Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BERA Paul......

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    BERA Paul......

    Message  Pinky le Dim 16 Oct 2011 - 18:57

    RACE DES CONQUERANTS



    SF

    235 pages édité au fleuve noir en 1972

    résumé

    Rien de plus banal qu'un mariage chez les Œus (prononcez 0-é-us). On couche ensemble, voilà tout. Et après, quand l'un des deux est las de l'autre ? Elémentaire ; un Œus ne peut aimer qui ne l'aime pas. On s'aimait bien, valané Zora et moi. Malheureusement j'étais trop souvent invisible... et intouchable. C'est gênant. Pourtant elle ne m'a pas abandonné. Elle m'a suivi jusqu'à l'astronef des Galks, et sans elle je n’aurais jamais réussi à truquer leur Grand Ordinateur et à sauver la Terre. Eh oui, la Terre, notre Terre, où nous cohabitons sans le savoir avec les Œus. Essayez donc, un soir, quand tombe le crépuscule. Placez-vous près de la fenêtre, et regardez, presque parallèlement à la vitre. Avec un peu de chance, vous les verrez, les Œus, comme des fantômes. Et si vous reconnaissez Zora, alertez-moi. Je vous en prie. Parce que je ne l'oublierai jamais.

    Mon ressenti

    Un terrien échange ou partage (selon les conditions) son corps avec l'esprit d'un Galk. Cette race de conquérant s'en prend à une terre qui appartient à un univers parallèle au notre. Mais notre héros prend le parti des Oéus (les humains de cet univers). Histoire qui a du mal a démarré et qui parfois traîne en longueur…
    Bref, l’idée est intéressante mais ne parvient pas à décoller plus que cela, dommage ! Cette histoire me rappelle celle « les rois des étoiles » de Hamilton Edmond, plus rythmée et palpitante…

    A vous de voir

      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 10:53