Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SOUTON, Dominique

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    SOUTON, Dominique

    Message  caro le Sam 28 Avr 2012 - 11:49





    « Je ne suis pas à vendre »



    Editeur : L’Olivier – 2010

    Pages : 253 p.

    Genre : Roman contemporain



    Résumé quatrième de couverture :



    Mélanie Coste est mise au pied du mur ; elle doit écrire le discours inaugural d'une exposition sur la sexualité, et pour cela (pense-t-elle) trouver un amant, la semaine même où elle a décidé d'arrêter de fumer, de boire et de manger. Difficile pour cette "professionnelle de la communication" de 40 ans, bourrée de symptômes. Psychanalyste, alcooliques anonymes, tabacologue, hypnotiseur, tous lui proposent leurs services. En vain. Amateur de vernissages, internaute, cadre sup, joueur en Bourse, militant altermondialiste, aucun ne fait vraiment l'affaire. Comment va-t-elle s'en sortir? Prenant exemple sur la comédie anglo-saxonne, Dominique Souton trempe sa plume dans l'acide et dézingue les clichés d'une pseudomodernité envahissante.



    Avis :



    La chick-lit me tentant moins en ce moment j’ai longtemps repoussé la lecture de ce roman mais en fait il ne s’agit pas de chick-lit mais bien d’un roman contemporain. L’héroïne est une femme très réaliste et qui possède un humour et une ironie qui m’ont très souvent fait sourire. Son regard sans concession sur le monde de la culture, sur ses collègues, sur elle-même, sur ses erreurs, sur ses relations difficiles avec sa mère ou sa fille est toujours plein d’une ironie douce-amère. Elle pose sur le monde un regard sans illusions et en même temps elle en espère encore des choses. Bref, c’est un être humain du XXIème siècle dont la vie paraît désespérante mais on en rigole tout le temps avec elle et quelque part quand son flirte rate avec un homme on se dit tant mieux pour elle car elle mérite mieux.

    Et elle s’accroche ! Son tee-shirt « Je ne suis pas à vendre » est d’ailleurs emblématique : elle fait très justement remarquer que les êtres humains sont maintenant considérés comme des objets de rendement, des marchandises (ça m’a fait repenser à cette expression qu’on emploie souvent « Je ne sais pas me vendre » quand on passe un entretien d’embauche). Ensuite elle barre sur son tee-shirt « Je ne suis pas à vendre », notamment quand elle part à la chasse à l’homme, toujours cette ironie, ce second degré. Et pour finir, elle se solde en marquant sur son tee-shirt « je suis à prendre »…



    Ce roman m’a vraiment enthousiasmée par le côté lucide et plein d’humour du personnage et surtout le fait qu’elle n’abandonne jamais malgré tout.




    binou
    ML
    ML

    Re: SOUTON, Dominique

    Message  binou le Sam 28 Avr 2012 - 15:26

    merci Caro,

    Pinky
    M
    M

    Re: SOUTON, Dominique

    Message  Pinky le Dim 29 Avr 2012 - 10:08

    merci Caro pour cette avis

    est-ce que c'est du même ordre que le diable s'habille en prada ?

    caro
    ML
    ML

    Re: SOUTON, Dominique

    Message  caro le Lun 30 Avr 2012 - 21:33

    Non, pas du tout Pinky. c'est plus un regard plein d'humour sur la société d'aujourd'hui

    Pinky
    M
    M

    Re: SOUTON, Dominique

    Message  Pinky le Mar 1 Mai 2012 - 10:26

    merci Caro pour ta réponse

    Contenu sponsorisé

    Re: SOUTON, Dominique

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:48


      La date/heure actuelle est Ven 2 Déc 2016 - 22:48