Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    DICKENS Charles

    Partagez

    Keana
    ML
    ML

    DICKENS Charles

    Message  Keana le Mar 20 Déc 2011 - 14:55



    Les contes de noël

    Auteur: Charles Dickens
    Edition: Norph-Nop
    Pages: 156

    Jeunesse, fantastique

    Quatrième de couverture

    « Scrooge reçoit un soir la visite du spectre de son associé, mort quelques années auparavant. Il le prévient que trois autres esprits vont venir lui rendre visite. »

    Mon avis

    Scrooge est un homme avare, méchant et qui ne profite pas de la vie. Pour lui montrer les bons cotés de la vie et du bonheur au quotidien, les esprits vont profiter de noël – jour que Scrooge déteste par dessus tous les autres. Il y aura donc l ‘esprit de noël passé, celui du présent et du futur. Scrooge retiendra t-il une leçon de tout ce voyage ?

    Le nom de Scrooge me disait quelque chose car un film a été fait à partir de cette histoire (enfin il me semble) et comme je venais de recevoir ma liseuse d’amazon, je voulais la tester avec un classique gratuit. J’ai donc optée pour ce livre. Et dans l’ensemble j’ai bien aimé. Je ne me rappelle plus trop du passage avec l’esprit du passé, peut être parce que je me suis arrêtée en plein milieu du chapitre, ou, parce que même si c’est un conte pour enfant, l’écriture est quand même soutenue.

    A part ce petit détail, j’ai beaucoup aimé ma lecture. Ce récit fantastique où règne l’esprit de noël, dans ce cas trois esprits. On voit par exemple le neveu de Scrooge, de bonne humeur même quand son oncle l’envoie balader, quand celui ci lui demande de passer les fêtes avec lui. Et Scrooge toujours impassible, face au bonheur des autres et à son propre bonheur.

    Pour conclure, un bon conte de noël, je l’ai lu au bon moment en plus avec la neige, j’étais bien dans l’état d’esprit qu’il faut. Sans en dire trop, même si on se doute de la fin, une bonne leçon de moral. Un bon livre pour les fêtes de fin d’année. Donc 4 etoile jaune .

    PS: Le nombre de pages n'est peut être pas juste par rapport à l'édition que j'ai lu, car sur ma liseuse, pour les classiques je pense, les pages ne sont pas indiquées, juste le pourcentage. J'ai donc pris le nombre de pages dans les détails du même livre papier sur le site.

    any
    LC
    LC

    Re: DICKENS Charles

    Message  any le Mer 21 Déc 2011 - 15:11

    Je prends note ! Very Happy

    Keana
    ML
    ML

    Re: DICKENS Charles

    Message  Keana le Mer 21 Déc 2011 - 18:56

    Tu verras c'est un petit conte bien sympathique !

    Nina
    ML
    ML

    Re: DICKENS Charles

    Message  Nina le Mar 31 Juil 2012 - 18:21


    David Copperfield.
    Edition Le livre de poche - 1065 pages.

    Mon avis :

    Je relève une autre gageure : écrire un billet sur un monument de la littérature anglaise, éclipsé, il faut bien le dire, par Oliver Twist. Pour quelles raisons ?
    La première est peut-être qu'Oliver Twist a été adapté récemment au cinéma, alors que les récentes adaptations de David Copperfield (pour la télévision) sont passés inaperçues - et je ne déborde pas d'envie de les voir non plus, car si je lis leur résumé, il parle de l'histoire d'un enfant en proie aux cruautés des adultes. Or, l'enfance malheureuse de David n'occupe qu'un tiers (et encore, je compte large) du roman, ce qui signifie que bien d'autres choses nous sont contés.
    Déjà, il ne faut pas oublier que le récit est rétrospectif, ce qui permet au narrateur/personnage principal de commenter certains faits, d'annoncer certains événements, discrètement même si jamais le narrateur adulte ne juge sévèrement la naïveté du jeune David. Attention : naïveté ne veut surtout pas dire stupidité, car David est à même de juger la cruauté, la perfidie aussi bien qu'un autre, il est à même de voir les manigances d'Uriah Heep - pour ne citer que lui, mais il se laisse abuser par son admiration pour d'autres, alors que le lecteur, lui, n'est pas dupe. Je veux bien sûr parler de Steerforth, dont les "pensées" face aux humbles Barkis et Peggotty en dressaient le portrait bien plus sûrement que le reste.

    Peggotty : une des bonnes fées qui s'est penchée sur le destin de David, alors que l'ogre et la sorcière Murdstone, au nom si bien évocateur, lui ont volé son insouciance d'enfant. David a cependant une supériorité sur Oliver Twist : il a une seconde bonne fée en la personne de sa tante Trotwood. Quel personnage ! Au départ, elle tient plus de Carabosse que d'une joyeuse marraine, et même si elle est excentrique, elle révèle son attachement pour les laissez-pour-compte comme son neveu ou Mr Dick, son autre protégé. David le lui rendra bien.
    Roman de Londres, David Copperfield est aussi le roman de la campagne et de la mer, et ce, dès la naissance de David qui a la chance d'être né "coiffé", la mer dont raffole Steerforth, et la mer qui emporte les émigrants vers leur destin - heureux, parfois, comme pour les Micawber. Ce couple m'a rappelé le tout premier roman que j'ai lu de Dickens : la petite Dorrit. Comme la famille d'Amy Dorrit, les Micawber connaissent d'incessantes difficultés pécuniaires, malgré leur lutte incessante pour essayer de s'en sortir.
    David Copperfield, roman d'apprentissage, est aussi le roman du mariage - et le mariage est une entreprise difficile, surtout si les épreuves s'accumulent, comme pour les Micawber ou les Strong. Mariage douloureux, aussi : Murdstone pousse ses compagnes successives à la mort ou à la folie. Dans une moindre mesure, David ne sera pas heureux avec sa femme-enfant, Dora. Se marier est déjà en soi une tache compliqué, surtout quand la famille y met obstacle : je pense à Tommy Traddles et à sa bien-aimée.
    Roman complexe, avec de brusques accélérations, David Copperfield est une oeuvre qui m'a redonné envie de lire d'autres oeuvres de Dickens. Reste à savoir quand j'en trouverai le temps

    Pinky
    M
    M

    Re: DICKENS Charles

    Message  Pinky le Mar 31 Juil 2012 - 19:18

    j'avais beaucoup apprécié cette lecture de l'histoire de David, un grand classique qu'il ne faut pas bouder

    merci Nina pour cette jolie présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: DICKENS Charles

    Message  Nina le Mar 31 Juil 2012 - 20:50

    Merci pour ta visite Pinky.

    caro
    ML
    ML

    Re: DICKENS Charles

    Message  caro le Dim 12 Aoû 2012 - 16:35

    Merci Nina Very Happy

    Nina
    ML
    ML

    Re: DICKENS Charles

    Message  Nina le Dim 12 Aoû 2012 - 20:23

    Merci Caro de ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: DICKENS Charles

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 10:44