Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    Cannone, Eléonore

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    Cannone, Eléonore

    Message  Nina le Ven 9 Déc 2011 - 13:01



    Le carnet de Théo, tome 1 : Dans ma bulle.
    édition Rageot - 298 pages

    Mon résumé :

    Dans ma bulle est le journal intime de Théo, 14 ans. Ce journal nous réserve bien des surprises.

    Mon avis :

    Théo, en classe de 3e 1 dans un collège catholique très strict, tient un "carnet intime" sur son ordinateur. Signe particulier : relate dans celui-ci son année scolaire particulièrement mouvementée, entre des parents aux abonnés absents (sauf pour se disputer entre eux), un meilleur ami champion en gaffe mais pas dans les disciplines scolaires et un tempérament explosif. Défendre son meilleur ami Samuel c'est bien, le faire à coup de poing, surtout dans un établissement catholique huppé peut vous attirer de gros ennuis, et ce n'est pas Théo qui vous dira le contraire.
    Notre jeune diariste ne passe pas son temps à se regarder le nombril. Ce qui est raconté et dessiné dans son carnet est tout d'abord fort réjouissant, fort captivant. La bande-son m'a également beaucoup plu, contemporaine sans se vouloir absolument en fase avec l'actualité. Un roman qui s'ouvre par un morceau de Placebo, dont ma meilleure amie et moi fûmes de grandes fan ne pouvaient que me séduire. Je ne vous parle pas (trop) non plus de Kyo, que Théo a sauvé d'une mort horrible (mais infligée à de trop nombreux félins). Ce charmant félin, à qui une dépression a été diagnostiquée,n'est pas en reste pour commettre quelques bêtises ou vivre des amours impossibles.
    Théo a de nombreux objectifs : ne pas terminer sa scolarité dans un établissement catholique en est un et comme ses notes vont de juste moyennes à excellentes dans ses matières de prédilection, il lui faut louvoyer pour atteindre ce but. Autre objectif : échapper à ses séances avec une charmante psychologue qui se fiche de son mutisme mais empoche l'argent de la séance. Une rencontre avec un vieux japonais (à l'âge de Théo, tout est relatif) lui permet de donner le change et change son destin : en lui montrant ses dessins, Théo voit confirmer sa vocation de mangaka.
    La narration est particulièrement subtile et agréable. Sii vous n'êtes pas fan de manga (ou si, comme moi, vous êtes parfaitement ignare sur la question), rassurez-vous : le récit est suffisamment fluide et enjoué, les notes de fin suffisamment nombreuses pour que vous vous découvriez soudain l'envie d'explorer un peu plus ce genre littéraire. Les illustrations, bien placées, participent pleinement à la construction de l'intrigue (mention spéciale pour celui où l'on voit Théo, Samuel et Kyo en train de regarder un film).
    Si la maturité de Théo est exceptionnelle, en dépit d'interrogations bien de son âge, il faut en chercher la cause dans un passé qui lui sera peu à peu dévoilé. Sa vie et celles de ses parents ne sont pas les seules à comporter des zones d'ombre que ce soit celle de son ami japonais ou des parents de son ami Samuel.
    Vivement la suite !

    Pinky
    M
    M

    Re: Cannone, Eléonore

    Message  Pinky le Ven 31 Jan 2014 - 11:20

    merci NIna pour cette présentation. As-tu poursuivi avec la suite ?

    Nina
    ML
    ML

    Re: Cannone, Eléonore

    Message  Nina le Ven 31 Jan 2014 - 22:31

    Merci Pinky pour ta visite.
    J'ai lu la suite, oui, mais je ne l'ai pas chroniqué. J'ai beaucoup aimé, comme le premier tome. J'ai acquis le tome 3 récemment.

    Pinky
    M
    M

    Re: Cannone, Eléonore

    Message  Pinky le Sam 1 Fév 2014 - 11:58

    merci Nina, c'est toujours important de savoir si la suite est à la même hauteur...

    Contenu sponsorisé

    Re: Cannone, Eléonore

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:36


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 12:36