Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    GENET Jean

    Partagez

    Volodia
    LA
    LA

    GENET Jean

    Message  Volodia le Mar 7 Mai 2013 - 22:29

    Notre Dame des Fleurs
    Pour adultes avertis expressément

    Quatrième de couverture :

    "Notre-Dame-Des-Fleurs fait ici son entrée solennelle par la porte du crime, porte dérobée, qui donne sur un escalier noir mais somptueux. Notre-Dame monte l'escalier, comme l'ont monté bien des assassins, n'importe lequel. Il a seize ans quand il arrive au palier. Il frappe à la porte, puis il attend. Son coeur bat, car il est résolu. Il sait que son destin s'accomplit..."

    Mon avis :

    En 1942, incarcéré et en attente de jugement, Jean Genet invente pour pour enchanter ses nuits carcérales, un monde fictif et réhabilite l'homosexualité dans une langue somptueuse et lyrique. Il se met lui-même en scène dans cette autofiction et nous fait pénétrer ainsi, dans le monde interlope et ambigüe des créatures de l'homosexualité. Peuplé de tantes-filles, de tantes-gars, tapettes, pédales, tarlouzes, de macs et de détenus, décrivant les bas-fonds de Paris, dans des récits délirants, sortis tout droit de son imagination (et/ou de son passé tumultueux).

    Jean Genet a passé la majeure partie de son enfance dans les maisons de corrections puis en prison. Exclu de la Société, il traitait celle-ci sans égard. C'est dans un langage chatié, avec des descriptions crues, obscènes qu'il nous fait partager ses fantasmes, l'enfance et la vie de ses héros : Divine, Notre-Dame-Des-Fleurs, Mignon les petits pieds, Mimosa et bien d'autres encore.

    Totalement réfractaire à la morale, je comprends que ce livre ait pu choquer lors de sa parution. Il fut d'abord diffusé sous le manteau, puis dans les circuits du livre érotique. L'avantage de notre époque ou la liberté des moeurs est permissive, est que nous ne nous choquons plus de grand chose, si ce n'est de rien et de fait, nous pouvons sans honte et sans gêne fait l'éloge de ce livre au combien magnifique.

    Pinky
    M
    M

    Re: GENET Jean

    Message  Pinky le Mer 8 Mai 2013 - 10:49

    j'ai eu l'occasion de découvrir cet homme à Saumur, à l'Abbaye de Fontevrault transformé en prison où il a séjourné. Une exposition était consacré à tous ses hommes et enfants incarcéré de façon abusive, leurs conditions de vie... et une expo particulière pour cet auteur et son combat.

    je n'ai pas lu celui ci mais "miracle de la rose", c'est un auteur très complet et qui a touché à plein de genre et qui a rencontré de nombreux grands auteurs.

    merci Volodia pour cette fantastique présentation

    Volodia
    LA
    LA

    Re: GENET Jean

    Message  Volodia le Mer 8 Mai 2013 - 14:20

    J'ai également lu le 'Miracle de la Rose". Il est que pour trouver de la poésie dans les écrits de Jean Genet, il faut faire beaucoup d'abstractions et de clichés. Mais en lisant entre les lignes tout est possible et surtout de lui.
    Le miracle c'est que pour l'époque il ne réprimait en rien ce qu'il était, dans tous les sens du terme. Il a fait preuve d'une grande lucidité dans son affranchissement des barrières sociales et morales

    Pinky
    M
    M

    Re: GENET Jean

    Message  Pinky le Mer 8 Mai 2013 - 15:51

    tout à fait Volodia

    Volodia
    LA
    LA

    Jean Genet

    Message  Volodia le Dim 27 Avr 2014 - 13:27

    L'enfant Criminel de Jean Genet

    "Que l'on veuille bien comprendre , et l'excuser, mon évotion, quand je dois exposer une aventure qui fut aussi la mienne. Au mystère que vous êtes il me faut opposer, et le dévoiler, le mystère des bagnes d'enfants.
    Epars dans la campagne française, souvent dans la plus élégante, il est quelques lieux qui n'ont pas fini de me fasciner. Ce sont les maisons de correction dont le titre officiel et trop poli est maintenant : "Patronage de relèvement moral centre de rééducation, maison de redressement de l'enfance délinquante, etc.".
     
    Mot de l'éditeur :

    Interdit de diffusion à la Radio française, L'enfant criminel appartient à la première période de l'oeuvre de Jean Genet, celle pendant laquelle il écrivit ses quatre romans, ses poèmes et ses premières pièces de théâtre. Nous le rééditons avec les deux photographies qui figuraient dans l'édition originale de 1949 et une note retraçant le contexte dans lequel il fut écrit, puis censuré et enfin publié.
     
    Mon avis : Volodia
    Je n'ai pas aimé à ce livre, qui sous couvert de dénoncer l'hypocrisie de la société et sa morale bourgeoise, exalte le mal, la perversion, l'homosexualité, un certain érotisme pour ne pas parler de pornographie, à travers la célébration de personnages ambivalents au sein d'un monde interlope.
    Dans ce livre Jean Genet se veut choquant. Il piétine toute morale et défit la société qui croit-il l'a rejeté mais dont il s'est exclu lui-même. Fugueur, puis voleur, prostitué travesti, puis mendiant, il connait toutes les prisons d'Europe.
    Jean Genet n'a jamais surmonté le traumatisme d'avoir été abandonné et il n'aura pour cela de cesse de le faire payer la société. Pourtant l'Assistance Publique fait tout pour éviter l'exclusion sociale de ses pupilles. Son objectif est de leur donner des bases d'éducation, de les enraciner dans un région, un village par le biais d'un apprentissage professionnel dans l'agriculture, l'artisanat. Et Jean Genet a été plutôt privilégié en ce sens puisqu'il a pu faire de bonnes études primaires. Puis a été placé dans un lycée professionnel dont il a fugué aussitôt. 
    Diagnostiqué, par des psychiatres de l'hôpital Saint Anne, comme débile,  avec une instabilité mentale nécessitant une surveillance spéciale, suite à cette fugue,  il est envoyé dans la colonie agricole pénitentiaire de Mettray pour cause de vagabondage. A partir de là commence réellement l'exclusion sociale. Il se retrouve immergé dans un univers de violence. Il s'engage dans l'armée, puis déserte, puis après des années d'errance se clochardise, vols et prison dès 1930.
    L'assistance publique et la colonie agricole conçue par la Troisième République pour intégrer les enfants en déshérence, à fabriquer d'honnêtes citoyens ont montré un tout autre visage : la stigmatisation.  Car la France de 1930, cette mère secourable considère le vagabondage comme un délit, la pauvreté un crime l'homosexualité une perversion, l'illégitimité une tare de naissance.
    Si son enfance a été difficile, elle n'a pas été dramatique au regard de ce que d'autres enfants abandonnés ont subi (le faim, le froid, le placement très jeunes comme valet de ferme, ect...) . Il a choisi la facilité du crime et s'en est glorifié.....Plus encore que son choix, je ne peux adhérer à sa vision des choses, et ce malgré tout son talent d'écrivain basé sur ces expériences vécues et revendiquées.
     

    Pinky
    M
    M

    Re: GENET Jean

    Message  Pinky le Lun 28 Avr 2014 - 9:28

    merci Volodia pour cette présentation intéressante,

    Jean Genet a écrit un texte très court sur ces maisons de redressements ou pénitenciers. Avec notre regard d'aujourd'hui, nous parlons de "gentille barbarie" dans ce monde de l'enfance, puisque l'idée première était d'enlever le mal qui avait pris racine dans ces enfants sous prétexte qu'ils avaient volé soit une couverture ou un bout de pain ! La sanction est disproportionnée à l'acte, comme dans les misérables avec Jean ValJean.
    Les moeurs de l’époque et la bienséance remplie de morale chrétienne donnaient le ton de la droiture supprimant toute place à une certaine bienveillance ou écoute. Sans excuser les méfaits de cet homme, l'époque a fabriqué de nombreuses bombes à retardement : certaines personnes s'en sont sorties pour d'autres, le système a imprimé encore plus profondément la rébellion face un ordre bien établi et condamnant l'individualité...

    caro
    ML
    ML

    Re: GENET Jean

    Message  caro le Mer 30 Avr 2014 - 14:19

    Merci Volodia  pour cet avis Very Happy

    Contenu sponsorisé

    Re: GENET Jean

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:37


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 11:37