Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SERVAN-SCHREIDER Daniel

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    SERVAN-SCHREIDER Daniel

    Message  Pinky le Mar 12 Aoû 2014 - 10:07

    ON PEUT SE DIRE AU REVOIR PLUSIEURS FOIS



    Témoignage
    , édité chez Pocket en juin 2012

    125 pages

    Résumé


    Le livre-testament de David Servan-Schreiber.   « Tôt ou tard, il allait revenir. Je connaissais les pronostics de mon cancer. Je pouvais retarder l’échéance, gagner des années, presque l’oublier, mais cette fois c'était "the Big One", comme disent les Californiens qui redoutent un tremblement de terre dévastateur. Cette rechute m’a amené à me poser les questions les plus graves, peut-être les plus importantes de ma vie : si je suis rattrapé par la maladie alors que je pense, mange, bouge, respire et vis anticancer, alors que reste-t-il d’Anticancer ? C’est pour répondre à cette question que j’écris aujourd’hui. Ce livre est aussi l’occasion, pour moi, de dire au revoir à tous ceux qui ont apprécié mes livres précédents ou qui sont venus m’écouter. Quoiqu’il arrive, j’ai le ferme espoir que cet au revoir ne sera pas le dernier. On peut se dire au revoir plusieurs fois. »

    Mon ressenti


    J’ai été très touchée par ce livre écrit avec humilité, respect et amour. Daniel se sait condamner, aussi plutôt que de faire le bilan de ce qu’il n’a pas fait, il fait le point sur ce que la vie lui a apporté et les rencontres déterminantes qu’il a faites. Sans fioriture et misérabilisme, il explique petit à petit, comment la maladie gagne du terrain et surtout comment  il continue à tenir la barre, à rester en lien avec les uns et les autres.

    Je ne sais pas si le courage tient de ces vertus qu’il développe et qu’il nomme, en tout cas, Daniel montre au travers de ce témoignage toute son humanité, sa grandeur d’âme, sa bonté et sa bienveillance. J’ai pleuré avec lui non pas parce que c’était pénible, dur… mais parce qu’il m’a touchée par ses paroles et la vie qui parfois se montre injuste à nos yeux.

    Je salue ce geste et je pense à ses deux enfants (au moment de l’écriture de ce livre, sa femme était enceinte et il avait un petit de 3 ans) et à sa dame. Merci à toi Daniel parce qu’il m’arrive d’accompagner des familles dont un membre va mourir prochainement, pour m’avoir donné des pistes de réflexions pour soutenir et accompagner.

    C’est un texte simple, clair, une analyse pertinente d’une situation particulière qui donne une autre façon d’aborder la fin de vie et une grande leçon d’espoir.

    A découvrir absolument

      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 3:09