Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SALVADOR Ricardo

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    SALVADOR Ricardo

    Message  Pinky le Mer 19 Jan 2011 - 20:54

    Les gens sont méchants



    Polar

    260 pages édité chez Lylos en novembre 2010

    Résumé

    Tous
    les couples traversent de mauvaises passes. Celui dont il est question
    dans ce roman n'en est déjà plus là. Les termes impasse, sans issue,
    cul-de-sac, voire coupe-gorge, seraient, en ce qui le concerne, plus
    appropriés...

    Plutôt que de s'adresser à un conseiller conjugal
    ou de consulter un avocat, Hippolyte décide de régler le problème de
    manière directe et définitive.

    Forcément, cela requiert quelques
    réglages, un plan précis et un scénario sans faille afin d'éviter tout
    démêlé avec la justice. Pas question pour lui de finir comme ces
    imbéciles imprévoyants, ces amateurs sans cervelle qui sèment des
    indices accablants sur les lieux de leur crime.

    Mais sur le chemin du veuvage, Hippolyte ne s'attendait pas à croiser des gens vraiment méchants...

    Biographie
    de l'auteur : Éthologue-humoriste à ses heures perdues, sociologue à
    mi-temps, naturaliste-romancier à plein temps, Ricardo Salvador pourrait
    aisément endosser la personnalité excentrique d'un Sherlock Holmes, se
    laisser guider par un instinct à la Maigret, être d'une bonne humeur
    constante et s'attirer la sympathie de tous par son esprit original
    comme un Rouletabille, ou encore dédaigner les méthodes d'enquêtes
    traditionnelles tel Hercule Poirot. En résumé, il pourrait porter une
    casquette, fumer la pipe, s'appeler Joseph et lisser des moustaches en
    croc soigneusement cirées, tout en restant Ricardo Salvador. Auteur de
    romans policiers mâtinés d'un non-sens qui a du sens, d'une tendance à
    contrarier tous les genres, et plus particulièrement le genre policier
    qui se déroule invariablement sous des cieux grisâtres, au coeur
    d'atmosphères crépusculaires, où les commissaires sont alcooliques,
    amateurs d'opéra et désabusés, bref des romans où le monde court à sa
    perte sous l 'oeil torve et indifférent d'une populace fatiguée, Ricardo
    Salvador leur préfère des cadavres qui s'entassent sans engendrer ni
    remords ni tristesse, des flics guillerets voire farceurs, et des
    méchants très méchants et très bêtes.

    Mon ressenti

    J’ai adoré toute la première partie, l’humour noir y est rondement mené
    et j’ai compati, recherché avec Hippolyte les meilleurs solutions à ses
    plans… il faut bien le dire, il n’a pas pensé à tout… Quel régal, j’ai
    bien rigolé…
    J’aime ce côté complètement décalé, où l’on s’autorise à… mais je m’attendais sur la fin à ce qu’il se réveille… mais non !
    A
    partir du moment où il a commis son méfait, mon cher ami Hippolyte
    monte en escalade et là j’ai eu plus de mal à rentrer dans son délire
    qui devenait pour moi de moins en moins du délire humoristique mais du
    délire psychique…
    J’ai retrouvé, il est vrai des inspirations digne de Columbo, d’Agatha Christie… et j’ai trouvé la fin…
    J’ai
    passé un agréable moment, à découvrir et à suivre ce personnage… à part
    les moments de son escalade maladive et paranoïaque… c’est un peu comme
    l’univers de Berny ou bien de c’est arrivé prés de chez vous, si j’aime
    bien l’idée, j’ai parfois du mal à prendre cela au second degré…

    Une
    écriture vive et sympathique, rythmée par cette petite phrase « les
    gens sont méchants » un peu comme un mantra ou comme le petit Caliméro
    qui terminait toujours son discours par « c’est trop injuste ! », cela
    donne du punch à l’histoire qui se passe sur quelques jours…

    A découvrir

    Pinky
    M
    M

    Re: SALVADOR Ricardo

    Message  Pinky le Mer 11 Mai 2016 - 8:21

    pour les jeunes et les moins jeunes

      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 12:48