Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    LE CALLET Blandine

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    LE CALLET Blandine

    Message  Pinky le Lun 17 Jan 2011 - 18:14

    Une pièce montée

    268 pages, édité chez Piment en juin 2007

    Résumé du livre
    Une
    pièce montée a pour toile de fond un mariage à la campagne dans la
    bourgeoisie de province. Chaque chapitre, centré sur un des personnages
    de la fête, raconte une histoire qui prend place dans l'album de
    famille. De la demoiselle d'honneur confrontée à l'injustice au collègue
    dragueur invétéré, ou à la tante excentrique en quête d'amour, de la
    grand-mère indigne à la mariée au bord de la crise de nerfs, les
    personnages hauts en couleurs défilent à travers des scènes drôles,
    cocasses ou attendrissantes. On passe sans cesse du rire aux larmes. Les
    masques tombent et les secrets de famille éclatent. Blandine Le Callet
    nous entraîne à travers une galerie de portraits justes et émouvants.
    Elle nous plonge au coeur de situations fortes en émotions aux dialogues
    drôles et percutants. De véritables tranches de vie.

    Mon avis
    Un même évènement, un mariage vu au travers de 9 personnages... 9 regards, 9 vécus différents d'un identique moment....
    Une
    plume légère mais au combien percutante et précise... Nous avons tous
    été à des mariages, et l'identification est facile... L'auteure met
    parfois le doigt là où cela fait mal.... pour aller chercher ce qui ne
    se dévoile pas et qui porte le nom de secret de famille....
    Merveilleux, émouvant et très beau

    A lire ou à dévorer...
    Amicalement, Pinky

    Nanou
    LEH
    LEH

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Nanou le Mar 25 Jan 2011 - 10:53

    La ballade de Lila k
    Auteur :Blandine Le Callet
    Edition :stock
    roman

    Présentation de l'éditeur

    La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.
    Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue.
    Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, où la sécurité semble désormais totalement assurée, mais où les livres n’ont plus droit de cité.
    Au cours d’une enquête qui la mènera en marge de la légalité, Lila découvrira peu à peu son passé, et apprendra enfin ce qu’est devenue sa mère. Sa trajectoire croisera celle de nombreux personnages, parmi lesquels un maître érudit et provocateur, un éducateur aussi conventionnel que dévoué, une violoncelliste neurasthénique en mal d’enfant, une concierge vipérine, un jeune homme défiguré, un mystérieux bibliophile, un chat multicolore... Roman d’initiation où le suspense se mêle à une troublante histoire d’amour, La ballade de Lila K est aussi un livre qui s’interroge sur les évolutions et possibles dérives de notre société.

    Mon opinion

    J’avais beaucoup apprécié une pièce montée .
    Ne vous attendez pas à un style similaire !
    Il y a longtemps qu’un livre ne m’a pas tenue autant en haleine du début jusqu’à la fin comme celui là. on est complètement aspiré par l’histoire et elle nous poursuit dès que l’on s’éloigne du livre,avec plein de questions :que s’est il passé ? quel est ce monde étrange ?est ce réel ?que se passerait-il si les livres étaient interdits?

    L’atmosphère de ce roman n’est pas sans rappeler « Auprès de moi toujours » de Kazuo Ishigur !
    Ce livre dérange , nous trouble par sa vision de notre futur proche, nous touche par la détresse de Lila qui veut désespérément retrouver sa mère et nous émeut par belles rencontres que la vie lui offre, nous fascine et nous déconcerte
    C’est vraiment un roman à part captivant et plein de sensibilité .un grand coup de cœur pour moi
    je vous le conseille fortement




    Pinky
    M
    M

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Pinky le Mar 25 Jan 2011 - 10:56

    merci beaucoup Nanou pour cet avis, je le note dans mon petit carnet

    caro
    ML
    ML

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  caro le Mer 9 Fév 2011 - 17:57



    "La Ballade de Lila K."

    Avis :

    A la fois roman d'anticipation, histoire d'amour et de rencontres, enquête sur un passé oublié, ce roman est un plaisir à lire. On suit Lila, enfant puis jeune femme, retirée très tôt à la garde de sa mère et qui grandit dans le Centre, "intra-muros" où tous les faits et gestes des gens qui y vivent sont surveillés. Portrait d'une société qui pourrait être la nôtre dans un futur proche et portrait de lila, esprit indépendant et libre cherchant la vérité par tous les moyens, ce roman ne vous laissera pas indifférent.

    4 etoile jaune

    Atti'
    M
    M

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Atti' le Mer 9 Fév 2011 - 19:15

    Merci Caro pour cet avis, je passe mon tour cependant.

    Valou
    LA
    LA

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Valou le Ven 20 Mai 2011 - 21:18

    imagik.fr

    " Une pièce montée "

    Mon avis:

    Un mariage bourgeois,qui doit être absolument parfait, un curé un peu décallé, une petite demoiselle d'honneur,la soeur de la mariée, un avocat invité, la belle-soeur de la mariée, le frère de la mariée,la mariée...chacun y va de son état d'âme, de sa réflexion sur ce mariage, de son point de vue en tant qu'invité, des pensées intimes sur leur propre vie!
    Tous les sentiments y passent et nous passons un bon moment pendant ce mariage!! Cela nous fait penser ( peut-être! ) à quelques mariages auxquels nous avons pu assister! J'ai passé un bon moment de lecture et je vous le conseille!!!

    Pinky
    M
    M

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Pinky le Sam 21 Mai 2011 - 7:44

    c'est en effet excellent, le livre comme le film d'ailleurs, merci Valou

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Hesperide le Sam 3 Jan 2015 - 23:12

    J'ai lu La Ballade de Lila K. il y a longtemps, mais je ne l'oublie pas, ce livre me faisait penser a Orwell en le lisant. Un livre emouvant qui suscite beaucoup de reflexions dur les derives possibles de la societe.

    Pinky
    M
    M

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Pinky le Dim 29 Mar 2015 - 19:52

    LA BALLADE DE LILA K.



    Roman de dystopie édité en février 2012 au livre de poche

    354 pages

    Résumé

    Une jeune femme, Lila K., fragile et volontaire, raconte son histoire. Un jour, des hommes en noir l'ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l'a prise en charge. Surdouée, asociale, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Son obsession : retrouver sa mère, recouvrer sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d'un univers étrangement décalé, aseptisé, où les livres n'ont plus droit de cité…
    Plus qu’un récit d’apprentissage aux allures orwelliennes, un roman émouvant sur la force du lien et du pardon. Christine Rousseau, Le Monde des livres.
    Ce roman, qui mêle histoire d’amour et critique d’une politique sécuritaire à tout prix, se voit drôlement rattrapé par l’actualité. Pascale Frey, Elle.

    Mon ressenti

    J’ai été happée par ce livre dès la première qui révèle la violence de cet univers. Mais où suis-je ? Le livre est tellement bien écrit, que je me suis imaginée un pays pas si loin de chez nous voir même notre pays avec l’histoire de cette petite fille. Je côtoie certains enfants ayant hélas ce type de réaction. J’ai mis du temps à comprendre que le monde décrit n’est pas notre monde mais peut être un futur. Un futur par ce que propose la société : tout est calibré, décidé à l’avance, tout est sous contrôle. Les émotions sont reléguées à de l’archaïsme. Les choix, les rêves n’existent plus, ils ne sont que chimères de votre moi que vous n’aurez pas su dompter. L’épanouissement de sa personnalité ouvre sur un enfermement sûr et certain. Bref vous l’aurez compris tout est fait pour que chacun s’y sente bien ! Ainsi les animaux de compagnie sont génétiquement modifiés (changent de couleur… mais il faut un comité pour savoir si vous pouvez en avoir un !) De nombreuses sources de plaisir sont prohibées : spectacle, livres papier… l'alcool ou les cigarettes. Il semble que les livres soient allergènes, ils ont été retirés du marché pour être numérisés. Sous cette forme, les textes subissent des coupes ou des réécritures et les grammabooks ne sont que des supports aléatoires. Le contrôle de l'information passe désormais par un autodafé numérique. Votre vie ainsi que vos souvenirs sont numérisés eux-aussi.

    Lila m’a bouleversée dans sa volonté de vivre, de se battre pour ne pas oublier pour retrouver le peu d’humanité dans ce monde qui n’est pas le sien. Car ce monde « propre » s’oppose à la Zone, où les gens s’entassent, se battent, survivent tant bien que mal où surtout les différences s’exposent sans problème. La zone est ce qui reste du monde que nous connaissons…
    Une peinture époustouflante du combat pour être soi et conserver ses racines, retrouver ce qui fondent simplement notre personnalité : l’affection d’un autre, la caresse ou le bisou, les mots pour planter en soi la confiance… Ne pas oublier et vivre, pour construire les lendemains.

    J’ai eu du mal à trouver les mots pour décrire l’ouragan que j’ai ressenti après avoir fermé ce livre. J’ai ressenti aussi de la peur, car à bien y regarder, aujourd’hui n’accentuons nous pas ce genre de rapport : une société saine, contrôlée, sécurisé ou tout doit se savoir ou le privé devient rapidement public, ou l’éphémère est plébiscité, où la notion de temps change de jour en jour… Quelle est la valeur d’une relation, d’une rencontre pour chacun d’entre nous ? La place du souvenir ?

    Une écriture vive, percutante que je mets au même niveau que le meilleur des mondes ou 1984

    Un coup de cœur à découvrir de toute urgence





    Hesperide
    ML
    ML

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Hesperide le Dim 29 Mar 2015 - 20:48

    Felicitations pour ton commentaire, Pinky ! Chapeau comme vous dites en France. As-tu lu d'autres livres de Blandine Le Callet? Moi, j'en ai tres envie.

    Pinky
    M
    M

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Pinky le Lun 30 Mar 2015 - 10:49

    merci beaucoup Hesperide, j'ai lu la pièce montée qui est plus du domaine de la comédie avec une étude intéressante des places de chacun dans un mariage. J'ai adoré aussi mais la ballade de Lila K est une claque !!!
    qu'as-tu lu d'elle ?

    Pinky
    M
    M

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Pinky le Jeu 31 Déc 2015 - 13:46

    DIX RÊVES DE PIERRE



    Roman édité au livre de poche en mai 2014

    216 pages

    Résumé

    Certaines inscriptions funéraires possèdent un singulier pouvoir d’évocation ; leur lecture fait surgir le fantôme de personnes disparues depuis parfois des siècles. Blandine Le Callet réunit ici des épitaphes authentiques, à partir desquelles elle imagine les dernières heures, les derniers jours ou les derniers mois du défunt. Dix destins arrêtés par des morts douces ou violentes, subites ou prévisibles, solitaires ou collectives. Dix nouvelles tour à tour poétiques, féroces, tendres, dramatiques, nostalgiques ou grinçantes, dépeignant une humanité toujours assaillie par les mêmes passions, les mêmes peurs et les mêmes espoirs. Dix rêves de pierre pour conjurer l’oubli.
    Un travail d’orfèvre pour un bijou d’émotion. I. Courty, Figaro Magazine.
    Extraites du royaume des morts, dix nouvelles poignantes, caustiques, élégiaques. M.-Fr. Leclère, Le Point.
    Et c’est touchant, ô mortels, comme un rêve de pierre… O. Maison, Marianne.

    Mon ressenti

    Je me suis laissée portée par l’écriture de Blandine au travers de son imagination fertile, narrant ses destins qui se terminent tous par une épitaphe sur une dalle. J’ai été touchée par certaines, emportées par d’autres. Dix nouvelles, dix rencontres.

    Certains se promènent dans les cimetières, d’autres les évitent mais toujours est-il qu’ils ne laissent pas indifférent : entre légendes, angoisses, peur… ils ont nourri énormément notre imaginaire et nos fantasmes. Blandine a pris le parti de relever des épitaphes énigmatiques pour certaines, poétiques ou tendres pour d’autres et d’imaginer le destin de ces personnes. Tour de force pour faire revivre au travers de quelques pages des personnes disparues depuis longtemps.

    Une belle ode à la vie et au souvenir, à une suspension dans le temps pour nous qui ne savons pas le retenir…

    A découvrir


    Hesperide
    ML
    ML

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Hesperide le Ven 1 Jan 2016 - 11:22

    Je lis avec un enorme interet les commentaires sur Bladine le Callet, une auteure qui me fascine. Helas, je n'ai lu que La Ballade de Lila K, mais qui sait, on traduira peut-etre un jour un autre de ses livres.

    Pinky
    M
    M

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Pinky le Ven 1 Jan 2016 - 13:37

    merci Hesperide pour ta visite, j'ai beaucoup aimé la ballade de Lila K (impressionnant), celui est moins étouffant

    Contenu sponsorisé

    Re: LE CALLET Blandine

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:23


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 3:23