Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SACKVILLE-WEST, Vita

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  Nina le Ven 30 Mar 2012 - 17:56


    Titre : Paola
    Auteur : Vita Sackville-West.
    Editeur : Le livre de poche
    Nombre de pages : 126.

    Présentation de l'éditeur :

    Lorsque le narrateur apprend, à Londres, la mort de son oncle Noble Godavary, il n'entretient plus que des liens très distants avec ses racines. Pour l'enterrement et l'ouverture du testament, il retrouve La Grange, le cottage familial où repose son oncle, les autres membres de la famille et surtout sa cousine Paola...

    Mon avis :

    Le titre français est trompeur : en VO, the death of Noble Gadavary déplace le centre de ce court roman. Pourtant, Paola est bel et bien l'héroïne de ce texte, bien plus que son père ou que le narrateur du roman, son cousin et comme toute bonne héroïne, son entrée est retardée dans l'action.
    D'elle, avant son apparition, nous ne connaissions que le jugement de son cousin, et le portrait dans le journal local - Noble Gadavary et sa famille vivent dans un coin perdu de l'Angleterre.
    Les codes de la nouvelle sont respectées. L'action est resserrée sur trois jours. Du passé, nous en saurons très peu, mis à part le remariage de Noble avec une italienne et la naissance de leur fille Paola. Du temps de l'écriture, moins encore, si ce n'est l'empreinte que ces trois jours ont laissé sur la vie de Gervase, le narrateur. Les personnages sont peu nombreux, et aucune intrigue secondaire n'est développée.
    Curieuse famille que celle des Gadavary, où l'on ne dit rien, non parce que l'on se connaît si bien qu'il est possible de se comprendre à demi-mot, mais parce que la dissimulation et le mensonge sont devenus une seconde nature, y compris dans les actes les plus banals de la vie quotidienne. Certes, nous ne savons pas pourquoi cette famille est ainsi, mais ce n'est pas génant pour le déroulement de l'intrigue. J'aurai pu croire qu'un personnage au moins de l'intrigue serait là pour racheter les autres, mais même pas, entre l'amoureux transi qui ne se déclare pas et le couple illégitime qui se cache, si je n'excepte ce personnage secondaire qu'est Julia, la domestique toute entière dévouée à ses maîtresses. Paola, certes, paraît franche - mais pour quelle raison ? Surtout, elle ne craint nullement les répercussions de ses paroles ou de ses actes.Gervase la juge froide, l'est-elle réellement ? Paola est un mystère que nul ne percera.
    Ce qui me restera de cette lecture est une impression de froideur, de grisaille, comme si la nouvelle toute entière s'était déroulée sous la pluie. Je retiens un temps fort néanmoins : l'union entre les hommes et leurs chiens.
    Paola est pour moi une première approche de l'oeuvre de Vita Sackville-West, que je poursuivrai avec Toute passion abolie.

    Pinky
    M
    M

    Re: SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  Pinky le Sam 31 Mar 2012 - 9:02

    merci Nina, ce livre m'intrigue mais en même temps... bref, j'irai le feuilleter

    binou
    ML
    ML

    Re: SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  binou le Sam 31 Mar 2012 - 9:48

    merci Nina clin d\'oeil

    Nina
    ML
    ML

    Re: SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  Nina le Sam 31 Mar 2012 - 10:09

    Merci Pinky et Binou pour votre visite.

    caro
    ML
    ML

    Re: SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  caro le Sam 31 Mar 2012 - 10:47

    Merci Nina, je crois que je vais passer mon tour Very Happy

    Nina
    ML
    ML

    Re: SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  Nina le Sam 31 Mar 2012 - 11:31

    Merci Caro pour ta visite.
    Je lirai un autre livre de cette auteur pour me faire une idée.

    peyrelong
    ML
    ML

    SAKVILLE-WEST Vita

    Message  peyrelong le Ven 20 Sep 2013 - 23:58

    Au temps du roi Edouard

    Vita SACKVILLE-WEST

    Livre de poche 2012  -  253 pages

    Résumé :

    « Margaret prétend qu'elle veut épouser un peintre, dit Sylvia, en regardant sa fille avec compassion. — Quoi ! s'écria la duchesse, un peintre ? Quel peintre ? A-t-on jamais entendu chose pareille ? La fille de lady Roehampton épouser un peintre ? Mais non, mais non... Vous épouserez Tony Wexford, et nous verrons après ce qu'on pourra faire pour le peintre », ajouta-t-elle, en lançant à Sylvia un coup d'œil rapide. Dans cette chronique grinçante de l'aristocratie anglaise du début du XXe siècle, Vita Sackville-West fait craquer sous les passions le vernis des bonnes manières.

    Mon ressenti :

    L'action se déroule dans la haute aristocratie anglaise, dans les années 1900. Sébastien et Viola vivent avec leur mère Lucie au château de Chevron, entourés d'une nuée de serviteurs et de nombreux amis. L'étiquette et les codes de la bienséance président à chaque acte de la vie quotidienne : on se reçoit, on va faire la saison à Londres, les jeunes filles sont présentés au monde à 18 ans, on prend amant ou maîtresse mais en respectant les convenances. L'auteure fait une peinture sans indulgence de ce milieu à la Belle Epoque. Mais les temps changent et on voit émerger des idées nouvelles en la personne d'Anquetil, simple roturier, tourné vers l'avenir plus que vers le passé. L'industrialisation, le progrès, l'avènement de l'automobile feront le reste sous le regard horrifié des douairières

    Avec ce livre j'ai découvert l'univers de Vita Sackville et je crois que je poursuivrai la lecture de cette auteure

    Pinky
    M
    M

    Re: SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  Pinky le Sam 21 Sep 2013 - 8:18

    merci Peyrelong pour cette présentation

    caro
    ML
    ML

    Re: SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  caro le Sam 21 Sep 2013 - 11:53

    Merci Peyrelong Very Happy

    Contenu sponsorisé

    Re: SACKVILLE-WEST, Vita

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:39


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 12:39