Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    ROBERTS, Nora

    Partagez

    Céline72
    LEH
    LEH

    ROBERTS, Nora

    Message  Céline72 le Dim 25 Sep 2011 - 20:52

    Le refuge de l'ange


    Éditions Michel Lafon de 2008, 381 pages

    Quatrième de couverture :

    Seule rescapée d'un horrible massacre, la jeune Reece pense avoir trouvé la sécurité dans un village reculé du Wyoming, où de longues randonnées solitaires l'aident à oublier les cauchemars de son passé. Un matin, en scrutant la nature avec ses jumelles, elle est témoin d'un meurtre. Mais lorsqu'elle parvient sur les lieux du crime, plus aucune trace de la victime ni du tueur.
    Devant l'incrédulité de la police locale, Reece n'aura pas d'autre choix que de traquer elle-même l'assassin : elle est la prochaine cible.

    Mon avis :

    Ce roman est très bien écrit, avec de l'amitié, de l'amour, et beaucoup de suspense : une histoire simple et bien ficelée !
    J'ai découvert Nora Roberts avec ce roman et j'en suis satisfaite, c'est même un coup de cœur !


    Nina
    ML
    ML

    Re: ROBERTS, Nora

    Message  Nina le Mar 7 Fév 2012 - 23:00


    Titre : Si je te retrouvais.
    Auteur : Nora Roberts.
    Editeur : France Loisirs
    Nombre de pages : 591

    Quatrième de couverture :

    Fiona Bristow mène une vie idyllique. Elle habite une jolie maison sur une île au large de Seattle avec ces fidèles labradors, et dirige un centre de dressage canin prospère. Elle a dû se battre pour en arriver là : des années plus tôt, un tueur en série l’a poursuivie et a assassiné son fiancé. Par miracle, elle a survécu. Sur son île, Fiona a enfin trouvé la paix dont elle avait besoin pour se reconstruire après ce cauchemar.

    Jusqu’au jour où Simon Doyle, un nouvel habitant, lui demande son aide. Propriétaire malgré lui d’un chiot incontrôlable, il ne sait plus à quel saint se vouer. Cet artiste tourmenté n’a jamais voulu de chien, il veut encore moinds d’une compagne, aussi attirante soit-elle. Mais un meurtrier émerge des ombres du passé. Un homme assoiffé de sang qui n’a qu’un seul but : reprendre la femme qui lui a échappé.

    Mon avis :

    Je commencerai par une petite précision au sujet du quatrième de couverture : la personne qui a imposé ce chiot turbulent, Jaws, à ce malheureux Simon Doyle, n’est autre que sa môman. Simon devrait méditer cette formule : une môman a toujours raison.

    Cette précision faite, je tiens à dire que je n’avais jamais lu de romans de Nora Roberts jusqu’à présent. J’ai beaucoup apprécié cette lecture. Certes, le sujet est classique : un tueur en série a initié un apprenti qui reprend son flambeau macabre. L’auteure remet ces deux personnages-types à leur juste place et n’éprouve strictement aucune fascination pour eux. Rien ne viendra justifier leurs crimes, surtout pas les prétextes qu’ils se donnent.

    L’héroïne de ce roman est une survivante : Fiona a réchappé au tueur en série, non parce qu’elle a reçu une aide extérieure, mais parce qu’elle a réussi à le neutraliser. Elle a même pu l’identifier. Pour se venger, il a tué Greg, son fiancé, et son chien Kong. Une justice existe cependant : Kong, avant de mourir, l’a salement amoché, ce qui a permis l’arrestation du tueur.

    Huit ans ont passé. La mort de Greg et de Kong ont influencé Fiona plus qu’on ne le pourrait croire. Elle est devenue maître chien mais surtout, ses trois labradors sont chiens de secours et nous aurons l’occasion de les voir en pleine action, que ce ne soit qu’un exercice ou un sauvetage réel. Les chiens sont presque les personnages principaux de ce roman, entre les chiens de sauvetage, les aspirants chiens de sauvetage mais aussi tous ces chiens qui posent problèmes à leurs maîtres – sachant que dans tous les cas, ce sont plutôt les maîtres qui ne parviennent pas à s’affirmer face à leur chien (dit celle qui possède une magnifique bergère belge sourde et a donc bien du mal à se faire entendre).

    C’est au moment où Fiona tombe à nouveau amoureuse (je vous laisse à deviner de qui) que surgit la nouvelle menace. Se rendre compte des séquelles qu’elle a gardées de sa première agression l’aide à faire face. Si j’ai trouvé assez long les développements de cette histoire d’amour, j’ai aimé le fait que l’intrigue soit centrée sur la manière dont elle réagit face à l’approche du tueur qui multiplie les provocations.

    Si je te retrouvais est un thriller classique mais efficace.

      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 18:25