Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    BEAUCHEMIN Yves

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    BEAUCHEMIN Yves

    Message  Pinky le Dim 4 Jan 2015 - 13:36

    JULIETTE POMERLEAU



    Roman édité chez France Loisirs en 1990

    700 pages

    Résumé

    Autant vous avertir tout de suite : malgré ses cent cinquante kilos, Juliette Pomerleau n’arrête pas une seconde. Elle a beau souffler comme une locomotive, rien ni personne ne peut l’empêcher d’aller jusqu’au bout de ses idées. « Sueur de coq ! », nous dirait-elle, «ce n’est pas parce qu’on est grosse qu’on est empâtée ! ».
    Pourquoi le cacher ? Avec Juliette, on ne s’ennuie pas. On tourne les pages aussi vite qu’elle enfile les coins de rues. Et si on rit souvent, on a parfois la larme à l’œil. Car l’amour de Juliette pour les autres ressemble à elle-même : il est énorme. Voilà pourquoi on l’aime à la folie. Ses peines et ses soucis, on les fait siens. On la suit à la trace. On applaudit à ses succès. Et plus le roman avance, plus on s’attache à elle et à ses locataires. Et pourtant, quel drôle de tableau !
    Outre son petit neveu Denis, que Juliette a adopté, on y rencontre sa sœur Elvina (une affreuse toquée), un dentiste visionnaire, un photographe gaffeur, une folle à lier, un pseudo-détective, un libraire sadique, un merle à une patte un spéculateur véreux, et Bohuslav Martinek, compositeur et magicien malgré lui.
    Pourquoi le cacher c’est un roman inoubliable.

    Mon ressenti

    J’ai aimé rencontrer cette petite communauté avec ses personnages haut en couleurs et distrayants, le tout orchestré par la dynamique et volontaire Juliette. Son empathie et son amour sont communicatifs et c’est de façon toute naturelle que j’ai partagé ses peines et ses joies...
    Les pages se tournent dans une farandole endiablée, drôle et émouvante. Les expressions et la verve québécoise se distillent tout au long de cette lecture.

    Dans cette aventure qui fait la part belle à la découverte des personnages, de leur quotidien et de leurs tracasseries, Juliette doit retrouver la mère de Denis. Elle s’est occupée de lui depuis qu’il est un bébé. Le temps passe vite, voilà 12 ans qu’elle fait office de maman mais la maladie semble en décider autrement. Pour conjurer le sort, elle se lance dans cette nouvelle quête entrainant tous ses voisins et locataires dans l'aventure. De nombreuses mésaventures et cocasseries de toutes sortes sont au rendez-vous pour le plus grand plaisir du lecteur.

    Le seul petit bémol, de temps en temps les choses s’enlisent ou semblent se répéter, quelques longueurs ralentissent le rythme. Cependant comme l’histoire est bien menée, même si parfois c’est invraisemblable, le côté bon enfant emporte tout et j’ai poursuivi avec plaisir.

    Une série télévisée d’ailleurs existe mais que je n’ai jamais vue.

      La date/heure actuelle est Ven 2 Déc 2016 - 22:49