Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    ZWEIG Stefan

    Partagez

    any
    LC
    LC

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  any le Mar 8 Mar 2011 - 12:56

    Pinky a écrit:tu me diras si tu essayes tope là

    Ca marche clin d\'oeil

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Mar 8 Mar 2011 - 20:12

    UN SOUPÇON LÉGITIME



    Roman

    175 pages édité au livre de poche, la nouvelle fait 66 pages...

    Résumé

    Un soupçon légitime est l'histoire d'un homme dont les passions vont causer le malheur de son entourage. John Limpley s'installe à la campagne avec son épouse et adopte un chien, Ponto. Adulé par son mare, l'animal se transforme en tyran... jusqu'au jour où il est délaissé, lorsque la jeune femme tombe enceinte. Le drame qui va suivre est d'autant plus tragique qu'il reste inexpliqué. Dans cette nouvelle angoissante, inédite en français, on retrouve le style inimitable de Zweig et sa finesse dans l'analyse psychologique. Comme dans Lettre d'une inconnue ou Le joueur d'échecs, il dépeint avec virtuosité les conséquences funestes de l'obsession et de la démesure des sentiments.

    Mon ressenti

    L’auteur joue admirablement avec nos émotions grâce à son sens de l’observation et à ses connaissances de l’être humain. De façon très suptile, il fait monté la pression et le malaise s’installe petit à petit. Il joue avec les limites : les limites du trop ou du peu, de l’excès à l’ignorance… qui met la barre, qui est dans l’équilibre ?

    C’est d’autant rageant, que le lecteur ne peut pas détester ou haïr ce personnages qui souffrent de monomanie, il n’est pas haïssable, il fait tout pour vous êtes agréable. La narratrice est une voisine retraitée et qui nous raconte l’histoire de ce couple très sympathique.

    L’amour pour les animaux, un sujet qui est de plus en plus d’actualité, puisque le nombre de nos compagnons ne cesse d’augmenter, que les gadgets, les vêtements voire même les bijoux, les portraitistes pour animaux se développent et que les cabinets de psychiatres ou de psychologues pour animaux ne désemplissent pas ! Qui est à sa place ? L’homme qui humanise son animal à tel point qu’il en oublie les règles de base de la bienséance ou de la réalité ? L ‘animal a qui l’on fait croire que tout est possible dans son éducation… ? L’animal qui remplace une personne, une compagnie ?…

    Un nouvelle qui se lit rapidement et qui m’ont rappelée ces touches d’angoisse et de malaise que je trouve chez Hitchcock, un huit clos entre deux couples dont les personnalités sont bien dessinées, une jubilation dû au ton de la narratrice et à l’humour noir qui se dégage, une fin qui se sent arriver de très loin… mais en même temps, pour toute ces raisons, il faut lire ce petit livre.

    Invité
    Invité

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Invité le Sam 19 Mar 2011 - 22:36

    J'en ai lu pas mal de cet auteur mais par contre je ne me suis jamais plongée dans ses essais et ses biographies. Plus récemment lorsque je n'avais rien d'autre à lire je me suis mise à "Jérémie" une de ses deux pièces de théâtre. Ce genre littéraire n'est pas mon fort en général mais j'avoue qu'il arrive à le rendre intéressant à mes yeux et me donne envie d'aller jusqu'au bout de ma lecture même si pour le moment je l'ai laissé de côté pour faire passer en priorité mes derniers achats. En général quand on parle de Zweig, les premiers livres qui me viennent en tête sont La confusion des sentiments, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme, La Pitié dangereuse, Clarissa, Brûlant secret, etc que j'ai beaucoup aimé.


    Dernière édition par Else le Lun 21 Mar 2011 - 1:16, édité 1 fois

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Dim 20 Mar 2011 - 11:32

    j'en ai encore quelques uns à découvrir

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Sam 9 Juil 2011 - 20:28



    Lettre d'une inconnue

    Auteur
    : Stefan Zweig
    Edition: Stock
    Pages: 105

    Amour

    Quatrième de couverture

    « Un amour total, passionnel, désintéressé, tapi dans l'ombre, n'attendant rien en retour que de pouvoir le confesser. Une blessure vive, la perte d'un enfant, symbole de cet amour que le temps n'a su effacer ni entamer. Une déclaration fanatique, fiévreuse, pleine de tendresse et de folie. La voix d'une femme qui se meurt doucement, sans s'apitoyer sur elle-même, tout entière tournée vers celui qu'elle admire plus que tout. Avec Lettre d'une inconnue Stefan Zweig pousse plus loin encore l'analyse du sentiment amoureux et de ses ravages, en nous offrant un cri déchirant d'une profonde humanité. Ici nulle confusion des sentiments : la passion est absolue, sans concession, si pure qu'elle touche au sublime. »

    Mon avis

    Un écrivain, reçoit un jour une lettre volumineuse, expédié d’une inconnue, il ne reconnaît même pas l’écriture. Puis vient la lecture de la lettre, le principal intérêt du roman. Cette inconnue qui l’a tant aimé, va tout lui raconter de cet amour qu’elle lui a voué.

    Récit émouvant d’une femme éperdument amoureuse d’un homme qui l’ignore. Un amour absolu, qui lui aura accaparé toute sa vie. Sa relation avec lui est bouleversante, car dans cette histoire il n’y a qu’elle. Qu’elle face à cette relation. Cette relation qui n’existe que pour elle.

    Quand on lit ce livre on est bien évidemment, par un premier temps, touché par cet amour si puissant, si unique, mais dans un deuxième temps on est peiné du mal que cette femme s’inflige à elle même, en se concentrant sur cet homme, sur cette histoire qui ne la mèneront nul part. Mais elle s’obstine à l’aimer, cela en dépit de son bonheur, qu’elle ne peut trouver en restant cloitrer dans cet amour.

    J’ai beaucoup aimé cette histoire touchante, d’un amour non partagé. Donc 4 etoile jaune .

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Mar 12 Juil 2011 - 10:10

    Merci Keana Very Happy

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Dim 8 Jan 2012 - 14:30

    LE VOYAGE DANS LE PASSE



    Roman

    177 pages édité en livre de poche en mars 2010

    Résumé

    Louis, un jeune homme pauvre mû par une « volonté fanatique », tombe amoureux de la femme de son riche bienfaiteur, mais il doit partir au Mexique pour une mission de confiance. La grande guerre éclate. Les retrouvailles du couple n’auront finalement lieu que neuf ans plus tard. Leur amour aura-t-il résisté ?
    Dans ce texte bouleversant, resté inédit en français jusqu’en 2008, on retrouve le savoir-faire unique de Zweig, son génie de la psychologie, son art de suggérer par un geste, un regard, les tourments intérieurs, les abîmes de l’inconscient. Une émotion crépusculaire qui ne nous surprend jamais, mais nous accompagne toujours. Stéphane Denis, Le Figaro.
    On a déjà lu ça mille fois mais on ne l’a jamais lu comme ça. Un homme et une ambition froide ; un amour et le passage du temps ; une femme et une ardeur secrète. Subtil et sensuel. Marie-Laure Delorme, Journal du Dimanche.
    Dossier « Stefan Zweig et le monde d’hier » en fin de volume.

    Mon ressenti

    Est-ce que l’amour que l’on se promet est capable de résister à l’absence et au temps ? C’est la question que pose Stefan Zweig au travers de son histoire. C’est un beau texte sur l’amour, sur l’intensité des relations et toujours avec le talent incomparable de l’auteur pour dépeindre ses personnages qui nous ressemblent tant.

    Vite lu, c’est avec l’impression de me faire avoir, car j’oublie que dans les éditions poches, la nouvelle est aussi écrite en allemand et qu’à chaque fin de livre, il y a une bio ou un dossier sur l’auteur et sa vie ! J’ai au moins 6 livres de l’auteur qui comptabilise même pas 100 pages pour chaque récit… heureusement, l’écriture de Stefan est génialissime ….

    A découvrir

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Jeu 25 Oct 2012 - 13:34



    Printemps au Prater

    Auteur: Stefan Zweig
    Edition: France Loisirs
    Pages: 27

    Nouvelle

    Quatrième de couverture

    « Baigné d'une atmosphère magique, Printemps au Prater raconte une courte et poétique parenthèse dans la vie d'une jeune courtisane en quête d'aventure : quelques
    heures d'un après-midi et d'une soirée qui la replongeront dans l'attente fébrile d'un futur prometteur dont elle connaît d'avance la vanité. »

    Mon avis

    L’histoire d’une femme de la haute société, qui va par des hasards anodins revivre une idylle, comme si c’était son premier amour. Lise va alors se transformer, ou plutôt se retransformer en la femme qu’elle était avant, dans sa jeunesse.

    Belle façon qu’à Zweig de nous raconter cette rencontre, cet amour idyllique, sans aucuns dialogues. Fable sur l’amour, comme sait si bien le faire l’auteur, sur la jeunesse et l’envie d’aimer mais surtout d’être aimé. Donc 4 etoile jaune .

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Ven 26 Oct 2012 - 8:38

    merci Keana pour cette découverte, je ne connais pas ce petit texte, c'est toujours un plaisir la lecture d'un Zweig

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Ven 26 Oct 2012 - 13:26

    Je n'ai lu que deux livres de cet auteur, mais je dois dire que j'apprécie beaucoup pour l'instant, alors je continue sur ma lancée !

    Merci de ta visite Pinky.

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Ven 26 Oct 2012 - 18:29

    Merci Keana Very Happy

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Ven 26 Oct 2012 - 20:34

    Merci de ton passage Caro.

    Volodia
    LA
    LA

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Volodia le Dim 4 Nov 2012 - 20:53

    any a écrit:Moi aussi, j'aimerai bien tester cet auteur... Je comptais commencer avec La confusion des sentiments.

    Merci pour vos avis! Smile

    Si je puis me permettre ? je te recommande vivement la lecture de ce livre. Il reprend deux thèmes qui lui sont chers, l'éveil à l'intelligence et l'enfer de la passion.

    Un homme se penche sur son passé : il revoit le moment précis de son existence où renonçant à la vie de libertin, il se plonge corps et ^me dans le monde du savoir. Un vieux professeur et sa femme assistent, coplices, à la naissance de cette "ardente curiosité" qui a tous les caractères de la passion charnelle ; ils la partageront jusqu'au bout avec lui, jusqu'à la destruction de leur âme propre.

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Sam 12 Jan 2013 - 16:15



    La gouvernante

    Auteur: Stefan Zweig
    Edition: France Loisirs
    Pages: 16

    Nouvelle

    Quatrième de couverture

    « Deux sœurs vont s’inquiéter pour leur gouvernante, en effet elles retrouve leur gouvernante entrain de pleurer dans sa chambre. Elles s’aperçoivent vite qu’elle est amoureuse de leur cousin Otto. »

    Mon avis

    La gouvernante est en effet malheureuse, elle est amoureuse d’Otto, mais en amour rien n’est simple. Pourtant l’amour doit rendre heureux comme dirait une des fillettes. Mais à travers l’histoire de leur gouvernante, elles vont grandir bien trop vite, leur monde d’enfance va s’effacer. En effet elle passe leur temps à écouter aux portes, elles ne s’amusent plus comme avant.

    Alors je suis mitigé sur cette nouvelle. Comme à son habitude, Zweig nous livre des personnages complexes et très bien décrit émotionnellement, sur ce point absolument rien à dire. Mais j’ai eu une impression d’oppression face à cette nouvelle, car les sentiments sont violents, pas les gestes ou les actes, mais les sentiments sont décrient presque à l’extrême. Et je dois dire que j’ai ressentis cette nouvelle avec beaucoup, énormément même, de noirceur.

    Donc mitigé sur ce livre, je ne remets pas en cause le talent de Stefan Zweig, bien au contraire, c’est le point positif que j’ai retenu, mais aussi contradictoire que cela puisse paraître, le côté sombre ne m’a pas mis à l’aise. Donc 2 etoile jaune .

    caro
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  caro le Sam 12 Jan 2013 - 17:39

    Merci Keana Very Happy

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Dim 13 Jan 2013 - 11:51

    merci Keana pour cette présentation, je ne connais pas cette nouvelle

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Dim 13 Jan 2013 - 14:33

    Je ne connaissais pas non plus cette nouvelle avant d'avoir acheté ce livre, et il faut dire que l'ambiance entre la première nouvelle "Printemps au Prater" et la seconde, il y a une différence, un fossé les sépare.

    Merci de votre passage à vous deux.

    Volodia
    LA
    LA

    Stefan Zweig

    Message  Volodia le Mar 18 Mar 2014 - 22:21

    LE  BOUQUINISTE  MENDEL

    Quatrième de couverture :






    Dans la Vienne du début du siècle, il n'est pas un bibliophile qui ne connaisse Jakob Mendel, catalogue vivant de l'ensemble du savoir imprimé. Monomaniaque à la mémoire prodigieuse, affreusement peu doué en affaires, il est affligé d'une boulimie bibliographique qui fait de lui un homme précieux.
    Perpétuellement installé à la table d'un café du vieux Vienne dont il a fait son quartier général, il délivre ses expertises érudites à tous les amateurs ou spécialistes qui ont le bon sens de venir le consulter.
    La Première Guerre mondiale va mettre sens dessus dessous l'univers de Mendel et le précipiter brutalement dans le monde des vivants, dont il n'a jamais rien appris.
     


     
    Mon avis : Volodia
    Pour échapper à une averse, le narrateur se réfugie dans un café du Vieux Vienne, et là, il se souvient avoir déjà fréquenté cet endroit et y avoir fait la connaissance de Jakob Mendel.
    Colporteur de son état, et Bouquiniste sans échoppe car trop pauvre pour acheter une patente, il faisait domicilier son courrier et donnait "consultation" là ou il avait pris ses quartier, de 7h30 le matin jusque très tard le soir, au Café Gluck. Doué d'une mémoire prodigieuse, il passait ses journées attablé à une petite table carrée, près du téléphone, et il compulsait tous les livres et catalogues qui paraissaient au jour le jour. Il se faisait l'intermédiaire entre vendeurs et acquéreurs.
    Cette lecture quotidienne avait fait de lui une véritable encyclopédie des ouvrages édités.  Peu doué pour les affaires, car l'argent ne tenait aucune place dans sa vie, il portait toujours la même veste élimée. Matin et soir il buvait une tasse de lait accompagné de deux petits pains et au déjeuner une légère collation apportée par le restaurant d'en face. Il ne jouait ni ne fumait. Ni les hommes, ni leurs passions ne l'intéressait.
    Toutefois, cet isolement l'avait tenu éloigné des évènements extérieurs qui tourmentaient le monde.  Suite à un malentendu, où il est considéré comme espion à la solde des Russes, n'ayant jamais demandé la nationalité autrichienne, il est envoyé dans un camps d'apatrides sans ses précieux journaux, magazines et livres. Là il végètera deux ans totalement démuni tant matériellement qu'intellectuellement. Grâce à l'intervention d'un personnage haut placé qu'il a aidé autrefois, il sera libéré mais il ne subsistera rien de l'ancien Jakob Mendel. Son incarcération l'aura transformé en un être apathique. Sa mémoire se sera volatilisée au point qu'il ne reconnaîtra même pas ses anciens amis et qu'il oubliera peu de temps après avoir été formulé ce pourquoi on l'a sollicité.
    Le Café Gluck ayant été vendu entre-temps, et transformé en endroit plus attrayant, le colporteur fait tache. Seule la dame pipi se souvient encore de lui et l'aide de temps à autres. Suite à un vol de petits pains, il est expulsé comme un malpropre du seul endroit qui le reliait encore à son passé et tombera dans une déchéance dont il ne se relèvera pas.
    J'ai beaucoup aimé cette nouvelle, qui nous conte l'évolution d'un monde ou tout va plus vite, ou on n'a plus le temps et la disparition d'un autre fait d'humanité.
     
     


    Dernière édition par Volodia le Mer 19 Mar 2014 - 19:48, édité 1 fois

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Mer 19 Mar 2014 - 10:19

    merci Volodia pour cette nouvelle présentation. Comme toi j'ai bien apprécié cette petite nouvelle qui fait la part belle à la mémoire...

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Sam 6 Sep 2014 - 17:08



    La peur

    Auteur: Stefan Zweig
    Edition: France Loisirs
    Pages: 63

    Nouvelle

    Quatrième de couverture

    « Une femme de bonne condition trompe son mari, sans raison juste comme cela. Puis un jour en sortant de chez son amant, une femme la voie, et s’ensuit un odieux chantage. »

    Mon avis


    Irène a un amant, elle ne l’aime pas, mais elle lui fait une place dans sa vie, lui réservant quelques heures. Puis vient cette femme, prétendant qu’Irène lui a volé son homme, Irène prit de panique va lui donner de l’argent, mais cela ne va pas suffire.

    Zweig sait très bien faire retranscrire les émotions, très intensément, entre la peur d’Irène que son mariage soit compromis et la joie, tout aussi intense, qu’elle éprouve quand elle a quelques jours de répit, l’auteur sait très bien décrire ses émotions aussi opposées qu’elle puissent être.

    Un roman intense où Zweig joue avec les émotions d’Irène. Et cette fin, jusqu’où elle est prête à aller pour sauver son mariage. J’ai beaucoup apprécié ma lecture. Donc 4 etoile jaune .

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Ratdebibliotheque le Sam 6 Sep 2014 - 19:10

    Merci pour ton avis. Ca me fait penser que j'ai un livre avec plein de nouvelles de Zweig à lire.

    Pinky
    M
    M

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Pinky le Dim 7 Sep 2014 - 10:01

    merci Keana, j'adore cette nouvelle aussi. L'auteur sait bien retranscrire autour de personnages qui nous sont proches les émotions les plus diverses

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Dim 7 Sep 2014 - 20:04

    Ratdebibliothèque, j'ai pas mal de romans et nouvelles à lire encore dans cette édition France Loisirs. Qu'elle est ton édition ?

    Pinky, c'est vrai que tout l'art de Zweig réside dans les émotions.

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 9 Sep 2014 - 18:37

    C'est une édition France Loisirs, le titre exact est "24 h de la vie d'une femme et 15 autres romans et nouvelles", Keana.

    Keana
    ML
    ML

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Keana le Jeu 11 Sep 2014 - 12:52

    C'est le même recueil que le mien.

    As tu lu "Lettre d'une inconnue" ? Moi je l'avais adoré, bien que je n'ai pas mis de coup de cœur quand j'ai posté mon avis sur le forum, mais Zweig a le dont d'écrire comme si c'était une femme dans ce roman, on en oublie même que c'est un homme qui l'a écrit.
    J'attends tes avis avec impatience !

    Contenu sponsorisé

    Re: ZWEIG Stefan

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:24


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 16:24