Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    HARKNESS, Deborah

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    HARKNESS, Deborah

    Message  caro le Sam 2 Juin 2012 - 11:45



    « Le Livre perdu des sortilèges »



    Editeur : LgF – 2012

    Pages : 840 p.

    Genre : Aventure/Fantastique





    Résumé quatrième de couverture :

    Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret – un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Dont Matthew Clairmont. Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au coeur de la tourmente.

    Avis :

    Un roman presque inclassable, j’ai eu du mal à déterminer son genre, car il navigue, très habilement, entre fantastique, ésotérisme, action et amour. Par contre, je le dis tout de suite parce que je ne m’y attendais pas, il y a une suite de prévue qui sortira en anglais cette année.



    840 pages c’était peut-être un peu beaucoup et il y a deux moments où j’ai trouvé que ça trainait un peu en longueur : quand ils sont en France et vers la fin du roman. Mais je ne peux pas dire que je me sois ennuyée, bien au contraire !



    La relation amoureuse entre Diana et Matthew m’a parfois fait penser à « Twilight » car ils se tournent longtemps autour et Matthew est très chevaleresque et traditionnaliste. Ce n’est pas non plus un roman d’action avec combat sanglant, même s’il y a des scènes de lutte assez prenantes puisqu’on y voit l’émergence des pouvoirs de sorcière que Diana a longtemps niés.



    Le fait que ça soit une trilogie, d’après ce que j’ai compris en anglais, explique peut-être que l’auteur prenne son temps pour présenter les personnages et le contexte. Le rythme peut paraître lent mais j’ai vraiment dévoré ces 800 pages, on a l’impression de suivre le rythme d’un fleuve qui parfois déborde, le couple formé par Diana et Matthew est à la fois passionné, tendre et inattendu et chaque personnage, surtout les vampires, a un passé et une histoire bien à lui et qui nous est révélée au fil des pages.



    Sorcières, vampires et démons sont ici rassemblés pour un roman très prenant, pas simpliste du tout, qui fait très réaliste alors que le contexte est on ne peut plus fantastique, mais il est vrai que ces créatures craignent les humains qui les ont déjà par le passé tourmentés et pourchassés. Cela promet une belle saga.


    binou
    ML
    ML

    Re: HARKNESS, Deborah

    Message  binou le Sam 2 Juin 2012 - 12:43

    merci Caro clin d\'oeil

    caro
    ML
    ML

    Re: HARKNESS, Deborah

    Message  caro le Mar 5 Juin 2012 - 10:42

    Merci de ton passage Binou

    Contenu sponsorisé

    Re: HARKNESS, Deborah

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:55


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 12:55