Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    MACRI, Jackie

    Partagez

    Céline72
    LEH
    LEH

    MACRI, Jackie

    Message  Céline72 le Dim 25 Sep 2011 - 16:13

    Ukumbusho : la mémoire de la forêt

    Édition Calleva de 2011, 123 pages

    Quatrième de couverture :

    Au pied des volcans, bien loin de tout axe routier, un campement Batwa se prépare à la veillée. Ce soir, comme tous les soirs depuis fort longtemps, la communauté s'est réunie pour écouter l'Ancien, celui qui transmet l'ukumbusho : la mémoire, ce feu allumé aux temps passés pour éclairer le futur.
    Il raconte cette histoire où il est question d'enfant, de gorilles, et de l'aube qui renouvelle la vie.
    Cette histoire où la colère de la montagne a précipité les uns vers les autres tous ceux qui évitaient de se croiser : les hommes et les animaux, les pères blancs et les chefs noirs, les adultes et celui qui, bientôt, va devenir un homme.
    Dans cette confrontation, à l'ombre de la montagne qui fume, les souvenirs disséminés se rassembleront, pour dire l'histoire qui les lie tous.
    Car l'ukumbusho rappelle que, dans ce monde, nous somme liés les uns aux autres.

    Mon avis :

    L'auteur de ce livre nous raconte à travers un récit narrer par l'Ancien du peuple Batwa à son peuple, l'histoire d'un jeune chasseur qui ira à la rencontre d'une vielle poongo, nom donné au gorille par Andrew Battell en 1625.
    A travers cette histoire émouvante, on voit que tout êtres vivants est liés les uns et les autres. Comme nous montre ce roman, le jeune chasseur et la vieille poongo ne communiquent pas de la même façon mais pourtant, ils se comprennent.
    Quant à l'écriture de ce court récit, je l'ai trouvé fluide et simple, dégageant beaucoup d'émotions avec des protagonistes très attachants.
    Néanmoins, j'ai trouvé que le chapitre : "Quelques notes pour en savoir plus" à la fin du livre aurait plus sa place au début, afin de faciliter la lecture, car on est pas tous censé savoir que "poongo" est un nom désignant "gorille".
    Malgré cela, j'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de ce roman qui se lit très vite.

      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 10:55