Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    NESBO Jo...

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    NESBO Jo...

    Message  Pinky le Mar 18 Jan 2011 - 20:43

    L'homme chauve-souris



    Policier

    412 pages édité chez Folio policier en mars 2005

    Résumé
    Parce
    qu'une jeune Norvégienne a été sauvagement jetée d'une falaise à
    l'autre bout du monde en Australie, l'inspecteur Harry Hole de la police
    d'Oslo est envoyé sur place par une hiérarchie soucieuse de l'évincer.
    Ce qui n'aurait dû être que routine diplomatique va se transformer en
    traque impitoyable au fur et à mesure de meurtres féroces qu'Harry Hole
    refuse d'ignorer.
    Autre hémisphère, autres méthodes... Associé à un
    inspecteur aborigène étrange, bousculé par une culture neuve assise sur
    une terre ancestrale, Hole, en proie à ses propres démons, va plonger au
    coeur du bush millénaire. L'Australie, pays de démesure, véritable
    nation en devenir où les contradictions engendrent le fantastique comme
    l'indicible, lui apportera, jusqu'au chaos final, l'espoir et
    l'angoisse, l'amour et la mort : la pire des aventures

    Mon avis
    Je
    ne suis pas une férue des policiers mais je me laisse tenter par
    quelques uns qui pour moi, deviennent des perles puisqu'ils sont rares.
    Ce livre en fait parti... au delà de l'intrigue policière, c'est la
    rencontre de 2 civilisations diamétralement opposées, le choc des
    cultures, des méthodes, du regard de l'autre sur soi... la supériorité
    ou l'infériorité... qui plus est l'autre policier est aborigène, perdu
    dans sa culture qui lutte pour survivre...
    Pas de supers héros ou de supers flics... juste deux hommes...

    A lire, amicalement, Pinky

    lilou57
    LEH
    LEH

    Re: NESBO Jo...

    Message  lilou57 le Dim 13 Fév 2011 - 19:42

    img]https://i68.servimg.com/u/f68/12/78/60/16/97820727.gif[/img]

    Rue Sans-Souci
    Polar norvégien

    Rue Sans-Souci… Drôle d'adresse, lorsqu'on est flic pour y trouver dans un appartement le cadavre d'une femme avec laquelle on vient de passer la nuit. Surtout lorsqu'on ne se rappelle de rien… Harry Hole n'est pas au bout de ses peines. Un braqueur, comme en état de transe, a flingué à bout portant une caissière irréprochable après lui avoir murmuré à l'oreille ce qui aurait pu être des mots d'amour. Hole parle de meurtre, sa hiérarchie d'accident. Tant de gens auraient intérêt à le voir tomber que le flic d'Oslo va devoir à nouveau composer avec la loi pour sauver sa peau comme pour traquer le Mal. Ce qu'il avait flairé sera bien au-delà des apparences. Du pur thriller.

    Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un polar du norvégien Jo NESBØ. Je le retrouve ici dans sa quatrième enquête.
    L'histoire démarre sur les chapeaux de roue, très vite plusieurs intrigues se mettent en place. Harry Hole est chargé de retrouver un braqueur en série qui a malheureusement abattu une caissière lors d'un braquage.
    Par ailleurs, il enquête sur le décès d'Anna, une de ses anciennes maîtresses qui semble s'être suicidée. Par un malencontreux hasard, il se trouve qu'Harry était chez elle le soir du drame mais qu'une terrible gueule de bois l'empêche de se souvenir de quoi que ce soit.
    A cela s'ajoute son obsession à élucider les zones d'ombre qui entourent la mort d'Ellen son ancienne collègue et amie, assassinée avant d'avoir pû lui livrer le nom de celui qu'elle soupçonnait être à la tête d'un important trafic d'armes.
    Pour couronner le tout, il s'inquiète pour sa petite amie Rakel, partie à Moscou où la justice doit décider du droit de garde de son fils Oleg.
    Alcoolique, rebelle, indiscipliné, Harry Hole est dans la ligne de mire de sa hiérarchie qui n'attend qu'un faux pas pour le remercier. Et ce n'est pas la guerre personnelle qu'il mène contre Tom Waaler, brillant inspecteur très apprécié de ses supérieurs, qui va arranger les choses...
    Il y aurait encore tant de choses à dire...sur Beate Løhn, la nouvelle collègue d'Harry, timide spécialiste de la vidéo et qui possède une mémoire des visages hors du commun...ou sur Bjarne Møller, chef direct d'Harry et son seul soutien dans la police...sur Raskol, le braqueur tzigane qui s'est livré volontairement aux forces de l'ordre et qui fera le lien entre les braquages et la mort d'Anna....
    Les polars de Jo NESBØ sont extrêment riches. De fausses pistes en rebondissements, le suspense est maintenu jusqu'aux toutes dernières pages. Harry Hole, désabusé, souvent cynique est terriblement attachant. Les personnages secondaires sont très travaillés, les intrigues sont bien maîtrisées. Toute la série est à découvrir ABSOLUMENT.

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 13 Fév 2011 - 19:44

    J'ai commené "Rue sans-souci" mais, comme tous les auteurs scandinaves, je trouvais que l'écriture était trop lente, je l'ai abandonné sans regrets.

    lilou57
    LEH
    LEH

    Re: NESBO Jo...

    Message  lilou57 le Mer 23 Fév 2011 - 10:51



    L'étoile du diable
    Polar norvégien

    « L'index gauche de Camilla Loen avait été sectionné. Et sous une paupière, on avait trouvé un diamant rouge en forme d'étoile à cinq branches ».
    Ce crime n'est que le premier d'une étrange série débutée lors d'un été caniculaire sur Oslo. La presse à sensation peut annoncer en une et sans mentir que « Le voisin a goûté le sang » de la morte. Intuitif, acharné, rongé par le désespoir et confronté à des éléments corrompus de ses propres services, Harry Hole s'empare de l'enquête. Le modus operandi est toujours le même : l'ablation de l'un des doigts des victimes et la présence à proximité des corps mutilés d'un diamant en forme de pentagramme, symbole occulte plus connu sous le nom d'« étoile du diable ». La police doit se rendre à l'évidence : un serial killer opère dans les rues de la capitale norvégienne et, si le signe est celui du démon, le diable est rarement celui auquel on pense…

    Et voici la cinquième enquête de l'inspecteur Harry Hole que l'on retrouve en très mauvaise forme. Obnubilé par son enquête sur Tom Waaler, il a délaissé Rakel qui a fini par le quitter, s'est remis à boire à tel point que même son éternel soutien, Bjarne Møller, ne peut plus rien pour lui. Il est donc viré et n'a plus que quelques jours à passer dans la police d'Oslo.
    C'est l'été, la ville est calme sous le soleil quand on découvre le cadavre d'une femme dans sa salle de bain. La plupart des effectifs étant en vacances, Harry est obligé de collaborer avec Waaler, son ennemi intime...
    Encore une fois, j'ai adoré suivre Harry à Oslo. Un tueur en série, un flic corrompu, un héros toujours borderline, des personnages secondaires attachants, une enquête palpitante font de ce livre très dense un excellent moment de lecture.

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Dim 12 Juin 2011 - 0:44


    La poudre à prout du professeur Séraphin.
    Littérature jeunesse.
    éditions France Loisirs - 222 pages.

    Quatrième de couverture :

    Depuis que sa meilleure amie a déménagé, Lise s'ennuie dans son quartier. Mais pas pour longtemps, car arrive bientôt un drôle de voisin qui a son âge : le minuscule Bulle. Il a les cheveux rouge, il joue de la trompette et il ne raconte que des sornettes. Quand Bukle et Lise rencontrent le Pr Séraphin, un svant fou qui a inventé une poudre à prout formidable, ils deviennent tout de suite ses assistants. Que vont-ils pouvoir faire de cette invention géniale ? Plein de choses, pour le plus grand bonheur des enfants !

    Mon avis :

    Jo Nesbo est un auteur qui m'a laissé un souvenir plutôt peu agréable. Je n'ai pas vraiment aimé Les cafards : trop lent à se mettre en place, trop prévisible. Je ne pensais pas retenter l'expérience de sitôt mais j'ai découvert qu'il avait également écrit des romans de littérature jeunesse (genre que j'ai négligé depuis quelques mois). Je me suis dit : pourquoi ne pas tenter l'expérience ?

    Je ne vous cacherai pas que j'ai parfois trouver le rythme un peu lent (défaut déjà reproché plus haut). Néanmoins, Jo Nesbo écrit un roman de littérature jeunesse singulier, qui m'a fait penser à l'univers de Roald Dahl - et il existe de pire comparaison. Lise et Bulle, les deux voisins, sont quasiment seuls au monde. Les parents de Lise sont plus préoccupés par leur métier ou par leur cuisine que par leur fille, et ils ne veulent surtout pas s'opposer à leur riche et brutal voisin. La mère de Bulle ne s'aperçoit même pas de l'absence de son fils, quant à sa grande soeur, elle hésite entre jouer l'indifférence ou (le plus souvent) faire de son petit frère son souffre-douleur. L'école ne leur apporte rien de mieux : les élèves les ignorent ou les rejettent, les professeur n'agissent pas mieux, tant ils ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez, qu'il soit long ou couvert de boutons.

    Dans ce contexte, l'exubérant professeur Séraphin apparaît comme une bouffée d'oxygène. Certes, la comparaison vous semblera rapidement hasardeuse. Le sujet est en effet scabreux : l'invention du poudre à prout capable de provoquer des déflagrations inouïes. Fort heureusement pour notre imagination, ses explosions sont sans odeur. Le professeur envisage même de ... parfumer les pets (parfum flan caramel). Jo Nesbo aborde ce sujet avec beaucoup d'humour, et un mélange bienvenu de tact et de réalisme. Il n'a pas peur de décrire les trous causés dans les fonds de pantalons par ces déflagrations, ou de décrire des réalités fort peu enviables, comme les égouts : " Mais, bon sang, ce que ça pue ! ça pue tellement que l'auteur vous conseille vivement de faire la même chose que Bulle : essayer de ne pas y penser. " Les dessins qui illustrent le récit sont eux-même très réussis.

    L'union de nos trois héros fait leur force - surtout que chacun de son côté a développé une stratégie pour survivre face à des opposants nombreux. Bulle a un sang froid, une ingéniosité et une logique inventive implacable. Lise sait qu'elle ne peut compter que sur elle-même et ses deux amis - lucide, elle aussi. Le professeur Séraphin n'a que son génie inventif pour les aider - et c'est déjà beaucoup. Ses frêles héros vivent des aventures de contes dans une Norvège plus vraie que nature, entourés d'ogres (les adultes sont tous obèses) et de jumeaux qui rappellent Dudley - en pire puisqu'ils sont deux et le dénouement... Je vous rassure, je ne vous le raconterai pas - je le qualifierai simplement d'américain.

    Jo Nesbo est un auteur de littérature jeunesse à suivre et j'aimerai beaucoup que ceux qui apprécient ses romans policiers me disent ce qu'ils pensent de son incursion dans la littérature jeunesse.

    Pinky
    M
    M

    Re: NESBO Jo...

    Message  Pinky le Dim 12 Juin 2011 - 9:44

    je serai plus tentée par lire son livre jeunesse que les policiers mais je ne connais ni l'un ni l'autre... par contre, je sais que les pets chez les jeunes cela fonctionne toujours autant pour leur plus grand plaisir

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Dim 12 Juin 2011 - 9:53

    C'est exactement ce que dit le professeur Séraphin dans le roman quand Bulle et Lise l'interrogent sur l'utilité de son invention : les pets, cela plait toujours aux enfants.

    Pinky
    M
    M

    Re: NESBO Jo...

    Message  Pinky le Dim 12 Juin 2011 - 10:09

    ... et même parfois chez les moins jeunes

    merci Nina

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Dim 12 Juin 2011 - 11:14

    Merci de ta visite Pinky.
    Ce roman a une suite : j'essaierai de la lire pendant les vacances.

    caro
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  caro le Lun 13 Juin 2011 - 21:52

    Je ne savais pas qu'il écrivait aussi des romans jeunesse. A voir, merci Nina Very Happy

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Lun 13 Juin 2011 - 23:03

    Merci de ta visite Caro.
    J'avoue que, quand j'ai vu le nom de l'auteur, je me suis demandée si ce n'étaita pas un homonyme. Et bien non : j'ai été la première surprise.

    Igg
    LEH
    LEH

    Re: NESBO Jo...

    Message  Igg le Sam 18 Juin 2011 - 17:53

    Si je le trouve je te le dirai, Nina, j'aime bien Nesbo auteur de polar donc à voir Nesbo auteur de roman jeunesse. Merci de ton avis

    binou
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  binou le Mer 22 Fév 2012 - 11:20


    Le bonhomme de neige



    4ème de couverture

    Les premiers flocons ont quelque chose de féerique. Ils rapprochent les couples dans la chaleur des veillées, étouffent les bruits, étirent les ombres et masquent les traces. Dans le jardin familial des Becker, un bonhomme de neige fait irruption, comme sorti de nulle part, sorte de croquemitaine blanc, ses grands yeux noirs braqués sur les fenêtres du salon. Le lendemain matin, la mère a disparu, ne laissant qu'une écharpe rose entourée au cou du bonhomme de neige... Trop de femmes en Norvège, depuis des années, n'ont plus donné signe de vie dès la première neige. Harry Hole reçoit une lettre qui lui annonce d'autres victimes. D'une sobriété étonnante, l'inspecteur va se retrouver confronté, pour la première fois de sa carrière, à un tueur en série agissant sur son territoire. L'enquête le conduira jusqu'au gouffre de la folie.

    Poche: 583 pages
    Editeur : Editions Gallimard (11 février 2010)
    Collection : Folio Policier

    Mon avis

    Très bon polar nordique, bouquin plein de suspense, agréable à lire et qui démarre directement avec la disparition de mères de familles.
    Très très bon moment de lecture même si j'ai un peu pataugé dans la neige vers le milieu du livre. Par contre à une bonne centaine de pages de la fin, impossible de le lâcher. Ca part à fond !
    Je pense lire les autres bouquins de la série car les aventures de Harry Hole sont vraiment bien menées.

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: NESBO Jo...

    Message  thereadeuse le Mer 22 Fév 2012 - 13:37

    Merci Binou, en effet il a l'air génial,je le note!!

    Pinky
    M
    M

    Re: NESBO Jo...

    Message  Pinky le Ven 24 Fév 2012 - 10:20

    merci Binou pour cette présentation

    caro
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  caro le Sam 25 Fév 2012 - 14:42

    Merci Binou ! J'ai un de ses romans dans ma LAL mais pas encore eu l'occasion de le lire !

    binou
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  binou le Sam 25 Fév 2012 - 15:32

    merci les filles d\'accord

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Mar 2 Déc 2014 - 23:39




    Le professeur Séraphin et la fin du monde (ou presque).
    Edition Bayard Jeunesse - 354 pages.

    Présentation de l’éditeur :
    Bulle et Lise ont remarqué des phénomènes inquiétants : des chaussettes disparaissent, de drôles d’empreintes apparaissent sur le sol, leurs proches ont des défauts d’élocution bizarres… Et tout le pays est rivé à sa télévision pour suivre un concours de chant populaire… Le vainqueur est un certain Tenoresen, qui s’avère être un tyran : il a hypnotisé les foules pour renverser le roi et prendre sa place avec ses soldats, d’affreuses créatures aux pieds griffus.
    Mais ce que les gens ignorent, c’est qu’ils se nourrissent de chair humaine… C’est la terreur ! Bulle, Lise et le Pr Séraphin ont peur que ce soit fin du monde. Ils décident alors de sauver la Norvège, et la fameuse poudre à prout leur sera d’une aide précieuse !
    Mon avis :
    Je n’aime pas Jo Nesbo auteur de romans policiers, j’aime beaucoup le Jo Nesbo romancier pour la jeunesse. Passer de l’un à l’autre sans y laisser sa plume est un exploit – sans doute parce que ce troisième tome comporte deux niveaux de lectures.
    Nous retrouvons ici les trois héros des deux tomes précédents, Lise et Bulle, que leurs excellents résultats isolent. Ils ont toujours peur sur le trajet de l’école, à cause de leurs deux voisins, deux ogres en puissance dans un récit qui n’est pas un conte – visiblement, le bien-être à l’école n’est pas un mot d’ordre en Norvège. Ils sont toujours amis avec le professeur Séraphin, dont les inventions pourraient bien révolutionner le monde – ou pas.  Heureusement, ils peuvent compter sur la fermeté de leurs professeurs pour passer des heures presque paisibles, telle madame Strobe, dont le regard, la voix et la gestuelle sont redoutables pour ceux qui ne respecteraient pas les règles.
    Comme dans tous les pays du monde (vive la mondialisation), les télé-crochets battent leur plein, et des millions de téléspectateurs sont hypnotisés par les prestations de certains chanteurs, au point de tout oublier – ou presque. Caricatural ? A peine. Seulement, quand cet hypnose collective se révèle bien réelle et a pour but de dégommer les hommes, il ne reste qu’un espoir : ceux avaient mieux à faire que s’abrutir devant la télévision. A condition que leur maman ne leur ait pas signé un mot d’excuses (Note : avec la mère de Bulle, cela ne risque pas).
    Nos héros vont alors vivre des aventures toutes plus invraisemblables les unes que les autres, entamer une odyssée à travers tout le pays, utilisant des moyens de transports plus ingénieux les uns que les autres, et pas forcément les moins périlleux. Les opposants ? Tous, ou presque – heureusement, certains sont très paresseux. Les adjuvants ? Disons qu’ils ont tous de grandes différences avec des êtres dit « normaux ». Mais qu’est-ce que la normalité, je vous le demande ? Faire la même chose que tout le monde ? N’est-ce pas ennuyeux au possible ? Et un peu lâche parfois aussi ?
    Pas de doute, dans son récit, Jo Nesbo a emprunté aux heures les plus sombres de l’histoire européenne, jusque dans le nom du leader des caméléons. Quant aux supplices réservés aux opposants, s’ils peuvent faire sourire au départ, nous nous orientons rapidement vers un détournement des conventions internationales qui rappellent aussi de douloureux souvenirs. Je n’ai garde d’oublier le personnage de Béatrice, qui a elle toute seule rappelle à quel point on peut être aimée, puis focaliser toute la haine de ceux qui ne se sont pas engagés. Un excellent roman à lire, en accompagnant sa lecture.
    Je terminerai par cette citation, très révélatrice :
    - Tout le monde n’a pas l’étoffe d’un héros, explique Mme Strobe. La plupart des gens veulent juste vivre en paix et mener leur petite vie tranquille sans être trop dérangés par les autres.

    Pinky
    M
    M

    Re: NESBO Jo...

    Message  Pinky le Mer 3 Déc 2014 - 10:06

    merci Nina pour cette présentation alléchante

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Mer 3 Déc 2014 - 20:35

    Merci Pinky pour ta visite.

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Mar 5 Avr 2016 - 0:18



    Soleil de nuit.
    Edition Gallimard - 224 pages.

    Présentation de l'éditeur :

    Chargé de recouvrer les dettes pour le Pêcheur, le trafiquant de drogue le plus puissant d'Oslo, Jon Hansen, succombe un jour à la tentation. L'argent proposé par un homme qu'il est chargé de liquider permettrait peut-être de payer un traitement expérimental pour sa petite fille, atteinte de leucémie. En vain. Trouvant refuge dans un village isolé du Finnmark, et alors qu'il est persuadé d'avoir tout perdu, Jon croise la route de Lea (dont le mari violent vient de disparaître en mer) et de son fils Knut. Une rédemption est-elle possible ? Peut-on trahir impunément le Pêcheur ?

    Mon avis :

    Je ne suis pas une grande fan de la série Harry Hole, infiniment noire. Peut-être est-ce pour cette raison que j'ai aimé ce roman.
    Le narrateur est un héros de roman noir. Encaisseur raté, exécuteur malgré lui, il est en fuite pour avoir volé de l'argent - et ce ne fut pas suffisant pour sauver celle qu'il aimait. Il se retrouve dans une petite communauté où les Laestadien dominent - nous les avons déjà rencontrés, si vous aimez les policiers nordiques, dans Le détroit du loup d'Olivier Truc. A mes yeux, leurs conceptions religieuses ne les empêchent pas de profiter de la vie, elles les empêchent de vivre tout simplement. Je ne vous parle même pas du sort des femmes, tout sauf enviables.
    Alors oui, ce roman est un mélange de roman noir et de mélodrame - ou plutôt la femme fatale de ce roman n'est pas vraiment celle que l'on croit. L'humour du narrateur permet, parfois, de voir un peu de lumière dans un univers bien sombre et les retours en arrière nous permettent de savoir comment tout cela a pu survenir.
    Sans doute pas le meilleur roman de Jo Nesbo, mais une lecture agréable cependant.

    Pinky
    M
    M

    Re: NESBO Jo...

    Message  Pinky le Mar 5 Avr 2016 - 8:52

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Mar 5 Avr 2016 - 10:16

    Merci Pinky pour ta visite.

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 5 Avr 2016 - 11:00

    Merci pour ton avis, Nina.
    J'ai blacklisté cet auteur, ayant été déçue par le premier roman et le seul que j'ai lu (même pas jusqu'au bout) de lui.
    Ecriture trop lente, très sombre, seule la dose d'humour était intéressante.

    Nina
    ML
    ML

    Re: NESBO Jo...

    Message  Nina le Mar 5 Avr 2016 - 11:25

    Merci Ratdebibliothèque pour ta visite.
    Le roman est relativement court par rapport à ses oeuvres précédentes, le rythme est donc moins lent.

    Contenu sponsorisé

    Re: NESBO Jo...

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:22


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 3:22