Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BARD, Patrick

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    BARD, Patrick

    Message  Nina le Mer 28 Déc 2011 - 12:41


    Titre : La quatrième plaie.
    Auteur : Patrick Bard
    Editeur : Points
    Nombre de pages : 284 pages

    Quatrième de couverture :

    En Ouganda, où sévit la "maladie du sommeil", l'ONG Guérir sans frontières perd contact avec l'un de ses médecins. Envoyé sur place, le docteur Abraham Van Tang le recherche en vain. C'est alors qu'une cargaison de médicaments disparaît, dans une région où la population vit terrorisée par une armée d'enfants-soldats. Van Tang va devoir s'y rendre et se confronter à une terrible violence.

    Mon avis :

    J'ai coutume de dire que tout sujet peut être traité, même le plus sordide du moment que l'auteur a le talent nécessaire pour en venir à boit. La quatrième plaie est l'illustration parfaite de cette affirmation, encore que le mot "talent" me semble bien faible pour exprimer la finesse rigoureuse avec laquelle Patrick Bard parle des enfants-soldats, du SIDA, de la maladie du sommeil, trois maux qui ravagent le continent africain, dans une indifférence quasi-générale. Sa prose fait l'effet d'un coup de poing.
    Vous l'aurez compris, pas de personnages tièdes dans cette oeuvre, si ce n'est peut-être Gilles, l'archétype du cadre et du père de famille modèle (mariée à une fonctionnaire, deux enfants), absolument pas préparé à ce qu'il va vivre. Abe, Jo, Moses sont d'une trempe hors du commun. Ces battants sont capables de faire face au pire - et le pire a des visages multiples. Le surmonter ? Je n'irai pas si loin. Le regarder droit dans les yeux en tout cas. Ses changements de narration sont précieux, car ils nous permettent de connaître leurs sentiments, leurs sensations, sans complaisance et sans mièvrerie. Pas question de s'attarder sur ses états d'âme, il faut agir, toujours.
    Roman policier ? Oui, mais il brise les conventions du genre, permettant ainsi à la Quatrième plaie de toucher un large public et, je l'espère, de plaire à tous les réfractaires du genre.Plus qu'un livre, un véritable coup de coeur.
    Et au risque de paraître ridicule (cela ne m'a jamais tué), je voudrai vous inciter à écouter de la musique "réjouissante, drôle", bref, un morceau que vous aimez si vous lisez ce livre. Voir les autres heureux, malgré ce tout ce qui peut survenir, est aussi une des leçons du livre.

    Pinky
    M
    M

    Re: BARD, Patrick

    Message  Pinky le Ven 31 Jan 2014 - 11:03

    merci NIna pour cette présentation, j'aime beaucoup tes deux dernières phrases  bisous 

    Nina
    ML
    ML

    Re: BARD, Patrick

    Message  Nina le Ven 31 Jan 2014 - 22:24

    Merci Pinky.
    Ces deux phrases me tiennent particulièrement à coeur aujourd'hui, parce que j'ai entendu à la radio que voir les autres heureux nous rendaient malheureux. Patrica Bard (et moi-même, plus modestement) devont avoir quelque chose qui cloche.

    Pinky
    M
    M

    Re: BARD, Patrick

    Message  Pinky le Sam 1 Fév 2014 - 12:28

    regarder des gens heureux a toujours eu un effet bénéfique aussi pour moi. Par contre, lorsque l'on envie l'autre parce que je n'ai pas ce que l'autre a, amène forcément encore plus de "malheur"... J'ai souvent entendu cela, ce qui est vrai. Après une rupture amoureuse, le bonheur des amoureux fait mal...

    donc pas de problème, non plus Nina,

    Raphaèle
    LEH
    LEH

    BARD Patrick

    Message  Raphaèle le Ven 2 Jan 2015 - 14:11

    LA FRONTIERE


    [*]Poche: 384 pages
    [*]Editeur : Seuil (27 février 2004)
    [*]Collection : Points Thriller


    Résumé:

    Bienvenue à Ciudad Juàrez, frontière américano-mexicaine... du mauvais côté du Rio Grande, celui du Mexique. Bienvenue dans "la ville où même le diable a peur de vivre". Journaliste au grand quotidien espagnol El Diario, Toni Zambudio est envoyé à Juàrez par son rédacteur en chef pour enquêter sur une série de meurtres abominables : en moins de deux ans, les cadavres de cinquante trois jeune filles atrocement mutilées ont été retrouvés aux abords de la ville. Crimes rituels commis par une secte satanique ? Œuvre d'un terrifiant serial killer ? Toutes les questions restent en suspens dans cet univers d'extrême pauvreté où la mondialisation économique a apporté avec ses usines l'humiliation, le commerce de la chair, la violence et la mort. Et ce que va découvrir Toni Zambudio est pire encore que le pire des cauchemars...
    Terriblement noir et violent, ce roman ne fait hélas que se baser sur des faits réels. Comme prévient l'auteur, une centaine de jeunes femmes ont été retrouvées violées et mutilées ces dernières années à Juarez, et si l'on a bien arrêté et jugé quelques coupables ou prétendus tels, l'ensemble de l'affaire n'a jamais été élucidé. Ce livre est donc plus qu'une fiction, c'est une œuvre de révolte qui dénonce, entre autres, la perversité d'un système où les grandes multinationales viennent chercher chez les plus pauvres la main-d'œuvre bon marché, corvéable et humiliable à merci. On ose espérer que la réalité est un peu moins horrible, mais c'est malheureusement loin d'être une certitude. 

    Mon avis :
    le titre devrait être "rencontre avec le diable et l'horreur". Lorsque ce journaliste part en reportage à la frontiere mexicano-américaine, il va rencontrer les deux.
    en suivant le héros ,j'avais parfois l'impression d'être dans un reportage.
    L'enquêté sur l'assassinat de ces femmes nous entrainent dans les bas fond de ce que l'humain est capable de faire.
    On referme le livre avec un sentiment d'écœurement et de révolte envers une partie de l'humanité.  
    4,5 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: BARD, Patrick

    Message  Pinky le Ven 2 Jan 2015 - 14:50

    merci Raphaèle pour cette présentation, je passe mon tour

    Contenu sponsorisé

    Re: BARD, Patrick

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:48


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 12:48