Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    HUSTON Nancy

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Lun 17 Jan 2011 - 16:04

    Ligne de faille



    490 pages, éditions Babel 2006

    Résumé du livre
    Entre
    un jeune Californien du XXIe siècle et une fillette allemande des
    années 1940, rien de commun si ce n'est le sang. Pourtant, de
    l'arrière-grand-mère au petit garçon, chaque génération subit les
    séismes politiques ou intimes déclenchés par la génération précédente.

    Ligne
    de faille’, ou comment donner à une histoire maintes fois traitée une
    profondeur et une résonance pleine d’originalité et de sensibilité. A
    travers la vie d’une famille aux origines troubles et complexes, Nancy
    Huston revient sur les atrocités commises par les nazis en étalant leurs
    conséquences sur soixante années d’histoire contemporaine, des
    Etats-Unis à l’Allemagne, en passant par le Canada et Israël. Elle nous
    invite à remonter le temps, à suivre la "ligne de faille" qui a creusé
    son empreinte dans cette famille, inexorablement depuis des générations.
    D’enfance en enfance, il faut pister la trace des grains de beauté - le
    sceau du sang - trouver la marque du destin qui guide vers la vérité,
    vers la cassure originelle. Le voyage commence par la Californie et un
    garçon de six ans dans une Amérique d’aujourd’hui, parfois franchement
    caricaturale, mais néanmoins jubilatoire. Ca blasphème à tout-va,
    presque à la limite du raisonnable. Puis à mesure que l’on remonte
    l’histoire familiale, le rire fait place à l’émotion.

    Mon avis
    Comment
    faire avec un quotidien, une histoire qui se magnifie... c'est
    l'histoire de 4 enfants qui raconte leur histoire quand ils avaient 6
    ans.. ce qui les lie, c'est le lien du sang, d'enfant, à petits enfants,
    arrière petit enfant... dans une période de l'histoire qui a bouleversé
    le monde...

    Passionnant, émouvant, beaucoup d'humanité...
    A découvrir
    Amicalement, Pinky

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Lun 17 Jan 2011 - 16:05

    La virevolte



    Roman

    253 pages, édition Babel

    Résumé
    Un, deux,
    trois petits tours et puiss'en va : Lin a un mari, deux filles, des
    amitiés, des moments de rare bonheur. Inexorablement pourtant, une
    passion est aussi son métier (la danse) s'impose à elle. Jusqu'au jour
    où elle choisit...

    La virevolte, c'est cela : une impulsion
    irrésistible, un élan, un jaillissement qui, de l'accouchement à
    l'abandon et à l'envol, restent à jamais un sursaut vers la vie.
    La
    danse, le mystérieux travail du temps, le vertige et le désarroi d'être
    mère, l'indicible solitude, la beauté et la vulnérabilité des corps, la
    puissance des cycles, l'énigmatique empreinte du destin familial : dans
    ce livre qui jamais ne juge, il y a une force de compréhension
    boulversante.

    Mon avis
    C'est un très
    beau livre, nous faisons tous des choix, nous sommes amenés à en
    faire... ses choix orientent notre vie... quelques soient ces choix,
    sommes nous des gens meilleurs ou plus mauvais, doit- on être jugé pour
    ces choix ?

    A toutes les mères qui se sentent un jour frustrées
    dans leur vie car la vie de famille prend souvent une large place
    comparé à leur vie personnelle, leurs passions sont mises de côté ou
    remises à plus tard ...

    Encore un

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Lun 17 Jan 2011 - 16:06

    L'empreinte de l'ange



    Roman

    328, édition Babel

    Résumé
    L'histoire qu'on va lire commence en mai 1957, à Paris"
    Saffie,
    une jeune allemande, a répondu à une petite annonce "ch.b.à tt.f. pour
    petit ménage, logée, sach. Cuisiner", passée par Raphaël, un flûtiste
    professionnel. Dès leur première rencontre, Raphaël est troublé par la
    jeune fille qui apparaît comme abandonnée, indifférente à ce qui
    l'entoure, le regard "sans reflet et sans mouvement". Il tombe
    immédiatement amoureux d'elle, et quelques jours plus tard lui demande
    de l'épouser, espérant arriver à percer le mystère de la jeune femme.
    Mais Saffie va rester toujours aussi lointaine, mystérieuse,
    indifférente et apparemment soumise à son mari.
    "Que lui est-il
    arrivé ?" se demande Raphaël. Mais lui ne saura jamais; c'est à Andras,
    un luthier émigré hongrois qui devient son amant, que Saffie va ouvrir
    les portes de son passé douloureux. Ce sera l'occasion pour Nancy
    Huston, de nous entraîner dans l'aventure du XXe siècle, en dépeçant
    notre mémoire, en nous rappelant tous les crimes de notre temps, le
    nazisme bien sûr, les chambres à gaz, mais aussi la guerre d'Algérie, la
    torture instituée, le massacre du 17 octobre 1961, la haine, la
    révolte, la responsabilité de chacun, l'innocence perdue….
    Une histoire bouleversante qui évoque la mémoire, l'espérance et les crimes du XXème siècle. - Présentation de l'éditeur -

    Mon avis
    Un
    roman bouleversant, émouvant qui happe et poursuit... oui l'empreinte
    ne se fait pas seulement sur les personnages du roman mais aussi sur le
    lecteur...
    Dés le début, Nancy nous tient par la main et semble dire, "n'est crainte, je suis là, je vais d'aider à être, à comprendre"..
    A lire absolument

    A bientôt pour d'autres livres de Nancy

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Lun 17 Jan 2011 - 16:08

    Une adoration



    400 pages édités chez Acte Sud en septembre 2004

    Roman

    Résumé
    Pour
    élucider la mort du célèbre comédien Cosmo, les personnages qui l'ont
    côtoyé comparaissent devant le tribunal des lecteurs : Elke, amante
    illuminée mais pleine d'abnégation ; Fiona, sa fille, fascinée par ce
    père de substitution ; Frank, le fils, dont la haine nourrit le feu
    intérieur - et quelques autres moins attendus. À travers leurs
    dépositions entrecroisées se dessine le cadre du drame : un coin de la
    campagne française où, sous l'apparente familiarité de village et à
    l'ombre des silences, couvent les rancoeurs et les malédictions. Une
    histoire d'amour fou qui dévoile les violences de l'ordinaire en
    révélant l'universelle gravité des gestes et des paroles, à la fois
    ferments de destruction et surgeons d'espérance.


    Mon avis
    Je
    suis très partagée et à dire vrai je crois que la balance penche plus
    du mauvais côté... 13 journées autour d'un procès hypothétique... où
    tous les témoins de quoi que ce soit viennent parler de ce qu'ils
    croient être ou de leur compréhension de leur relation avec la
    victime...
    Il n'y a alors que des monologues de personnages
    principaux et d'autres moins importants ou complètement insolites comme
    la passerelle ou le couteau... l'auteure a aussi son rôle dans
    l'histoire... bref un mélange de fiction et de réalité... même les
    personnages sont prévisibles ou emprunts de clichés...

    J'aime beaucoup cette auteure mais là, je ne sais pas... peut être que vous m'apporterez d'autres avis...

    Amicalement, Pinky

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Lun 17 Jan 2011 - 16:09

    Prodige



    Roman

    192 pages édité chez Acte sud en janvier 2002

    Résumé

    "Vis,
    ma petite ! Sois forte, vis !" - c'est par ces mots que Lara insuffle
    l'énergie de l'espoir à sa fille née trop tôt, séparée d'elle et du
    monde par les parois d'une couveuse. Prodige est l'histoire de cette
    petite fille, Maya, pianiste prodige. Mais c'est aussi celle de ses
    parents, qui se cherchent, s'aiment, se séparent ; celle d'une
    grand-mère russe et d'un voisin attentif; celle de la musique de Bach,
    exigeante et joyeuse. Un conte polyphonique poignant qui explore les
    frontières entre rêve et folie, amour et douleur, art et réalité.
    Romancière
    et essayiste, Nancy Huston est née à Calgary (Canada) et vit à Paris
    depuis de nombreuses années. L'essentiel de son oeuvre est publié chez
    Actes Sud et chez Leméac ou réédité dans la collection Babel.

    Mon avis

    C’’est
    un hymne à la vie, à la transmission : de petite fille à son devenir de
    femme, de femme à son devenir de mère… thèmes chers à Nancy… Comme
    toujours sur fond de musique.
    Bien entendu, il n’y aurait pas de femme ni de mère sans des hommes et des pères, qui sont présents.

    Au
    travers de trois générations, ce sont les relations entre parents et
    enfants qui sont mises à nu, dans les projections d’un parent dans son
    enfant, les espoirs, les rêves, leur accomplissement ou non, les
    difficultés, les peurs, l’amour tel une rivière avec ses remous parfois
    violents et ses accalmies…

    La transmission, quelle drôle de
    chose ou de sentiment ! Je suis une fille de mes parents, je resterai à
    vie une fille de. Mais je suis devenue femme et adulte et mère… tous les
    jours, je découvre ce que mes parents m’ont transmis, des bonnes et des
    moins bonnes, certaines dont je suis fière et d’autres beaucoup moins,
    des choses dont je crois m’être débarrassée et dont il n’est rien…. Avec
    mes enfants, je me suis dit « ça pas question, je ferai attention…. »
    et en fait, au bout du compte, je ne sais pas tout ce que je leur ai
    transmis, l’avenir me l’apprendra comme à eux d’ailleurs…

    Et
    puis, il ne faut pas oublié, si il y a un donneur, il y a un receveur,
    qui garde, qui jette… aussi ! C’est ce qui nous rend unique d’une
    génération à une autre.

    C’est un hymne à la vie, car donner la
    vie quand nous devenons parents nous entraîne dans des bouleversements
    que nous découvrons, auxquels nous n’avions pas spécialement pensés…
    devenir parents, c’est aussi un don de soi de tous les jours…

    Un
    hymne à la vie qui aborde aussi la perte d’être cher et comment on peut
    continuer à vivre, c’est aussi une évocation sur l’évolution des
    sentiments au cours de notre vie, de notre recherche à être aimer tous
    les jours…

    C’est un livre magnifique tout en délicatesse qui
    ouvre la porte de cœurs humains, et si c’était le mien, le tien ou le
    notre tout simplement…

    A découvrir absolument

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Lun 17 Jan 2011 - 16:10

    Infrarouge



    Roman

    308 pages édité chez Acte Sud en mai 2010

    Résumé

    Artiste
    et reporter-photographe, Rena Greenblatt rejoint à Florence son père
    Simon et sa belle-mère Ingrid pour une semaine de promenades parmi les
    splendeurs de la Renaissance. Mais l'idylle n'est pas au rendez-vous.
    Naguère scientifique brillant, Simon est désormais un homme fatigué à
    l'élocution hésitante, et sa femme - solide nature batave - semble peu
    réceptive aux chefs-d'oeuvre toscans. Le couple parental traîne la
    patte. Et Rena, toute au regret de Paris et de son jeune amant Aziz,
    s'impatiente. Alors lui viennent quantité de souvenirs, fantasmes et
    pensées secrètes qu'elle ne petit partager qu'avec Subra, son "amie
    spéciale", son double, son invisible confidente. Seule Subra sait à
    quels infrarouges réagit Rena : désir et déchirements de la maternité,
    beauté et liberté du sexe, émotion devant les corps masculins
    débarrassés de leurs oripeaux machistes, et que Rena adore photographier
    dans l'abandon de la jouissance... Des chapitres vifs et brefs mêlent
    présent et passé, révoltes en banlieue parisienne (on est en octobre
    2005) et insurrection intime, retours du refoulé - l'enfance émerveillée
    et endolorie, l'adolescence saccagée - et mirages de la clairvoyance.
    Ainsi, infrarouge raconte deux voyages : celui, désopilant, de vacances
    ratées, et celui, plus sombre et passionné, qui explore les liens et les
    conflits familiaux, les codes féminin et masculin, les archétypes
    trompeurs et les vérités inavouées.
    Biographie de l'auteur : Née à
    Calgary (Canada), Nancy Huston, qui vit à Paris, a publié de nombreux
    romans et essais chez Actes Sud et chez Leméac, parmi lesquels
    Instruments des ténèbres (1996, prix Goncourt des lycéens et prix du
    Livre Inter), L'Empreinte de l'ange (1998, grand prix des Lectrices de
    Elle), Lignes de faille (2006, prix Femina), Passions d'Annie Leclerc
    (2007) et L'Espèce fabulatrice (2008).

    Mon ressenti

    C’est
    un livre à tiroir qui se lit à plusieurs niveaux avec des histoires
    dans l’histoire. J’ai mis du temps à me dire mais où est-ce qu’elle veut
    en venir ou qu’est-ce que c’est cette construction.

    C’est un
    livre a plus d’un titre déconcertant et qui vous accroche, qui chamboule
    et entrechoque les sentiments que vous ressentez à sa lecture. Il ne
    vous laisse pas indifférent. Puis, quand j’ai compris comment l’histoire
    est racontée, je me suis laissée porter par l’histoire.

    Quand
    je lis un livre, j’aime voir l’histoire se dérouler, se construire au
    fur et à mesure… Dans ce cas, j’ai suivi l’introspection de l’héroïne et
    donc en fonction de ce que la réalité lui donnait à comprendre, il y
    avait une digression et elle m’offrait alors ses pensées intimes, très
    intimes…

    Un voyage à Florence qu’elle offre à son père, et j’ai
    redécouvert Florence pour mon plus grand plaisir. Plaisir, c’est de cela
    dont il est question… plaisir des yeux (peinture, musées, mais aussi la
    photo qui tient une place particulière et importante) plaisir des sens
    (rencontres érotiques, mélange des corps), plaisir du toucher, plaisir
    de l’odorat (parfum du cuisine, mais des corps aussi…), plaisir du goût
    (la cuisine, le corps de l’autre)… Dans le dédale de ses rues, il y a
    toujours un trésor à découvrir, des couleurs à s’approprier, une
    rencontre à faire…

    Comme toujours chez Nancy, l’écriture et les
    sentiments sont forts : plongée dans un univers de sensualité,
    érotique très intense, je me suis trouvée en osmose parfois avec ce que
    rencontrait l’héroïne face à ses doutes, à ses attentes, à son devenir…
    C’est un voyage au travers de sa propre vie.

    C’est aussi un bel
    hommage aux hommes, au travers de ce livre, les hommes si ils sont mis à
    nu ou mis en image, ont la part belle. Ils font partis intégrantes de
    notre vie, la complémentarité de notre univers féminin. J’ai adoré ces
    descriptions de ces corps abandonné dans l’extase ou le repos, la
    séduction des corps, le désir, le plaisir…. Ces bouts de chemins que
    nous faisons ensemble.

    Comme toujours dans l’œuvre de Nancy, la
    question de la mère est posée que faisons nous à nos fils pour qu’ils se
    muent un jour en assassins ? La filiation ? question obsédante qui
    revient souvent dans le portrait de certains personnages masculins
    devenus hommes ou celui de ce frère… C’est la relation sœur et frère qui
    m’a mis très très mal à l’aise, avec des questions autour de la
    torture, des traumatismes, la découverte de son corps à quel prix ? pas
    toujours simple pour moi à ce moment d’être en phase.

    Autre
    vision : les émeutes en France de 2005, comment au travers de ces
    évènements les hommes se situent. C’est aussi un regard sur le
    vieillissement des corps… notre relation à notre corps et son
    dépérissement.

    Sous sa plume, Nancy nous fait vivre un
    feuilleton tragi-comique de vacances ratées, elle nous emmène dans les
    replis de l’âme et du temps. C’est un merveilleux bouquin, que je
    relirai certainement. JE suis qu’en vieillissant encore un peu, je
    n’aurai pas le même regard.

    Une grande dame Nancy, un grand coup de cœur.

    A découvrir absolument.

    choupy
    LEH
    LEH

    L'empreinte de l'ange

    Message  choupy le Mar 25 Jan 2011 - 21:12






    Poche: 220 pages
    Editeur : J'ai lu (30 septembre 2001)
    Collection : J'ai lu

    Quatrième de couverture

    Paris, 1957. Saffie, vingt ans, arrive d'Allemagne. Rien ne semble lui donner l'envie de profiter de la vie. Elle s'éveille pourtant lorsqu'elle rencontre András, un juif hongrois émigré lui aussi. Ensemble, ils font face aux souvenirs, aux traumatismes que la guerre leur a fait subir à l'un comme à l'autre. Ce roman questionne l'Histoire, celle du passé, celle à venir, qui en découle. Il montre comment elle imprègne nos vies, sans distinction, sans récompense, et nous pousse subrepticement à toujours rester sur nos gardes.

    Mon avis

    Premier roman que je lis de cette auteur et Dieu sait que ma PAL regorge de ses romans!!
    Comme première approche c'est une réussite. Dès le début de l'histoire on est happé par l'atmosphère mystérieuse qui se dégage par la présence de cette jeune femme allemande, Saffie. Que vien elle faire en France? Que recherche t'elle? Pourquoi tant de mystère, de silence alors qu'un homme est tombé sous son charme au premier coup d'oeil? Ce mystère m'a tenu en haleine, je voulais absolument savoir ce qu'il y avait derrière ce mur. On connaitra petit à petit les tourments de Saffie mais uniquement grâce à Andras.
    J'ai beaucoup aimé la narration, l'auteur sait nous mener par le bout du nez. J'ai également beaucoup apprécié les petits clin d'oeil qu'elle insère entre parenthèse et qui font sourire (notamment à la venue du nourrisson dans l'appartement, comment lui faire prendre son bain sans le noyer, etc...)
    L'auteur nous relate également la période des années 50 suite évidemment de la seconde guerre mondiale qui a marqué pas mal d'esprits. Ainsi les thèmes sur le nazisme, le communisme, la mort, la déportation, la violence, etc...sont abordés de façon juste, sobre.
    J'ai cependant un peu relâché mon attention vers la fin lorsque l'histoire se base sur les musulmans, l'Algérie et le communisme. Pour ma part j'aurais préféré rester dans les thèmes précédemment abordés.
    La fin est assez surprenante car on n'y pense pas une seconde!
    Bref, un roman que j'ai fortement apprécié et que je conseille si vous ne l'avez pas lu.

    4,5 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Mer 26 Jan 2011 - 11:14

    j'adore cet auteur et comme toi j'ai apprécié l'empreinte de l'ange,
    elle y aborde des thèmes forts qui lui sont chers tels quel l'enfance,
    l'amour, la féminité... si la fin est pratiquement une chute, elle
    décrit toujours aussi très bien, l'apparition de la guerre d'Algérie...

    à découvrir absolument...

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 28 Fév 2012 - 19:59

    Infrarouge

    Mon ressenti :
    Moi qui adore cet auteur, je suis partagée.
    J'ai bien aimé quand elle parle de sa famille, des non-dits, des secrets de famille qui peuvent gâcher la vie.
    Par contre, les passages érotiques, je les trouve dérangeants pour ma part et n'en comprend pas l'intérêt.
    J'étais gênée de lire ces passages qui n'apportent rien à l'intrigue.

    binou
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  binou le Mer 29 Fév 2012 - 10:33

    je ne connais pas du tout cette auteure, faudra que j'essaie. Merci les filles

    Nina
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Nina le Mer 21 Mar 2012 - 17:08


    édition Babel - 108 pages.

    Quatrième de couverture :

    Romain Gary a traversé le siècle en nomade, en apatride, sans se soumettre aux écoles littéraires, sans rien céder aux modes, déjouant toutes les classifications, mettant orgueilleusement en actes sa liberté de romancier. Insaisissable et insaisi, fidèle et rebelle au dessein grandiose que sa mère avait formé pour lui, il s’acharna à consumer sa vie de fils, d’amant, de mari et de créateur jusqu’à renaître de ses cendres et enfin s’inventer autre. De l’entrée en scène de l’écrivain Romain Gary jusqu’à l’apothéose d’Emile Ajar, c’est tout à la fois l’artiste et l’homme multiple que Nancy Huston dévoile dans un face à face (avec l’auteur, avec ses œuvres) et un tutoiement d’une lucidité brûlante, presque douloureuse.

    Mon avis :

    Quand j'ai lu ce titre, j'ai immédiatement pensé au tombeau de Lully de Marin Marais, ou au tombeau de Couperin par Maurice Ravel, ces oeuvres crées en hommage à des musiciens admirés.
    Hommage, oui, mais pas hagiographie. Nancy Huston connaît l'oeuvre de Romain Gary, ses qualités comme ses défauts, elle l'analyse subtilement, donnant envie d'en lire davantage - ou au contraire de poursuivre sa route.
    Elle ne fait pas non plus de cadeaux à l'homme, au diplomate. Ne croyez pas à une charge féroce cependant - ne rien cacher, ne pas dissimuler cette personnalité tortueuse, façonnée par une mère qui l'a crée, avant qu'il ne la recrée à son tour. Tant d'autres faits l'ont forgé, comme la guerre. Il l'a faite, réellement, il fut membre de l'escadrille Lorraine. Il ne l'a pas racontée - parce que tuer n'est pas anodin pour lui, comme il le répètera toute sa vie.
    Qui vivait vraiment ? Romain Gary, les doubles qu'il s'était crée, ses personnages de papier ? Romain Gary a récrit sa vie, il a choisi sa mort - pour que personne ne le fasse pour lui.
    Nancy Huston tutoie Romain Gary, mais ce n'est ni une pose d'écrivain, ni une facilité. Elle crée ainsi un lien entre elle et lui, entre ses lecteurs et lui, loin de la froide distance d'une biographie formelle.
    A lire si vous aimez Nancy Huston et Romain Gary.

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Jeu 22 Mar 2012 - 9:35

    génial, Nina, je me le note

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Ratdebibliotheque le Lun 16 Juin 2014 - 16:24

    La virevolte
    200 pages


    Mon avis :
    C'est une très belle histoire d'une danseuse, Lin, qui va consacrer sa vie à la danse. Mais elle va avoir tout de même 2 filles, Angela et Marina. Mais concilier vie familiale et vie professionnelle très chargée pour une danseuse, n'est pas sans conséquences, surtout pour les enfants, se sentant délaissés ou trop protégés. On suit le destin de Lin, de son mari, de sa meilleure amie et surtout de ses filles aussi.
    Roman très bien écrit, qui se lit vite, je l'ai dévoré en deux heures. 
    Le destin de Lin force le respect, elle en a du courage !
    La seule chose qui m'empêche de le considérer comme un coup de coeur est la fin ouverte, et aussi les scènes érotiques inutiles et un peu crues à mon goût.
     4,5 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Mar 17 Juin 2014 - 7:55

    merci Ratdebibliothèque, j'adore cette auteure aussi et je garde un fantastique souvenir de ce livre. Pour ma part, les fins ouvertes ne me gênent pas du tout

    Nina
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Nina le Mar 17 Juin 2014 - 16:26

    Merci Ratdebibliothèque pour cette présentation.

    Keana
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Keana le Ven 20 Juin 2014 - 15:16

    Merci Ratdebibliothèque, mais je passe mon tour, les scènes osées et trop crues je n'en vois pas l’intérêt, et pour moi gâche un livre.

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Hesperide le Ven 9 Jan 2015 - 10:47

    Je suis ravie que sur Au fil des lignes, on affecte discuter une dame ecrivain que j'estime de grande classe - Nancy Huston. (Savez-vous qu'elle est mariee (etait Question) a l'intellectuel bulgare Tsvetan Todorov, le semiologue, qui vit et ecrit depuis plusieurs decennies en France?

    J'ai eu la chance de lire Infrarouge en francais cheers! Le commentaire de Pinky est lumineux!


    Je me suis sentie tres proche de Rena Greenblatt, l'heroine du roman "Infrarouge", une femme artiste tres cultivee, sensible, mais indocile, rebelle, aventuriere avide de connaitre encore et encore les hommes dans leur intimite et en meme temps mere de deux fils deja grandis, fille fidele a son pere.

    Je suis toujours attiree par l'ecriture magnetique de Nancy Huston et je n'ai pas ete decue une fois de plus, par son dernier roman. Il m'a semble etrange, tres different de ses autres romans, mais on y retrouve ses themes d'avant - les troubles familiaux, l'enfance tourmentee, les rapports hommes/femmes souvent blessants, les non-dit...
    La construction de la narration, comme dans les autres livres de l'auteure, est a plusieurs niveaux et la chronologie est semblable a un mur en briques - il y a plusieurs histoires en une : le voyage de la photographe parisienne (canadienne juive d'origine) Rena en Toscane - cadeau qu'elle offre a son pere de 70 ans et a sa seconde femme ou on fait connaissance des merveilles culturelle de cette ville et de la region ;les relations illuminees et compliquees entre Rena et ses maris et amants ; les noires souvenirs de Rena humiliee et matraitee physiquement par que Rewan, le frere aine pervers; la destruction du couple de ses parents et la disparition de sa mere et plein de reflexions sur ce que les hommes faibles et humilies font subir aux femmes. Tout cela - dans un brillant style tres dense ou se cotoient descriptions tres chaudes de scenes d'amour charnel et des morceaux des vies des grands maitres italiens...et tout cela est strictement surveillee par Subra, l'amie-confidente imaginaire de Rena.

    Le pere de Rena - Simon, 70 ans, a ete un neuropsychologue rebelle, marginal, qui voulait comprendre et decrire les origines de la conscience, qui s’enthousiasmait pour les voyages psychedeliques, pour les theories radicales de Timothy Leary et qui a sombre dans "d’absurdes querelles conjugales". Il n’est plus que l’ombre de lui-meme. Quant a Ingrid, sa nouvelle femme, c’est une protestante hollandaise, insensible a la beaute des œuvres d’art. Ce sejour en Toscane, Rena le pressent, va de mal en pis, et pourtant quand Aziz, son amant, lui demande de revenir le plus vite possible a Paris parce que la revolte des banlieues s’etend chaque nuit un peu plus et que son journal a besoin de ses talents de photographe, elle reste en Italie.

    L’histoire se passe en automne de 2005, ou dans la region parisienne il y a eu des emeutes suite a la mort de deux adolescents dans un transformateur electrique. Mais de ce drame on n’en voit que l’echo par l'intermediaire des rares communications telephoniques entre Rena et son jeune amant parisien Aziz.

    Pourquoi "Infrarouge"? -

    Citation :Rena Greenblatt est une photographe specialisee dans l’infrarouge, procédé qui change la réalité et la couleur des choses, qui révèle du caché, qui casse l’apparence. Non, elle ne photographie pas des sexes, des morceaux de chair, mais plutôt des corps entiers et la jouissance qui n’est jamais la même, laquelle transcende les visages des hommes.

    Les images de la transgression passent a travers les generations, a travers la vie - c'est la question du roman d'apres moi - comment se transmet un heritage comme la transgression? Que devient-elle chez les generations a venir?

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Hesperide le Ven 9 Jan 2015 - 10:51

    Lignes de faille

    J'ai suivi des commentaires sur ce livre sur plusieurs forum. Je suis "du cote" de ceux qui ont aime la maniere d'ecrire de Nancy Huston, qui se sont laisse(e)s seduire par son habilete d'inviter le lecteure a suivre l'histoire.

    Je ne trouve pas les personnages artificiels ou stereotypes, au contraire, ils servent bien la tache de la romanciere - une denonciation, une critique acerbe, une negation de la violence et de la barbarie. Leurs fruits - c'est un garcon et les deux filles deja grandis et le dernier ne de la famille qui n'a que 6 ans qui est deja un petit monstre qui n'a dans sa tete que de l'aspiration au mal qui l'attire et dont il veut se servir.

    A part le dur heritage genetique, il y a sa mere, elle est pour beaucoup de chose dans l'edification du garcon comme un petit psychopathe. Cette mere qui apprend la vie dans des cours de construction de soi-meme, sur Internet ou en consultant des specialistes. Combien notre vie devient manipulee!

    Le papa du petit monstre - Randall - il est meconnaissable en tant que personne adulte, il semble brise et pragmatique en fin de compte. Un honnete americain qui gagne de l'argent sans se soucier du mal que son travail pourrait causer.

    Je prefere les portraits des filles a ceux des garçons  En tant qu'adules, ces femmes ne m'ont pas autant impressionnee, mais a l'age de 6 ans, elles sont magnifiquement presentees au point de vue sensations et psychologie.

    Les origines du mal dans ce livre partent du fascisme, mais on voit qu'on peut bien remonter jusqu'a des temps les plus recules. Randall age dit a sa mere:"Je crains que ca ne se limite pas aux nazis, maman. [...]On a inculque le meme message (celui de tuer, tuer et encore tuer) a tous les soldats de l'histoire humaine, de Guigamesh a Lynndie England."

    J'arrete la en esperant que Nancy Huston ne me decevra jamais.

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Ven 9 Jan 2015 - 10:56

    merci Hesperide pour ces magnifiques présentations, elles me touchent d'autant plus que c'est une des mes auteures préférées. J'aime bien les termes que tu emploies.

    J'ai acheté son dernier "bad girl"

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Dim 14 Fév 2016 - 14:33

    DOLCE AGONIA



    Roman édité chez J’ai lu en août 2011

    297 pages

    Résumé

    "Tout ce que je peux dire, c'est qu'une foule de menues coïncidences et de convergences inattendues ont fait de cette soirée un poème. Brusquement la beauté. Brusquement le drame." Pour Thanksgiving, Sean Farrell invite à dîner ses amis les plus chers. Ils parlent, ils boivent, leurs souvenirs affluent... Malgré les ravages du temps, ils espèrent encore de la vie, sans savoir que leur destin est irrémédiablement figé par le narrateur invisible qui orchestre le récit : Dieu Lui-même. L'ultime romancier.

    Mon ressenti

    Douze personnes se retrouvent autour d’un repas de Thanksgiving pour ne pas rester seuls ce jour-là. De professions et d’horizons différents, ces hommes et ces femmes ont un point commun : ils ont tous vécus des traumatismes qui les ont marqué profondément et en faisant pour certains des brisés de la vie. A tour de rôle, ils vont faire ressurgir leurs souvenirs pour peut être ensemble, faire disparaître les fantômes de leur placard.

    Un 13ème est invité par l’auteur, comme un signe de chance ou de malchance (chacun y mettra sa signification), c’est Dieu, l’arbitre qui fera pencher la balance d’un côté ou de l’autre.
    L’auteur aborde l’amitié qui lie et relie, la tragédie qui traverse notre vie parfois… un chemin de vie complexe, tortueux, heureux… qui est notre lot à tous, ensuite chacun y rajoute ou pas Dieu…

    J’ai eu du mal à entrer dans ce livre, qui oscille entre présent et passé, mêlant impressions et réactions des convives qui attendent la fin de leur vie. Le rythme est lent rajoutant à la lourdeur de l’ambiance… fan de Nancy Huston, j’ai eu du mal à le finir ou à trouver là où elle voulait en venir…
    Peut-être n’était-ce pas la bonne période pour moi de le lire… ?

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Ratdebibliotheque le Lun 15 Fév 2016 - 13:23

    Merci Pinky pour ton avis, je le note malgré tout.

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Hesperide le Mar 16 Fév 2016 - 9:48

    Je me souviens de Dolce agonia - un delice


    Un puzzle de ces vies qui se croisent : pas de chronologie pour les évoquer, seulement un rapport des faits importants qui ont marqué l’existence des uns et des autres, par flashes-souvenirs bien souvent. Et les portraits se dessinent peu à peu et deviennent familiers.
    -Le passé remonte pour le plus âgé à la Russie des années vingt.
    -Un autre a vécu en Irlande dans les années soixante.
    -Un autre a connu les années Martin Luther King .
    -Il y a encore un Ukrainien juif dont la famille est passée par l’Afrique du Sud.
    -un avocat et sa femme médecin urgentiste.
    -un professeur noir.
    -une secrétaire de l’université.
    -une prof de philo très forte sur Aristote.
    - un peintre venu de Biélorussie.
    - une très jeune femme, une ancienne junkie de Vancouver 

    Leçon d’Histoire que leurs histoires…

    Pinky
    M
    M

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Pinky le Mar 16 Fév 2016 - 10:07

    merci pour votre visite Ratdebibliothèque et Hesperide

    Contenu sponsorisé

    Re: HUSTON Nancy

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:32


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 14:32