de douceur éloigne peu à peu la froideur de Charles. Olympe arrive effrayée, contrariée devant la brute qui va être son mari. Mais malgré sa pureté, elle va tenir bon, et réussir à faire tomber Charles amoureux d’elle. Sa force de caractère va pouvoir la faire rester dans cette ville où faire de l’argent est le but de tous.

    Dans ce livre, j’ai eu parfois l’impression d’étouffer, une chaleur poisseuse s’en dégageait, celle d’une Chine humide, chaude et putride. Mais avec l’arrivée d’Olympe, j’ai fini par m’accrocher à elle, personnage plus doux que les autres et comme elle, j’ai tenu tête pour survivre à ma lecture. Ce n’est pas le genre de livre que j’ai l’habitude de lire, mais j’y ai trouvé quand même quelque chose qui m’a plu. Cette histoire d’amour, d’argent dans une Chine qui m’était inconnu jusque là m’a instruite et m’a emballée. La fin du livre est prenante, et on découvre justement la force du personnage d’Olympe qui semblait si fragile au départ.

    Pinky
    M
    M

    Re: BAUDOUIN Jacques

    Message  Pinky le Mer 25 Mai 2016 - 8:12

    merci Majuscule pour cette présentation

      La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 11:23