Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    COSTE, Nadia

    Partagez

    Céline72
    LEH
    LEH

    COSTE, Nadia

    Message  Céline72 le Dim 25 Sep 2011 - 16:41

    Fedeylins, T1 : Les rives du monde

    Lu en avant première (paru le 3 mars 2011) - Éditions Gründ, 421 pages

    Quatrième de couverture :

    Comme tous les fedeylins, petits être ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.

    Mon avis :

    Tout d'abord, j'ai trouvé que les extraits de textes des fondateurs en début de chaque chapitres, est un vrai plus pour cette lecture, effectivement ils nous apportent des connaissances sur la société Fedeyline.
    Ensuite, dès les premières pages, on s'attache à ce petit larveylin, si fragile et différent des autres, il va nous faire découvrir son monde. Bref, on entre très vite dans l'histoire.
    Tout au long de ce livre, il va chercher sa place dans cette société à cause de son manque de "marque", mais c'est grâce à son "seul" ami, un gorderive, créature de la mare, qu'il va se sentir moins seul et aussi se dévoiler. Mais voilà, même si un pacte de non-agression a été signé il y a 300 ans, entre les deux peuples (les gorderives et les feydelins), ils ne doivent en aucuns cas cohabiter ensemble, ni se côtoyer.
    L'écriture de ce roman est très agréable, les pages défilent très vite et c'est un véritable plaisir que de suivre Cahyl au fil des saisons, et à travers ses apprentissages.
    Le thème principal évoqué est la différence par rapport à autrui; bien sûr l'amour et l'amitié sont aussi au cœur de cette histoire.
    Nadia Coste a utilisé un très bon vocabulaire pour nous décrire cet autre monde, dans lequel on y entre assez vite et qu'on a dû mal à en ressortir.
    La fin, dont je ne dévoilerai pas, est assez surprenante, et attise mon envie de poursuivre mon expédition aux côtés de Cahyl, donc vivement la suite...

      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 4:58