Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    YORKE, Margaret

    Partagez

    rhiannon
    ML
    ML

    YORKE, Margaret

    Message  rhiannon le Dim 14 Avr 2013 - 9:17

    PUDDING MORTEL



    Quatrième de Couverture :

    Riche, impotente et tyrannique, la vieille Mrs Ludlow régente sa famille sans souci des rancoeurs et des haines qui couvent. jusqu'au jour où sa gouvernante meurt mystérieusement. Assassinée ? Sans doute, mais peut-être à la place d'une autre ... Le jeune et brillant doyen de l'université d'Oxford, Patrick Grant, démêle cette histoire policière, la première d'une série très british.

    Mon avis :

    c'est le premier roman que je lis de cet auteur et j'ai vraiment apprécié (d'ailleurs je l'ai lu en moins de 2 jours et je suis malade ... c'est tout dire !). Un peu dans le genre des Agatha Christie, mais dans une Angleterre plus moderne (l'action se situe dans les années 70), les caractères des protagonistes sont étudiés et plusieurs pistes soulevées.
    Et même si j'avais trouvé l'assassin assez rapidement, les divers rebondissements m'ont fait douter jusqu'au dénouement.
    J'ai 2 autres livres de cette série avec le doyen Patrick Grant et je pense que je vais les attaquer très bientôt !

    Pinky
    M
    M

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Pinky le Dim 14 Avr 2013 - 10:29

    merci Rhiannon pour cette présentation

    caro
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  caro le Lun 15 Avr 2013 - 18:30

    Merci Rhiannon Very Happy

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Lun 15 Avr 2013 - 21:10

    Merci Rhiannon pour cette présentation.

    Volodia
    LA
    LA

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Volodia le Lun 15 Avr 2013 - 21:33

    Tu m'as mis l'eau à la bouche Rhiannon, noté sur mon petit carnet

    peyrelong
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  peyrelong le Lun 15 Avr 2013 - 22:37

    Je ne connais pas cette auteure, mais ta présentation m'engage à réparer ça au plus vite. Merci Rhiannon

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Ven 17 Jan 2014 - 21:35



    Présentation de l'éditeur :

    "Ce n'est pas de n'importe quel escalier, mais du grand escalier du Parthénon, que dégringole Amelia Brinton, sous le regard atterré de Patrick Grant.
    La chute lui est évidemment fatale. Accident ? Malveillance ? Le professeur Grant s'interroge. mais lorsqu'un autre escalier et une autre vieille dame entrent en scène, il acquiert l'intime conviction qu'il y a anguille sous roche..."

    Mon avis :

    Depuis Agatha Christie, tout lecteur de romans policiers sait qu'il doit se méfier des paisibles villages anglais - les jolis cottages fleuris dissimulent parfois bien des secrets.

    Ils peuvent être tout simples, parfois : il suffit de dresser l'inventaire des livres d'une professeur à la retraite, récemment décédée, pour provoquer des drames en série.

    D'ailleurs, comment est-elle décédée, cette vieille dame ? Un accident, pendant ses vacances. C'est, du moins, ce qu'a conclu l'enquête officiel. Patrick Grant, universitaire, présent sur les lieux, a des doutes. Il a déjà mené une précédente enquête, il a déjà su trouver un coupable là où tous ne voyaient que du feu. Seulement, dans ce cas, il n'a que des doutes, et aucune preuve à fournir à la police.

    Il est de plus amoureux, à la grande joie de sa soeur, qui rêve de voir son frère aussi heureux en ménage qu'elle l'ait - et ce n'est pas peu dire. Elle n'hésite pas à l'aider dans ses discrètes investigations - être enceinte ne signifie pas ne plus être capable de réfléchir. Et s'il est une morale de l'histoire, la voici :

    Il se jura que si une autre fois il découvrait une série d'incidents qui lui fassent pressentir un désastre, rien ne le détournerait de son objectif ; jamais une autre femme ne viendrait brouiller le travail de son esprit.

    Keana
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Keana le Ven 17 Jan 2014 - 22:18

    Merci Rhiannon et Nina pour ces présentations intéressantes.
    J'ai trouvé "Vieilles dames en péril" à la bibliothèque, dommage que je n'ai pas les premières aventures du héros, mais bon ça doit pas être trop gênant, je pense le lire.

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Ven 17 Jan 2014 - 23:13

    Merci Keana pour ta visite.
    Je n'ai pas lu non plus les premiers tomes (celui-ci est le troisième mettant en scène Patrick Grant) et cela ne m'a pas du tout dérangé.

    Pinky
    M
    M

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Pinky le Sam 18 Jan 2014 - 11:13

    merci Nina pour cette présentation, encore un policier noté sur mon petit carnet...

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Sam 18 Jan 2014 - 11:58

    Merci Pinky pour ta visite !

    peyrelong
    ML
    ML

    YORKE Margaret

    Message  peyrelong le Mar 4 Fév 2014 - 11:31

    Vieilles dames en péril
    Margaret Yorke

    Mon ressenti :
    L'intrigue et le mobile des crimes sont peu crédibles : une vieille dame qui casse sa pipe en Grèce, une autre à Londres... et ça suffit à Patrick Grant pour être sûr qu'il s'agit de crimes. Il y a beaucoup de longueurs qui ne font avancer l'enquête que très lentement, puis brutalement à la fin on nous dévoile le nom de l'assassin et son mobile et c'est vraiment tiré par les cheveux.
    Je ne classe pas cet ouvrage parmi les bons polars et je ne suis pas incitée à poursuivre ma découverte de cette auteure.

    Pinky
    M
    M

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Pinky le Mar 4 Fév 2014 - 11:49

    merci Peyrelong pour cet avis,

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Jeu 26 Fév 2015 - 13:46


    Meurtres en neige.
    Editions Point - 198 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Que faire dans une station de ski, aussi charmante soit-elle, quand neige et vent vous empêchent de mettre le nez dehors ? Confinés dans leur hôtel, les vacanciers s’inventent des occupations. Mais celles-ci sont loin d’être innocentes… Il n’en faut pas plus pour éveiller la curiosité de Patrick Grant, venu prendre quelques jours de détente dans les Alpes autrichiennes…

    Mon avis :

    Je serai brève dans un premier temps : je me suis rarement autant ennuyée à la lecture d’un roman policier, j’ai rarement ressenti aussi peu d’émotions, même quand j’étais confrontée à une situation tragique (trois pages sur l’ensemble du roman, j’ai compté).
    Pour quelles raisons ? Le tout premier chapitre était très prometteur, il semblait nous plonger dans l’action sans attendre. Il faudra plus de 170 pages pour que cette scène prenne un sens, et que d’ennui entre les deux.
    Nous sommes ensuite confrontés à des touristes, venus plus ou moins bien skier sur des pistes blanches, noires ou rouges. Pendant ce voyage organisé, certains sont devenus amis, d’autres s’isolent. Liz, elle, en a assez de skier avec un moniteur, d’être seule (elle est divorcée, ses cinq années de mariage se soldèrent par un échec). Aussi, qu’elle n’est pas sa joie de retrouver Patrick, le charmant universitaire qui fit battre son cœur des années plus tôt, et qu’elle n’épousa pas, parce qu’il n’a pas songé qu’elle pouvait être amoureuse de lui – et lui ne l’était pas d’elle.
    L’intrigue s’emballe… Non. Les skieurs skient moins, le temps ne s’y prêtent pas. Du coup, ils dînent, dansent, des intrigues amoureuses se nouent et le lecteur continue à s’ennuyer ferme. Je ne passerai pas sous silence les doléances d’un éleveur de vison, les aléas de l’élevage de ses « sales bêtes » et le manque de bénéfice : l’éleveuse est contrainte de porter du faux vison. Un peu plus, et je verserai des larmes. De crocodiles, bien sûr. Ne parlons pas d’écologie en 1972. Ne parlons pas non plus de féminisme. Si la jeune mariée est abandonnée à l’hôpital par son tout jeune époux, qui a trouvé des bras consolateurs, cela dérange – un peu. Personne ne va cependant le traîner au chevet de sa femme – il a peut-être la phobie de la maladie, le pauvre chéri – ni lui dire ce qu’il pense de lui – sa femme n’avait qu’à épouser un meilleur mari. En fait, si, deux personnes agissent, l’une serait tentée de tout dire à la jeune mariée, mais l’autre (Patrick) la convainc de n’en rien faire : certaines jeunes femmes pas jolies et sottes sont faites pour être mariées, et avoir des enfants gentils mais sots. Elles seront très heureuses ainsi, et ne supporteraient pas de divorcer. Quelle perspicacité ! Non, ce n’est pas moi qui le dis, c’est Liz.
    Et l’intrigue de démarrer enfin, au bout d’une centaine de pages. Oui, le meurtre sera résolu, par Patrick – les valeureux skieurs sont bloqués par la neige, il est le héros de la série, lui qui voit des meurtres là où d’autres ne voient que des accidents, il était évident qu’il découvrirait le coupable, le mobile et tacherait que justice soit rendue. Il est bon qu’il ait réussi à tout trouver, parce que quasiment rien dans le récit ne laissait présager ce que les trente dernières pages révèleraient au lecteur. C’est d’autant plus dommage que les thématiques développées, pour être un peu datées, n’en étaient pas moins passionnantes.
    Meurtres en neige est à lire si vous n’avez pas d’autres romans sous la main. Si vous êtes coincé dans un chalet à cause de la neige, je vous recommanderai plutôt Le mystère Sherlock de J.M. Erre.

    Pinky
    M
    M

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Pinky le Ven 27 Fév 2015 - 10:35

    merci Nina pour cette présentation, le message est clair, je ne le lirai pas

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Ven 27 Fév 2015 - 11:44

    Merci Pinky.
    Je suis d'autant plus déçue que j'avais beaucoup aimé les autres romans de cette série. Il ne me reste que Pudding mortel à découvrir.

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Dim 26 Juin 2016 - 11:33



    Pudding mortel
    Edition Points - 236 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Riche, impotente et tyrannique, la vieille Mrs Ludlow régente sa famille sans souci des rancœurs et des haines qui couvent. Jusqu’au jour où sa gouvernante meurt mystérieusement. Assassinée ? Sans doute, mais peut-être à la place d’une autre… Le jeune et brillant doyen de l’université d’Oxford, Patrick Grant, démêle cette histoire policière, la première d’une série très british.

    Mon avis :

    Ceci est une mise en garde contre la cuisine britannique. En effet, c’est un pudding au citron et aux somnifères qui est la cause du trépas de Mrs Mackenzie, gouvernante bienveillante de la vieille Mrs Ludlow, qui tyrannise « pour leur bien » tout son entourage. Même quand elle les aime, comme sa petite-fille Cathy, elle ne leur montre pas – en revanche, quand elle ne les aime pas, comme c’est le cas pour sa fille Phyllis, elle ne se prive pas pour leur mener la vie dure, et maintenir chacun sous son emprise.
    Pour la police, l’évidence est là : ce n’est pas l’efficace gouvernante, dont la vie était réglée comme du papier à musique, que l’on a cherché à éliminer, c’est la riche, impotente et autoritaire vieille dame, qui tenait les cordons de la bourse très serrée. Pas de soucis pour son fils cadet, Gerald, à qui elle a donné le prénom de son mari, mort en héros pendant la première guerre mondiale : il a su monter son affaire seul, et celle-ci se porte très bien. Veuf depuis dix ans, il vient de se remarier avec Helen, et Cathy, sa fille, accueille plutôt bien la nouvelle : sa grand-mère voulait la forcer à renoncer à étudier, afin qu’elle prenne soin de son père. Pour les deux autres enfants, la situation est plus compliquée : Phyllis, qui est à la fois dame de compagnie, infirmière et souffre-douleur de sa mère, ne touche aucune rétribution, Derek est en très mauvaise posture, et ses deux fils ont aussi de gros soucis financiers, qu’ils ne devraient pas avoir. Martin, jeune marié, a vu une partie de sa maison financée par sa grand-mère, qui désapprouve le fait que sa femme continue de travailler. Tim, lui, est étudiant, touche une pension de ses parents, et le professeur Grant connait bien ses frasques.
    Et oui, Patrick Grant va enquêter, lui dont la soeur vit dans ce charmant petit village anglais, avec son mari et son fils Andrew. Elle apprécie fort peu l’ingérence de son frère dans les affaires d’autrui, et le lui dit sans prendre de gant, lui reprochant de manquer de coeur poussant ainsi Patrick à se livrer à un bref mais intense examen de conscience. Ce professeur, qui adore se pencher sur les crimes du passé, se penche pour la première fois sur une enquête dans le présent. Quoi qu’il puisse dire, sa position de professeur à Oxford en impose, même à la police – alors quand il prend les choses en main, a une théorie et trouve le moyen de la démontrer, je vous laisse deviner s’il parvient à ses fins.
    En lisant ce roman, on ne peut pas ne pas penser à Agatha Christie, les villages paisibles dans lesquels les intrigues prennent vie, à ses familles qui se déchirent, à ses charmantes personnes qui, n’ayant pas grand chose à faire de leurs journées, épient soigneusement leurs voisins. On retrouve aussi dans ce roman des personnages féminins marquants. Helen et Cathy Ludlow ne sont pas des jeunes femmes qui attendent le secours d’un homme pour vivre, et si Helen a épousé Gérald, elle l’a fait par amour, en ne lui cachant rien – et en étant parfaitement capable de se débrouiller seule. Quant à Cathy, elle envisage de faire des études, sermonne son immature cousin, mais n’envisage jamais le mariage comme solution pour s’émanciper.
    Pudding mortel, ou un roman à lire pour ceux qui aiment les romans policiers anglais.

    peyrelong
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  peyrelong le Dim 26 Juin 2016 - 12:21

    Merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Dim 26 Juin 2016 - 12:44

    Merci Peyrelong pour ta visite.

    Pinky
    M
    M

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Pinky le Lun 27 Juin 2016 - 10:01

    Merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Nina le Lun 27 Juin 2016 - 13:07

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: YORKE, Margaret

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:53


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 0:53