Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    PUJADE-RENAUD Claude

    Partagez

    Jo19lyne
    ML
    ML

    PUJADE-RENAUD Claude

    Message  Jo19lyne le Jeu 20 Fév 2014 - 17:44

    Chers Disparus de Claude Pujade-Renaud, éditions Actes Sud 2004, 323 pages


    Quatrième de couverture:
    Leur "cher disparu" s'appelle Jules Michelet, Robert Louis Stevenson, Marcel Schwob, Jules Renard ou Jack London. Elles ne se connaissaient pas mais ont en commun d'être veuve d'écrivain et, depuis lors, de veiller sur l'œuvre. Tour à tour, elles prennent la parole, évoquent le passé, se remémorent la vie conjugale, feuillettent les livres, raturent les journaux intimes et parfois découvrent, avec amertume ou résignation, quelque turpitude qu'il eût fallu ignorer. Mais par-delà toute indiscrétion, c'est au cœur des obsession et du mythe personnel qu'elles plongent un regard attentif, où entre une part d'amour fidèle et indulgent.
    Cinq disparus, et donc cinq portraits subtilement agencés, dont la finesse nous ouvre de nouvelles clés de lecture, en même temps que Claude Pujade-Renaud dévoile le versant caché de la littérature des hommes: celui, bien sûr-dont seule une femme pouvait témoigner.

    Mon avis:
    Etre l'épouse d'un écrivain est une charge complexe. Ces cinq femmes l'ont vécu de manières différentes, accompagnatrices dévouées ou femmes attendries gérant le quotidien, ou équipière assumée, elles ont pour mission de finaliser l'œuvre de l'Homme. Commence alors pour chacune le tri, la relecture, le classement et parfois la censure. Ces ultimes étapes à la fin de leur vie, sont autant d'occasions de revivre ces instants de bonheur, de crise au détour d'une lettre d'amour ou d'un manuscrit oublié.
    Claude Pujade-Renaud nous offre par cinq fois l'occasion de découvrir l'auteur par le biais de la femme, que serait-il sans elle?
     coup de coeur

    Pinky
    M
    M

    Re: PUJADE-RENAUD Claude

    Message  Pinky le Jeu 20 Fév 2014 - 20:09

    merci Jo19lyne pour cette présentation... l'auteure sait de quoi elle parle, elle aussi est la veuve d'un auteur

    J'ai lu la biographie de Mme Stevenson, et son impact dans l’œuvre de son mari, sans elle il n'y aurait pas eu l'île au trésor

    Pinky
    M
    M

    Re: PUJADE-RENAUD Claude

    Message  Pinky le Lun 29 Sep 2014 - 10:12

    BELLE MÈRE



    Roman, édité chez Acte sud en novembre 2003

    175 pages

    Résumé

    La nuit tombe, Lucien reste planté là, figé. Elle lui prend la main, l'aide à s'allonger. Il tremble doucement. L'embrasser ? Elle n'ose pas. Avant d'aller se coucher elle met la radio, Paris est libérée. Tout émue Eudoxie. Pour la première fois, Lucien a accepté qu'elle le touche.» Ils sont deux, silencieux, assis sous la tonnelle. Eudoxie et Lucien n'ont pas besoin de se parler pour se comprendre. Un regard suffit. Ils vivent à distance l'un de l'autre, dans cette grande maison à l'écart du monde. Lui, l'enfant de cinquante ans, farouche, fébrile, fou disent les autres. Elle, la modeste couturière, la femme aimante. Curieux mais discret, le chat, Nonotte, avance à pas feutrés, ne perd rien de ce huis clos des confidences.

    Mon ressenti

    Habituellement, la belle-mère tient toujours le mauvais rôle et il y a tellement de qualificatif négatif dans notre langage pour la décrire que cela fait parfois peur de le devenir, c’est un statut que nous connaîtrons toutes à de rare exception… sauf qu’au fil des pages, le statut change pour être tout simplement une belle mère, grosse différence qui vient qualifier la relation de Lucien à Eudoxie.

    Pour une fois, la belle-mère est transfigurée dans cette histoire. C’est l’histoire improbable de ce couple, formé par la force des choses. Ces deux êtres dissemblables vont se découvrir et communiquer ensemble. Il s’agit bien de cela, vivre sous le même toit, partager son quotidien ne peut se faire qu’avec un minimum de communication.

    Eudoxie, la belle-mère va déployer des trésors d’ingéniosité et de patience pour apprivoiser Lucien. Sans grand discours, tous les deux vont cheminer ensemble pour améliorer ce quotidien devenu sordide. Avec une dose de reconnaissance de leurs atouts mutuels, d’une pincée de confiance, les fantômes petits à petits s’évaporent et disparaissent pour leur laisser enfin la possibilité d’être tout simplement eux-mêmes pour enfin vivre leur différence et s’offrir un avenir meilleur.

    C’est une belle histoire sur le respect de l’autre et la vie qui s’écoule au fil des saisons, qui nous rappelle que chaque moment se doit d’être vécu. Lucien et Eudoxie vivent sous le même toit, se sont rencontrés, se sont reconnus et ont accepté la marche sur du temps. Ils ont trouvé la paix et la sérénité. Chacun à sa manière, a pris soin de l’autre.

    A découvrir


    Contenu sponsorisé

    Re: PUJADE-RENAUD Claude

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:43


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 22:43