Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BALZAC, Honoré de

    Partagez

    Ahotep
    LA
    LA

    BALZAC, Honoré de

    Message  Ahotep le Lun 5 Déc 2011 - 19:09

    Le Lys dans la vallée



    432 pages, édité et réédité chez Folio classique

    Résumé :

    «Comme autrefois vous allez me rendre à la santé, Félix, et ma vallée me sera bienfaisante. Ils croient que ma plus vive douleur est la soif. Oh ! oui, j'ai bien soif, mon ami. L'eau de l'Indre me fait bien mal à voir, mais mon cœur éprouve une plus ardente soif. J'avais soif de toi, me dit-elle d'une voix plus étouffée en me prenant les mains dans ses mains brûlantes et m'attirant à elle pour me jeter ces paroles à l'oreille : mon agonie a été de ne pas te voir !»



    Mon avis :

    C'est un livre rempli d'amour et de tendresse. Cet amour impossible est joliment présenté, mais il y a beaucoup trop de longueurs et je me suis souvent ennuyée. Ce livre m'avait été conseillé par une professeur de français, il y a longtemps, mais je suis un peu déçu, je pensais qu'il y aurait plus d'action!! Ce n'est pas vraiment une déception, mais je m'attendais à mieux et je l'ai trouvé moyen.

    Atti'
    M
    M

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Atti' le Mar 6 Déc 2011 - 1:44

    Merci Ahotep pour cet avis, je passe mon tour.

    Pinky
    M
    M

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Pinky le Mar 6 Déc 2011 - 9:40

    ha, les histoires d'amour intenses et platoniques de l'époque... livre parfois cruel puisque l'amour peut aussi faire souffrir... livre déconcertant parfois aussi, l'amour tel qu'il était vécu à une époque n’existe plus de la même manière, il reste parfois à certain le fantasme d'un tel amour...

    merci Ahotep

    caro
    ML
    ML

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  caro le Mar 6 Déc 2011 - 13:22

    C'est le problème avec les classiques, c'est parfois un brin longuet Laughing je l'ai lu au lycée pour le bac français mais je n'en garde pas beaucoup de souvenirs Rolling Eyes

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Majuscule le Mer 7 Déc 2011 - 15:18

    J'ai eu une indigestion avec ce livre... je le fuis comme la peste ! ravie que ça plait à d'autres sinon le pauvre Balzac...

    Ahotep
    LA
    LA

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Ahotep le Lun 26 Déc 2011 - 21:59

    La Peau de chagrin



    Résumé :

    Raphaël de Valentin, jeune homme ruiné, découvre un jour chez un antiquaire une peau de chagrin, véritable talisman qui doit lui procurer les moyens d'assouvir désirs et passions, mais qui rétrécit à chaque usage. Symbole d'une vie qui se détruit elle-même en se déployant, l'objet magique représente la dilapidation fatale des forces du créateur condamné à s'anéantir dans l'acte même de la création. Au début du récit, le vieil antiquaire explique à Raphaël ce symbolisme tragique de l'objet. "Vouloir" et "Pouvoir" sont les deux espérances et les deux malédictions de la condition humaine. Pour échapper à ce dilemme déchirant, il ne reste au génie que la voie étroite et ascétique du "Savoir"...



    Mon avis :

    Je me suis ennuyée, même si j'ai trouvé le concept intéressant : la lutte contre la vanité. Il y avait beaucoup de longueurs, mais c'est un petit plus actif que Le Lys dans la vallée... Je pense arrêter de lire Balzac...

    Pinky
    M
    M

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Pinky le Mar 27 Déc 2011 - 11:39

    oui très belle histoire, un conte fantastique, une métaphore du mythe de Faust... mais c'est vrai l'écriture n'est plus la même aujourd'hui

    merci Ahotep

    Nina
    ML
    ML

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Nina le Mar 27 Déc 2011 - 12:12

    Merci pour cet avis Ahotep.
    J'ai lu ce livre il y a très longtemps. Ce n'est pas mon préféré de Balzac.

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Jo19lyne le Jeu 30 Jan 2014 - 19:50

    La Maison du Chat-qui-Pelote, editeur Lgf, collectionLdp classiques d'aujourd'hui, 96 pages



    Resumé:
    Ce récit écrit en 1829 sera placé plus tard par Balzac en ouverture de la "Comédie Humaine". on y retrouve la trame de ce que seront les romans la composant et l'on y croise déjà les héros d'autres épisodes. Tou y préfigure la grande œuvre de Balzc. C'est en ces quelques pages une miniature parfaite de tout se qui suivra. La Maison du Chat-qui-Pelote, titre définitif que l'auteur donna à cet ouvrage, avait à l'origine était intitulé "Gloire et Malheur". il s'y joue le destin d'une femme que tout favorise. Mais l'amour peut-il résister au fil des ans, à la différence des classes? Questions actuelles que Balzac, comme toujours avec son génie, pose et auxquelles il répond, nous montrant que finalement, aujourd'hui rien n'a changé...
    Entre la boutique et les travaux d'aiguille, la vie n'est pas tres gaie pour Virginie et Augustine, les deux filles de la Maison du Chat-qui-Pelote
    Mais voilà qu'un peintre, empruntant au hasard la rue Saint-Denis, est séduit par la pittoresque boutique, et par la jolie Augustine qui lui donne bientôt son cœur.
    Le sort de Virginie, qui épouse le premier commis de la boutique, paraît bien terne à côté de celui de sa sœur, paré de toutes les couleurs de l'amour et du bonheur...

    Mon avis:
    Autant la lecture du "Le Lys dans la Vallée" a été longue et fastidieuse, autant je me suis fait plaisir avec cette nouvelle.
    Deux modes de vie totalement opposés se trouvent réunis par l'amour.
    La famille Guillaume, le père, la mère, Virginie et Augustine les 2 filles, cette famille de négociants est accompagnée de son premier commis Joseph Lebas.
    "L'infortuné commis se sentait le cœur entièrement pris pour Mademoiselle Augustine la cadette. Afin de justifier cette passion, qui avait grandi secrètement, il est nécessaire de pénétrer plus avant dans les ressorts du gouvernement absolu qui régissait la maison du vieux marchand drapier."

    Théodore de Sommervieux, aristocrate et peintre de son état, est très épris d' Augustine. "Ma chère enfant, tu épouseras ton Sommervieux, puisque tu le veux; permis à toi de risquer ton capital de bonheur... N'ai-je pas entendu dire ce soir à ce jeune écervelé que si l'argent était rond, c'était pour rouler! S'il est rond pour les gens prodigues, il est plat pour les gens économes qui l'empilent et l'amassent."...

    "La fougue de passion qui possédait Théodore fit dévorer au jeune ménage près d'une année entière sans que le moindre nuage vînt altérer l'azur du ciel sous lequel ils vivaient. pour eux, l'existence n'eut rien de pesant."...
    "Cependant, à l'expiration de cette année aussi charmante que rapide, Sommervieux sentit un matin la nécessité de reprendre ses travaux et ses habitude"...

    "Quand les champs de l'amour furent parcourus, quand l'artiste eut, comme les enfants, cueillis les roses et les bleuets avec une telle avidité qu'il ne s'apercevait pas que ses mains ne pouvaient plus les tenir, la scène changea"...

    "Pour arriver au bonheur conjugal, il faut gravir une montagne dont l'étroit plateau est bien près d'un revers aussi rapide que glissant, et l'amour du peintre le descendait"...

    "Il est inutile de marquer chacune des dégradations de couleur par lesquelles la teinte brillante de leur lune de miel atteignit à une profonde obscurité"...

    "Il faut savoir prendre parti sur les chagrins; ils rendent malade, et l'amour ne reste pas long-temps sur un lit de douleur. La mélancolie donne bien d'abord une certaine grâce qui plaît; mais elle finit par allonger les traits et flétrir la plus ravissante de toutes les figures."

    C'est un texte tout simplement magnifique!

    Pinky
    M
    M

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Pinky le Ven 31 Jan 2014 - 10:10

    merci Jo19lyne pour cet avis

    Contenu sponsorisé

    Re: BALZAC, Honoré de

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:14


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 17:14