Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    RAYJEAN Max-André

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Mer 19 Jan 2011 - 20:28

    Les feux de Xiris



    SF

    217 pages édité au fleuve noir en 1974

    Résumé

    Les
    feux follets dans les cimetières, ça existe. Mais des feux follets
    géants qui, par surcroît, se dématérialisent, voilà qui est plus
    surprenant ! Ces étranges créatures possèdent bien d'autres
    particularités stupéfiantes. Elles respirent le propre gaz qu'elles
    fabriquent et elles se nourrissent d'une substance « concentrée »,
    l'hycarzine. Or, elles ne trouvent de l'hycarzine que dans les cellules
    humaines. Alors elles n'auront pas le choix pour survivre : elles
    puiseront dans l'immense réservoir qu'est la Terre, avec ses quatre
    milliards d'individus. Seulement il y a Joë Maubry et Joan Wayle, le
    fameux tandem de reporters. Eux n'acceptent pas la défaite...

    Mon avis

    Une
    histoire abracadabrante, de la haute voltige dans l'improbable, dans
    l'absurde... mais il faut dire que c'est bon, comme si on avait 8 ans et
    que nous inventions une histoire d'extraterrestre venu faire ....
    J'ai
    bien ri, j'ai vérifié certains termes visiophone, héli-taxi,
    l'hycarzine (dont je n'ai trouvé aucune signification), les prémices du
    laser, la téléportation et sans oublier la centrifugeuse pour humain...
    Cela n'importe pas grand chose mais cela vide bien la tête... comme une histoire que l'on s'invente...

    A découvrir pour les détendus du bulbe rachidien ou autre

    Si
    il y a des chimistes ou des physiciens, est-ce que la molécule
    hycarzine existe vraiment ? Merci de participer à ma culture...

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Mer 19 Jan 2011 - 20:30

    L'escale des Zulhs



    S.F. ou space opéra

    188 Pages édité au fleuve noir en 1964

    Résumé

    Un
    cargo géant, contenant une cinquantaine de condamnés à l'exil Zulhs,
    échoue sur la Terre. Le commandant souhaite ne faire qu'une escale, le
    temps de renflouer les réserves en énergie du vaisseau, pour pouvoir
    rechercher une autre planète sans "indigènes", mais la Terre, encore peu
    développée est si belle que la révolte gronde bientôt parmi
    l'équipage...

    Mon avis

    C’est
    intéressant de voir que sous couvert de faire le bien, nous arrivons à
    faire le mal… Il est question de savoir, de civilisation qui sait
    contrairement à celles qui ne sont qu’aux prémices de développement.
    Est-ce que le bonheur se mesure à nos connaissances, à nos possessions… ?
    Notre soif de savoir, de maîtriser des êtres vivants (humains, animaux,
    plantes…) nous conduira jusqu’où et à quel prix ?

    Ce qui est
    inquiétant ou rassurant, les hommes resteront des hommes avec leurs
    défauts et leurs qualités… leurs connaissances ne leurs ont toujours pas
    apporté la sagesse quand il s’agit de pouvoirs ou de querelles… dommage
    !

    Une méga civilisation (super intelligente et tout et tout….) a
    trouvé une solution pour se débarrasser de ses criminels (entendez par
    là, ceux qui ont osé se rebeller ou dire le contraire des biens pensants
    à la tête du gouvernement !). Elle les (une cinquantaine d’individu qui
    ont tous des connaissances importantes pour construire une nouvelle
    société) rassemble dans un vaisseau spatial et les condamne à l’exil
    pour construire une nouvelle civilisation ailleurs, s’ils trouvent un
    ailleurs. LE seul bémol, les femmes sont stérilisées donc pas de
    descendance… et se voir disparaître petit à petit… mais ils ont tout le
    confort inimaginable et ils vous construisent une pyramide en 1 heure…
    c’est youah ! plein les yeux…

    Je suis restée scotchée par la fin
    qui est super géniale… (mais je ne vous dirai rien) et qui donne une
    autre version à nos grandes questions autour de certaines civilisations
    (comme celle de l'Égypte ou des Mayas…), j’adore…

    Je vous le conseille vivement…

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Mer 19 Jan 2011 - 20:31

    Prisonniers du temps



    SF

    233 pages édité au fleuve noir en 1970

    Résumé


    Ça signifie, vieux, que tu ne rêves pas, soupire le commandant. Si,
    c’est bien le Cos-200. Mais cette scène s’est déroulée depuis quelques
    jours déjà. Le Temps l’a mis en conserve et nous la restitue dans toute
    sa rigueur mathématique... Paz se met Immédiatement en rapport avec
    Ter-7. Il obtient le colonel sans difficulté... Nous sommes le 16
    février, dit Zolos. – Le 16 ! répète Mox. Déjà ! Ici, sur la
    base-relais, ce doit être le 28 novembre, à tout casser. Le décalage
    s’accentue. Nous vieillissons moins vite que vous, colonel. C’est notre
    seule consolation... Ils s’attachent à leurs sièges. Pour la cinquième
    fois, ils vont franchir la barrière inconnue qui isole Skop du reste de
    l’Univers...

    Mon avis

    Un classique du genre dont je ne me souviendrais peu… Crichton l’a réactualisé et je préfère sa version.
    Dans
    ce livre, ce sont les personnages que je trouve un peu imbuvable
    notamment le capitaine, homme autoritaire, qui sait tout, a tout vu et
    dont le respect auprès de ses coéquipiers laisse à désirer (personne ne
    s’en offusque, tout lui est permis… alors je ne vous dis pas avec les
    autres personnes qu’il va secourir et la rencontre avec les
    extra-terrestres !).

    Tout est permis, il tire à vu, fait de la
    soumission un atout, détruit… tout cela pourquoi, et bien sauver sa
    mission qui lui impartie. En effet, une base ne répond plus, ils doivent
    découvrir ce qui se passe. Arrivée, là bas, ils sont piégés dans le
    temps par des individus qui ne sont qu’intelligence pure et qui ont
    enfermé la base pour observer ces drôles d’individus (nous les humains
    !)… Ces êtres sont constitués de 6 à 7 sphères, chacune étant un centre
    important du cerveau, une pour la volonté, une pour les sentiments,….
    Ils n’ont pas besoin de se nourrir… c’est de l’Intelligence pure… alors
    que l’on m’explique pourquoi, ils ont l’air si crétins dans le livre… à
    tel point que ce béotien de capitaine (qui a mon avis est un bon zéro)
    arrivent à les supprimer…

    Question : comment peut-on avec un
    niveau d’intelligence supérieur à beaucoup, tirer à vu sur ce qui bouge
    et discuter après ? là moi, je dis, « zéro pointé ! »

    Dommage mais à oublier sauf pour les béotiens (oh ! je ne suis pas gentille, désolée !).

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Mer 19 Jan 2011 - 20:33

    Le 7ème continent



    SF

    188 pages édité au fleuve noir au second trimestre 1967

    Résumé

    Déprimés,
    anxieux, neurasthéniques, candidats au suicide, nous vous offrons une
    chance...", ainsi commence une annonce du Sun à laquelle répondent
    plusieurs terriens. Recrutés, ils se retrouvent dans un lieu inconnu et
    désertique sans se douter qu'ils sont surveillés par les Zonds qui s'en
    servent comme cobayes. Ils ont pour mission d'explorer le septième
    continent de la planète Bohr et de vérifier si la vie y est possible.
    Mais ce continent abandonné est-il si vide d'habitants que cela ?

    Mon avis

    J’ai
    trouvé l’idée super intéressante, comment guérir de la dépression ou de
    ses envies suicidaires ? Tout le processus est bien décrit et ce n’est
    qu’au milieu du livre que le lecteur commence à entrevoir, la mission de
    ces recrutés…
    Si mes petits camarades (les personnages du roman)
    retrouvent une patate, prêt à se battre pour survivre, le reste de
    l’action reste un peu mollasson… Pour le coup (heureusement que je
    n’étais pas dans l’équipe, je serais retomber dans la dépression !!!),
    personne ne déprime mais il ne se passe pas grand chose autre qu’une
    découverte d’autres peuples de l’infini petit à celui qui se terre pour
    survivre. Il y a des questions intéressante, comment deux espèces
    peuvent survivre en unissant ces connaissances pour s’allier contre une
    autre. Cela pose les questions de dépendances, d’obéissance,
    d’aliénation, d’esclavage… où sont les limites…
    Oui, j’ai
    l’impression de me retrouver sur la cour de récré quand nous jouions aux
    voleurs et aux gendarmes, nous décidions d’entrer de jeu, déjà un
    scénario… L’auteur fait la même chose, son intrigue ronronne gentiment
    mais il n’y a pas de surprises… dommage.
    Par contre, je suis sidérée par la fin, elle est étonnante… mais en même temps, elle est logique…

    UN petit bouquin sympa, qui ne fait pas mal à la tête

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Jeu 18 Aoû 2011 - 12:08

    LE ZOO DES ASTORS



    SF

    188 pages Edité en 1966 chez fleuve noir

    résumé de Pynky

    Quatre savants spécialisés dans le nucléaire (deux femmes et deux hommes) font des recherches dans l’Himalaya lorsqu’ils sont enlevés. A leur réveil, ils se retrouvent dans un espace clos, de la nourriture leur sont apportés. Ils découvrent qu’ils sont derrière de grandes vitres et qu’il y a des individus étranges qui viennent les regarder…. Que se passe-t-il ? Est-ce un rêve ou une réalité ? La quatrième dimension peut être !!!

    mon ressenti

    C’est un peu la planète des singes : les Astoriens délèguent un équipage (seul celui peut quitter la planète. Raison, pour éviter l’exode de la population vers des ailleurs !) pour aller récupérer des animaux isolés afin d’agrémenter leur zoo. Mais il y a deux clans qui s’affrontent, ceux qui veulent comprendre l’évolution des espèces et les étudier et ceux qui veulent acquérir de l’intelligence (le concept est simple : si vous agrandissez votre taille, et donc votre cerveau, vous agrandissez votre intelligence et votre savoir !! ) en faisant des expériences sur des cobayes.
    De nombreux rebondissements viennent enchanter cette histoire et fait passer un bon moment. Plusieurs idées ou messages à retenir :
    1.les hommes ne sont pas des animaux faciles ou domptables, ils réfléchissent et se servent de leur intelligence pour avancer.
    2. ce n’est pas le physique, ni la morphologie qui fait l’intelligence….
    3. l’homme n’est qu’un maillon de la chaîne, à lui de la conserver au mieux, attention avec le nucléaire qui peut être une arme de dissuasion mais qui peut être dangereuse…

    Une petite histoire sympathique pour passer un bon moment sur une chaise longue !


    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Lun 27 Aoû 2012 - 21:38

    CELLULE 217



    SF

    233 pages édité au fleuve noir en 1971

    Résumé

    Notre corps forme un ensemble composé par un million de milliards de cellules. Les Zurks, des robots civilisés, possèdent en biologie des connaissances cent fois supérieures à celles de nos savants. Quand ces créatures décident la fabrication de molécules synthétiques, l'aven¬ture prend une dimension colossale.
    Jé Mox, réduit à la taille d'un virus, pénètre dans l'univers infinitésimal. Les Zurks l'affec¬tent à la cellule 217. Alors cette paramécie se met à vivre. Et le commandant du « Cos-200 » découvre le formidable secret. Un parasite semblable à l'homme habite, organise et dirige chacune de nos cellules. N'est-ce pas ahurissant ?

    Mon ressenti

    J’ai beaucoup aimé ce petit voyage dans l’infiniment petit comme le plus grand… le temps, l’espace, la taille sont des notions relatives… Cela rappelle pour une partie, l’aventure intérieur (film dont l’action se passe à l’intérieur d’un corps humain). Dans cette histoire, les hommes découvrent une nouvelle civilisation perdue dans les étoiles (qui est très avancée par rapport aux hommes) alors qu’ils partaient à la recherche d’équipages perdus.

    Les hommes sont miniaturisés pour gouverner et diriger une cellule vivante… mais ils ne savent pas à quoi ou à qui appartiennent ces cellules.
    Une troisième civilisation interviendra dans ce monde très bien réglée et entraînera la perte de…

    Un suspense et une fin fantastique, un thriller dans l’infiniment petit ou l’intelligence n’est pas toujours la plus forte, la vie parfois prend des tournures dont il est important de ne pas maîtriser.

    A découvrir


    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Jeu 24 Jan 2013 - 21:20

    civilisation oméga




    SF, édité au fleuve noir en 1968

    256 pages

    Résumé

    — Nous voulons associer trois formes d'in¬telligence. La vôtre, celle des Abrix et celle des Fags. Les Zurgs deviendront le porte-flambeau de cette intelligence nouvelle. Cela exigera du temps mais qu'est-ce qu'une génération par rap¬port à la vie de toute une civilisation ?
    Brice sent qu'il ne fléchira pas la volonté inébranlable des Yos ou de Riga. Comme il tient surtout, en priorité, à regagner le continent Quatre, il fait part de son désir aux Maîtres d'Aquontas.
    — Votre vœu sera exaucé, approuve Pan'Os. Mieux. Pour vous prouver nos intentions pacifi-ques, nous allons vous montrer quelque chose.

    Mon ressenti


    L’idée de départ est intéressante mais n’est pas plus exploitée que cela : une race bien supérieure qui ne connait plus les guerres, les affrontements en tout genre, décide d’expérimenter pour leur double (qui eux sont plus belliqueux) de créer une nouvelle race. Ce n’est pas clair peut être…

    Au début, il y avait une unique espèce intelligente qui s’est scindée en deux espèce : une positive (tous les bons sentiments pas de mauvais coups !) avec une enveloppe charnelle et l’autre sont des atomes sans consistance corporelle mais sont constitués que de négatif. Les premiers s’appellent les Yos et les seconds les Zurgs (tient comme l’affreux Zurg dans Toy Story !). Je vous laisse imaginer le reste… il est facile de faire croire ce que l’on veut aux Yos puisqu’ils ne pensent jamais au mal et que d’autres peuvent en faire… CQFD !

    Trois « races » sont donc introduites sur cette planète pour voir quelle est celle (la plus méritante) pourra alors recevoir corporellement les Zurgs ! parmi les gagnants tirés au sort : les Abrix (ce sont de très grandes plantes vertes avec une belle fleur orange, attention : ils aiment comprendre le fonctionnement de tout être vivant et pour cela ils sont les rois de la dissection ! ), les Fags (ce sont de très grandes chauves-souris qui vivent au ralentis mais il ne faut pas s’y fier !) et les hommes bien sûr. Puisque les Yos veullent créer une société, c’est tout un ensemble de personnes qu’ils prélèvent de ci de là … il y a des milliers d’individus et bien sûr, les trois races quoique faiblement représentées possèdent un taux anormal de savants capables d'analyser des situations complexes et de mettre en œuvre des scénarios compliqués.

    Évidemment, le livre s’écrit en même temps que vous le lisez. C’est plaisant sans plus, parfois caricatural. J’ai par contre bien aimé la fin… tout le monde devient des Zurgs… pourquoi, comment ? Ne comptez pas sur moi, pour vous dévoiler la fin de l’histoire… à vous d’imaginer ou de lire ce livre sur la plage…


    caro
    ML
    ML

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  caro le Ven 25 Jan 2013 - 12:02

    Merci Pinky, je le note !

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Ven 25 Jan 2013 - 12:31

    ce n'est pas un grand SF mais cela détend ++++ merci de ta venue Caro

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Jeu 6 Fév 2014 - 16:50

    INVASION "H"



    SF, édité au Fleuve noir en 1960

    186 pages

    Résumé de Pinky

    Dans le désert du Nevada croît très vite une variété de Mandragore à figure humaine et haute de plusieurs mètres. Intrigués puis subjugués, les hommes s’en approchent sans crainte jusqu’au moment… où l’horreur se dévoile.

    Mon ressenti


    C’est un texte qui a extrêmement mal vieilli. C’est aujourd’hui cousu de fil blanc. Si le côté désuet fait son effet au début, très vite, il faut bien le dire, je me suis ennuyée un peu beaucoup. Néanmoins, j’ai voulu voir comment l’auteur s’en tirait à la fin… même avec la pirouette, passer votre chemin !



    caro
    ML
    ML

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  caro le Ven 7 Fév 2014 - 15:33

    Je vais passer mon chemin alors, merci Pinky  Wink

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Ven 7 Fév 2014 - 20:34

    oui tu peux sans problème Caro, merci de ton passage.

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Dim 26 Oct 2014 - 12:45

    CHOCS EN SYNTHÈSE



    SF, édité au fleuve noir en 1958

    186 pages

    Résumé de Pinky

    Une lèpre blanche s’attaque aux arbres, entraînant des réactions en chaînes de plus en plus incontrôlables : oxygène, gaz toxiques entrainant amnésie des êtres humains, famines, arrêt de toutes les activités humaines, pertes de savoir… Le monde est en péril. Qui est derrière tout cela ? Qui endiguera l’avancée terrible de cette maladie ?

    Mon ressenti

    C’est un coup de cœur, il est encore question de la manipulation autour de notre cerveau. Un scientifique fait des recherches sur les molécules et notamment comment celles-ci se scindent donnant la vie. En laboratoire, il arrive un soir de l’année 2014, à réussir l’impensable : sa molécule se reproduit et la vie pousse. Hélas, cette molécule synthèse s’échappe et va coloniser notre extérieur, entraînant des réactions en chaine d’abord au niveau du pays puis de façon mondiale.
    Nous sommes en 2048 lorsque le mal est endigué !

    Entre temps, ce sont des forêts qui ont disparu, les molécules continuent de se reproduire à vitesse grand V et affectant nos cerveaux. Elles inhibent le centre de la mémoire et ce sont des quartiers entiers, voire des villes de personnes amnésiques. Lorsque qu’il n’y a pas de mémoire, il n’y a plus de savoir-faire, ni de sentiment, il y a perte des moindres repères… c’est la déroute. Et si les scientifiques perdaient eux aussi la mémoire ? De même un autre risque père et si tout le savoir accumulé par l’humanité disparaissait, nous retournerions à nos débuts…
    Bien sûr, il y a quelques batailles de gagnées contre les molécules mais rappelez-vous vos cours de science… il y a des réactions de défenses pour survivre même pour les « espèces » microscopiques…

    Une histoire bien construite même si certaines relations restent un peu « nian nian » mais le livre est écrit en 1958.
    Aujourd’hui, c’est curieux nous sommes toujours dans les manipulations génétiques et les questions autour du clonage, de l’environnement sont toujours d’actualité….

    A découvrir

    Pinky
    M
    M

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Pinky le Dim 4 Jan 2015 - 14:23

    PLAN S. 03



    SF édité au fleuve noir en 1966

    190 pages

    Résumé de Pinky

    Vous imaginez vous parler mais sans voix, vous imaginez vous entendre mais sans son… C’est une expérience curieuse que vont vivre quelques terriens qui ont la chance ou la malchance de croiser certains E.T. en quête de voix.

    Mon ressenti


    Les bruits et les sons comme les voix font partis de notre quotidien à tel point que nous n’y faisons plus attention. Le silence peut nous interpeller parfois, nous mettre mal à l’aise à d’autre moment dans certaines situations.

    Un couple de journaliste est dépêché pour ramener un reportage éclairant sur des phénomènes isolés qui posent question : ainsi, certaines voitures roulent sans faire de bruit alors que leurs conducteurs entendent toujours autant le moteur, jusqu’à cette jeune femme qui s’entendait parler mais aucun son ne sortait de sa bouche. Les choses se sont accélérer lorsque le caméraman du couple a disparu pendant 10 jours et revient sans voix. Après examen, il n’a plus de cordes vocales. Elles ont disparu. Rapidement, les chercheurs se mettent au travail avec les plus grands spécialistes des sons et de leur propagation.

    L’enquête démontre que des ET d’un niveau très développé, supérieur à notre civilisation en maturité et technologie, ont perdu leur moyen de communication. Il y a longtemps, il communiquait par télépathie, puis ils ont perdu ce mécanisme car ils n’avaient plus besoin de l’autre. Plusieurs générations plus tard, la communication est devenue importante et ils s’expriment par le biais de l’écriture mais ce processus est lent, long. Au hasard de leur voyage, ils croisent la terre et découvrent que les humains parlent grâce à des cordes vocales dont ils sont dépourvus….

    L’histoire est sympathique et met en avant l’importance et le besoin de communication dans une relation, une société. L’histoire met aussi en exergue le fait que parfois nous perdons de vue les trésors que nous possédons comme la voix, l’ouïe, la vue…. Il suffit parfois de pas grand-chose pour les perdre.



    Contenu sponsorisé

    Re: RAYJEAN Max-André

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:58


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 4:58