Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SAND George

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    SAND George

    Message  Pinky le Mer 19 Jan 2011 - 20:57

    La petite fadette



    Roman

    244 pages, plusieurs éditions existent, texte paru en 1848

    Résumé
    Deux
    jumeaux berrichons, Sylvinet et Landry, ont grandi ensemble. Landry le
    cadet est engagé dans une ferme de la région; et Sylvinet, qui souffre
    de la séparation disparait. Landry, alerté, part à sa recherche et le
    retrouve grâce à la petite Fanchon, dite Fadette, maigre et noire comme
    un grillon. Il a dû lui promettre en échange de la faire danser pour la
    Sainte Andoche. Le jour venu, Landry qui courtise Madelon, la nièce de
    son patron, s'exécute de mauvais gré; mais ses sentiments évoluent ; et
    de son côté, Fadette; métamorphosée par l'amour, devient une séduisante
    jeune fille. landry se déclare ; Sylvinet, jaloux souffre en silence ;
    et Madelon, pour se venger, fait épier fadette, qui doit quitter le
    pays. Elle revient pour recueillir l'héritage de sa grand-mère.
    Va-t-elle pouvoir épouser Landry ? Sylvinet, tombé en langueur, est un
    obstacle à leur union. Elle le soigne, le sermonne, et il s'efface ;
    mais, un mois après le mariage de son frère, il s'engage dans les armées
    de Napoléon. Quoiqu'il n'eut le moindre gout pour l'état militaire, il
    commanda si bien qu'il deviendra capitaine. Le charme de Fadette à
    distance agissait encore.

    Mon avis
    C'est
    une belle histoire... c'est un des livre de mon enfance... j'ai grandi à
    Montfermeil près de la ferme des Ténardiers et j'ai joué avec les
    copains dans le bois de la fontaine de Cosette...*
    Deux histoires,
    deux gamines qui me rappellent mon enfance, les notions de justice et
    d'injustice, la frontière entre le monde des adultes et celui des
    enfants, mais surtout que tout le monde peut avoir sa chance...

    C'est un des livres que je relis et que j'ai fait découvrir à mes enfants... même si les bois de Cosette ont disparu...

    A découvrir, Amicalement, Pinky

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: SAND George

    Message  Majuscule le Mer 2 Fév 2011 - 10:50

    C'est le premier George Sand que je lis ! J'ai appris dans la préface, qu'elle avait écrit ce livre pour l'argent, car pendant la révolution de 1848, la vie était bouleversée.

    Cela faisait un petit moment que je n'avais pas lu de roman de littérature français du XIXème siècle. Et ce langage m'a tout de suite emmené à cette époque que j'aime beaucoup, car il y avait de nombreux artistes comme les impressionnistes, les grands Zola, Flaubert et Maupassant et moi ça m'émeut !

    Jolie histoire. Bon on devine la fin quand même. L'amour entre les deux jumeaux est très décrite et bien ressentie. Sylvinet est évidemment le plus faible des deux. Et je pense que le traitement du sujet sur les jumeaux est une avancée à cette époque, car ce devait être un sujet particulier. La preuve au début du roman où les parents ne savent pas s'il faut les séparer ou les laisser ensemble. Et d'ailleurs, ce sujet est toujours d'actualité et de curiosité.

    De plus, on a le thème de la laideur extérieure et de la beauté intérieure. La petite Fadette étant un laideron au départ, devient adorable à la fin.
    Et ensuite, tout est bien qui finit bien.

    Pinky
    M
    M

    Re: SAND George

    Message  Pinky le Jeu 3 Fév 2011 - 0:11

    je suis toujours très touchée quand je lis ou je pense à cette histoire et c'est temps mieux si l'histoire finit bien, cela ne pouvait finir autrement

    any
    LC
    LC

    Re: SAND George

    Message  any le Jeu 3 Fév 2011 - 0:19

    Oh, La petite fadette sourire niais

    Je l'ai lu il n'y a pas très longtemps (faut croire que j'ai oublié de poster mon avis y penser)

    Ca a été un vrai coup de coeur!
    C'est une histoire très belle, qui m'a fait penser au conte pour enfant qu'on me racontait quand j'étais petite, avec une morale, et une fin bien heureuse...


    Kasper
    LEH
    LEH

    Re: SAND George

    Message  Kasper le Dim 17 Avr 2011 - 13:11



    La mare au diable, George Sand.
    Ed. J'ai Lu, 122 pages.

    Quatrième de couverture:

    On l'appelait la mare au Diable, car ses brumes, le soir, égaraient les voyageurs. Perdus à leur tour, Germain, Marie et le Petit Pierre sont forcés d'y passer la nuit. Le laboureur et la jeune fille ont le coeur triste. Germain va chercher une épouse pour s'occuper de ses enfants orphelins de leur mère.A quoi bon se marier, pense-t-il, quand l'amour n'y est pas. Et Marie a quitté sa mère, ce matin, en larmes, pour se louer comme bergère à la ferme des Ormeaux, si loin. Seul, Petit Pierre, le fils de Germain, est heureux et confiant. De lui dépendra le sort de ceux qu'il aime tant.
    Dédié à Chopin, ce bref roman champêtre a un charme inégalé. George Sand a vu le beau dans le simple. Elle chante, quelquefois en patois, les joies de l'amour, de l'enfance et du travail de la terre. Beaucoup d'amour et un peu d'idéalisme sont ses secrets.

    Mon avis:

    Voilà un joli roman champêtre vite lu, qui nous fait partager la dure vie des paysans de cette époque. C'est charmant, bucolique à souhait! J'ai passé un très agréable moment loin des bruits de la ville, perdue dans les bois envahis par la brume.

    J'avais lu "La petite Fadette" dans ma jeunesse, j'ai très envie à présent de le relire, ainsi que "François le Champi"!

    Pinky
    M
    M

    Re: SAND George

    Message  Pinky le Dim 17 Avr 2011 - 13:46

    j'aime beaucoup Georges Sand, que de souvenirs avec la mare au diable, François le Champi... j'ai une très forte préférence pour la petite Fadette

    merci Kasper

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 17 Avr 2011 - 17:01

    J'avais lu "La mare au diable" étant petite, ça ne m'avait pas plu. je l'avais relu quelques années plus tard dans le cadre de mes études et là, j'ai aimé l'histoire.

    caro
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  caro le Lun 18 Avr 2011 - 22:40

    Je n'ai jamais lu "La Mare au diable" mais pour "La Petite Fadette" je garde un gros coup de coeur Very Happy

    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Ven 22 Juil 2011 - 23:20



    GF Flammarion, étonnants classiques - 145 pages.

    Quatrième de couverture :

    Lorsque le petit Clopinet, à causé de son infirmité, s'éloigne du monde des hommes, c'est auprès des oiseaux, dans un "nid" de la haute falaise, qu'il se réfugie. Plein d'innocence et de curiosité, il va découvrir la richesse de l'univers qui l'entoure, et vaincre un à un tous les obstacles, grâce à ses "ailes de courage" symboles de toute ascension et de liberté.

    Mon avis :


    Je cherchais des contes à lire, et j'ai trouvé celui dans ma petite bibliothèque municipale. Il fait partie des contes d'une grand-mère, que George Sans a écrits pour ses deux petits-filles, Aurore et Gabrielle.

    L'histoire est longue, plus longue que pour un conte ordinaire, et surtout, il prend place dans un monde familier, la côte normande, près de Trouville. Les villages décrits, les métiers (tailleur, apothicaire, boulanger), les conditions de vie n'ont rien de merveilleux et c'est dans ce cadre réaliste que s'inscrit l'histoire de Clopinet. Les noms, comme celui des falaises (les Vaches-Noires), ou du seul rocher qui dépasse de la mer à marée basse (la Grosse-Vache).

    Comme souvent dans les contes, il est le petit dernier, le préféré. Comme souvent, il est un peu naïf, plus en tout cas que ses frères aînés, qui apprécient leur lopin de terre et leur métier de paysan. Lui préfère regarder le vol des oiseaux. Son rêve est de devenir marin, comme son oncle Laquille, marié et père de sept enfants.

    Cependant, vous sentez déjà sa faiblesse : Clopinet est surnommé ainsi parce qu'il boite, et il ne semble pas avoir la force nécessaire pour devenir paysan ou marin. Surtout, il a sur lui les ailes de la peur, qui l'empêche d'avancer. Son oncle, un de ses adjuvants avec son frère François, a beau prédire que des ailes du courage lui pousseront un jour, sa famille le cède comme apprenti à un tailleur, pour trois ans.

    Nous basculons alors dans le merveilleux car Clopinet prend son destin en main et s'enfuit, première poussée de ses ailes de courage. Menacé d'être repris à cause de sa tante, qui n'a rien à envier aux méchantes belles-mères, il s'enfuit à nouveau et découvre la mer, les oiseaux, les falaises. Ce sont de petites voix qui l'appellent et qu'il pense être les esprits de la mer. Pendant ces six mois de vie au grand air, Clopinet s'organise, se contente de peu, surtout, il observe la nature, les oiseaux, les guignettes, les pluviers, les alouettes des mers, et surtout les rupeaux, si recherchés pour leurs plumes.

    Comme dans tout conte, après ce parcours initiatique, il revient auprès de ses parents, riche, et métamorphosé. Ce retour est à la fois un échec et une réussite. Un échec, car ses parents ne souhaitent pas le laisser voyager, une réussite car Clopinet s'instruira, auprès d'un apothicaire, d'un aristocrate ornithologue, le baron de Platecôte et d'un curé naturaliste. Il trouve des explications rationnelles aux phénomènes naturels qu'il a observés, sans pour autant perdre ses rêves. Clopinet traversera de nouvelles épreuves avant d'atteindre son objectif, et le merveilleux finira par triompher.

    Pinky
    M
    M

    Re: SAND George

    Message  Pinky le Sam 23 Juil 2011 - 10:06

    j'avais adoré ce livre quand j'étais gamine, il faudrait que je le relise pour voir ce qui a changé depuis

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Sam 23 Juil 2011 - 12:18

    Merci Pinky pour ta visite.
    J'avoue que je découvre seulement cette partie de l'oeuvre de George Sand. J'espère trouver prochainement d'autres contes de grand-mère.

    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Dim 18 Déc 2011 - 23:17

    Marianne
    Edition Magnard - 132 pages.
    Mon résumé :
    Pierre André est revenu dans son village
    natal, pas plus riche qu'avant mais appauvri de ses ambitions. La
    quarantaine, célibataire, il est intrigué par la vie que mène Marianne
    Chevreuse, sa filleule. Agée de vingt-cinq ans, celle-ci n'est toujours
    pas mariée. Pour quelles raisons ? Justement, Pierre André est sollicité
    pour favoriser son mariage avec le fils d'un ami. Et si tout ne se
    passait pas comme prévu ?

    Mon avis :

    Court roman de George Sand, Marianne est bien moins connu que La mare au
    diable ou La petite Fadette, romans toujours au programme de l'éducation
    nationale. J'ai pourtant retrouvé dans celu-ci la simplicité apparente
    de La mare au diable. Un homme, Pierre. Il a voyagé, il est revenu de
    tout, et n'était la nature qui l'entoure et qu'il aime, je dirai qu'il
    souffre de spleen. Il m'a un temps fait penser à Dominique d'Eugène
    Fromentin, si ce n'est qu'il n'a aucun amour défendu, aucun secret
    inavouable dans ses bagages. Il connaît les plantes, note ses
    impressions dans un petit carnet noir, et si son retour est un
    semi-échec, Pierre est heureux des voyages qu'il a pu effectuer. Face à
    lui, une jeune fille, Marianne. Elle possède une métairie et y vit
    simplement. Suzon, sa jument, n'est pas sans évoquer La Grise (je
    devrais dire "les", car elles sont deux). Elle est un mystère pour
    Pierre. Il la juge très hâtivement, fustigeant "sa prudence calculée" et
    "son dessèchement volontaire". Lui-même a des jugements à
    l'emporte-pièce sur les femmes : "d'où vient que Marianne se tourmente
    de devenir une exception ? Connaîtrait-elle comme moi le chagrin de
    n'avoir pas su utiliser sa propre valeur ? Ceci n'est point un mal
    féminin. La femme a un autre but dans la vie . Etre épouse et mère,
    c'est bien assez pour sa gloire". Comme la narration se focalise sur
    Pierre et que celui-ci est aveuglé par 'on amour pour Marianne, qui
    fausse tous ses jugements. S'en est presque drôle, tout comme sa
    "jalousie" quand son pseudo-rival arrive comme un cheveu sur la soupe,
    jeune peintre qui ne voit pas, (dixit Marianne) infatué de lui-même.
    J'avais presque l'impression d'être au théâtre, dans une pièce de
    Musset, en lisant certaines répliques. Après tout, la règle des trois
    unités est quasiment respectées, et le problème du mariage a de tout
    temps occupé le centre de la scène.Un
    bien joli roman, qui mériterait d'être plus connu.

    Pinky
    M
    M

    Re: SAND George

    Message  Pinky le Lun 19 Déc 2011 - 9:42

    j'étais prête à dire que je ne l'avais pas lu mais en lisant ton analyse, il me semble l'avoir lu. A redécouvrir pour moi donc ! Merci Nina

    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Sam 24 Déc 2011 - 11:13

    Merci Pinky pour ta visite.
    J'ai d'autres romans en attente dans ma PAL, il faudra que je me décide à les en sortir.

    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Dim 28 Juin 2015 - 11:42


    Indiana.
    Mon résumé :

    Indiana est mariée à un homme bien plus âgé qu'elle, qui ne la comprend pas. Mariage arrangé, bien sûr, comme tous les mariages de cette époque. Elle dépérit, en dépit de la présence de son cousin et de sa soeur de lait. Mais un jour, elle tombe amoureuse.

    Mon avis :

    Deux jeunes femme, Indiana et Noun, sa soeur de lait créole, trois hommes, son mari, son cousin Ralph, son séducteur Raymon. Indiana, très jeune, a grandi loin de la France, avec pour seule compagne une soeur de lait et un père très sévère, très distant. Elle a été mariée au mieux, avec un homme respectable, industrieux, un homme sans imagination qui ne comprend pas sa femme, pour la simple et bonne raison qu'il ne lui vient pas à l'idée qu'il y ait quelque chose à comprendre (et là, je ne parle même pas de quelqu'un). Indiana dépérit, non comme l'ancêtre de madame Bovary, elle ne rêve pas à l'amour, elle ne l'a jamais rencontré, ou imaginé - jusqu'à ce qu'il survienne en la présence d'un beau jeune homme.
    Mais les différences sont là, et bien là, et Georges Sand, dès ce premier roman, analyse finement à quel point les conséquences sont différentes pour un homme ou pour une femme - enfin, si tant est qu'il y ait des conséquences pour un homme. Raymon de Ramière - tel est le nom du séducteur - fait de la séduction un jeu pervers, entièrement tourné vers sa satisfaction personnelle et son intérêt. Indiana a trop peu de connaissance des usages du monde pour comprendre que le langage que lui tient Raymon n'est que des mots, justement, une joute de l'esprit. A une époque où les combats guerriers, où les duels ne sont plus de mises, il ne reste qu'un adversaire à vaincre, à humilier : la femme.
    La grande force de ce roman est sa subtilité. Georges Sand démontre beaucoup, sans forcer le trait. Ces séducteurs, qui n'ont que faire de leurs actes (Noun, enceinte, se suicide, Indiana peut tout perdre) ont eu des mères, qui les ont élevés de telle manière qu'ils sont devenus ce qu'ils sont, ou qui ont marqué de telles préférences, de telles préventions qu'elles n'ont su s'occuper d'égale manière de leurs rejetons. Dois-je rappeler que l'amour maternel n'est pas une obligation, surtout à une époque où la maternité était subie, non choisie. Il est aussi d'autres femmes, dans la société, pour conforter ses hommes, celles qui ont su jouer avec les apparences, asseoir leurs positions, et tant pis pour celles qui chutent par trop grande naïveté/honnêteté (les deux vont souvent de paires). Je pense ici à la tante d'Indiana, qui n'a pas grand chose à apprendre de Tartuffe.
    Le bonheur est-il de ce monde ? Il n'existe pas en tout cas selon les règles en vigueur dans la société des années 1830.

    Pinky
    M
    M

    Re: SAND George

    Message  Pinky le Dim 28 Juin 2015 - 12:59

    ou en tout cas dans un seul sens... Georges Sand a toujours une analyse très fine des relations hommes/femmes. Une féministe avant l'heure

    merci Nina pour cette présentation intéressante

    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Dim 28 Juin 2015 - 15:10

    Merci Pinky pour ta visite.
    Même les hommes ne sont pas heureux, à part Raymon, et encore, pour combien de temps ?

    Pinky
    M
    M

    Re: SAND George

    Message  Pinky le Lun 18 Jan 2016 - 18:08

    HISTOIRE DE MA VIE



    Autobiographie réédité au livre de poche en février 2004

    863 pages

    Résumé

    Lorsqu'en 1847 George Sand, qui a déjà fait paraître ses plus grands romans, entreprend à quarante-trois ans son Histoire de ma vie, elle définit ainsi son futur livre°: "°C'est une série de souvenirs, de professions de foi et de méditations dans un cadre dont les détails auront quelque poésie et beaucoup de simplicité. Ce ne sera pourtant pas toute ma vie que je révélerai.°" Son modèle n'est pas Rousseau, ni d'ailleurs les Mémoires d'outre-tombe qui vont commencer à être publiés et où elle voit trop de pose et de drapé. Son ambition n'est pas d'inscrire sa vie dans le mouvement de l'Histoire, mais d'offrir le récit d'une existence de femme et d'écrivain qui côtoie rapidement Balzac et Sainte-Beuve, l'abbé de Lamennais et le socialiste Pierre Leroux - et bien sûr Musset et Chopin. Le lecteur trouvera ici le tiers, environ, de cette œuvre immense dont les vingt volumes commencent à paraître en 1854 et qui occupe une place essentielle dans l'histoire de l'autobiographie. Car si d'autres femmes, avant Sand, ont écrit des mémoires, la singularité de son Histoire de ma vie est qu'on y découvre pour la première fois le récit de formation d'une jeune fille qui a voulu être artiste - mais un récit sans égotisme parce que au miroir de sa propre existence elle désire que se retrouvent tous les autres enfants du siècle : "° Écoutez°; ma vie, c'est la vôtre.°

    Mon ressenti

    Nous connaissons tous George Sand et sa personnalité lumineuse, aussi c’est avec plaisir que ses mémoires ou plutôt ses réflexions sur ses origines mais aussi politiques, éducatives, sociales et personnelles… m’ont accompagnée pendant quelques semaines.

    Elle se lance dans ses mémoires puisque plusieurs biographes de l’époque ont écrit sur elle avec louange ou condamnation. Comme nous sommes mieux servi par nous-même, elle tient à remettre les choses au clair sans pour autant tout dévoiler non plus. J’aime sa façon de dire, écrire les choses, d’avancer à ses côtés et de réfléchir aux avancés de notre monde moderne en comparaison de son époque.

    Je vous laisse méditer sur cette petite phrase « ...l'imprévu, dit-elle, c'est le génie bienfaisant ou destructeur de l'humanité qui tantôt sacrifie ses intérêts matériels à sa grandeur morale, et tantôt sa grandeur morale à ses intérêts matériels".

    A découvrir


    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Sam 26 Mar 2016 - 20:31

    Merci Pinky pour cet avis.



    Les dames vertes.
    Editions Magnard - 138 pages.

    Présentation de l'éditeur :


    M. Nivières, jeune avocat, se rend un beau jour de mai au château d'Ionis, chargé par son père de résoudre une affaire particulièrement délicate : convaincre La belle Mme d'Ionis de le laisser défendre sa cause dans un procès où, par bonté, elle souhaite protéger ses adversaires... Mais, la nuit, le château est peuplé d'étranges créatures qui viennent troubler le sommeil de M. Nivières et semer le doute dans son esprit. Doit-il gagner ce procès ou le perdre ?

    Mon avis :

    Les dames vertes est un court roman peu connu de George Sand. Magnard avait eu la bonne idée de le rééditer, avant de cesser sa publication, ce qui est dommage.
    L'action principale se passe peu avant la Révolution française, mais le narrateur nous dit que vingt ans se sont passés depuis les faits. Nous voici donc rassurés sur son devenir - et sur celui de quelques personnages attachants. Ces vingts années écoulés lui ont de plus donné un regard critique sur une époque, rationnelle et ironique. En parlant ainsi, le narrateur se fait presque théoricien littéraire. En effet, au XVIIIe siècle, celui des Lumières qui vouait un culte à la raison succède le XIXe siècle, romantique, et permettant l'émergence du genre fantastique auquel appartient ce livre.
    George Sand respecte les codes du genre - en apparence. Nous avons un narrateur à la première personne, donc subjectif. Le bouleversement survient à minuit - et le narrateur de souligner qu'il est minuit quand survient l'apparition, au cas où le lecteur n'aurait pas fait attention. Le phénomène fantastique prend comme par hasard les traits d'une belle jeune fille, d'une beauté totalement irréelle. Comme dans les nouvelles de Théophile Gautier (Arria Marcella, La Cafetière...),des obstacles infranchissables séparent ceux qui s'aiment : le temps qui a passé et la mort.
    Mais .... nous ne sommes pas chez Théophile Gautier. George Sand utilise les codes du fantastique pour mieux en jouer et n'oublie pas de dénoncer le sort des femmes, assujetties à la bêtise et à la cupidité  d'un mari, au conformisme d'une famille. Je n'ai garde d'oublier non plus les règles, les conventions dirai-je qui régissaient les rapports entre les aristocrates et les bourgeois, dont faisait partie le narrateur, et les survivances de certains archaïsme. Il n'est pas facile d'être à un tournant de l'histoire.
    Les dames vertes est une oeuvre injustement méconnue. J'aimerai vraiment que ce roman soit édité à nouveau, afin de le faire découvrir à mes élèves.

    Pinky
    M
    M

    Re: SAND George

    Message  Pinky le Dim 27 Mar 2016 - 9:57

    merci Nina pour cette présentation, je ne connais pas. Je l'ai trouvé en PDF sur Internet

    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Dim 27 Mar 2016 - 11:05

    Merci Pinky pour ta visite.
    C'est bien que tu aies pu le trouver en PDF. J'espère que ce roman te plaira autant qu'à moi.

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Ratdebibliotheque le Dim 27 Mar 2016 - 12:58

    Merci de ton avis, je le note.

    Nina
    ML
    ML

    Re: SAND George

    Message  Nina le Dim 27 Mar 2016 - 15:26

    Merci Ratdebibliothèque pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: SAND George

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:34


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 11:34