Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    PELLERIN, Fred

    Partagez

    GeRo
    CI
    CI

    PELLERIN, Fred

    Message  GeRo le Sam 22 Jan 2011 - 2:26

    DANS MON VILLAGE, IL Y A BELLE LURETTE


    Éditions: Planète rebelle
    Pages: 140

    Contes de village québécois

    Quatrième de couverture

    Fred Pellerin

    Enraciné dans le village de Saint-Élie-de-Caxton, Fred Pellerin y est né pour y rester. Fils d’un comptable agréé, il est devenu conteux agréable par mégarde. Déformé en littérature à l'Université du Québec à Trois-Rivières, il a développé une soif d’histoires, mais surtout une forme de nostalgie d’un temps qu’il n’a pas connu. Depuis quelques années, il puise à la mémoire des anciens et porte les vieilles histoires dans toutes les oreilles qui s’offrent à lui. Dans mon village, il y a belle Lurette…, son premier spectacle solo, a été présenté à plus de six cents reprises. Et il n’a pas dit son dernier mot...

    Dans mon village, il y a belle Lurette

    Dans mon village, il y a belle Lurette..., c'est une suite de légendes mystérieuses, autant chargées d’amour que d’humour, qui sont venues à moi par la bouche de ma grand-mère. Plongeant dans le passé de mon village, ces histoires redonnent de la couleur aux blancs de mémoire, redonnent vie aux morts, et font reluire la belle Lurette, cette fille à la peau d’or dont on a tous entendu parler. Servis en petites tranches minces, avec quelques beurrées de vieilles parlures, les contes de mon aïeule se prennent comme des souvenirs trop beaux pour ne pas être vrais.

    Mon avis

    J'ai tout simplement adoré quoique selon moi, un conte se doit d'être raconté plutôt que lu car il perd de sa force.

    Fred Pellerin me rappelle Marc Favreau dans le personnage de Sol qui savait si bien jouer et marier les mots. Les tournures de phrases et les jeux de mots de Fred sont un réel délice pour le lecteur.

    C'est le premier conte que je lis mais j'entendais la voix de mon père (à travers les écrits de Fred Pellerin) me raconter les légendes d'antan.

    Merci Fred d'avoir partagé les récits de ta grand-mère à propos de Lurette la belle amoureuse obéissante, de son père le forgeron, du curé ainsi que Babine le fou du village.

    À présent, je vais écouter le C.D. dont les versions des contes diffèrent du livre.

    Ma note: 5 etoile jaune et sans conteste un gros coup de coup de coeur


    _________________
    GeRo
    Bienvenue Invité dans ce superbe forum convivial.

    GeRo
    CI
    CI

    Re: PELLERIN, Fred

    Message  GeRo le Sam 22 Jan 2011 - 2:35

    BOIS DU THÉ FORT, TU VAS PISSER DRETTE !


    Éditions : Sarrazine
    Pages : 87
    ISBN : 2-9808947-0-2

    Conte québécois

    Quatrième de couverture

    Fred Pellerin habite un village où les légendes se tissent à même le quotidien des gens qu'il côtoie à l'église, au dépanneur, au bureau de poste, au garage du coin. Une fois entre les mains de cet alchimiste de l'imaginaire, le village de Saint-Élie-de-Caxton se peuple d'antihéros plus grands que nature d'homme. Ouvrant la porte à tous les merveilleux impossibles, Fred Pellerin a compris que les miroirs déformants n'altèrent jamais l'âme. C'est pourquoi ses récits, même les plus extraordinairement déjantés, sont toujours porteurs d'un immense respect et d'une indéfectible affection pour ces êtres de mémoire qu'il transforme en personnages, le temps d'un conte... le temps de repeupler les villages !

    Brodain Tousseur, ce fut un homme de science infuse. Un grand buveur de thé, du type à laisser traîner sa tasse toute la journée, à se réchauffer l'eau aux heures, à se laisser tremper le thé du matin au soir. Un mijoteux, qui vous trouvait du sens même où on ne voyait pas de fond.
    - Bois du thé fort, tu vas pisser drette !
    Si on n'a toujours pas compris la teneur de cette phrase qu'on se répète à longueur de village, on sent toujours le sourire malgré l'hermétisme. Il est de ces mystères qui transportent la bonne humeur.

    Mon avis

    Quel régal que de lire du Fred Pellerin. Qui mieux que lui, pourrait conter avec une telle verve le folklore québécois de Saint-Elie-de Caxton.

    J’ai toujours cru qu’un conte se doit d’être raconté mais celui-ci non, je suis convaincue qu’avant de l’entendre, il faut absolument le lire car il y a une telle force dans l’écriture, il faut voir la phraséologie pittoresque de l’auteur, ses fabuleux jeux de mots, en effet qui d’autre pourrait nous sortir un titre de livre comme ça. « Bois du thé fort, tu vas pisser drette ! » Juste à lire le titre et je ris déjà.

    Effectivement, tout au long de ma lecture, j’ai commencé par un sourire pour finir par rire à grands éclats, j’en avais les yeux tout mouillés. Sacré Fred, je t’adore.

    En page 76, un extrait d’une drôlerie : « - Si vous enlevez dix livres à votre photo de poisson, m’sieur le curé, je vais éteindre mon fanal ! Le marché fut conclu sans aucune négociation. »

    Ceux qui ne connaissent pas Fred Pellerin, il vous manque quelque chose mais vous ne le savez pas, alors si vous n’avez la chance de le voir en spectacle, lisez ses livres, il en vaut plus que la peine.

    Pour ce tout petit livre de 4 ¼ " par 4 ¼ ", mais aussi pour sa grandeur, je lui décerne un gros coup de coup de coeur

    Et voici sa binette sur la quatrième de couverture.


    _________________
    GeRo
    Bienvenue Invité dans ce superbe forum convivial.

    Pinky
    M
    M

    Re: PELLERIN, Fred

    Message  Pinky le Sam 22 Jan 2011 - 9:52

    deux livres intéressants, merci à toi

    Little girl
    LEH
    LEH

    Re: PELLERIN, Fred

    Message  Little girl le Mar 1 Fév 2011 - 21:09


    L’arracheuse de Temps

    Présentation de l'éditeur :
    « Dans les mémoires de St-Élie-de-Caxton, il y eut cette étrangère venue s’établir au lac aux sangsues. Une femme silencieuse que les rumeurs élevèrent rapidement au rang de sorcière. Une arracheuse de temps, qui lisait les avenirs. Et les présents, surtout. La Stroop, un cheveu sur la soupe, partie comme venue après quelques années, emportant toutes les vérités dans son mystère. C’était une spécialiste de l’abstrait. Qu’on crétise avec parcimonie.
    Il aura fallu déterrer les mots parce que chez nous, comme dans tous les villages, il existe des milliers d’histoires tenues au silence. Un monde entier dans les souvenirs que les morts emportent avec eux. Des anecdotes en cachette, des souvenirs à retrouver pour en goûter l’ampleur légendaire. Des secrets qui n’attendent que le grand jour pour germer en jasures. »

    ----------------------------------------------------------------------

    C’est le troisième livre que je lis de ce conteur et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé ces jeux de mots et ces tournures de phrases. Parmi les trois livres que j’ai lu celui-ci n’est pas mon préféré, mais j’ai tout de même passé un agréable moment dans cet univers de petits contes.
    Mon amoureux, qui ne lit pas, a grandement apprécié le CD qui vient avec le livre, CD sur lequel on retrouve les mêmes histoires et c’est Fred Pellerin qui les raconte.

    Contenu sponsorisé

    Re: PELLERIN, Fred

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:39


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 11:39