Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    OLECH, Joana

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    OLECH, Joana

    Message  Nina le Dim 20 Jan 2013 - 6:34


    Titre : Une vie de dragon.
    Auteur : Joana Olech.
    Editeur : Flammarion, collection Père Castor.
    Nombre de pages : 186.

    Présentation de l’éditeur :

    «Debout dans la baignoire, mon frère était en train de se savonner les oreilles lorsque soudain, il a vu une tête de dragon sortir du trou du lavabo, depuis ce jour-là, Pompon est devenu notre plus grand secret.»
    C’est la panique dans la famille Zinzin ! Un petit dragon s’est installé chez eux et est bien décidé à faire savoir qui est le chef dans la maison.
    Il occupe la salle de bains pendant des heures, fait peur au chien de la voisine, mange des pizzas aux mouches et utilise l’ordinateur du père.
    Avoir un dragon d’appartement n’est vraiment pas de tout repos ! Et il est bien difficile de préserver un tel secret…

    Mon avis :

    J’ai acheté ce livre au salon du livre de Montreuil, non pour obtenir une dédicace, mais parce que le sujet et l’objet-livre lui même me plaisait. Puis, ce n’est pas tous les jours que je lis de la littérature jeunesse polonaise.
    Tout d’abord, et bien que le livre soit relativement contemporain (2008), la vie quotidienne de Mawlina et de son frère est éloignée de la nôtre, ou du moins, de celle qui est présentée dans les romans destinés à la jeunesse. Ils ont la télévision (et oui, il est possible de regarder la télévision en famille, et non seul dans sa chambre, sur son ordinateur), ils sont fans de l’équipe de foot de Cracovie (surtout le père et le frère), ont un ordinateur mais ils ne passent pas leur temps collé à leur téléphone portable, ou à tchatter avec leur copain sur Internet, ils prennent encore le temps de se parler (ou pas, dragon oblige) ou d’aller les uns chez les autres. De même, ils font des sorties en famille – et oui, la famille n’est ni divorcée, ni recomposée, les deux parents travaillent, bref, nous sommes éloignés au possible de ce que la littérature jeunesse française peut nous offrir actuellement.
    Reste le gros problème qui se pose à cette famille : le dragon. Un dragon qui parle, en plus, et très disposé à rester chez eux, tout en accomplissant quelques bêtises, par-ci, par là. Il est la vedette de ce roman, puisqu’il est quasiment le seul, en dehors de ses compagnons à poils ou à écailles à être dessiné, dans des positions souvent évocatrices des catastrophes qu’il a pu provoquées.
    Mettons-nous à la place de la famille Zinzin : ce n’est pas facile tous les jours de prendre soin d’un dragon, de le nourrir, de le distraire, voire même de le promener ! Ce n’est pas facile de le laisser seul, toute la journée ! Ce n’est pas facile non plus d’éviter de parler de dragons légendaires, injustement massacrés (là, nous avons seulement le point de vue de Pompon). Cependant, il faut bien avouer que ses connaissances en sciences naturelles sont bien utiles pour rédiger des devoirs – et d’autres choses encore.
    Drôle et bien écrit, Une vie de dragon devrait plaire à tous.

    Pinky
    M
    M

    Re: OLECH, Joana

    Message  Pinky le Dim 20 Jan 2013 - 12:05

    j'adore l'idée, je me le note sur mon petit carnet, merci Nina pour cette découverte

    Nina
    ML
    ML

    Re: OLECH, Joana

    Message  Nina le Dim 20 Jan 2013 - 12:37

    Merci Pinky pour ta visite.
    Ce roman représente ce pour quoi je fréquente les salons du livre : faire de belles découvertes.

    caro
    ML
    ML

    Re: OLECH, Joana

    Message  caro le Mar 22 Jan 2013 - 11:48

    Merci Nina Very Happy

    Nina
    ML
    ML

    Re: OLECH, Joana

    Message  Nina le Mer 1 Avr 2015 - 19:47

    Merci Caro pour ta visite.

    Nina
    ML
    ML

    Re: OLECH, Joana

    Message  Nina le Mer 1 Avr 2015 - 19:48


    Une vie de dragon, tome 2.
    Edition Flammarion - 186 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    La famille Zinzin s’agrandit ! Prudence et Poupon, les deux dragonneaux du château de Wawel, vont désormais à l’école. Ensemble, ils sèment la zizanie dans les salles de classe, effraient les enfants turbulents et piègent ceux qui les embêtent. Mais entre l’école et les histoires de cœur de Poupon, les deux jeunes dragons se sont fixé une mission : découvrir leurs origines et retrouver les membres de leur famille !

    Mon avis :

    A la fin du premier tome, nous découvrions Pompon, le dragon de la famille Zinzin, marié et père de jumeaux atteints de jaunisse, Poupon et Prudentia. Au début du second tome, nous découvrons les jumeaux suffisamment grands pour aller à l’école et même, dans le cas de Prudentia, d’être la narratrice de ce roman.
    Plus besoin de se cacher, plus de problèmes d’intégration : les jumeaux vont à l’école, et Prudentia, qui déteste son prénom (essayez de lui trouver un diminutif, juste pour voir) en a plus qu’assez d’être toujours avec son maladroit de frère jumeau, qui tombe amoureux plus vite que son ombre et n’a guère de facilité avec la gente féminine. Rien de bien différents chez les humains non porteurs d’écailles vertes.
    Enfin, ils vont à l’école… Ils font trois années scolaires en une, tant leur capacités de compréhension et d’assimilation sont grandes, tant leur croissance est rapide également. Il ne s’agit pas d’un livre qui démontrait les vertus de l’école, plutôt des tranches de vie de tous jeunes adolescents en pleine mue – si ce n’est que la leur survient tous les ans, qu’ils se réveillent avec une peau toute neuve, contrairement à leurs camarades humains, qui doivent tester toute sorte de recette pour espérer avoir enfin une peau impeccable – et pas du jour au lendemain.
    Comme tous les ados, Poupon et sa soeur ont un rêve, et économisent pour l’accomplir. Réussiront-ils ? Tout comme la littérature jeunesse française, la littérature jeunesse polonaise déborde d’optimisme, et la touche fantastique apportée par ces dragons qui parlent et vivent (presque) comme des humains ne manque pas d’intérêt.
    Le tome 2 d’Une vie de dragon n’engendre pas la monotonie !

    Pinky
    M
    M

    Re: OLECH, Joana

    Message  Pinky le Jeu 2 Avr 2015 - 10:15

    encore génial Nina, je note ce 2ème opus, merci pour cette présentation qui me régale

    Nina
    ML
    ML

    Re: OLECH, Joana

    Message  Nina le Jeu 2 Avr 2015 - 20:27

    Merci Pinky.
    Il faut dire que les jumeaux sont irrésistibles.

    Contenu sponsorisé

    Re: OLECH, Joana

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:44


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 22:44