Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    MILES WILLIAMSON, Éric

    Partagez

    Céline72
    LEH
    LEH

    MILES WILLIAMSON, Éric

    Message  Céline72 le Dim 25 Sep 2011 - 15:40

    Bienvenue à Oakland


    Éditions Fayard de 2011, 414 pages

    Quatrième de couverture :

    États-Unis, de nos jours. T-Bird Murphy, la quarantaine, fils d’immigrés irlandais, se terre dans un box de parking. On le soupçonne d’un crime qu’il n’a peut-être pas commis. Incarnation du quart-monde occidental, T-Bird écrit sa rage. Un long monologue intérieur, animé par les figures de son passé, qui vient tromper sa solitude et mettre des mots sur la violence de l’exclusion. T-Bird a grandi dans le ghetto noir et mexicain d’Oakland, une ville industrielle qui rejette les Noirs, les Chicanos et les Blancs pauvres vers les décharges, sur les bords pollués de la baie de San Francisco. Pour faire mentir le destin, il a sacrifié à la sainte trinité : études, mariage et consommation. Il a fait tous les petits boulots, vécu dans les pires conditions. Mais on n’a jamais voulu voir en lui que l’enfant de ses origines, fauteur de troubles en puissance. Renvoyé à sa misère et du fond du chaos qui l’a englouti, il revendique la déchéance comme nouvelle forme de liberté, et la solidarité comme espérance de dignité.

    Mon avis :

    Dans ce roman, Eric Miles Williamson nous décrit à travers T-Bird Murphy, les ghettos sombres et dangereux d'Oakland, ville située en face de San-Francisco, où les pauvres blancs comme lui sont rejetés de la société.
    L'écriture de l'auteur m'a beaucoup dérangé au point que je n'ai pas réussi à terminer ce livre : je me suis arrêtée à la moitié. Pour cause, il y a beaucoup trop de vulgarités : pratiquement à toutes les pages, on est aussi parfois insulté et même si cela colle à la vie de rue d'Oakland, je n'ai pas du tout été touché par ce que vit le narrateur bref pour moi c'est loin d'être un bel ouvrage.
    Donc un conseil, si vous êtes comme moi, que vous aimez la belle littérature : passez votre chemin !

    caro
    ML
    ML

    Re: MILES WILLIAMSON, Éric

    Message  caro le Dim 25 Sep 2011 - 21:58

    J'hésitais à le mettre dans ma LAL, du coup je crois que je vais passer mon tour. Merci Céline Very Happy

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: MILES WILLIAMSON, Éric

    Message  Céline72 le Dim 25 Sep 2011 - 22:04

    De rien Caro Wink

    Pour ceux que ça intéresse, je mets quelques extraits ci-dessous afin que vous ayez une idée du langage utilisé :

    Spoiler:
    Extrait 1 : "Au fait, le "toi" occasionnel, dans ce livre, c'est pas qu'une tournure de style. C'est une insinuation, un châtiment, une insulte. Il ne s'adresse pas à un "toi" universel, non. Il s'adresse à toi personnellement. Prends ça dans les dents, espèce d'enfoiré(e)."

    Extrait 2 : "Quand on descend une salope dans son genre, surtout une salope d'ex, la caution va pas chercher plus loin que dans les deux mille. Les juges comprennent ce qu'un homme est obligé de faire parfois."

    caro
    ML
    ML

    Re: MILES WILLIAMSON, Éric

    Message  caro le Dim 25 Sep 2011 - 23:01

    Ca cadre bien avec ce que tu dis du roman Laughing

    Pinky
    M
    M

    Re: MILES WILLIAMSON, Éric

    Message  Pinky le Lun 26 Sep 2011 - 8:13

    merci Céline mais moi aussi je vais passer mon tour...

    Contenu sponsorisé

    Re: MILES WILLIAMSON, Éric

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:14


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 19:14