Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    MARTEL YANN

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    MARTEL YANN

    Message  Pinky le Dim 31 Mar 2013 - 11:57

    L’ODYSSÉE DE PI



    Récit, édité chez Folio en novembre 2005

    448 pages

    Résumé

    Piscine Molitor Patel, auto-surnommé Pi, n’est pas un débutant en matière d’animaux sauvages. Il est le fils du directeur du zoo de Pondichéry, il connaît la grâce parfois mortelle des plus émérites pensionnaires et fait preuve, comme ses parents et son frère Ravi, de la plus grande des précautions. Mais le destin se joue parfois des apprentissages. Devant les remous politiques qui agitent l’Inde, M. Patel décide de vendre le zoo et de partir pour le Canada. Il emmène avec lui sa famille et quelques grands mammifères pour une traversée de l’océan. Seulement, l’arche de Noé fait naufrage et Pi est le seul membre de la famille à pouvoir grimper sur un canot de sauvetage. Lui et un tigre du Bengale pesant 300 kilos dénommé Richard Parker. Commence alors pour Pi la plus incroyable aventure qui soit…
    Un roman d’aventure peut-il se suffire à lui-même ? Entendons par-là, l’intrigue est-elle le nerf de la guerre ? À cette réponse, Yann Martel, comme nombre de ses illustres prédécesseurs (Conrad, Stevenson, Dumas…) répond par la négative. À une intrigue incroyable, ennemie jurée du sommeil, Yann Martel associe deux atouts majeurs : une langue claire et poétique aussi performante dans les moments d’action que dans les évocations du passé et une profondeur psychologique qui confère à ses personnages, et plus particulièrement à son héros, une ampleur mythique. Le tout enrobé d’une érudition envoûtante, qui fait de ce livre un roman passionnant et accorde à son auteur, sans hésitation, le titre d’écrivain brillant. L’Histoire de Pi a d’ailleurs obtenu le Man Booker Prize 2002

    Mon ressenti


    Le livre est divisé en trois parties avec une introduction. Celle de l’auteur qui est à la recherche d’une idée de livre mais n’arrive pas à écrire plus de 10 pages faute d’intérêt. Tout va changer lorsqu’il va rencontrer Pi. C’est son histoire qu’il nous conte avec Yann Martel à l’écriture et Pi à la voix, c’est lui le narrateur. Toute l’histoire de ce conte moderne est basée sur l’histoire de la survie extraordinaire d’un jeune garçon partageant le bateau de sauvetage avec un tigre.

    Pi est un personnage attachant et étonnant, il fait preuve d’humour, d’introspection, de réflexion et d’une grande confiance en lui-même. C’est sa foi dans plusieurs religions, dans sa philosophie de la vie, et le rythme de ses journées autour d’occupations qui l’ont maintenu dans son combat pour la vie.

    C’est une histoire étonnante qui n’est pas sans rappeler d’autres histoires d’aventure ou de naufrages mais aucune ne rapproche cette promiscuité entre animal et homme. D’ailleurs qu’elle est la différence à la fin du voyage, au fur et à mesure, l’homme tend à disparaître pour être à son tour l’animal.
    La fin offre deux alternatives au lecteur. Il est laissé libre de choisir. La première est décrite comme plus difficile à croire mais comme l'explique Pi, cela ne la rend pas impossible pour autant. La deuxième est tout autant possible. Métaphore et connaissance des animaux renforcent l’impact du traumatisme subit.

    Je ne peux dire que bravo à Pi pour sa formidable envie de vivre, c’est une ode à la vie, merveilleuse, une belle leçon de ténacité, de dépassement de soi, de confiance en soi.

    Malgré quelques longueurs parfois, c’est un conte qui m’a emportée vers d’autres horizons et sous d’autres vents.


    Keana
    ML
    ML

    Re: MARTEL YANN

    Message  Keana le Dim 31 Mar 2013 - 12:09

    Ce livre a inspiré un film il me semble, sorti il n'y a pas si longtemps que ça. Ca avait l'air très "aventure", alors que le livre, si j'ai bien compris ton avis, est un peu plus dans la réflexion.

    Merci pour cet avis Pinky.

    Nina
    ML
    ML

    Re: MARTEL YANN

    Message  Nina le Dim 31 Mar 2013 - 18:41

    Merci pour cet avis Pinky.

    Pinky
    M
    M

    Re: MARTEL YANN

    Message  Pinky le Lun 1 Avr 2013 - 10:40

    oui et non Keana, le livre comme d'habitude va plus dans la pensée du personnage, le film va insister pour le coup sur les rituels du personnage et ses prières...

    dans les deux cas, c'est une grande aventure. Je n'ai pas encore vu le film

    Keana
    ML
    ML

    Re: MARTEL YANN

    Message  Keana le Lun 1 Avr 2013 - 11:56

    Un livre d'aventure donc. Merci Pinky !

    caro
    ML
    ML

    Re: MARTEL YANN

    Message  caro le Mar 2 Avr 2013 - 20:00

    Merci Pinky ça donne envie Very Happy C'est inspiré d'une histoire vraie si j'ai bien compris ?

    Pinky
    M
    M

    Re: MARTEL YANN

    Message  Pinky le Mar 2 Avr 2013 - 20:08

    je ne sais pas Caro si l'histoire est inspiré d'un fait réel, à la lecture du livre, il ne me semble pas.

    caro
    ML
    ML

    Re: MARTEL YANN

    Message  caro le Mar 2 Avr 2013 - 20:39

    OK, merci Pinky Very Happy

    Nina
    ML
    ML

    Re: MARTEL YANN

    Message  Nina le Sam 5 Nov 2016 - 10:35


    Les hautes montagnes du Portugal.

    Edition Grasset - 396 pages.

    Résumé

    Lisbonne, 1904. Frappé par le deuil, Tomas décide de tourner le dos au monde – littéralement : il ne marche plus qu’à reculons. Obsédé par un étrange petit livre datant du XVIIe siècle – le journal d’un missionnaire en Angola -, Tomas part à la recherche de l’objet mystérieux que le prêtre affirme avoir confectionné. Sa quête le mènera dans un village perdu de la région des Hautes Montagnes du Portugal.
    Au pied de ces mêmes montagnes, en 1939, le Dr. Eusebio Lozora, veuf de fraîche date, reçoit un soir la visite d’une vieille dame extravagante, laquelle lui demande de pratiquer l’autopsie de son défunt mari, qu’elle transporte dans sa valise…
    Dans ce même village, en 1981, le sénateur canadien Peter Tovy vient se réfugier  au lendemain du décès de son épouse, pour renouer au crépuscule de sa vie avec ses racines familiales. Mais il n’arrive pas seul: le sénateur a un compagnon de voyage inattendu – un chimpanzé nommé Odo.
    Mon avis :
    Ce livre est ma première rencontre avec cet auteur, et je ne peux pas dire qu’elle m’ait laissé des souvenirs impérissables. Les fans, ceux qui ont déjà lu un ou plusieurs de ses livres aimeront peut-être. Pour ma part, je suis restée extérieure à ce livre.
    Plutôt que de lire un roman, j’ai eu l’impression de lire un recueil de trois grandes nouvelles. Oui, il y a un lien entre les trois, mais il m’a paru tiré par les cheveux. Il reste l’unité de lieu, puisque l’action se passe, en grande partie, dans les fameuses hautes montagnes du Portugal, plus particulièrement dans un petit village, conformément au titre du livre, isolé, presque coupé du monde, même quand le temps du récit se rapproche de plus en plus du temps du lecteur.
    Mon souci premier est que je ne me suis pas attachée au premier héros de cette histoire. Oui, Tomas est en deuil, en deuil illégitime puisqu’il n’a jamais pu épouser la mère de son fils, et voir celui-ci autrement que de loin en loin. Oui, il souffre et a ainsi adopté une conduite étrange, comme une révolte face au monde. Mais son périple à travers le Portugal…. mais, surtout, la longue description de l’automobile mise à disposition par son oncle, des soins qu’elle nécessite, ont fait d’elle à mes yeux la véritable héroïne de ce texte. Elle provoque des réactions très contrastée, comme un animal sauvage qui partirait à la conquête d’un nouveau territoire, alors que Tomas perd peu à peu son humanité – jusqu’au choc final.
    La seconde partie ne m’a pas davantage intéressée, malgré les allusions à Agatha Christie. L’intertextualité ne sied pas à tout le monde, puisque nous sommes ici dans un registre réaliste (un médecin qui effectue une autopsie) et fantastique (le résultat de l’autopsie, les souvenirs de la veuve). Quant à la troisième partie, qui nous montre à nouveau un veuf, sans véritable lien (du moins, au début) avec son fils, elle nous confronte à notre rapport à la nature, aux animaux, à ce qu’ils représentent pour nous et notre savoir. Et la fin, définitive si j’ose dire, m’a laissée…. sur ma faim.

    Pinky
    M
    M

    Re: MARTEL YANN

    Message  Pinky le Sam 5 Nov 2016 - 10:41

    merci Nina pour cette présentation

    Contenu sponsorisé

    Re: MARTEL YANN

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:27


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 15:27