Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    STEINBECK John

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    STEINBECK John

    Message  Pinky le Jeu 20 Jan 2011 - 10:14

    A l'est d'Eden



    Roman

    694 pages édité au livre de poche en 1974, réédité à plusieurs reprises en poche

    Résumé

    Dans
    cette grande fresque, les personnages représentent le bien et le mal
    avec leurs rapports complexes. Adam, épris de calme. Charles, son
    demi-frère, dur et violent, Cathy, la femme d'Adam, un monstre camouflé
    derrière sa beauté, ses enfants les jumeaux Caleb et Aaron. En suivant
    de génération en génération les familles Trask et Hamilton, l'auteur
    nous raconte l'histoire de son pays, la vallée de la Salinas, en
    Californie du Nord. Pour cette œuvre généreuse et attachante, John
    Steinbeck a reçu le prix Nobel de littérature.

    Mon avis

    Cela
    fait un mois que j'ai relu ce livre, et j'ai encore du mal à émettre un
    avis clair, alors merci de votre indulgence si ce n'est pas très
    clair...

    Un
    chef d'oeuvre, un grand livre de Steinbeck qui parle de l'humain en
    général merveilleusement bien. Le lecteur se laisse porter par son
    écriture splendide et son art de narrer une histoire. Cette dernière se
    situe à la fin du 19ème siècle et début du 20ème, et suit deux familles
    sur trois générations.

    L'auteur soulève des questions chères à
    son coeur, que l'on retrouve bien souvent dans ses autres livres :la
    dualité entre l'inné ou l'acquis, maître ou victime, le bien ou le mal,
    le gentil ou le méchant... en fait quel type d'homme ou de femme,
    suis-je ?

    Etre un homme ou une femme, ne se résume pas seulement à
    un caractère, à un mot... il y a des nuances, des degrés, des doutes,
    des failles... bref tout ce qui fait que nous sommes tout simplement
    humain, ce qui fait notre charme... c'est la grande force de ce livre,
    le lecteur se reconnait dans un ou plusieurs personnages...

    J'ai
    lu ce livre la première fois j'en avais 16 ans..., avec une histoire
    familiale pas simple, et la violence de l'âge (pas physique mais dans
    les positions d'opinions ou de sentiments), je me suis retrouvée dans le
    personnage de Cal (l'abandon, la course à l'amour, trouver la
    reconnaissance dans les yeux de ses parents, la violence...) dans sa
    souffrance, son mal être et sa formidable envie d'avancer, de vivre...
    Trente
    ans sépare ma deuxième relecture de la première, si certaines blessures
    se sont pansées, j'ai à nouveau pris une grande claque, d'autres
    questions sont apparues, d'autres coins sombres se sont éclairés...
    (désolée, je ne vais pas rentrer dans les détails)... devenue parent à
    mon tour, moins extrémiste dans mes positions, j'ai acquis avec la
    maturité plus de nuances entre le blanc et le noir, je peux comprendre
    d'autres positionnements...

    Il
    faut lire ce livre, c'est une aventure pour se découvrir soi...
    l'auteur conclut en écrivant que la méchanceté n'est pas génétique mais
    que cela peut devenir un choix... (c'est ma compréhension des choses)...
    Je finirai par une phrase de Steinbeck «Sous sa carapace de lâcheté,
    l'homme aspire à la bonté et veut être aimé. S'il prend le chemin du
    vice, c'est qu'il a cru prendre un raccourci qui le mènerait à l'amour.»


    C'est
    un livre qui continue à m'apporter encore plein de choses, qui me
    "hante" encore, par des phrases qui me reviennent lors de conversation,
    ou de gestes que je peux faire... je vous en reparlerai dans 10 / 15
    ans... j'aurai encore évolué dans ma compréhension de moi-même.

    any
    LC
    LC

    Re: STEINBECK John

    Message  any le Mer 2 Fév 2011 - 12:20

    Des Souris et des Hommes

    de John Steinbeck
    Edition Gallimard
    137 pages


    4ème de couverture (ceci n'est pas la 4ème de couverture de mon édition, car la mienne n'était pas très attirante)

    Lennie serra les doigts, se cramponna aux cheveux.
    - Lâche-moi, cria-t-elle. Mais lâche-moi donc.
    Lennie était affolé. Son visage se contractait. Elle se mit à hurler et, de l’autre main, il lui couvrit la bouche et le nez.
    - Non, j’vous en prie, supplia-t-il. Oh, j’vous en prie, ne faites pas ça. George se fâcherait.
    Elle se débattait vigoureusement sous ses mains…
    - Oh, je vous en prie, ne faites pas ça, supplia-t-il. George va dire que j’ai encore fait quelque chose de mal. Il m’laissera pas soigner les lapins.



    Mon appréciation

    Un livre très rapide à lire, l'écriture est fluide, très compréhensible, et parfois brutale...

    Dès les premières pages, ce roman nous plonge dans l'Amérique des années 30 et les conditions sociales et économiques de cette époque.

    En tout cas, on n'en ressort pas indemne!

    C'est un livre comme je les aime: simple, émouvant et prenant.

    Bref, une belle découverte pour moi!

    4,5 etoile jaune

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: STEINBECK John

    Message  Majuscule le Mer 2 Fév 2011 - 12:22

    Steinbeck est un auteur qu'il FAUT lire ! J'ai lu deux fois Les raisins de la colère ! Puis, j'ai lu A l'est d'eden, Des souris et des hommes, La perle et Rue de la sardine.

    Atti'
    M
    M

    Re: STEINBECK John

    Message  Atti' le Mer 2 Fév 2011 - 13:03

    Merci pour ces avis les filles, ça me tente bien. d\'accord

    Pinky
    M
    M

    Re: STEINBECK John

    Message  Pinky le Mer 2 Fév 2011 - 22:13

    le film est fantastique aussi pour des souris et des hommes... le livre est un vrai bonheur

    as-tu vu le film Any ? Je te rejoins tout à fait Majuscule, il faut lire cet auteur... par contre je ne connais pas rue de la sardine (et un de plus.... )

    any
    LC
    LC

    Re: STEINBECK John

    Message  any le Mer 2 Fév 2011 - 23:54

    Non Pinky! Je l'ai chez moi, mais j'avais un peu peur de le visionner, j'avais peur d'être déçue...
    Mais s'il est fantastique, je le regarderai sans doute prochainement!
    tope là

    Pinky
    M
    M

    Re: STEINBECK John

    Message  Pinky le Jeu 3 Fév 2011 - 0:16

    regardes le nous en parlons après

    sonhos
    LEH
    LEH

    Re: STEINBECK John

    Message  sonhos le Mar 1 Mar 2011 - 17:19

    Mon avis sur Des souris et des hommes, de Steinbeck :

    Depuis longtemps je voulais découvrir ce célèbre ouvrage, devenu un classique de la littérature américaine.
    J' ai été un peu surprise par la trame de l' histoire, sans grand intérêt à mon goût, ou du moins trop simpliste. Mais c' est souvent avec le plus simple que l' on fait des merveilles!

    Cette amitié peu banale nous est relatée dans un ton assez drôle, au fil des dialogues l' auteur a su m' arracher quelques sourires tant par la naiveté désespérante de Lennie, que par la froideur bienveillante de son ami. Le personnage de Lennie est vraiment tordant, par moments j' avais l' impression de lire une pièce de théâtre absurde, avec des dialogues de sourds, où chacun s' imaginait déjà dans une vie paisible avec leur petit lopin de terre et biensûr avec les lapins!Des lapins! Toujours des lapins! C' était à en donner le tournis!

    En peu de phrases bien campées, on s' imprégne de cette ambiance dans ce milieu agricole misérable, où la majorité des journaliers dépensent le jour ce qu' ils ont gagné la journée dans les bars ou bordels de la ville. La condition de journalier sans avenir nous est sans cesse suggérée.

    L' histoire se concentre davantage sur ces deux pauvres gas comme j' ai envie de les appeler ( ce qui démontre au passage à quel point je les ai pris en amitié)... L' auteur aborde à travers ces deux personnages centraux les liens d' amitié qui peuvent exister dans les moments les plus difficiles, le soutien indéféctible que l' on peut recevoir, soutien qui peut se définir par le simple fait d' être présent pour l' autre. On pourrait presque les qualifier de vieux couple ces deux-là, tellement leur soutien mutuel me parait semblable.

    La fin m' a parue surprenante et triste, mais je pense que là encore ce n' était qu' une preuve d' amitié, aussi dur que cela puisse paraître. Je n' en dévoile pas plus pour ceux qui désireront le lire, quoi qu' il en soit, je recommande chaleureusement ce classique, qui est une perle d' humour et de tendresse!

    Pinky
    M
    M

    Re: STEINBECK John

    Message  Pinky le Mar 1 Mar 2011 - 18:02

    il y a le contexte de l'époque, les années 1930, le handicap de Lennie, la protection que lui offre Georges car Lennie lui offre sa force... c'est un livre dense et rare sur une amitié virile voire fraternelle dans un monde en perdition... beaucoup d'émotions pour ce livre et le film

    A lire et à voir

    any
    LC
    LC

    Re: STEINBECK John

    Message  any le Mar 1 Mar 2011 - 21:39

    Merci pour ce bel avis Sonhos!
    C'est vrai que c'est un très beau livre!

    J'ai oublié que j'avais dit que je regarderai le film... rougir
    Ce week-end! Very Happy

    Pinky
    M
    M

    Re: STEINBECK John

    Message  Pinky le Mar 19 Avr 2011 - 11:52

    RUE DE LA SARDINE



    Roman

    212 pages édité chez Folio en juillet 1976

    Résumé

    La Rue de la Sardine, à Monterey en Californie, c'est un poème ; c'est du vacarme, de la puanteur, de la routine, c'est une certaine irisation de la lumière, une vibration particulière, c'est de la nostalgie, c'est du rêve. La Rue de la Sardine, c'est le chaos. Chaos de fer, d'étain, de rouille, de bouts de bois, de morceaux de pavés, de ronces, d'herbes folles, de boîtes au rebut, de restaurants, de mauvais lieux, d'épiceries bondées et de laboratoires. Ses habitants, a dit quelqu'un : " ce sont des filles, des souteneurs, des joueurs de cartes et des enfants de putains " ; ce quelqu'un eût©il regardé par l'autre bout de la lorgnette, il eût pu dire : " Ce sont des saints, des anges et des martyrs ", et ce serait revenu au même.

    Mon ressenti

    J’ai adoré ce petit roman de Mr Steinbeck que je ne connaissais pas. J’ai été bercé par son écriture fine et ciselée.
    Rue de la sardine est un petit monde à lui tout seul et je suis partie à sa rencontre avec bonheur et délice. John nous décrit des personnages plus vrais que nature, sous des aspects revêches ou durs, c’est de générosité dont il est toujours question, ce qui rend tous les personnages attachants. Malgré la misère, la morosité n’est pas de mise, c’est l’humour et la bonne humeur qui rythme ces pages.

    Autour de cette rue, les histoires de chacun et les interactions qu’ils entretiennent, Steinbeck nous fait découvrir simplement les multiples facettes que peut recouvrir un être humain. Quel qu’il soit d’ailleurs, il a une qualité humaine qu’il ne faut pas perdre de vue.

    Venez vous balader dans la rue de la sardine et passer un moment agréable à découvrir ces habitants hauts en couleur qui vous invitent à une fiesta ou à la pêche à la grenouilles (ou à moins que ce soit les grenouilles qui vous chassent….) ….

    A découvrir absolument


    merci à MAJUSCULE pour cette petite découverte bisous

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: STEINBECK John

    Message  Majuscule le Mer 20 Avr 2011 - 16:29

    De rien ma Pinky !! je t'avoue que ça fait longtemps que je l'ai lu celui-ci ! alors je ne m'en rappelle plus trop...
    Sinon j'ai aperçu "poney rouge" dans la bibliothèque de l'école où je travaille, faudrait que je m'y intéresse un de ces quatre ! Tu l'as lu ?

    Pinky
    M
    M

    Re: STEINBECK John

    Message  Pinky le Mer 20 Avr 2011 - 19:53

    oui, j'ai lu cette histoire qui est un livre pour "la jeunesse" qui parle de l'attachement d'un petit garçon pour son poney, ce que la relation l'aide à faire, ce qu'elle vient compenser mais aussi il fait l'apprentissage de la vie qui n'est pas toujours simple, et va apprendre ce qu'est la confiance.
    Il me rappelle par certains cotés le film "Jody le faon", l'enfant avec sa relation à l'animal et l'apprentissage de la vie qui fait que nous passons de l'âge d'enfant à celui d'adulte...
    Pas d'happy end, dans ce livre au sens où on l'entend, une plume pas toujours tendre mais vraie... Steinbeck quoi !

    Pinky
    M
    M

    Re: STEINBECK John

    Message  Pinky le Mar 11 Oct 2016 - 22:10

    TORTILLA FLAT



    Roman classique paru en 1935, édité chez Galimard en 1972, réédité chez Folio en avril 2008

    251 pages

    Résumé

    «- Je vais tout te raconter. J'ai acheté deux gallons de vin et je les ai apportés ici dans le bois, puis je suis allé me promener avec Arabella Gross. J'avais acheté pour elle, à Monterey, une paire de pantalons de soie. Elle les a beaucoup aimés, si roses, si doux. Et puis, je lui ai aussi acheté une petite bouteille de whisky. Un peu plus tard, elle a rencontré des soldats et elle est partie avec eux.- Oh ! la détrousseuse de l'honnête homme !»

    Mon ressenti

    Un grand classique, c’est l’histoire d’un groupe d’ami. Des gens simples, de joyeux drilles voire un tantinet procrastinateurs voire même … du moment qu’il y a du whisky. Danny et ses potes deviennent plus que ça au fur et à mesure des petits bonheurs de la journée. L’amitié se solidifie et puis… au fur et à mesure se fendille. Sans s’en apercevoir, les compères s’éloignent, Danny n’est plus le même, d’ailleurs Pablo et Pilon n’ont plus. Ils n’ont plus les mêmes regards à un moment donné… possession même aussi infime soit-elle quand tu nous tiens ! Une amitié sincère, pure et intense qui dure en fait peu de temps.

    De bons moments qui me rappellent au combien les amis sont aussi importants dans la vie et qu’il faut aussi faire attention à eux pour ne pas les perdre.

    Un livre qui n’est pas sans me rappeler Alexandre le bienheureux ou les vieux de la vieille…

    A lire


    Contenu sponsorisé

    Re: STEINBECK John

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:25


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 18:25