Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    HOBB Robin

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    HOBB Robin

    Message  Pinky le Lun 17 Jan 2011 - 15:52

    Retour au pays: prélude à l'assassin royal et aux aventuriers de la mer

    fantasy

    121 pages édité chez j'ai lu en septembre 2008

    Résumé

    Ce
    que l'esprit conscient ne perçoit pas, le coeur le sait déjà. Dans un
    rêve, j'ai traversé comme le vent ce désert des Pluies, en rasant le sol
    mou, passant au travers des ramures, qui se balançaient. Insoucieuse de
    la fange et de l'eau corrosive, j'ai pu voir soudain la beauté aux
    multiples strates des alentours. Je me tenais en équilibre, oscillant,
    comme un oiseau, sur une fronde de fougères. Un esprit du désert des
    Pluies m'a murmuré : "Essaie de le dominer et il t'engloutira.
    Incorpore-toi à lui, et tu vivras.

    Mon avis

    Un
    court roman présenté comme un journal intime, l’héroïne nous relatant
    sa vie jour après jour. Les chapitres sont donc courts, ce qui rend la
    lecture très plaisante.

    Une histoire que l'on suit au travers
    le regard d'une aristocrate qui va être obligée de s'adapter et de se
    dépasser et de dépasser ses préjugés... cependant, on apprend pas grand
    chose sur les origines du désert des pluies... il y a quelques
    explications mais moi je reste avec plein de questions encore... alors y
    aura-t-il une suite au prélude ???

    A lire pour ceux qui ne
    connaissent pas du tout l'univers de Robin Hobb, cela permet de s'y
    plonger pour une première fois et pour ceux qui l'adore déjà...

    Titi
    LEH
    LEH

    Re: HOBB Robin

    Message  Titi le Lun 24 Jan 2011 - 22:37

    Cycle les aventuriers de la mer.
    Genre littéraire : Fantasy

    Ce cycle se compose en 9 tomes (dans les éditions Poche).
    Après lecture de chacun d’entre eux, je ferai un petit résumé et une appréciation correspondante de l’opus.

    Tome 1

    Titre : Le vaisseau magique
    Auteur : Robin Hobb
    Poche: 317 pages
    Editeur : J'ai lu

    Présentation de l’éditeur :
    Les vivenefs sont des vaisseaux magiques liés à la famille qui les possède par des liens empathiques. Ces navires sont insaisissables, ils bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates... Et sont surtout l'objet de toutes les convoitises
    Vivacia est la vivenef de la famille Vestrit. Le capitaine Ephron Vestrit est mourant et, parmi les siens, chacun ourdit complots et traîtrises pour s'approprier son vaisseau, car l'héritage d'une vivenef ne se transmet pas comme un legs normal. Et ce tandis que d'autres dangers se profilent à l'horizon : les serpents de mer qui infestent les océans se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien.


    Mon appréciation
    Je connaissais déjà l’auteur pour avoir découvert la première partie des aventures du cycle l’Assassin Royal que j’avais beaucoup apprécié.
    Je pensais, en découvrant ce nouveau cycle avoir affaire à une réitération de ce que j’avais déjà lu. Et surprise !! Univers bien différent du premier cycle. Histoire qui commence parfaitement et une envie de poursuivre la lecture comme jamais.
    Très bien écrit, comme Robin Hobb sait si bien le faire.
    Personnages attachants. L’histoire est vraiment prenante, même si le résumé tente de nous faire croire à une histoire plus que banale et gnian-gnian à souhait. Bref, on veut en savoir davantage et bien plus.
    On se demande quels vont être les destins des principaux protagonistes de l’histoire à savoir : ceux de Hiéman, d’Althéa, de Kyle et de bien d’autres

    J’ai passé un excellent moment. A déguster sans modération


    Ma note : 10/10


    Tome 2

    Titre : Le navire aux esclaves
    Auteur : Robin Hobb
    Poche: 381 pages
    Editeur : J'ai lu

    Présentation de l’éditeur :
    Kyle, désormais aux commandes de la Vivacia, la vivenef récemment éveillée de la famille Vestrit, a décidé de l'utiliser pour transporter des esclaves. Et son impérieuse volonté ne saurait souffrir la moindre opposition. Son épouse Keffria en vient même à douter de son mari quand il veut débaucher leur fille Malta, et obliger leur fils Hiemain à travailler à bord de l'embarcation et à abandonner l'apprentissage qui le destinait à la carrière de prêtre de Sa. Sa belle-sœur Althéa, elle, se fait de son côté passer pour un jeune homme et se démène sur le Moissonneur, un navire abattoir. Elle doit prouver à Kyle qu'elle est un véritable marin pour récupérer la Vivacia.

    Mon appréciation
    On ne s’ennuie pas tout au long de ce second opus.
    Ce n’est pas une lecture que vous entamez mais un film, qui se déroule devant vos yeux. On en oublierait l’écriture.

    Nous en apprenons un peu plus sur le destin et la vie de cette famille Vestrit/Havre. Chacun d’entre eux se découvre une nouvelle vie parfois pire que celle qu’il recherchait.
    Personnellement, c’est du grand art. Mieux que le 1er opus.
    Vraiment un bon début de cycle qui est à la hauteur des critiques faites.


    Ma note : 10/10



    Tome 3

    Titre : La conquête de la liberté
    Auteur : Robin Hobb
    Poche: 379 pages
    Editeur : J'ai lu

    4è de couverture :
    Privé de liberté après avoir tenté de s'échapper, le jeune Hiémain ouvre son coeur au douloureux apprentissage de la compassion. Tandis que le capitaine Kyle, son père, continue de l'humilier sans relâche, il se préoccupe de porter secours aux malheureux esclaves de la Vivacia, bravant le cruel lieutenant qui a mission de le surveiller. Les hommes de l'équipage, ployant sous la férule d'une direction implacable, ne songent plus qu'à se mutiner. Rien, bientôt, ne pourra arrêter le déferlement de leur haine. Hélas, sans qu'ils le soupçonnent, le pirate Kennit guette dans les parages l'occasion de s'emparer d'un navire en état de faiblesse. La Vivacia lui apparaît vite comme une proie désignée.
    C'est donc dans une atmosphère de plus en plus dramatique que s'ouvre ce troisième volume des Aventuriers de la mer. Avec cet art qui lui a désormais acquis des milliers de lecteurs, Robin Hobb réussit à distiller dans son récit un suspense et une tension qui ne cessent de croître au fil des pages. Que va devenir l'infortuné Hiémain contre lequel le destin semble s'acharner ? Et les pirates vont-ils réussir à s'approprier la Vivacia tant convoitée ?


    Mon appréciation
    Ca continue et ça continue sur un rythme efficace, précis, et complètement prenant. Difficile de lâcher prise sur les aventures de Robin Hobb. Difficile aussi de laisser les personnages quand vient l’heure du sommeil.

    Des rebondissements, des intrigues qui se compliquent, des personnages hauts en couleur. Des caractères qui se dévoilent, des personnalités qui se précisent, des êtres aimés et des êtres qu’on déteste. Bref, un heureux mélange de tout ça.

    J’adore, franchement. Un must pour moi dans cette catégorie littéraire.


    Ma note : 10/10


    Tome 4

    Titre : Brumes et tempêtes
    Auteur : Robin Hobb
    Poche: 381 pages
    Editeur : J'ai lu

    4è de couverture :
    Quelle ironie ! Alors qu'Althéa prend enfin le chemin du retour, après une année d'absence, la famille Vestrit, à l'image de Terrilville, est plus menacée et divisée que jamais. Ignorant tout des dangers qui pèsent sur elle, la jeune femme espère que Kyle Havre tiendra sa promesse et lui rendra sa Vivenef Vivacia, dont elle n'aurait jamais dû être dépouillée. Mais le destin a plus d'un tour dans son sac... Kyle ne possède plus la Vivacia, qui a été arraisonnée par le terrible pirate Kennit. Sa vie et celle de son fils Hiémain ne tiennent maintenant plus qu'à un fil, car le jeune homme doit amputer la jambe gangrenée de Kennit : si le pirate venait à mourir, Kyle et Hiémain passeraient immédiatement de vie à trépas !

    Mon appréciation
    Les mystères s’épaississent alors que l’on pense que certaines questions vont être résolues. Les personnages se modulent encore et changent de façon continuelle. Nous sommes loin de comprendre où cette histoire va nous mener. Robbin Hobb nous fait saliver tout au long de ces pages. Comme je le dis souvent depuis le début de ce cycle, c’est très prenant et on a qu’une envie : que l’histoire ne s’arrête pas. On se pose de plus en plus de questions sur les destins des protagonistes. En attendant, nous ne pouvons qu’hypothéquer sur les destinées de chacun.
    On est porté par l’histoire. C’est un grand voyage littéraire dans lequel le lecteur hésite à connaître la destination finale.
    C’est vraiment un cycle remarquable.
    Au tome 4, l’histoire ne s’essouffle pas et aucune longueur ne vient entacher le récit
    Pour les amateurs de ce type de littérature : foncez !!


    Pour ceux qui ne connaissent pas encore le genre : foncez aussi !! Vous serez surpris de cette découverte.

    Ma note : 10/10



    Tome 5

    Titre : Prisons d’eau et de bois
    Auteur : Robin Hobb
    Poche: 315 pages
    Editeur : J'ai lu

    4è de couverture :
    Avec l'arrivée imminente du gouverneur Cogo à Terrilville, Jamaillia exerce sur les marchands une pression de plus en plus forte. Augmentation des taxes et menaces à peine voilées divisent les grandes familles de Terrilville entre celles qui s'opposent à ce protectorat étouffant, et celles qui comptent bien profiter de cette nouvelle donne, les Vestrit se rangent sans hésitation du côté des premières, mais leur situation reste précaire. Tandis que Ronica et Keffria se battent pour éviter la honte de la ruine, Brashen leur apprend à contrecœur la capture de Kyle et de la Vivacia par les pirates, mais Althéa refuse de baisser les bras : avec l'aide d'Ambre et de Brashen naît un plan audacieux, qui implique la vivenef maudite échouée, Parangon.

    Mon appréciation
    Le rythme s’essouffle un peu dans ce 5è opus par rapport aux tomes précédents. Le suspens est moins présent. Au final, on apprend très peu de choses sur le déroulement des mystères à venir. Je pense que cela est dû au découpage des tomes dans la traduction française.
    L’histoire cependant tient en haleine. On s’attend à un gros bouleversement mais on a des difficultés à savoir à quel tome il va retentir.
    C’est un tome transitoire pour moi. Le calme avant la tempête. Rien de très marquant au niveau des personnages mais franchement, c’est toujours un régal à lire.

    Ma note : 8/10



    Tome 6


    Titre : L’éveil des eaux dormantes
    Auteur : Robin Hobb
    Poche:
    413 pages
    Editeur : J'ai lu

    4è de couverture :.
    Une vivenef maudite et aveugle ; un équipage composé de coupe-jarrets; un ennemi armé jusqu'aux dents. C'est dans ces conditions pour le moins précaires qu'Ambre, Althéa et Brashen embarquent sur le Parangon enfin remis à flots. Le temps presse car la Vivacia doit être arrachée des mains du pirate Kennit avant que celui-ci ne se soit définitivement attaché l'âme de la Vivenef. La situation n'est guère plus reluisante pour les membres de la famille Vestrit restés à Terrilville. Malta s'efforce de faire bonne figure au bal de l'été. Mais le dragon du désert des pluies accapare ses pensées. Et si elle avait un rôle à jouer dans les plans de cet être millénaire ? Petit à petit, le lien qui unit vivenefs et dragons se retisse... Mais dans quel but ?

    Mon appréciation
    Le rythme qui s’était essoufflé dans le tome 5 reprend de la vigueur. Une petite lumière nous éclaire sur le mystère reliant vivenef, dragons et serpents des mers. C’est juste un début d’éclaircissements qui attisent la curiosité du lecteur.
    Les personnages principaux s’effacent un peu plus pour laisser la place à d’autres acteurs.

    Terrilville est assiégé. La famille Vestrit doit se séparer. Le gouverneur est enlevé.
    On tombe peu à peu dans le complot avec des alliances naissances. Keffria jusque-là une personne assez réservée et dominée devient une pièce maîtresse dans la bonne réussite d’un plan qui tend à sauver Terrilville des oppresseurs.
    Certains personnages meurent, d’autres que l’ont ne soupçonnaient pas se forgent des personnalités complètement différentes de celles du départ.

    Je le dis depuis le départ mais c’est vraiment un très bon cycle Fantasy original et prenant.

    Ma note : 10/10


    Tome 7

    Titre : Le Seigneur des Trois Règnes
    Auteur : Robin Hobb
    Poche: 376 pages
    Editeur : J'ai lu

    4è de couverture :.
    Une fois encore, les femmes de la famille Vestrit sont au cœur de toutes les polémiques : Ronica, la matriarche, se dresse seule face à ceux qui accusent les siens d'être à l'origine du chaos régnant à Terrilville ; sa fille, Althéa, toujours à bord du Parangon, traque la Vivacia, la vivenef familiale devenue le vaisseau amiral de la flotte pirate de l'impitoyable Kennitt ; et sa petite-fille, Malta, a disparu dans le tremblement de terre qui a détruit la cité des Anciens, sur les rives du fleuve du Désert des Pluies. Mais le fiancé et le frère de cette dernière, piégés alors même qu'ils s'étaient lancés à sa recherche, pourraient bien bénéficier d'un petit coup de pouce inattendu...

    Mon appréciation
    Enfin une grosse partie du mystère reliant Vivenefs, dragons et serpents de mer est enfin révélée.
    La naissance d’un dragon, issus du bois-sorcier s’éveille. Il va devenir, je pense, au fils des 2 derniers tomes, un élément incontournable du récit

    Les femmes de la famille sont à l’honneur dans ce 7è opus. Elles vont jouer un rôle décisif dans la suite des évènements.
    De son côté Ronica tente de sauver sa dignité et celle des anciens marchands ainsi que sa ville prise dans la tourmente de la guerre civile.
    De son côté Malta à des lieues de là et sauvée par un navire chalcédien se voit piéger par le Gouverneur Osgo.

    Un très bon début de fin de cycle qui malheureusement n’apporte pas vraiment d’éléments assez nouveaux, dû plus au découpage dans la version française, qu’à l’auteure. On attend la suite avec impatience et on en redemande.

    Un très très bon cycle à savourer sans modération.


    Ma note : 8/10

    Tome 8

    Titre : Ombres et flammes
    Auteur : Robin Hobb
    Poche:
    377 pages
    Editeur : J'ai lu

    Présentation de l’éditeur :.
    Les choses sont allées trop loin, bien trop loin, pour espérer éviter une bataille ouverte entre la Vivacia, sur laquelle le capitaine Kennit règne sans partage, et le Parangon, le navire fou appareillé par Althéa et les siens. Et tandis que le dragon tient à distance de Terrilville les envahisseurs chalcédiens, des alliances politiques se trament dans l'ombre. Mais impliquer Tintaglia dans la sauvegarde de la ville et dans la recherche de Malta n'est pas sans conséquences, d'autant que cette dernière est maintenant l'otage de pirates pour le moins cupides...

    Mon appréciation
    Que de confidences. Que de révélations importantes !! On connaissait tous les éléments et pourtant… le lecteur est aveugle et s’est laissé embarquer sans rien découvrir. Le suspens est à sont comble dans ce 8è opus et laisse présager de très grandes surprises qui viendront clore ce cycle dans le dernier tome.

    Rondement mené, on reste réellement sous tension. On sent l’adrénaline nous envahir.


    Ma note : 10/10



    Tome 9

    Titre : Les marches du trône
    Auteur : Robin Hobb
    Poche:
    376 pages
    Editeur : J'ai lu

    Présentation de l’éditeur :.
    Avec Mère à son bord, Parangon peut enfin retrouver son intégrité perdue, un visage, et peut-être même la vue. Il ne lui en faudra pas moins pour affronter la Vivacia, sur laquelle Kennit règne toujours en maître, au point qu'il fait d'Althéa, la propriétaire légitime de la vivenef, sa prisonnière ! Mais il faut croire que la chance insolente qui a si bien servi le pirate jusqu'ici l'a quitté : la flotte jamaillienne, bien décidée à ne pas le laisser retenir plus longtemps le gouverneur Cosgo et Malta en otages, lui fait échec. Tintaglia, le dernier dragon de Clochetinte, toujours à la recherche de cette dernière, vient elle aussi déranger ses plans. Quant aux serpents, ils n'auraient pas pu trouver meilleur moment pour le laisser tomber...

    Mon appréciation
    Les secrets que Robin Hobb nous a cachés tout au long de ce cycle sont enfin dévoilés. Tous les mystères sont levés. Toute l’histoire a un sens. Les aventuriers de la mer ont terminé leur rude voyage et nous… lecteurs… nous sommes tristes de quitter tous les protagonistes de ce cycle qui nous ont fait vibrer sur plus de 3 000 pages.

    Je ne vais pas vous dévoiler la fin, ni les rebondissements tant attendus. Je garde le secret et le mystère en entier. Si vous ne connaissez pas trop les univers de la fantasy et que vous décidez, un jour de flirter avec ce style littéraire, une chose ; foncez directement sur cette saga. Vous ne le regretterez pas !!


    Ma note : 10/10

    Conclusion générale :
    La fin d'un long et précieux voyage littéraire pour moi. Un énorme cycle de fantasy sans longueur, sans faille.
    Un très gros coup de coeur de l'année 2010



    Titi
    LEH
    LEH

    Re: HOBB Robin

    Message  Titi le Lun 24 Jan 2011 - 23:29

    Genre littéraire : Fantasy
    Cycle de l'assassin royal (2ème partie)

    Tome 7

    Titre : Le prophète blanc
    Auteur : Robin Hobb
    Nombre de pages : 411
    Editeur : J’ai lu

    Résumé (4ème de couverture) :
    Fitzchevalerie a scrupuleusement rempli son rôle d'assassin royal. Il a fidèlement servi le souverain Subtil, puis Vérité et sa reine, Kettricken. Mais, en accomplissant son devoir, il a perdu sa femme et sa fille. Désormais Fitz ne désire plus que le repos et l'oubli : il s'est retiré loin de la cour pour vivre une existence simple et paisible avec son loup OEil-de-Nuit et le jeune Heur, un orphelin qu'il a recueilli. Or voici que ses anciens amis viennent le voir : Astérie la ménestrelle, Umbre son maître assassin et le mystérieux Fou. Tous veulent le convaincre de revenir à la capitale car de nouveaux dangers menacent une paix récente et fragile...

    Mon appréciation
    L’histoire se situe 15 ans après les derniers évènements qui se sont produits dans le royaume des Six-Duchés. Ce tome a pour but de retracer les évènements dans les grandes lignes mais surtout explique certaines parties de l’histoire qui n’avaient pas été apportées aux 6 premiers tomes. Il nous fait découvrir les 15 années d’absence de Fitz hors du royaume de Castercerf et pourquoi il a décidé de se retirer de la cour.
    Malheureusement il doit retourner de nouveau à Castercerf car « son fils » Devoir a quitté le château. Est-ce un enlèvement ? Une fugue ?

    Je pensais que cette suite allait peu apporter mais je découvre avec grand plaisir qu’une fois encore Robin Hobb sait gérer ses histoires et nous donne une envie irrésistible de remplonger dans l’univers des Six-Duchés.

    Remarque importante : je déconseille vivement d’entamer directement le tome 7 sans avoir lu les tomes précédents. Vous risqueriez de ne pas y comprendre grand-chose.

    Ma note : 10/10


    Tome 8

    Titre : La secte maudite
    Auteur : Robin Hobb
    Nombre de pages : 445
    Editeur : J’ai lu

    Résumé (4ème de couverture):
    C'est sous les traits d'un simple valet suivant son riche seigneur que Fitz et le fou ont entrepris de partir à la recherche du prince Devoir, disparu dans d'étranges circonstances. Ils sont accompagnés dans leur quête d'OEil-de-Nuit et de laurier, la confidente de la reine Kettricken. Ils ont huit jours pour retrouver la trace du fugitif. Mais ils vont bientôt s'apercevoir que la disparition du prince n'a rien d'une banale fugue. Si Fitz retrouve facilement sa trace à Myrteville grâce au lien qui l'unit à son animal, il va rapidement découvrir que le jeune héritier de la couronne, qu'il considère comme son fils, est sous l'emprise de forces maléfiques poursuivant de sombres visées sur les Six-Duchés...

    Mon appréciation
    On se laisse porter par l’histoire où intrigues et mystères se mettent petit à petit en place.
    Robin Hobb, comme à son habitude sait distiller petit à petit tous les éléments qui font de ses romans de grandes sagas de Fantasy.
    On est sans cesse en train de se poser des questions et vraiment c’est une lecture plus qu’addictive.
    On se prend au jeu et on adore.

    Ma note : 10/10


    Tome 9

    Titre : Les secrets de Castercerf
    Auteur : Robin Hobb
    Nombre de pages : 443
    Editeur : J’ai lu


    Résumé (4ème de couverture):
    FitzChevalerie, l'assassin royal, vient tout juste d'arracher l'héritier du trône des six-duchés, le prince Devoir, des griffes de la famille Pie. Reprenant son identité d'emprunt de Tom Blaireau, Fitz aspire enfin au repos: pour clarifier sa relation avec Jinna, la sorcière des haies; pour voir grandir Heur, son fils adoptif; et pour pleurer la mort de son compagnon de toujours, le loup OEil-de-Nuit. Hélas, les fiançailles annoncées du prince Devoir avec la narcheska Elliania vont brusquement réclamer toute son attention. Et si les Pie profitaient du ballet diplomatique pour tenter un nouvel et dangereux coup d'éclat? L'art et le Vif ne lui seront pas de trop pour percer à jour tous les secrets de Castelcerf...

    Mon appréciation
    C’est un très grand moment que je passe en compagnie des héros de ce cycle qui nous entraînent dans de grands moments d’évasion, de surprises mais aussi de mystères s’épaississant.
    Vers la fin de ce tome, les héros du cycle « Les aventuriers de la mer » font leur apparition. Et un grand mystère est soulevé concernant un des héros. Je ne peux malheureusement pas nous en dire plus. Vous verrez si vous vous décidez à entamer les folles sagas de Robin Hobb.
    C’est vraiment du grand art dans le domaine de la Fantasy contemporaine. Robin Hobb est pour moi l’écrivain hors catégorie dans ce domaine. Les surprises et les bouleversements de ce cycle sont incroyablement bien vus et maintiennent le lecteur en haleine constante. Ce tome se termine sur une note assez marquante qui nous pousse à aller toujours plus loin.


    Bravo !!

    Ma note : 10/10


    Tome 10

    Titre :
    Serments et deuils
    Auteur : Robin Hobb
    Nombre de pages : 412
    Editeur : J’ai lu

    Résumé (4ème de couverture) :
    La narcheska Elliania a quitté avec ses hommes la cour de Castelcerf pour retourner sur ses îles d'Outre-mer. Dans quelques mois, le prince Devoir la rejoindra pour y affronter un dragon, et tenir ainsi sa promesse. FitzChevalerie, l'ancien assassin royal, dispose de ce laps de temps pour parvenir à créer autour de Devoir un clan d'Artiseurs qui devra le protéger lors de ce voyage. Mais les candidats sont rares, et l'attention de Fitz est bientôt requise ailleurs : les Pie continuent de mettre à mal l'action politique de la reine Kettricken en faveur des vifiers. Et la rumeur voudrait que leur chef, le manchot Laudevin, soit de retour. Or Fitz sait pertinemment qu'il n'est pire ennemi que celui que l'on a mutilé...

    Mon appréciation :
    Bien que ce nouvel opus soit passionnant et tout aussi envoûtant que les autres, on sent l’opus de transition mettant en place certains éléments qui je pense seront importants pour la suite de l’histoire.
    Moins de retournements de situation et de faits marquants dans ce dernier livre mais cela ne contrarie en rien le lecteur qui ne demande qu’à poursuivre la lecture de la série.
    Je trouve la trame du livre un peu plus longue que les autres, cependant.
    Difficile en tout cas de donner un avis sans rien dévoiler de ce cycle.

    Ma note : 10/10


    Tome 11

    Titre : Le dragon des glaces
    Auteur : Robin Hobb
    Nombre de pages : 381
    Editeur : J’ai lu

    Résumé (4ème de couverture) :
    Le clan des Artiseurs qui s'est formé autour du prince Devoir progresse enfin : sous la houlette de Fitz Chevalerie, Lourd, Umbre et le prince Devoir lui-même développent leur maîtrise de l'Art. Pas assez vite, cependant, au goût de Fitz, car l'heure de tenir ses promesses a sonné. Devoir et ses amis embarquent sur la flotte royale, afin de permettre au prince de mener sa quête : le dragon Glasfeu, prisonnier des glaces, doit mourir de sa main pour que Devoir puisse épouser la Narcheska Elliania. Fitz prend alors conscience, dans les rêves qu'il partage avec sa fille Ortie, qu'un autre dragon s'intéresse de près à leur périple, et que celui-ci voit le projet du prince des Six-Duchés d'un très mauvais oeil.

    Mon appréciation
    Les aventures de Fitz se poursuivent vers les îles d’Outre-mer où le Prince Devoir doit tenir sa promesse.
    L’édition anglaise ayant été subdivisée en français en tomes 11, 12 et 13, cette deuxième phase de l’histoire n’en est qu’à ses prémices, donc très peu de choses à retenir, si ce n’est que les péripéties de la traversée jusqu’à la l’arrivée du Prince sur les territoires de sa promise.
    On attend de lire la suite pour avoir une vision plus précise de l’histoire et d’un déroulement intéressant.
    Le lecteur est dans l’attente à la fin de ce 11ème opus

    Ma note : 10/10

    Tome 12

    Titre : L’homme noir
    Auteur : Robin Hobb
    Nombre de pages : 327
    Editeur : J’ai lu

    Résumé (4ème de couverture) :
    Après plusieurs semaines de navigation, le prince Devoir et les siens posent enfin le pied sur l'île d'Aslevjal. C'est au coeur de cet enfer de glace et de neige que le prince doit honorer sa promesse : ramener la tête du dragon Glasfeu. Mais entre les conditions climatiques hostiles, l'animosité d'une partie des Outrîliens qui les accompagnent, ou encore la mauvaise humeur de Lourd dont les attaques d'art incontrôlées gagnent sans cesse en puissance, l'expédition peine à atteindre son but. Pour couronner le tout, l'Homme Noir, gardien légendaire de Glasfeu, a refusé les offrandes qui lui étaient destinées. Heureusement, Fitz Chevalerie est là, armé de sa ruse et de son habileté proverbiales. Et si c'était la pire erreur qu'il ait jamais commise ?

    Mon appréciation
    Beaucoup de suspense sans ce 12è tome. On ne s’ennuie pas. L’action est bien présente et le lecteur s’empresse de parcourir les pages pour atteindre le déroulement final du 13è tome. Robin Hobb sait très bien tenir le lecteur en haleine avec une histoire bien ficelée. Les intrigues de l’histoire sont dévoilées au compte-goutte. C’est que du bonheur. A poursuivre…

    Ma note : 10/10

    Tome 13

    Titre : Adieux et retrouvailles
    Auteur : Robin Hobb
    Nombre de pages : 378
    Editeur : J’ai lu

    Résumé (4ème de couverture) :
    Alors que les navires emportent au loin le prince Devoir et la Narcheska Elliania, désormais libres de se marier, un homme seul se dresse sur les rivages de l'île d'Aslevjal. Fitz Chevalerie, s'il a fini par se résoudre à la mort du fou, ne peut supporter de laisser la dépouille de son ami ensevelie sous les décombres du château de glace. Il se lance alors dans l'exploration désespérée des ruines souillées à tout jamais par les maléfices de la Femme Pâle. Son périple le mènera bien plus loin qu'il n'aurait pu l'imaginer : des contrées de la mort aux rivages secrets de l'Art, Fitz trouvera peut-être les réponses à toutes ses questions... ou des raisons de croire qu'il se trompe depuis le début.

    Mon appréciation
    Dernier tome d’un long cycle qui se termine avec brio. Nous avons tendance à penser que les suites n’apportent plus rien à l’histoire mais là, une vive surprise attend le lecteur. Robin Hobb a su gérer sa suite sans tomber dans les travers de la réédition d’une histoire même si beaucoup d’éléments rappellent la première partie de son cycle.
    Bref, c’est avec beaucoup de peine que je quitte les personnages qui m’ont tant fait rêver au fil des pages. On ne regrette qu’une chose : c’est que l’histoire se termine

    Ma note : 10/10

    Conclusion :
    Un énorme coup de cœur. Vraiment excellent
    Si vous n’avez jamais lu de la Fantasy, pensez aux écrits de Robin Hobb

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 11:07

    merci Titi de nous présenter dans son ensemble cette grande fresque que j'ai adoré...

    j'ai repéré sur tes conseils, sa dernière série qui est aussi en lien avec le monde de l'assassin royal ou les aventuriers de la mer

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: HOBB Robin

    Message  thereadeuse le Mar 24 Mai 2011 - 15:12

    Le Soldat Chamane tome 1



    Titre : La déchirure
    Auteur : Robin Hobb
    Pages : 380
    Genre : Fantasy

    Résumé quatrième de couverture :

    Par son rang de naissance, Jamère est promis à une brillante carrière militaire. Son père, le colonel Burvelle, anobli par le roi sur le champ de bataille, n'a pas attendu qu'il ait attendu l'âge d'intégrer l'école militaire pour lui imposer une discipline de fer et lui inculquer les rudiments de son éducation martiale. Mais que doit-il penser lorsque son père le confie aux soins d'un inquiétant guerrier nomade, un chamane qui l'entraîne dans un rêve dont il ressortira changé à jamais? Car Jamère a beau essayer de toutes ses forces d'enfouir ce souvenir au plus profond de lui-même, sa compréhension du monde a été altérée. Appartient-il encore à la culture rigide dont il est issu, ou bien à cette nature primitive et puissante qu'il sent s'exprimer sous le vernis social?

    Mon ressenti :

    Très bon livre. Le début est un peu long, mais une fois que Jamère arrive à l'école militaire l'action commence!!
    Il termine avec du suspense, ce qui nous donne envie de lire le tome 2 pour savoir la suite!!
    Je vous le conseille vraiment pour les fans de Robin Hobb!!

    Donc 5 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Mar 24 Mai 2011 - 18:13

    je n'avais pas accroché au soldat chamane, je retrouvais trop de similitude avec d'autres de ses livres...

    merci pour cette présentation Thereadeuse

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: HOBB Robin

    Message  thereadeuse le Mar 24 Mai 2011 - 21:51

    Ah ok, pourtant personnellement je n'ai pas trouvé beaucoup de ressemblances avec ses autres livres.

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Mer 25 Mai 2011 - 8:12

    la série du peuple des rennes...

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: HOBB Robin

    Message  thereadeuse le Mer 25 Mai 2011 - 13:02

    Ah d'accord, mais moi je ne connais pas ses livres sous ce pseudo...je ne les ai pas lu! Mais oui en effet déjà en lisant le résumé il parle d'un chamane comme dans le soldat chamane!! Tu as raison...désolé!

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Mer 25 Mai 2011 - 20:10

    tu n'as pas être désolé... c'est l'avis de chacune, d'autres ne seront pas d'accord avec ce que j'ai dit... j'attends ton avis avec curiosité

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: HOBB Robin

    Message  thereadeuse le Mer 25 Mai 2011 - 22:59

    ok pour l'instant j'ai lu que le tome 1, donc je te tiendrais au courant quand j'aurais lu la suite!

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Jeu 26 Mai 2011 - 8:00

    merci, je n'ai lu que le 1 aussi

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Sam 23 Juil 2011 - 18:59

    DRAGONS ET SERPENTS (t.1) LA CITE DES ANCIENS



    Fantasy

    384 pages édité chez France Loisirs en juin 2011

    Résumé

    Dans le Désert des Pluies, les serpents géants se sont enfermés dans leurs cocons, sous la supervision de la dragonne Tintaglia, pour en émerger à leur tour transformés en dragons et assurer la pérennité de leur race. Mais, trop vieux, trop affaiblis, ils ne donnent que des créatures difformes, inachevées, incapables de survivre seules sans l’aide des humains, qu’ils mettent tant à contribution pour les nourrir que les Marchands du Désert des Pluies décident de s’en débarrasser...

    Mon ressenti

    Me revoilà plongée dans le monde de Casterlcert et du désert des pluies pour mon plus grand plaisir, j’ai dévoré ce petit livre.
    J’ai retrouvé des anciens personnages ainsi que de nouveaux qui vont s’approfondir au fil de cette série. Cela fait suit aux aventuriers de la mer. Les serpents qui étaient arrivés à « bon port » dans le dernier chapitre sont aujourd’hui sortis de leur cocon, pour laisser la place à de beaux dragons… mais ils sont handicapés… de ces infirmités, va découler la vie de bons nombres de personnages, et entraîner diverses questions. Qui est responsable de ces bêtes ? Comment les nourrir ? Retrouveront-ils la cité des anciens ?
    Que du bonheur en tout cas pour moi.

    A découvrir


    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: HOBB Robin

    Message  thereadeuse le Dim 24 Juil 2011 - 22:41

    Merci Pinky il a l'air génial, je l'ai justement emprunté à une amie!! Mais par contre je n'ai pas lu les aventuriers de la mer, c'est pas grave?

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Lun 25 Juil 2011 - 13:02

    pas grave du tout Thereadeuse.... tu découvriras plus tard, les connections entre les deux pays, bonne lecture

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Dim 5 Fév 2012 - 13:53

    LA CITE DES ANCIENS (t.2) LES EAUX ACIDES



    Fantasy

    400 pages édité en poche chez France Loisirs

    Résumé

    Le grand jour se profile : Alise comme Thymara vont enfin se trouver face aux dragons, l'une pour assouvir sa soif de connaissances, l'autre pour les conduire, avec un groupe de jeunes gens comme elle, jusqu'à la légendaire cité des Anciens, Kelsingra. Ce qu'elles ignorent, c'est que cette rencontre changera leur existence. Alise, passagère à bord du Mataf dont le rugueux capitaine, Leftrin, ne la laisse pas insensible, va faire un choix qui met en péril sa réputation et son mariage, et détourne son ami et chaperon, Sédric, d'autres plans, bien arrêtés et beaucoup plus profitables. Thymara, elle, par sa fréquentation des autres jeunes gardiens, porteurs des stigmates du désert des Pluies, devra peu à peu remettre en cause les règles qui régissent sa vie depuis sa naissance. Tous affrontent un trajet long et pénible avec les dragons, où ils découvrent leur vraie nature et apprennent à se connaître face à des adversaires qui habitent parfois au fond d'eux-mêmes.

    Mon ressenti

    C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé l’univers des déserts de pluies et tous ses personnages. Le décor étant planté, le lecteur fait plus ample connaissance avec les jeunes qui accompagnent les dragons, ainsi que ces derniers, et les personnalités d’Alise, Sédric et de l’équipage se dessinent de plus en plus.

    Pas de temps mort et je regrette déjà de ne pas avoir le tome 3.

    Un merveilleux voyage dans un pays décrit avec beauté malgré les dangers qu’il cache… en tout cas pour ma part, j’ai aussi embarqué !

    A découvrir

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Mar 8 Mai 2012 - 11:33

    LA CITE DES ANCIENS (t.3) LA FUREUR DU FLEUVE



    Fantasy

    400 pages édité chez France loisir en février 2012

    Résumé

    Graffe prétend plus que jamais régenter le groupe et se heurte à la révolte de Thymara, qui n’accepte pas qu’on lui dicte sa conduite ; Sédric, après avoir volé le sang du petit dragon cuivré, tombe malade et constate avec effroi d’étranges modifications chez lui ; Leftrin découvre enfin l’agent de son maître-chanteur et se trouve désormais face à un choix terrible ; et Alise doit, elle aussi, décider entre son amour pour le capitaine et sa vie de femme mariée. Et chacun suit les dragons vers Kelsingra, une cité qui n’existe peut-être pas.
    Mais, alors que la situation paraît bloquée pour tous, un événement imprévu et catastrophique vient redistribuer toutes les cartes...

    Mon ressenti

    Un 3ème opus sous le signe de la résistance, de l’endurance : après la présentation de la situation, des personnages, des dragons, les éléments naturels se mettent de la partie et mettent à rude épreuve les nerfs de chacun. C’est dans l’adversité que chacun se dévoilent, se révèlent…
    Les caractères des personnages et des dragons s’affirment un peu plus. Tout le monde change… mais dans quel sens ?
    Je suis toujours autant accro pour le moment… j’attends le prochain avec impatience.


    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Mer 17 Oct 2012 - 8:52

    LA CITE DES ANCIENS (t.4) LA DÉCRUE



    Fantasy


    400 pages édité chez France loisir en octobre 2012

    Résumé

    À la suite de la crue catastrophique qui a frappé l’expédition, les survivants se retrouvent et s’efforcent de reconstituer un groupe cohérent, malgré les disparitions ; de nouvelles relations se forment, inattendues ou inespérées, d’autres poursuivent une évolution cahoteuse et malaisée, comme les dragons malformés qui continuent de grandir et de rêver de devenir un jour les maîtres du ciel, de la terreur et de la mer.

    Mon ressenti


    Un opus fantastique ! Avec la décrue, le paysage a changé mais pas seulement : les relations entre gardiens et dragons, entre gardiens et membres d’équipage, entre chercheurs et hiérarchie… tout le monde évolue, se rencontre, se confronte plus. Le changement n’est pas seulement dans le comportement, il est aussi dans le physique des gardiens et des dragons. Le changement est aussi dans le caractère des personnages hommes, femmes, dragons, vivanef… un huit clos où chacun prend conscience des uns et des autres, que la survie ne dépend pas uniquement d’une personne mais d’un ensemble d’interaction. Le voyage semble toucher à sa fin, mais la récompense est-elle au bout du chemin.
    Toujours haletant, l’histoire se dévore au même rythme que les dragons mangent leur pitance… Quelques réponses sont apportés dans cette histoire mais tout n’est pas dévoilé, l’auteur ménage le suspense pour notre plus grand bonheur.
    Un coup de cœur encore une fois

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Lun 18 Mar 2013 - 19:38

    LA CITE DES ANCIENS (t.5) LES GARDIENS DES SOUVENIRS



    Fantasy, édité chez France loisire en janvier 2013

    299 pages

    Résumé

    Les gardiens des dragons sont bloqués sur la rive du fleuve du désert des Pluies qui fait face à Kelsingra, la légendaire cité des Anciens. Seule Gringalette, la dragonne de Kanaï, est capable de voler, et Alise Finbok l'utilise pour visiter la cité et tâcher d'en révéler les mystères avant que l'afflux probable de prospecteurs ne la dénature et n'en chasse les fantômes.
    Pendant ce temps, Leftrin est reparti sur le Mataf à Cassaric pour refaire des provisions, et les gardiens luttent pour survivre et pour fournir de quoi manger à leurs dragons, incapables de se débrouiller seuls, et peu enclins à faire les efforts nécessaires pour gagner leur autonomie. Les tensions s'accroissent entre les grandes créatures, à demi infirmes mais pleines d'une morgue propre à leur espèce. Cependant le désert des Pluies n'est pas leur seul ennemi…..

    Mon ressenti

    Enfin, la cité des anciens s’offrent et livrent quelques secrets. Hélas, elle n’est pas facile d’accès, les intempéries, le temps, l’abandon ont amené une certaine désolance et dégradations. Peu sont capables de s’y rendre : par voie d’eau, il faut être solide et fort ou par les airs il faut pouvoir voler. Choses que nos jeunes amis n’ont pas encore assez pour la première solution et que les dragons ne savent toujours pas faire pour la seconde. Les élus sont donc rares…

    Pourtant que ce soit du côté des jeunes comme des dragons, les transformations continuent tant du fait de leur âge mais surtout du fait du lien particulier qui les unis chacun à leur dragon. Ils deviennent des anciens, mais sont-ils bien sûr de cela ? Quels pouvoirs et quels prix cela entraînent-t-ils pour eux ?

    Le livre est assez court (merci les éditeurs !!! faisons durer le suspense… ?) et l’histoire s’intensifie. Les personnages se façonnent et évoluent, la tension monte… A suivre !



    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Sam 14 Sep 2013 - 11:54

    LA  CITE  DES  ANCIENS  (t.6) LES  PILLARDS



    Fantasy
    , édité chez France Loisir en août 2013

    304 pages

    Résumé

    Dans la fabuleuse cité de Kelsingra, Alise consigne pour la postérité toutes les merveilles qu’elle découvre, car elle sait qu’une fois le monde informé des trésors que la cité recèle, plus rien ne sera comme avant. Déjà des rumeurs sur sa découverte courent dans le désert des Pluies et atteignent des oreilles cupides à Terrilville et au-delà ; aventuriers, pirates et chasseurs de fortune accourent pour piller le lieu, y compris Hest Finbok, le mari d’Alise...
    Au même moment, Selden est prisonnier du duc de Chalcède, qui le voit comme un homme-dragon dont la chair et le sang peuvent guérir miraculeusement sa santé défaillante.
    Qu’est devenue Tintaglia, la grande dragonne bleue, à l’heure où sa présence est le plus nécessaire ? A-t-elle abandonné son bien-aimé Selden et les dragons mal nés ? Ou reviendra-t-elle elle aussi s’approprier les merveilles de Kelsingra ?

    Mon ressenti

    J’ai beaucoup aimé cet opus puisqu’enfin la cité des anciens prend vie et quelle merveille, beaucoup d’inventivité… J’espère que dans le prochain, j’en découvrirai plus, car je suis un peu frustrée.
    L’histoire se poursuit, les pions avancent sur l’échiquier, qui en sortira vainqueur ? Des vies sont maintenant en jeu !

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Lun 19 Mai 2014 - 17:38

    LA CITE DES ANCIENS (t.7) LE VOL DES DRAGONS



    Fantasy
    , édité chez France Loisirs en mars 2014

    384 pages

    Résumé

    Les dragons et leurs gardiens dévoués ont enfin trouvé la cité perdue de Kelsingra. Les créatures magiques ont appris à utiliser leurs ailes, tandis que Thymara, Tatou, Kanaï et même Sédric, le plus improbable des gardiens, commencent à se transformer en magnifiques Anciens, reflètant les dragons qu'ils servent. Mais ils n'ont pas découvert les légendaires puits d'argent dont les dragons ont besoin. Des ennemis approchent, et les gardiens vont devoir s'immerger dans les souvenirs d'Anciens disparus, au risque d'en devenir dépendants, pour y puiser les indices nécessaires à leur survie.

    Mon ressenti


    Enfin nous découvrons Kelsingra : sa construction, ses maisons, les pierres de souvenirs… Elles sont source de connaissance puisqu’elles aident à comprendre comment fonctionne la cité mais aussi elles permettent de réinsuffler la vie dans des mécanismes appropriés à prendre soin des dragons tout en veillant à leur épanouissement.

    Les dragons doivent voler impérativement si ils veulent voler et ils trouvent leur salut lorsqu’ils auront atteint la cité mythique, si ils restent sur la berge, ils mourront ! Encore une fois les gardiens font preuve d’ingéniosité. Eux aussi vont changer encore plus au contact de la cité.

    Le livre se termine rapidement, les différents personnages sont présents mais je pose la question, comment l’auteur compte-t-elle finir la saga, car il reste un seul tome… et tellement de choses restées en suspens !!!!

    A suivre

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Dim 28 Sep 2014 - 13:06

     LA CITE DES ANCIENS (t.Cool LE PUITS D'ARGENT




    Fantasy,  édité chez France Loisir en juillet 2014
     
    352 pages
     
    Résumé
     
    À Kelsingra, après la découverte du puits d'Argent, source de la magie des Anciens, le capitaine Leftrin et ses compagnons s'efforcent d'évacuer les débris qui bouchent le conduit pour accéder à la précieuse substance ; ils espèrent ainsi permettre aux dragons et aux Anciens de retrouver leur magie, et surtout de sauver le petit Phron, l'enfant de Malta et Reyn, héritier des changements que ses parents ont subis auprès de Tintaglia mais qui sont en train de le tuer à petit feu...
     
    Mon ressenti
     
    Et voilà, l’histoire se termine là ! Je dois donc faire avec ma frustration car beaucoup de chose reste en suspens. J’aurai aimé en s’avoir plus sur cette cité qui commence juste à s’éveiller. Alors bien sûr avec l’assassin royal, nous avions accès à la magie de cette cité et aux pierres… mais non Mme Robin Hobb, ce n’est pas suffisant. ..
     
    Dans ce dernier opus, les personnages doivent prendre des décisions qui vont les mener de « l’adolescence » à celui d’adulte et s’engager dans un positionnement comme dans une relation. Les dragons eux aussi ont bien changé et trouvent enfin une unité.
     
    La relève est installée que ce soit du côté des humains ou des dragons et l’histoire se termine en happy-end un peu comme chez Astérix autour du traditionnel banquet…
     
    Pour changer de décor et côtoyer les dragons, à découvrir
     
     

    Pinky
    M
    M

    Re: HOBB Robin

    Message  Pinky le Dim 29 Mar 2015 - 19:45

    PRÉLUDE A LA CITADELLE DES OMBRES



    Fantasy, édité chez France Loisirs en décembre 2014

    175 pages

    Résumé

    Robin Hobb entraîne ici le lecteur dans les prémices de La Citadelle des Ombres. La vérité qui se cache derrière le mythe du prince Pie se dévoile grâce au récit de Félicité, compagne roturière de la princesse Prudence de Castelcerf : quand celle-ci donne le jour à un bâtard qui porte sur le corps la robe pie du cheval de son père, c'est Félicité qui se charge de l'élever. Et, lorsque le prince Pie arrive au pouvoir, les intrigues politiques propagent de dangereux discours sur le Vif qui changeront à jamais le royaume...

    Mon ressenti

    Le début de l’assassin royal où comment au travers le regard du récit de Félicité, proche et amoureuse de Prudence, nous est révélé le pourquoi le royaume des six duchés a changé en profondeur dans la prise en compte de ce talent « le vif » devenu maudit.
    Deux histoires, celle de la Prudence puis celle de son fils. C’est sympathique mais y avait-il réellement besoin ? C’est un peu court à mon goût.
    De plus, cela permet aussi d’intituler la série de l’assassin royal sous un autre titre (cela devient maintenant la citadelle des ombres) avec une autre présentation. Attention de ne pas se tromper et de racheter les mêmes livres…

    Pour les fans de la série



    Contenu sponsorisé

    Re: HOBB Robin

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:39


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 10:39