Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    ZWEIG Stefan

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Jeu 20 Jan 2011 - 20:45

    Le joueur d'échec



    Roman

    94 pages réédité au livre de poche…

    résumé

    Prisonnier
    des nazis, Monsieur B., en dérobant un manuel d'échecs, a pu, à travers
    ce qui est devenu littéralement une folle passion, découvrir le moyen
    d'échapper à ses bourreaux. Libéré, il se retrouve plus tard sur un
    bateau où il est amené à disputer une ultime partie contre le champion
    Czentovic. Une partie à la fois envoûtante et dérisoire... Quand ce
    texte paraît à Stockholm en 1943, Stefan Zweig, désespéré par la montée
    et les victoires du nazisme, s'est donné la mort l'année précédente au
    Brésil, en compagnie de sa femme. La catastrophe des années quarante lui
    apparaissait comme la négation de tout son travail d'homme et
    d'écrivain. Le joueur d'échecs est une confession à peine déguisée de
    cette désespérance.

    Mon avis

    Connaissez
    vous, le jeu d’échec du capitaine Spook dans la série Star Trek, il y a
    quatre plateaux de jeux, ils jouent dans plusieurs dimensions, celle du
    temps, de l’espace, hauteur, largeur et longueur …

    Le livre de
    Zweig me fait penser à cela… C’est un livre qu’il faut lire et relire
    tant, il est riche. Il parle des échecs, bien sûr, du jeu fort et
    puissant, de stratégie…
    Il parle de personnes dont l’intelligence
    basique n’a rien à voir avec leur milieu. Il parle de « survivants »,
    pas seulement dans le sens où nous l’entendons bien souvent (sortir
    d’une catastrophe…), mais de caractères de personnalité que se sont
    forgés à la dure loi d’évènements, laissés seuls face à soi-même.

    Les
    échecs : une parabole pour aborder, les échecs d’une vie en renaissant
    avec une maîtrise quasi parfaite de soi… maîtriser ses émotions, ses
    sentiments, écraser l’autre, prendre le pouvoir…

    Zweig aborde
    aussi la torture morale, l’emprisonnement et comment un individu quel
    qu’il soit trouve une échappatoire pour survivre, pour ne pas se perdre
    mais à quel prix. Une folie pour une autre ? La raison, qu’est ce que
    c’est, à quel moment, déraisons-nous ?

    Un autre niveau abordé est
    celui des moyens que nous pouvons trouver pour se sauver d’un
    anéantissement, mais quand le traumatisme est « passé », est-ce que la
    solution n’est pas celle qui peut nous faire replonger, nous anéantir
    pour nous détruire ?…

    Un dernier roman de l’auteur, publié après
    sa mort… Ce qui m’a frappée dans ce livre, c’est que c’est un vol de
    livre qui est à l’origine de la force salvatrice qui va sauver un des
    personnages… est-ce un hommage au livre que l’auteur a rendu, lui qui
    est écrivain ?

    Certains joueurs d’échecs parlent de ce jeu comme
    étant un plan de la vie, d’autres de mise à mort… en tout cas, je suis
    une bien piètre joueuse d’échec, mais j’ai trouvé ce livre passionnant à
    plus d’un titre. Il se lit d’une traite. Il n’y a pas de chapitre, et
    bien je n’ai pas pu le fermer… prévoyez une bonne heure pour le lire
    d’une traite…

    A découvrir ou à relire absolument

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Jeu 20 Jan 2011 - 20:47

    La peur



    Nouvelles

    250 pages édité et réédité au livre de poche

    Résumé

    Ce
    recueil de six nouvelles illustre à la perfection le génie de
    l'observation de Stefan Zweig, son sens magistral de la psychologie dans
    l'analyse des comportements humains. Romain Rolland lui attribuait « ce
    démon de voir et de savoir et de vivre toutes les vies, qui a fait de
    lui un pèlerin passionné, et toujours en voyage ».

    Admirateur de
    Maupassant, Zweig voulait, dans ces six chefs-d'oeuvre, « résumer le
    destin d'un individu dans un minimum d'espace et donner dans une
    nouvelle la substance d'un livre ».

    Mon avis

    C’est
    avec plaisir que j’ai lu ces 6 nouvelles, moi qui n’affectionne pas ce
    genre du tout. Mais c’est le grand Stefan qui écrit et sous son crayon,
    c’est avec précision qu’il décrit ou dessine avec délice ses
    personnages qu’il nous présente. Fin observateur de tous, il nous invite
    à faire la connaissance de personnes qui deviennent le temps de la
    lecture des personnages très réels…

    J’adore celle du pickpocket…

    C’est un cours moment de bonheur, puisque le livre ne dure pas longtemps…

    Little girl
    LEH
    LEH

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Little girl le Dim 20 Fév 2011 - 19:01

    Lettre d’une inconnue


    Résumé (evene.fr)
    Un amour total, passionnel, désintéressé, tapi dans l'ombre, n'attendant rien en retour que de pouvoir le confesser. Une blessure vive, la perte d'un enfant, symbole de cet amour que le temps n'a su effacer ni entamer. L'être aimé objet d'une admiration infinie mais lucide. Une déclaration fanatique, fiévreuse, pleine de tendresse et de folie. La voix d'une femme qui se meurt doucement, sans s'apitoyer sur elle-même, tout entière tournée vers celui qu'elle admire plus que tout. La voix d'une femme qui s'est donnée tout entière à un homme, qui jamais ne l'a reconnue.


    La plume de Zweig ma séduite et c'est avec délice que j'ai tourné chaque page de ce court récit empreint d'une folle passion. J'ai été touchée par cette femme qui aime trop, qui perd sa vie au nom d'un amour non partagé. J'avais envie de lui dire : mais arrête, tu vois bien qu'il n'en vaut pas la peine ! Mais il y a une beauté dans cet amour fou, quelque chose de magnifique qui m'a pris au coeur me berçant de diverses émotions.
    Vous l'avez compris j'ai adoré et je le relirai certainement.

    coup de coeur

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Dim 20 Fév 2011 - 21:02

    merci Little girl, je rejoins ton avis, il a une plume du tonnerre cet auteur, et le lecteur est sous le charme...

    cédille
    LEH
    LEH

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  cédille le Dim 20 Fév 2011 - 23:11

    Je ne connais pas du tout cet auteur mais Pinky et Little girl vous m'avez convaincu (à noter pour mes prochains achats) Wink

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Lun 21 Fév 2011 - 9:56

    je pense que tu seras tout autant charmée Cédille, bonne découverte

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Lun 21 Fév 2011 - 19:55

    Moi aussi, j'aimerai bien tester cet auteur... Je comptais commencer avec La confusion des sentiments.

    Merci pour vos avis! Smile

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Ven 4 Mar 2011 - 16:05



    "Un Soupçon légitime"

    Editeur : Grasset - 2009
    Pages : 81 p.
    Genre : nouvelle/suspense

    Résumé quatrième de couverture :

    "Betsy et son mari, couple de jeunes retraités, mènent une existence solitaire et tranquille jusqu’au jour où emménagent leurs nouveaux voisins, les Limpley. John Charleston Limpley est un homme débordant d’enthousiasme, bavard et expansif, qui attire immédiatement la sympathie. Cette vitalité se révèle pourtant vite épuisante, y compris pour sa propre femme. Pour la réconforter, Betsy lui offre un chiot, Ponto.
    Limpley se prend d’une passion dévorante pour l’animal. Les rôles s’inversent et Ponto devient le maître, habitué à voir ses moindres caprices satisfaits. Betsy ne supporte pas cette tyrannie, et ses relations avec les Limpley se refroidissent. C’est alors que Mrs. Limpley tombe enceinte. Limpley oublie son chien et, toujours dans la démesure, se consacre tout entier à sa femme et à sa fille. Ponto, délaissé, ne comprend pas cette indifférence et éprouve bientôt une rancœur grandissante à l’égard de son maître et de l’enfant."

    Avis :

    Cette nouvelle, restée inédite jusqu'ici en France, m'a rappelé des romans policiers mystérieux voire fantastiques de la fin du 19éme siècle, tels que ceux d'Edgar Poe. Un contexte de paix et de tranquilité, des gens "normaux" et d'un seul coup, avec un enchaînement des événements qui paraît presque banal, l'horreur apparaît dans ces vies tranquilles et toujours d'une façon extraordinaire, sans qu'on puisse totalement l'expliquer. Et ça fait froid dans le dos car on se dit : "Et pourquoi ça ne pourrait pas vraiment arriver ?".
    C'est la première fois que je lis Stefan Zweig et je ne suis pas déçue, l'histoire paraît simple mais c'est très bien écrit, sans excès d'hémoglobine et de suspense, et surtout... ce soupçon est, Ô combien, légitime.

    4 etoile jaune

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Ven 4 Mar 2011 - 16:40

    Merci pour cet avis Caro Smile
    C'est vrai qu'en lisant ton résumé, j'ai directement pensé à Poe.
    (Et à la belle et le clochard chut )

    Je garde le titre en mémoire Smile

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Ven 4 Mar 2011 - 17:18

    Pourquoi la "belle et le clochard" ? Very Happy

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Ven 4 Mar 2011 - 20:00

    Eh bien, un petit chien qui vit dans une famille, et qui, avec l'arrivée d'un nouveau-né se sent délaissé... Ca me faisait penser à ce dessin-animé...
    Mais bon, je pense que la réaction du chien n'est pas du tout la même dans les deux histoires tongue

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Sam 5 Mar 2011 - 10:49

    casser la tête Ah oui ! J'avais oublié cette partie de l'histoire ! Ce qui me restait surtout de ce film c'est la scène des spaghettis Laughing

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Sam 5 Mar 2011 - 12:19

    bien vu Any...

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Sam 5 Mar 2011 - 15:36

    C'est vrai que la scène des spaghettis reste une scène mythique. Smile

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Sam 5 Mar 2011 - 16:46

    So romantic tout plein d\'amour

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Sam 5 Mar 2011 - 17:44

    caro a écrit:So romantic tout plein d\'amour

    d\'accord Je trouve aussi I love you

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Sam 5 Mar 2011 - 17:52

    clin d\'oeil

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Sam 5 Mar 2011 - 20:41

    alors moi, j'ai essayé le coup des spagettis, et bien ça ne marche pas... et pourtant j'en avais trouvé qui faisait un mètre de long... avec les copains de l'époque, nous avions tout mélangé et banni les couverts... (pas de sauce tomate) un mikado à manger... et bien personne n'est tombé sur une autre personne.... rire très fort

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Sam 5 Mar 2011 - 21:49

    rire très fort

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Sam 5 Mar 2011 - 22:14

    fou rire Quelle bonne idée Razz

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Sam 5 Mar 2011 - 22:56

    essayé c'est super génial à faire, cela détend ++++

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Sam 5 Mar 2011 - 23:13

    Laughing Et pour les spaghettis d'un mètre de long, on trouve ça où?

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Dim 6 Mar 2011 - 11:48

    aujourd'hui, le magasin chez qui je les achetais, n'existe plus... par contre, tu peux les faire, il faut simplement te procurer une machine pour faire les pâtes mais je suis sûre que ça marche aussi avec des spaghettis courants

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Dim 6 Mar 2011 - 13:19

    D'accord Pinky Very Happy J'essaierai à l'occasion Razz

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Dim 6 Mar 2011 - 14:41

    tu me diras si tu essayes tope là

    Contenu sponsorisé

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:38


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 22:38