Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    O'FARRELL Maggie

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Mar 18 Jan 2011 - 21:01

    La distance entre nous



    Roman

    371 pages édité chez 10/18 en avril 2008

    Résumé
    Jake
    vit à Hong-kong, où il a épousé, par pure humanité, une jeune femme qui
    allait mourir. Mais elle a survécu et le voilà prisonnier. Stella vit à
    Londres, où elle se terre à l’ombre de ses traumatismes d’enfance, dans
    la hantise d'un passé trop lourd à porter. Ils ne se connaissent pas.
    Pourtant, lorsqu'ils choisissent la fuite, c’est dans un manoir d’Écosse
    que leurs routes finissent par se croiser. Deux cœurs étrangers à la
    dérive réunis sur un même radeau, et un seul îlot de vieilles pierres
    pour tout recommencer. Chacun son mystère et ses secrets, mais le même
    désir de se reconstruire. L’histoire d’une rencontre en forme d'exil, ou
    quand la distance rapproche...

    « Cette fable sensible, Maggie
    O'Farrell la raconte avec son efficacité coutumière, perdant juste le
    lecteur par d'incessants voyages qui éclairent l'action en cours. Perdre
    le lecteur pour le gagner à sa cause, c'est tout l'art de cette
    romancière irlandaise. »
    Stéphane Hoffmann, Madame Figaro


    Mon avis

    Deux
    personnages, deux histoires de vie avec ses secrets, ses malheurs...
    petit à petit, au fil des pages, le voile se lève pendant que
    l'impatience du lecteur augmente... par l'envie de savoir... comme tout
    un chacun, le besoin de se connaître, de savoir d'où l'on vient ou de
    s'affranchir de nos chaines sont autant de questions que nos
    protagonistes vont se poser pour mieux se rencontrer et se
    reconstruire...

    Livre enjoué, magique malgré les thèmes qu'il
    aborde, c'est tout l'art de cette auteure... Malgré la distance, on peut
    dire se dire "comme le monde est petit"...



    A lire

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Céline72 le Mar 11 Oct 2011 - 17:31

    L'étrange disparition d'Esme Lennox


    Édition 10/18 de 2009, 231 pages

    Quatrième de couverture :

    À Edimbourg, un asile ferme ses portes, laissant ses archives et quelques figures oubliées resurgir à la surface du monde. Parmi ces anonymes se trouve Esme, internée depuis plus de soixante ans et oubliée des siens. Une situation intolérable pour Iris qui découvre avec effroi l'existence de cette grand-tante inconnue. Quelles obscures raisons ont pu plonger la jeune Esme, alors âgée de seize ans, dans les abysses de l'isolement ? Quelle souffrance se cache derrière ce visage rêveur, baigné du souvenir d'une enfance douloureuse ? De l'amitié naissante des deux femmes émergent des secrets inavouables ainsi qu'une interrogation commune : peut-on réellement échapper aux fantômes de son passé ?

    Mon avis :

    Dans ce roman à trois voix, le lecteur est plongé à l'époque où les femmes poursuivant leurs études étaient exclues de la société, pour éviter cela, elles devaient à tout prix se marier afin d'avoir une place dans ce monde. Bref, c'est un sujet assez effroyable !
    Au niveau des personnages de cet ouvrage, ils sont très attachants aussi bien que pour leur courage mais aussi leur faiblesse : comme Esme, se livrant aux fils des pages avec fragilité sur sa psychologie.
    De plus, on ne peut pas être insensible à cette histoire, puisque ce sont les personnages exprimant,tour à tour, leurs ressentis en entremêlant le passé et le présent.
    Par ailleurs, il faut dès le début s'habituer à reconnaître le protagoniste qui parle, mais rassurez-vous, dès que cela est acquis, le livre se lit facilement.
    Pour finir, Maggie O'Farrell a réussi à recréer tout une vie comme l'on reforme un puzzle avec un petit bémol tout de même : j'aurai voulu une fin plus développée. Ceci dit, j'ai vraiment apprécié cette lecture et je compte bien découvrir les autres œuvres de cette auteure.

    Pinky
    M
    M

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Mar 11 Oct 2011 - 20:01

    merci Céline pour cette présentation, il est noté dans mon petit carnet

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Céline72 le Mar 11 Oct 2011 - 20:54

    J'espère qu'il te plaira Pinky Very Happy

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Jeu 22 Jan 2015 - 10:29

    En cas de forte chaleur



       Cette auteure irlandaise est une belle decouverte ! Je n’avais pas envie de tourner la derniere page de ce roman. Une histoire qui debute a Londres, passe par New York et finit dans un petit village sur le littoral Ouest en Irlande. Maggie O’Farrell raconte les verites tues, confuses et confictuelles dans la vie de la famille Riordan. La mere, son fils et ses deux filles se retrouvent dans la maison familiale ou ils sont rattrapes par le passe qui s’empare d’eux.
       On est en 1976 ou une vague de chaleur infernale frappe Londres. Le temps etrange est a l’origine de conduites etranges. Chez une famille d’origine irlandaise, au moment du cafe matinal, un monsieur retraite, Robert  Riordan, va chercher son journal et n’en revient pas. Ou peut aller cet  homme si routinier, si equilibre ?A la fin de la journee, son epouse, Gretta, appelle ses trois enfants et les voila ensemble – l’aine Michalel Francis et les deux filles – Monica et Aiofe. On dirait que pour tous c’est le pire moment choisi – le chat de Monica vient de mourir et elle se demande ce que diront ses belles-filles qui la detestent. Pour Michalel  Francis, ca tombe  egalement mal – la tension entre lui et sa femme est plus qu’intense. Et la cadette, Aoife, a coupe les ponts avec eux depuis plusieurs annees pour aller vivre sa vie et se debrouiller avec ses secrets a New York.


       Le passe qui les desunit remonte, les souvenirs et les consciences se reveillent, les langues se delient. La disparition du pere devoile les vieilles rancoeurs, les secrets enfouis, les mensonges et les non-dit. La canicule est suffocante et l’ambiance familiale est tendue et oppressante. Les revelations ne sont pas si frappantes que ca, mais il s’agit quand meme de mariages et grossesse rates, d’indifference et egoisme,  d’infidelites, de favoritisme, d’abandon, d’une mere qui s’impose trop, d’un père qui s’efface. Les membres de la famille se retrouvent, redecouvrent et  il leur faut quand meme un bon moment pour refaire les liens familiaux.
       
       L’ame humaine est explore avec soin par la plume raffinee et sensible de Maggie O’Farrell. L’ambiane est decrite avec brio. Elle fait corps avec les personnages.

    Tres agreable a lire, je le recommande vivrement.

    Pinky
    M
    M

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Jeu 22 Jan 2015 - 11:42

    merci Hesperide pour cette présentation, je l'ai vu sur les présentoirs, il est noté dans mon petit carnet

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Jeu 22 Jan 2015 - 12:40

    Traduits en bulgare (a part Les instructions...): Cette main qui a pris la mienne et L'etrange disparition d'Esme Lennox. Je viens de les commander et j'espere qu'il y en aura bientot d'autres chercher

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Mer 28 Jan 2015 - 11:46

    L'etrange disparition d'Esme Lennox



    J’ai du mal a ecrire sur ce livre, il m’a extrement touchee, a larmes - un livre tres marquant et emouvant – feminin, poetique, mais c’est une histoire cruelle qui bouleverse. Elle est racontee a trois voix – celle d’Esme enfermee depuis plus de soixante ans dans un asile, Iris sa petite-niece qui ne connait pas son existence et Kitty, sœur de la premiere et geand-mere de la seconde (les souvenirs de Kitty s’estompent a cause de l’Alzheimer dont elle est attente). Kitty devoile en phrases decousues, le destins des doeux sœurs dans une societe pudibonde et  hypocrite lors de la premiere moitie du 20eme siecle. 

    Resume
    A Edimbourg, un asile ferme ses portes, laissant ses archives et quelques figures oubliées ressurgir à la surface du monde. Parmi ces anonymes se trouve Esme, internée depuis plus de soixante ans et oubliée des siens. Une situation intolérable pour Iris qui découvre avec effroi l’existence de cette grand-tante inconnue. Quelles obscures raisons ont pu plonger la jeune Esme, alors âgée de seize ans, dans les abysses de l’isolement ? Quelle souffrance se cache derrière ce visage rêveur, baigné du souvenir d’une enfance douloureuse ? De l’amitié naissante des deux femmes émergent des secrets inavouables ainsi qu’une interrogation commune : peut-on réellement échapper aux fantômes de son passé ?
     
    Esme a 16 ans quand on l’enferme dans l’asile tout simplement parce qu’elle n’est pas conforme aux fausses exigences du bon ton, parce qu’elle est un peu etrange et refuse d’entrer dans le moule. Sa famille ne l’a jamais revue trop preoccupee a sauver les apparences de cette « honte » et l’a rayee du paysage familiale. Iris decouvre son arriere tante dont on lui a cache l’existence. De lourds secrets font petit a petit  surface et Iris cherche a les devoiler.

    Dans ce livre on parle beaucoup de la memoire et de la demence. Nous avons lu d'autres livres ou des femmes modernes pour leur temps, trop modernes pour leurs famille, sont enfermees sur la demande de leurs proches afin de cacher cette "tache" du tableau familial. Enfermement a la vie que les famille jugeait "salutaire". L'histoire d'Esme est dechitante.

    Maggie O’Farrelle manie magnifiquement ce recit a trois voix. Elle alterne plusieurs epoques du passe passe et le present. Une histoire a rebondissements jsuqu’a la derniere page ou on lit le denouement – imprevisible, terrifiant, lui aussi.

    Je recommande le livre, il est special!


    Dernière édition par Hesperide le Mer 28 Jan 2015 - 23:08, édité 1 fois

    Keana
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Keana le Mer 28 Jan 2015 - 14:51

    Merci Hesperide, l'ambiance à l'air très sombre et même angoissante, ce livre ne me tente pas, ce n'est pas mon style de lecture.

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Mer 28 Jan 2015 - 23:10

    Keana a écrit:Merci Hesperide, l'ambiance à l'air très sombre et même angoissante, ce livre ne me tente pas, ce n'est pas mon style de lecture.
     Je le sais, Keana. J'ai pense  toi aujourd'hui, j'avais commence a lire "Passion de femmes" de Sebastien Japrisot, il y a tant d'amour dans ce livre! Tu as lu ce livre de  Japrisot?

    Pinky
    M
    M

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Jeu 29 Jan 2015 - 10:17

    merci Hesperide pour cette présentation, c'est une lecture prochaine pour moi, j'ai reçu le livre

    Keana
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Keana le Jeu 29 Jan 2015 - 16:52

    Hesperide a écrit:
    Keana a écrit:Merci Hesperide, l'ambiance à l'air très sombre et même angoissante, ce livre ne me tente pas, ce n'est pas mon style de lecture.
     Je le sais, Keana. J'ai pense  toi aujourd'hui, j'avais commence a lire "Passion de femmes" de Sebastien Japrisot, il y a tant d'amour dans ce livre! Tu as lu ce livre de  Japrisot?

    Non je n'ai pas lu ce livre de Sébastien Japrisot, de lui je n'ai lu que "Un long dimanche de fiançailles", j'avais beaucoup aimé. Je ne connais pas "Passion de femmes", merci de nous le faire découvrir.
    Quand tu dis que tu avais commencé c'est que tu as abandonné ta lecture ?

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Ratdebibliotheque le Jeu 29 Jan 2015 - 17:08

    Merci Hespérides, je le note.

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Jeu 29 Jan 2015 - 23:22

    @ Keana - je n'ai pas abandonne pour de bon le livre de Japrisot, ni parce qu'il me deplaisait. J'ai une amie qui lit beaucoup de romans d'amour tout comme toi, je le lui ai prete car elle n'avait quoi lire le week-end dernier. Je le recupererai et finirai bientot, il y en aura des nouvelles ecrire .

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Sam 7 Fév 2015 - 18:58

    Cette main qui a pris la mienne




    Je suis, une fois de plus, ravie par Maggie O’Farrell, elle n’a pas son egal a remplir de psychologie compexe les personnages d’un roman, a nous conter des histoires et des destinees febriles, a nous cacher les pieces du puzzle jusqu'à la derniere page.  Deux histoires de femmes racontees sans rebondissements, mais haletantes, prenantes.
    Un roman tout feminin  - deux vies, deux femmes de differentes epoques. Les portraits des deux heroines sont excellemment etoffes.

    L’une – Elina – jeune peintre de notre epoque, d’origine finlandaise, met au monde a Londres un fils apres une cesarienne qui a failli lui couter la vie. Perdue, deprimee, desemparee dans son nouveau role de mere qui la depasse souvent. Elle s’y fait doucement, passe par les difficultes de chaque maternite  et cherche a renouer avec son activite d’artiste. Renouer aussi  avec son compagnon Ted qui lui aussi, se retrouve avec peine face a la paternite et face a la peur de perdre Elina. Et depuis la naissance de son fils il a des  flashbacks, des visions bizarres qui s’emparent de lui – des bribes de souvenirs d’un passe qu’ il a completement refoule dans sa subconscience.
    Dans une autre epoque – les annees 50-60 du vingtieme siecle – Lexie, une jeune femme debordante de vie et d’independance, quitte sa campagne pour aller vivre et travailler a Londres. Sa rencontre avec  le tourbillonnant Innes Kent, proprietaire et redacteur en chef d’une revue d’art s’avere determinante pour la vie posterieure de Lexie.
    Quoi de commun entre ces deux femmes separees d’une distance de 50 ans ?  Le recit et surtout la fin sont plus que surprenants. Le style de Maggie O’Farrell est toujours fluide et agreable, tout demarre avec lenteur, les personnages au debut  ont une apprence plutôt lisse, mais le recit s’enrichit vite pour devenir tendu et plein d’emotion a la fin.
    Pas d’autres livres traduits en ma langue de cette grande dame de la littérature irlandaise de nos jours, mais j’attendrai patiemment.

    Citation :
    Écoutez. Dans cette histoire, les arbres s'agitent, frémissent, se redressent sous les bourrasques qui soufflent de la mer. A voir leurs branches fébriles, les mouvements impatients de leurs cimes, on a l'impression qu'ils savent que quelque chose va se produire.
    Le jardin est vide, la cour désertée hormis quelques pots de géraniums et delphiniums qui frissonnent au vent. Sur la pelouse, deux fauteuils font poliment face à un banc. Une bicyclette est appuyée au mur, mais ses pédales sont au repos, sa chaîne bien graissée immobile. On a sorti un landau pour que le bébé dorme au grand air et, enveloppé dans son cocon de couvertures rêches, il ferme obligeamment les yeux. Une mouette est suspendue dans le ciel, silencieuse elle aussi, le bec clos, les ailes déployés pour profiter des courants ascendants

    Pinky
    M
    M

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Dim 8 Fév 2015 - 12:32

    merci Hesperide pour cette présentation, encore une fois la magie de cette auteure opère

    Pinky
    M
    M

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Jeu 27 Aoû 2015 - 11:28

    L’ÉTRANGE DISPARITION D'ESME LENNOX



    Roman, édité chez 10/18 en novembre 2009

    231 pages

    Résumé

    Entre l'Inde et l'Écosse, des années 1930 à nos jours, l'histoire déchirante d'une femme enfermée, rejetée de la société et oubliée des siens.
    Un roman d'une beauté troublante, où s'entremêlent des voix aussi profondes qu'élégantes pour évoquer le poids des conventions sociales et la complexité des liens familiaux, de l'amour à la trahison.
    A Édimbourg, l'asile de Cauldstone ferme ses portes. Après soixante ans d'enfermement, Esme Lennox va retrouver le monde extérieur. Avec comme seule guide Iris, sa petite-nièce, qui n'avait jamais entendu parler d'elle jusque-là.
    Pour quelle étrange raison Esme a-t-elle disparu de la mémoire familiale ? Quelle tragédie a pu conduire à son internement, à seize ans à peine ?
    Toutes ces années, les mêmes souvenirs ont hanté Esme : la douceur de son enfance en Inde, le choc de son arrivée en Écosse, le froid, les règles de la haute bourgeoisie et, soudain, l'exclusion...
    Comment sa propre sœur, Kitty, a-t-elle pu cacher son existence à ses proches? Et pourquoi Iris se reconnaît-elle tant dans Esme ? Peu à peu, de paroles confuses en pensées refoulées, vont ressurgir les terribles drames d'une vie volée...

    Mon ressenti

    Une vie volée, un avenir arrêté en plein vol parce qu’insoumise aux convenances édictées aux filles par la société et leur famille, Esme n’a plus rien à perdre sauf peut-être… une rencontre avec la petite fille de sa sœur. Avec cette dernière, les pièces du puzzle vont se mettre en place pour révéler au grand jour son passé fait de questionnements et mettre son avenir en suspens. Le temps des réponses est arrivé.

    Petit à petit Esme se révèle, sa personnalité fragilisée se précise, elle devient attachante. Malgré tout, j’ai eu un peu de mal à entrer dans cette histoire. Est-ce le rythme ? Le décalage parfois entre les personnages ? Sans doute…

    Le sujet est passionnant. L’auteur vient avec Esme questionner les internements abusifs, qu’ont subit de nombreuses filles et femmes dans les années 30 sous prétexte qu’elles n’étaient pas conforme à ce que l’on attendait d’elles !



    Keana
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Keana le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:43

    Même si le thème j'en suis sur est fort est passionnant, je ne suis pas attirée par ce livre. Comme je l'ai dis à Hesperide, trop sombre.
    Merci pour cette présentation Pinky !

    Pinky
    M
    M

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Jeu 27 Aoû 2015 - 12:45

    merci Keana pour ta visite

    Nina
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Nina le Jeu 27 Aoû 2015 - 14:06

    Merci Pinky pour cet avis.
    Une auteur que je n'ai pas lue depuis très longtemps.

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Jeu 27 Aoû 2015 - 15:24

    Contente de lire ton commentaire, Pinky. Je vois que tu as apprecie le livre, tout comme moi.

    Pinky
    M
    M

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Jeu 27 Aoû 2015 - 19:10

    merci Nina et Hesperide

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Ven 28 Aoû 2015 - 7:26

    J'ai juste commence La distance entre nous. O'Farrell ne me decoit jamais!

    Pinky
    M
    M

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Pinky le Ven 28 Aoû 2015 - 8:43

    un très bon moment à lire ce livre, de bons souvenirs pour moi. Bonne lecture Hesperide

    Hesperide
    ML
    ML

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Hesperide le Mer 2 Sep 2015 - 16:20

    J'ai fini La distance entre nous, cette fois j'ai lu Maggie O'Farrell en francais.
    Je ne sais pas pourquoi, mais ce livre m'a semble le moins reussi de tout ce que j'ai lu de cette si bonne auteure irlandaise. 
    Une histoire tres bien concue et malgre les secrets bouleversants des deux heros principaux, elle est ecrite d'une maniere assez loufoque. J'ai trouve les scenes et les dialogues entre les deux amoureux trop encombrants, trop repetitifs, souvent ennyeux et vides de sens.
    tout aurait pu etre raconte en moins de pages. Et puis, ce coup de theatre a la fin, un happy end si previsible!
    Cela ne veut pas dire que j'arreterai de lire Maggie O'Farrell. J'attends qu'on traduise en bulgare un autre de ses livres, p.ex. "After You'd Gone" ou "My Lover's Lover".

    Contenu sponsorisé

    Re: O'FARRELL Maggie

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:47


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 6:47