Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    MAZARIN Jean

    Partagez
    avatar
    Pinky
    M
    M

    MAZARIN Jean

    Message  Pinky le Mar 18 Jan 2011 - 12:48

    Un fils pour la lignée



    SF

    219 pages édité au Fleuve noir en 1977

    Résumé

    En
    3149, l’empereur Outh le Riche meurt. C’est aussi à cette date
    qu’Hermine Dakemberg, la fille du général des Galaxies, arrive sur la
    Terre pour tenter de retrouver le fils posthume de Cyrius, son frère tué
    au combat vingt ans plus tôt. La jeune femme loue les services de Ronh,
    le mercenaire, et elle va être entraînée dans l’enfer de City, la
    ville-pieuvre, découvrant l’innommable et la fange où se vautre la lie
    des humanités. Parmi les puissants, la lutte a commencé pour conquérir
    le pouvoir et Hermine va trouver un étrange allié en la personne du
    Renégat, l’impitoyable chef de la police secrète. Pour elle, une seule
    chose compte, retrouver le fils de Cyrius ; un Fils pour la Lignée...

    Mon avis

    Un
    idée pas très originale, mais menée tambour battant… un trafic de
    blanche, une idée de la prostitution… avec des fantasmes qui eux non pas
    beaucoup évolués… mais en fait, la sexualité restera toujours un acte
    qui nous fera toujours rêver, fantasmer, écrire, ou nous pervertir,
    aliéner…
    Je trouve dommage en fait que l’auteur n’a pas plus déliré,
    nous sommes en 3149 et les hommes ont une espérance de vie de 105 ans
    et les femmes de 125 ans… aujourd’hui, il y a de plus en plus de
    centenaires…
    Oui, à part le mélange d’êtres appartenant à d’autres planètes, 3149 reste un monde très humain que je retrouve aujourd’hui…

    Cela reste un livre sympathique, à lire à l’occasion
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: MAZARIN Jean

    Message  Pinky le Dim 1 Nov 2015 - 15:16

    PAS MÊME UN DIEU



    SF édité au fleuve noir en 1976

    224 pages

    Résumé

    La bataille des étoiles dura sept jours et sept nuits. Elle se déroula au-dessus du monde sur lequel le dieu blessé vint chercher refuge.
        Il y connut Sibeline, la fille du chef et, de leurs brèves amours naquit un fils, Phébus, à qui il légua l'arme magique.
        Vingt ans plus tard — mais était-ce bien vingt ans plus tard ? — le jeune homme se lança dans la longue quête qui devait le conduire jusqu'à la ville où vivaient les démons. Mais quels étaient cette ville et ces hommes bizarres aux coutumes d'un autre âge ?
        Dans les caves du quartier des rues basses, les récitantes nues racontaient déjà l'histoire de Phébus, le fils du dieu Soleil ; mais était-ce bien son histoire ?

    Mon ressenti

    Opus sans grand intérêt et que se lit rapidement : Un cosmonaute a une relation avec une femme de la planète sur laquelle, il a atterri en urgence. La femme est enceinte, reniée par les siens car elle porte le fils du diable !!!

    Elle emporte avec elle peu de chose, mais ce sont les objets ayant appartenu au père de son fils. Entre croyance et technologie, l’histoire est cousue de fils blancs qui laisse peu de place aux surprises. Il y a quand même des trucs drôles qui se sont glissés comme la religion née d'une vieille affiche de Johnny Halliday, censée représenter le visage de Dieu…

    Maintenant que vous le savez, passez votre chemin, il n’y a plus de surprise !!!
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: MAZARIN Jean

    Message  Pinky le Lun 26 Fév 2018 - 12:12

    LE GÉNÉRAL DES GALAXIES



    SF édité au fleuve noir en 1977

    224 pages

    Résumé

    II s'appelle Julius V Dakemberg et il est général dans l'armée galactique. C'est un vieux soldat qui combat depuis cinquante ans aux confins de l'empire des hommes de la Terre. Mais qu'est devenu cet empire depuis qu'un Arcturien a été élu maître de l'Univers ?
    Un jour, un ennemi inconnu attaque et Dakemberg est convoqué sur la Terre, à City, la ville-pieuvre, capitale de l'empire. On lui confie une mission impossible et il repart vers les galaxies mais, cette fois, il n'y rencontrera que ses souvenirs ou les images de ses amis morts dans des combats sans gloire.
    Et puis, la vérité éclatera et le vieux soldat comprendra qu'il n'a jamais été qu'un pion manipulé par les Puissants. Emprisonné dans ses contradictions, il choisira alors la seule solution compatible avec sa propre vie.

    Mon ressenti


    Il est dommage de constater qu’en l’année 3130, les hommes n’ont pas beaucoup changé dès qu’il s’agit de pouvoir ou d’imposer à l’autre ou de considérer une ethnie supérieure ou inférieure à… lui ! Etonnant : Bon d’accord, le livre a été écrit par un auteur de notre époque mais quand même…

    Une guerre qui affronte plusieurs populations, dans l’ombre les dirigeants de partis opposés tirent les ficelles et confirme que la base est toujours de la chair à canon…

    Une histoire qui se lit mais qui s’oublie aussi vite…


    Contenu sponsorisé

    Re: MAZARIN Jean

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov 2018 - 16:56