Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    Charpentier, Orianne

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    Charpentier, Orianne

    Message  Nina le Mer 14 Sep 2011 - 20:26


    édition Gallimard Scripto - 140 pages.

    Mon résumé :
    Jérémy a quinze ans et ne sait pas trop ce qu'il veut faire de sa vie. Ses résultats scolaires sont moyens, voire médiocres, il est amoureux de Mathilde, qui n'éprouve strictement rien pour lui, il a trois amis proches et surtout, une grande soeur brillante (elle fait science Po !).

    Circonstance de lecture :
    Ce livre est sélectionné pour le prix des Dévoreurs, section 4e.

    Mon avis :
    Un beau livre, un beau texte, un sujet sensible. Mauvaise graine parle du mal-être des adolescents, pas les adolescents de banlieue dont on nous parle sans arrêt, non, des adolescents coincés à la campagne, là où il n'y a strictement rien à faire, rien à espérer, entre les champs et les usines qui ferment, et où, pourtant, les interrogations et les problèmes existent aussi.

    Jérémy est issu d'une famille simple. Père ouvrier, mère couturière. D'origine étrangère (on ne nous dira pas de quel pays, et au fond, quelle importance), celle-ci n'a jamais réussi à parler français sans accent. Elle n'a pas non plus réussi à transmettre sa langue natale à son fils, qui s'est refusé très tôt à la parler. Jérémy est en rupture avec sa famille, dont il a honte. Aussi ne comprend-il pas pourquoi tout le monde admire et respecte ses parents, qu'il voudrait bien pouvoir dissimuler aux yeux du monde, au contraire de ses baskets neuves de marque qu'il exhibe.

    Jérémy grandit, s'isole, et pourtant tout l'amour de ses parents ne vise qu'à les protéger, lui et sa soeur. De quoi ? Le texte vous le dira, et le lecteur le comprendra bien avant Jérémy. Cette épreuve est racontée avec infiniment de pudeur, sans effet misérabilisme, ou avalanche de termes techniques qui mettent l'émotion à distance. Petit à petit, Jérémy renoue les liens avec sa famille, sort doucement de son état d'adolescence pour enfin grandir mais surtout mûrir.

    Les thèmes développés dans ce roman ont, bien sûr, déjà été exploités. Ce qui fait la différence est la sensibilité avec lesquels ils ont traités, et le refus de l'auteur de tomber dans les lieus communs.

    J'espère que ce livre plaira autant à mes élèves qu'il m'a plu.

    petronie
    LEH
    LEH

    Re: Charpentier, Orianne

    Message  petronie le Jeu 15 Sep 2011 - 12:22

    Merci Nina et bonne journée

      La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 11:27