Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    D'Aillon Jean

    Partagez

    thereadeuse
    LC
    LC

    D'Aillon Jean

    Message  thereadeuse le Sam 5 Jan 2013 - 17:10

    De taille et d'estoc



    Résumé quatrième de couverture :

    Marseille, 1187. Antoine, orphelin de treize ans recherché pour meurtre, se retrouve seul sur les routes infestées de bandits, de mercenaires mais aussi de quelques belles âmes. L'adolescent, qui dorénavant se fait appeler Guilhem, va, au hasard d'étonnantes rencontres, être initié à l'art des troubadours tout comme à celui de la coutellerie, du lancer de couteau et du duel.
    Son chemin croise, un jour, celui de Joceran d'Oc et de jeanne de Chandieu qui, pour vivre leur passion, ont quitté l'habit et les ordres religieux. Ils n'en sont pas moins accusés d'avoir dérobé la Sainte Lance, inestimable relique rapportée de Terre sainte par les croisés.

    Mon avis :

    Très bon roman, qui emploie le vocabulaire de l'époque. On se croit vraiment au moyen âge!
    Par contre pour les fans d'histoire, certains faits historiques ont été modifiés pour être romancés.
    Mais tout de même, les faits historiques présents sont expliqués à certaines pages, et l'auteur les explique en détail à la fin du livre.
    De plus à certains moments, l'histoire est un peu longue et ennuyeuse.
    On suit tout au long du livre le jeune Guilhem d'Ussel, qui va connaître de nombreuses péripéties, et va être obligé de fuir de nombreuses fois.

    4 etoile jaune

    Pinky
    M
    M

    Re: D'Aillon Jean

    Message  Pinky le Dim 6 Jan 2013 - 12:18

    merci Thereadeuse pour cette présentation, je ne connais pas cet auteur

    Nina
    ML
    ML

    Re: D'Aillon Jean

    Message  Nina le Dim 6 Jan 2013 - 12:43

    Merci pour cette présentation Thereadeuse !

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: D'Aillon Jean

    Message  thereadeuse le Dim 6 Jan 2013 - 14:29

    Merci les filles d'être passées! Cet auteur écrit essentiellement des romans historiques basés sur l'histoire de France.

    caro
    ML
    ML

    Re: D'Aillon Jean

    Message  caro le Mar 8 Jan 2013 - 12:39

    Merci Thereadeuse !

    Lariflette
    LA
    LA

    Re: D'Aillon Jean

    Message  Lariflette le Jeu 23 Fév 2017 - 19:22





    Le chien des Basqueville

     

    10/18 – 2016 – 495 pages

     

    Isbn 978-2-264-06786-9

     



    Au printemps de l'an de grâce 1422, durant la maudite guerre entre les Armagnacs et les Bourguignons, Isabeau de Bavière, reine de France et épouse du pauvre roi fou Charles VI, charge le clerc anglais Edward Holmes de conduire une de ses demoiselles d'honneur au château de Basqueville afin qu'elle puisse prier sur le gisant de son époux. Mais rien ne se passe comme prévu, le voyage a en vérité un tout autre but et, malgré sa sagacité, Holmes se fera abuser. De retour à Paris, Edward et son ami Gower Watson n'auront de cesse de retrouver la jeune femme et de prendre leur revanche. Or, peu après, la reine Isabeau découvre avec terreur qu'un inconnu mystérieux la menace de révéler le contenu de lettres qu'elle a écrites à son amant près de vingt ans auparavant. Des missives qui peuvent remettre en question la succession au trône de France. Heureusement que Holmes a ramené de Basqueville le molosse de l'ancien châtelain, qui s'avère aussi perspicace que son nouveau maître.

     

    Mon avis :

     

    Quand on est holmésien pur sucre et néanmoins féru d’histoire comme moi, on ne peut que se réjouir qu’un auteur, qui plus est Jean d’Aillon, ait réuni le plus grand des détectives et le moyen-âge franco-anglais. Edward Holmes déduit et se plante, parfois, tout du moins au début tandis que son compère et non  faire valoir Watson, prénom Gower, est un habile archer, bretteur de première, ce qui aide dans certaines situations.

    Outre les armagnacs et les bourguignons partenaires, connus, de guerre au fil de notre histoire auxquels viennent se greffer les ineffables anglais toujours partants lorsqu’il faut aller guerroyer contre leurs voisins françois,  Aillon a concocté, ici, une histoire de preuves sur les infidélités de la reine Isabeau de Bavière, épouse de roi Charles VI dit le fou, qui aura l’élégance de mourir rapidement, suffisamment pour ne rien savoir, pour autant que ces allégations fussent véridiques.

    Historiquement et pour cause, nul n’est sûr de l’infidélité de la reine, qui si elle avait été prouvée, aurait été répudiée. Lors du traité de Troyes elle a sous-entendu cette infidélité, avec Louis d’Orléans, notamment, pour signifier la bâtardise de Charles VII et justifier la légitimité de Henri V au trône de France.

    Isabeau aurait eu 12 enfants dont, prétendirent certains historiens, Jeanne d’Arc, bâtarde royale.

    Bref Holmes doit retrouver des lettres compromettantes se trouvant au château de Martel de Basqueville (Bacqueville en Caux – Normandie,  actuellement). Pour ce faire il utilisera, entre autres, un chien, le fameux chien des Basqueville, appelé Gracieux. Outre le chien des Baskerville, Holmes utilise, souvent, un chien (dont j’ai oublié le nom) au flair redoutable, d’où ce clin d’œil.

    Autre clin d’œil, les deux jeunes mendiants rappellent le jeune Billy et les garçons des rues de Conan Doyle.

    Dans la langue savoureuse du moyen âge nous suivons cette enquête, toute en respect des us et coutumes de l’époque ainsi que des usages et des convenances dû aux puissants.

    Entre intrigues, chevaliers, chambellans et chambellanes, ducs et nobles, marguilliers et echoliers, chanoines et clercs, maîtres et valets, une fausse servante et une fausse dame noble et même une Constance Bonacieux, riche veuve, n’ayant rien à voir avec celle de Dumas, Aillon nous fait effectuer un voyage des plus plaisants dans cette histoire romancée attachante.

    Un roman qui ne nous laisse pas le temps de le voir passer de par une richesse du verbe et de l’utilisation, sans excès, de cette langue imagée de l’époque.

    Une intrigue bien menée, sans temps mort.
    De l’humour mais pas trop.


    De la belle ouvrage.

     

    4,5/5

    Pinky
    M
    M

    Re: D'Aillon Jean

    Message  Pinky le Ven 24 Fév 2017 - 12:13

    merci Lariflette pour cette belle et tentante présentation, je note ce livre dans mon carnet

    Nina
    ML
    ML

    Re: D'Aillon Jean

    Message  Nina le Ven 24 Fév 2017 - 12:44

    Merci Lariflette pour cet avis : ce livre est dans ma PAL et tu me donnes envie de l'en sortir.

    Lariflette
    LA
    LA

    Re: D'Aillon Jean

    Message  Lariflette le Ven 24 Fév 2017 - 14:58

    Merci, Mes Dames de votre passage.

    B

    Contenu sponsorisé

    Re: D'Aillon Jean

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 26 Fév 2017 - 10:45