Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    TESSON, Sylvain

    Partagez
    avatar
    caro
    ML
    ML

    TESSON, Sylvain

    Message  caro le Jeu 29 Mar 2012 - 13:02



    « Dans les forêts de Sibérie »



    Editeur : Gallimard – 2011

    Pages : 267 p.

    Genre : Récit



    Résumé quatrième de couverture :



    «Assez tôt, j'ai compris que je n'allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m'installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J'ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j'ai tâché d'être heureux. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à la vie. Et si la liberté consistait à posséder le temps? Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d'espace et de silence ? toutes choses dont manqueront les générations futures? Tant qu'il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.»



    Avis :



    On envie l’auteur dans sa retraite russe où pendant six mois il va vivre près du lac Baïkal. Là, l’attendent paysages magnifiques, nature vierge, une vie faite de grands espaces et, surtout, de temps. Du temps pour soi, du temps pour faire les choses, du temps où l’on ne se préoccupe plus du temps…



    La seule chose que je reprocherai au livre c’est qu’il est parfois difficile de suivre l’auteur dans ses pérégrinations, tant physiques que morales : difficile d’imaginer la grandeur des paysages russes quand on ne les connaît pas et, du coup, de suivre la philosophie de l’auteur.

    Cependant, ce livre est plein de leçons de vie qu’on peut facilement intégrer si on arrive à prendre de la distance avec le stress de notre vie moderne.



    Ce qui est sûr, c’est que ce livre donne envie de connaître la même expérience et il est vrai que lorsque l’on a pu contempler des paysages enneigés avec très peu de présence humaine on comprend mieux les pensées de l’auteur.

    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Pinky le Lun 27 Jan 2014 - 12:21

    merci Caro pour cette présentation, cela donne envie en effet... La forêt, la neige, la recherche du bonheur et s'écouter vivre... oui, belle expérience. Avec un nom comme le sien, l'auteur est français ? Comment est-il arrivé là-bas ?
    avatar
    caro
    ML
    ML

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  caro le Mar 28 Jan 2014 - 13:09

    Oui il est bien français et journaliste aussi je crois à  la base. En fait, il expliquait qu'il était grand amateur de voyages et d'espaces et que parfois il éprouve le désir de s'isoler complétement dans la nature. Il est vraiment très intéressant à écouter aussi lors d'interview.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Pinky le Mer 29 Jan 2014 - 0:46

    je vais regarder de plus près, merci à toi Caro
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Pinky le Mer 29 Jan 2014 - 9:45

    un grand nom dans le journalisme, le gène est dans la famille... Ca y est, je sais pourquoi il me disait quelque chose : il soutient le peuple tibétain et chaque année, il va mettre leur drapeau sur un site de Paris. C'est aussi un escaladeur urbain (cathédrale de Paris, Mont St Michel...)
    avatar
    caro
    ML
    ML

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  caro le Jeu 30 Jan 2014 - 10:58

    Merci pour toutes ces infos Pinky, je ne savais pas tout ça  Very Happy
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Nina le Jeu 6 Avr 2017 - 0:15


    Sur les chemins noirs
    Edition Gallimard - 150 pages.

    Présentation de l'éditeur :

    Il m'aura fallu courir le monde et tomber d'un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j'ignorais les replis, d'un réseau de chemins campagnards ouverts sur le mystère, baignés de pur silence, miraculeusement vides.
    La vie me laissait une chance, il était donc grand temps de traverser la France à pied sur mes chemins noirs.
    Là, personne ne vous indique ni comment vous tenir, ni quoi penser, ni même la direction à prendre.

    Mon avis :

    Un livre rare : une fois le livre refermé, j'ai eu envie de le relire, de refaire ce parcours avec Sylvain Tesson.
    Il n'est pas le chantre d'une France qui n'existe plus, non, il fait le constat d'une France actuelle, dont les politiques ne parlent que pour dire qu'il faut la faire entrer dans l'air du numérique, comme si le haut débit résolvait tous les problèmes.
    Plutôt qu'une longue critique, quelques extraits :
    Un médecin m’avait dit : L’été prochain, vous pourrez séjourner dans un centre de rééducation. Je préférais demander aux chemins de fer ce que les tapis roulants étaient censés me rendre : des forces.
    De ruines et de ronces : on aurait pu intituler ainsi une bonne grosse monographie sur la Provence des hauteurs. Personne n'aurait pleuré dans les chaumières, il n'y en avait plus.
    J'étais certain qu'il existait encore des mondes fous, des arpents de soleil et des plages libres derrière les mouvements de terrains intérieurs.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Pinky le Jeu 6 Avr 2017 - 8:25

    merci Nina pour cette présentation
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Nina le Jeu 6 Avr 2017 - 14:47

    Merci Pinky pour ta visite.
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Ratdebibliotheque le Ven 7 Avr 2017 - 12:50

    Merci Nina pour cet avis.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Nina le Ven 7 Avr 2017 - 21:26

    Merci Ratdebibliothèque pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: TESSON, Sylvain

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin 2017 - 13:20