Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    Fontenaille, Elise

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    Fontenaille, Elise

    Message  Nina le Mer 14 Sep 2011 - 0:25


    Titre : Le soleil et la mort.
    Auteur : Elise Fontenaille.
    Editeur : Grasset Jeunesse
    Nombre de pages : 98 pages.

    Quatrième de couverture :

    On cherchait l’endroit idéal, isolé, tranquille.
    Une nuit, j’ai eu l’idée : Irus ! L’île d’Anton était en vente depuis sa mort, mon père venait de trouver un acheteur, on ferait d’une pierre deux coups : on partirait dans un endroit génial, et après une histoire pareille, le type ne voudrait plus l’acheter, Irus… l’île du Bonheur serait à nous pour toujours. Et le grand saut, on le ferait comment ?
    Là, Vlad a eu l’idée du siècle. En douceur, impossible à louper : il suffisait d’attendre la marée.
    Il avait fait fort, le Prince des Ténèbres… un moyen aussi simple, je n’y aurais jamais pensé. Pas de sang, de violence, de boite crânienne éclatée, ni de grosse langue noire ou de corps bleu pendu à une poutre.
    - Dommage, a dit Mishima qui aimait bien se la jouer gore.
    Il pensait déjà aux photos dans les journaux.
    Kim et moi, on aimait autant que ce soit clean, en plus on pourrait se regarder partit en se donnant la main, ce serait beau comme une estampe japonaise.

    Mon avis :

    Le titre m’a interpelé par son antithèse et, comme à chaque fois qu’un titre me frappe, j'aurai envie de le modifier, de le retourner, de le trnasformer pour en extraire le sens profond, et je n'ai pas pu ne pas penser au ballet Le jeune homme et la mort, bien qu'il ne soit pas évoquer dans ce livre.

    Le thème est dérangeant : le mal être adolescent poussé jusqu’à son paroxysme. Les sites dont il est question dans ce roman existe-t-il réellement ? Je n’ai pas fait de recherches sur la question mais si oui, leurs conséquences et la facilité avec laquelle les adolescents fragilisés sont manipulables, font froid dans le dos.

    Maintenant… L’écriture et la narration participent d’un choix qui ne me convienne pas. J’ai apprécié la précision et la sobriété avec laquelle les ados sont caractérisés. J’ai aimé la concision du récit, puisant sa richesse dans différentes sources (l’Odyssée, le roi Arthur, la littérature asiatique). J’ai moins aimé les faits laissés sans explication, les pistes narratives non développées. Certes, l’imagination du lecteur est ainsi sollicitée, mais j’aime aussi lire pour lire, non pour inventer.

    Lau1307
    LC
    LC

    Re: Fontenaille, Elise

    Message  Lau1307 le Mer 14 Sep 2011 - 3:22

    Le titre et le résumé m'intrigue... Je note ! Very Happy

    Pinky
    M
    M

    Re: Fontenaille, Elise

    Message  Pinky le Mer 14 Sep 2011 - 8:50

    merci Nina pour cette présentation ... cela ne me tente pas

    Nina
    ML
    ML

    Re: Fontenaille, Elise

    Message  Nina le Mer 14 Sep 2011 - 9:24

    Merci Lau et Pinky pour votre visite.

    C'est une amie qui me l'a prêté. A défaut d'avoir vraiment été convaincue par sa lecture, je reconnais que je n'ai pas passé beaucoup de temps à le lire.

    caro
    ML
    ML

    Re: Fontenaille, Elise

    Message  caro le Mer 14 Sep 2011 - 10:35

    Je pense que je vais le noter aussi Smile

    Nina
    ML
    ML

    Re: Fontenaille, Elise

    Message  Nina le Mer 14 Sep 2011 - 20:30

    Merci Caro pour ta visite.

    Nina
    ML
    ML

    Re: Fontenaille, Elise

    Message  Nina le Ven 9 Déc 2011 - 13:02

    L'été à Pékin.
    édition Rouergue - 44 pages.

    Mon résumé :

    Quand votre meilleure amie part à Pékin, plus rien ne va - ou presque. Même si elle sait que son amie reviendra dans deux ans, Pauline sait que son amie se fera de nouveaux amis, et l'oubliera. Que faire ?

    Mon avis :

    Pauline est la narratrice de ce roman et, pour employer un terme en vogue, elle est en echec scolaire. Elle n'y arrive pas, pas grand'chose ne l'intéresse. Elle est même plutôt isolée. dans sa classe Ses parents ont alors une idée, après le départ de son amie : si elle réussit à avoir 12 de moyenne, ils lui offriront l'été prochain un billet d'avion pour qu'elle aille à Pékin.
    Je vois d'ici certains ex-collègues lever les bras au ciel. Pas de récompense aux élèves méritants : la seule récompense qu'un élève doit recevoir, c'est le savoir qu'il a reçu. Note : il est toujours possible d'ouvrir ainsi un débat avec ses élèves sur ce sujet.
    Pour ma part, cela ne m'a pas dérangé, non, d'autant plus que Pauline redoublera d'efforts, notamment en prenant des cours de calligraphie. Il est toujours intéressant de voir qu'un élève est capable de s'investir, même si ce n'est pas pour une matière dite "scolaire" (encore qu'elle pourra très bien prendre des cours de chinois à partir de la 4e, c'est possible dans certaines collèges). J'aurai juste aimé que nous découvrions le séjour à Pékin de Pauline. Le lecteur aussi mérite d'être récompensé, non ?

    Contenu sponsorisé

    Re: Fontenaille, Elise

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:41


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 22:41