Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    VINCENT, Robert

    Partagez
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    VINCENT, Robert

    Message  Nina le Ven 20 Déc 2013 - 22:14


    Clou d'éclat à Etretat.
    Edition Charles Corlet. 240 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    « Il a pas opéré, l’assassin ! Il a bricolé, nuance ! » Qui a tué Annabelle Tourte de manière si peu conventionnelle ? Dans la célèbre cité balnéaire, le commissaire Faidherbe, du Havre, est chargé de l’enquête. Sur sa route, il croise des personnages décalés semblant tout droit sortis des romans de Maurice Leroux, célébrité locale… Un neveu excentrique, une gouvernante anglaise portée sur les liqueurs fortes, un notaire équivoque, un cabaretier fort en gueule…Le mystère s’épaissit à mesure que s’allonge la liste des victimes.
    Mon avis :
    Amis de la Normandie, bonsoir ! En effet, ce roman policier nous mène sur les sentiers normands, et plus précisément à Etretat.
    Etretat, ses falaises, son Aiguille, son gentleman cambrioleur. Mais l’écrivain à l’honneur ici n’est pas Maurice Leblanc, mais Maurice Leroux, un excentrique de la pire espèce – il n’est même pas sympathique. En revanche, le commissaire Faidherbe, lui, est véritablement attachant, et pas au bout de ses surprises.
    C’est qu’il s’en passe de belles, sur les falaises. Crimes, suicides, un peu de drogue par-ci, beaucoup d’alcool par-là et des relents nauséabonds de la Seconde guerre mondiale. J’ai l’impression qu’il est difficile d’ancrer un récit en Normandie sans évoquer cette période et ses conséquences.
    Pourtant, en dépit des crimes qui s’accumulent et d’un passé qui refait surface, ce polar est loin d’être désespérant, tant les péripéties sont nombreuses – à croire que le commissaire ne pourra jamais passer une seule journée tranquille à Etretat, même après le dénouement de l’affaire. Il est à la hauteur, pour le rocambolesque, de l’intrigue qui l’a précédé.
    Clou d’éclat à Etretat est un charmant polar normand.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Pinky le Sam 21 Déc 2013 - 9:58

    merci Nina, je me le note, j'adore la magie de ce lieu et j'en garde de très bons souvenirs tant visuellement que "livresquement"
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 21 Déc 2013 - 19:07

    Je le note, ce n'est pas une suite ?
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Nina le Sam 21 Déc 2013 - 19:44

    Merci Pinky et Ratdebibliothèque pour votre visite.
    @Ratdebibliothèque : et non, ce n'est pas une suite, c'est même un premier roman ! J'ai rencontré les auteurs lors d'un salon du livre, et ils me l'ont certifié.
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 22 Déc 2013 - 15:33

    Merci pour cette précision, Nina !
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Nina le Dim 22 Déc 2013 - 17:03

    Je t'en prie, Ratdebibliothèque.
    Moi aussi, à la lecture, j'ai cru que c'était une suite, dans le héros semblait ancré dans cette ville.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Nina le Dim 9 Fév 2014 - 11:08

    Yport épique.
    Edition Corlet - 300 pages.

    Présentation de l'éditeur (extrait) :

    "Vous avez des terroristes à Yport ?"
    Qui sait ? Le commandant Faidherbe croyait passer un quinze août tranquille aux fêtes de la mer. Mais une bénédiction piquante, un restaurateur barbotant dans son vivier et la capiteuse Grâce de Sainte-Bove bouleversent ses prévisions. Le cœur du policier, déjà mal en point, sera vivement secoué. Heureusement, le jeune lieutenant Etrela veille au grain.

    Mon avis :

    Les romans policiers étrangers ne sont pas les seuls à posséder un grain de folie. Yport épique est totalement... barré.
    Prenez le commandant Faidherbe, qui a bien du mal à se faire à ce titre de "commandant". Il se remet doucement des péripéties survenues à Etretat qu'un meurtre a lieu pendant les fêtes de la mer. A croire que, comme Hercule Poirot, il ne peut partir en vacances sans que des assassins potentiels prennent son adresse de villégiature.
    Le commandant doit se ménager - il ne le fait guère, de jour comme de nuit. Ah ! On me souffle, dans l'oreillette, que ses activités nocturnes n'ont pas grand-chose à voir avec son enquête. Même les policiers ont le droit d'avoir des faiblesses. Etrela, son lieutenant, ne se ménage pas non plus, et se met dans des états... sa femme réprouve. Vraiment, enquêter en Normandie, c'est un souci.
    Et encore, je ne vous dis pas tout... La suite et la fin de l'enquête sont bien plus mouvementées encore. Est-ce réellement une fin, d'ailleurs ? Le dénouement de ce volume éclaire d'un jour nouveau les précédentes aventures de Faidherbe et Etrela, je gage que les suivantes seront toutes aussi mouvementées - pour les hommes ou pour les côtes normandes.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Pinky le Dim 9 Fév 2014 - 11:26

    merci Nina pour cette nouvelle présentation
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Nina le Dim 9 Fév 2014 - 11:30

    Merci Pinky pour ta visite.
    avatar
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 9 Fév 2014 - 15:51

    Merci Nina pour cette présentation.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Nina le Lun 10 Fév 2014 - 21:29

    Merci Ratdebibliothèque pour ta visite.
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Nina le Jeu 3 Aoû 2017 - 0:24


    Un vélodrame en Normandie
    Edition Charles Corlet - 212 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Un policier bagnolais tournant au vélorail et au canard à la cocaïne. Étrela et Faidherbe sont confrontés à des vacances entachées de la mort d’un cycliste qui se révèle être le cousin d’Étrela.

    Mon avis :

    A mes yeux, ce livre illustre vraiment la liberté créatrice des écrivains. Le lecteur, après, est tout à fait libre d’adhérer ou non à cet univers. Pour ma part, c’est le cas, et j’ai apprécié cet univers déjanté. Pour employer des termes plus techniques, je dirai que l’un des personnages fait plutôt partie du genre fantastique et bouscule complètement les repères du récit réaliste.
    Etrela et les siens accompagnent le commissaire Faudherbe à Bagnoles-de-l’Orne où il est venu prendre les eaux, afin de se remettre de « l’expérimentation » qu’il a subi dans le volume précédent. Madame Ba, sa voisine qui venait faire le ménage chez lui, est du voyage également : il est hors de question de laisser son commissaire, même très « diminué » seul. C’est qu’elle tient à lui !
    Seulement, comme dans la grande tradition des histoires de policiers en vacances, à peine sont-ils arrivés qu’Etrela apprend que son cousin Tom a été assassiné. Marginal, il n’est pas regretté par grand monde, pas même par ses proches, qu’il passait son temps à insulter. Cette mort n’est pas le seul problème auquel doit faire face la gendarmerie, pas vraiment heureuse de la recrudescence de la criminalité. Disparition ! Trafic de drogue ! Oui, même les villes d’eau tranquilles de Normandie peuvent cacher des surprises. Et même un commissaire de police qui a largement régressé peut être sur une bonne piste.
    avatar
    Pinky
    M
    M

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Pinky le Ven 4 Aoû 2017 - 12:45

    merci Nina pour cette belle présentation
    avatar
    Nina
    ML
    ML

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Nina le Ven 4 Aoû 2017 - 13:10

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: VINCENT, Robert

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 5:02