Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    GALLEGO GARCIA, Laura

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Mar 13 Jan 2015 - 23:15


    Titre : l'impératrice des éthérés
    Editeur : Baam ! Nombre de pages : 253.

    Présentation de l’éditeur :

    Un majestueux palais que l’on croirait sculpté dans la glace, une impératrice aussi sublime qu’ensorcelante, un monde paradisiaque où vivent des êtres purs… La légende du Royaume éthéré fascine les enfants des Cavernes, ces grottes où vivent les hommes. Mais lorsque Bipa, l’une d’entre eux, partira à la recherche d’Aer, un garçon qu’elle adore détester, elle croisera en chemin des créatures animées d’une inquiétante puissance magique. À bien y réfléchir, c’est à se demander si cette terre idéale ne cache pas un désert de givre… et de mort.

    Mon avis :

    Ce fut un livre dans laquelle j’ai eu du mal à rentrer, mais je ne regrette absolument pas d’être allée jusqu’au bout de ma lecture.
    L’on commence dans un pays qui ressemble au monde après une catastrophe. Un monde de glace, un monde entièrement recouvert par la neige. Personne ne sort à l’air libre, rares sont ceux qui ont la témérité de le faire, encore plus rares sont ceux qui en reviennent. L’on chasse « sous terre », l’on n’a même pas de fenêtre, ou d’ouverture qui y ressemblerait : la neige finirait par voiler la lumière du jour, et il faudrait sortir pour la retirer, mettant ainsi son logement et sa vie en péril.
    Dans ce monde souterrain, l’on conte de belles légendes aux enfants, notamment sur l’impératrice des éthérés. La seule à trouver cette histoire sans intérêt est Bipa, qui pressent le danger de cette légende : préférer un rêve, et ses dangers, à la réalité, toute aussi dangereuse, certes, mais une réalité qui permet de vivre, d’aimer, de partager.
    Et un jour Aer s’en va, pour rejoindre ce palais. Puis revient, alors que tous le croyaient morts. Puis il repart à nouveau. Le temps passe, et Bipa décide de ramener ce sombre crétin auprès des siens.
    Le récit devient alors un parcours initiatique pour Bipa, qui découvre un monde qu’elle ignorait, des créatures étranges, étonnantes, effrayantes aussi. Elle découvre une magie néfaste, pour lesquels la plupart de ceux qu’elle rencontre sont près à se battre, qui s’oppose à la magie utilisée par la chamane pour soigner les siens. Bipa n’est pas prête à aller au bout du monde pour sauver Aer, elle est prête à aller au bout de ses capacités physiques, à ne jamais renoncer. Il ne s’agit pas dans son cas de ne pas baisser les bras, il s’agit plutôt de ne pas s’effondrer dans la neige, de ne pas perdre son humanité  » Si on ne mange pas, si on ne dort pas, si on n’aime pas, si on ne pleure pas… on n’est pas vivant !  » Le désir des éthérés n’est pas un désir de pureté, il est un désir de devenir insensible à tous les chagrins et à tous les plaisirs humains, leur volonté peut être interprété comme une métaphore de bien des comportements extrêmes.
    Si vous aimez la littérature fantasy, et si la neige, la glace, ne vous rebute pas, suivez les pas de notre héroïne à travers cet empire.

    Pinky
    M
    M

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Pinky le Mer 14 Jan 2015 - 11:36

    merci Nina pour cette nouvelle présentation : il y a combien de tome ?

    Nina
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Mer 14 Jan 2015 - 22:14

    Merci Pinky pour ta visite.
    A ma connaissance, il n'y a qu'un seul tome, contrairement à d'autres séries de l'auteur (je pense notamment aux Chroniques de la tour ou à Idhun).

    Pinky
    M
    M

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Pinky le Jeu 15 Jan 2015 - 12:56

    merci Nina

    Nina
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Lun 18 Mai 2015 - 22:42


    Les chroniques de la tour, tome 1 : la vallée des loups.
    Edition J'ai Lu - 296 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Il existe de par le monde quelques Hautes Ecoles de Magie, secrètes et élitistes. Dana a l’incroyable chance d’être choisie comme élève par le Maître de la Tour de la Vallée des Loups. Mais pourquoi elle ? Y aurait-il un rapport avec l’existence de Kai, ce jeune garçon qu’elle seule peut voir et entendre ? Ou avec cette mystérieuse prisonnière qui l’appelle à son secours ? Dana devra désobéir à son Maître pour venir en aide à cette étrange femme qui lui ordonne de partir à la recherche d’une licorne. Mais les loups de la Vallée semblent décidés à ne pas la laisser faire…

    Mon avis :
    Une école de magie en Espagne ? Harry Potter, mais aussi Amandine Malabule et David Eliott ont des cousins, ou des émules ! Ce n’est pas aussi simple.
    Nous sommes dans un univers de fantasy, non dans un monde contemporain où la magie se serait invitée. Les personnages vivent comme au moyen-âge, un moyen-âge perpétuel puisque, même quand on revient mille cinq cents ans en arrière, les habitudes de vie ne semblent pas avoir changé. Les épidémies, les disettes, les familles nombreuses sont toujours là. Il ne manque guère que les dragons, heureusement disparus.
    Dana naît dans une famille ordinaire, elle ne l’est pas. A six ans, elle a un meilleur ami : Kai. Ce n’est pas un problème, me direz-vous, si ce n’est qu’elle est la seule à le voir, la seule à communiquer avec lui. Serait-il un ami imaginaire ? Ce n’est pas aussi simple, une autre personne sentira également sa présence.
    Il s’agit du mage qui la recrute comme apprenti alors qu’elle a dix ans. Là, vous pensez immédiatement à l’épouvanteur, si ce n’est que Dana est une fille (elle avait craint le mariage, un temps). Pas vraiment. De l’apprentissage de Dana, nous ne saurons presque rien, de nombreuses ellipses parcourent ce récit qui nous mène de son arrivée à la tour à son avant-dernier examen. L’apprentissage de la magie n’est pas l’essentiel, plutôt le pouvoir qui singularise la jeune fille depuis la naissance, et qui l’a fait choisir par le Maître (ne pas oublier la majuscule).
    Il est aussi du seigneur des anneaux dans ce texte, avec la présence d’un elfe et d’une naine. Je n’ai garde d’oublier tous ses loups qui menacent nuit après nuit la tour, et même un loup-garou qui apparaît dans le récit… à moins qu’il n’ait toujours été là.
    L’intérêt du roman repose sur la manière dont les ingrédients bien connus sont utilisés et détournés, au point de véritablement surprendre le lecteur. Et si j’ai trouvé cette lecture facile et plaisante, en revanche je ne lirai pas les deux volumes suivants : je préfère rester sur la bonne impression laissée par l’épilogue.

    Pinky
    M
    M

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Pinky le Mar 19 Mai 2015 - 8:39

    merci Nina pour cette présentation, je passe mon tour pour ma part

    Nina
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Mar 19 Mai 2015 - 9:07

    Merci Pinky pour ta visite.
    Je te comprends parfaitement, d'autant plus que les résumés des deux tomes suivants ne sont pas très attirants.

    Nina
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Sam 23 Mai 2015 - 12:09


    Idhun, tome 1 : la résistance.
    512 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Le jour où survient la conjonction astrale des trois soleils et des trois lunes, Ashran prend le pouvoir sur Idhun. Un guerrier et un magicien, exilés de cette planète, organisent la Résistance.
    Leur objectif : renverser Ashran et ses alliés, de redoutables serpents ailés. Or, Ashran a envoyé sur Terre Kirtash, mi-homme mi-serpent, en lui donnant pour mission de tuer deux adolescents, Jack et Victoria. Sauvés par la Résistance, ils découvriront qu’un lien mystérieux les unit au monde d’Idhun…

    Mon avis :

    Ceci est le troisième roman que je lis de cette auteur espagnole, qui remporte un grand succès dans son pays, et je vois déjà se dessiner des constantes narratives dans ces ouvrages. Bien qu’il ne s’agisse que du troisième roman lu de ma part, j’éprouve une certaine lassitude, voire même de l’ennui : Idhun ne restera pas mon ouvrage préférée de cette auteur, et je ne pense pas lire le tome 2 (le tome 3 n’est, à ma connaissance, toujours pas traduit en français).
    Pour quelles raisons ? Tout d’abord, nous y retrouvons un jeune héros (Jack) et une jeune héroïne (Victoria) qui sont tous les deux menacés de mort par un jeune méchant. Oui, voilà peut-être l’originalité de ce tome : la jeunesse du tueur froid, glacé, impitoyable, et pour moi qui aime les « beaux » méchants, les méchants riches en profondeur, je pensais que ce personnage serait vraiment intéressant. Sans trop en dévoiler, quelques péripéties m’ont semblé franchement niaises (amoureux de la guimauve, bonsoir), et la profondeur du personnage est celle d’une feuille de papier.
    Ces deux jeunes gens, Jack et Victoria auront chacun leur mentor, leur protecteur, qui devra veiller sur eux (c’est un peu leur rôle, non ?) et, éventuellement, les défendre au péril de leur vie (c’est un peu leur rôle, non ? Pardon, je l’ai déjà dit), Aslan le prince chevalier pour Jack, Shail le magicien pour Victoria. Ils sont uniques, ces deux adolescents, au point que Jack, en une belle ellipse narrative de deux ans (l’auteur aime beaucoup les ellipses) a su parfaitement se débrouiller tout seul dans le monde entier tandis que le méchant tueur à la solde de leurs ennemis… Non, je ne le dirai pas, mais si vous avez le courage de lire ce livre, vous trouverez à nouveau des lieux communs et des indices gros comme des maisons.
    J’ai failli oublier de vous parler du loup garou, du dragon et de la licorne – encore des personnages récurrents de l’œuvre de Laura Gallego Garcia. Flûte à la fin, où sont cachés LE dragon tout mignon et LA licorne toute sympa qui doivent sauver Idhun ? Aslan et Shail tiennent vraiment à eux, ils les ont sauvés une fois, ils entendent bien récidiver et retrouver ces deux charmantes bestioles ! Si se cacher, pour une licorne, semble être évident, qu’en est-il du dragon ? Quelqu’un qui met le feu partout ne peut passer inaperçu ! Pour ma part, j’ai trouvé très facilement leur cachette – vous ai-je déjà dit que les indices étaient gros comme des maisons ?
    Que dire de plus ? Que j’ai trouvé les personnages et l’intrigue très simplistes ? Que je n’ai eu aucune envie ni de visiter ni de sauver Idhun ? Que j’ai retenu des bâillements à plusieurs reprises ? Que j’ai cherché en vain une émotion, si j’excepte une envie de coller une baffe à Victoria, vraiment trop niaise par moment ? Moralité : si pour vous le mot « résistance » a une toute autre résonance que celle que l’on trouve dans ce roman, passez votre chemin ! Ce livre est un très bel objet, dont le contenu n’est vraiment pas à la hauteur ni du contenant, ni du titre.

    Pinky
    M
    M

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Pinky le Dim 24 Mai 2015 - 10:06

    merci Nina pour cette présentation, le message est très claire, je passe mon tour

    Nina
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Dim 24 Mai 2015 - 10:46

    Merci PInky pou ta visite.
    Oui, mon message est clair, même si je sais que certains lecteurs ont vraiment apprécié ce livre. Pas moi : les deux "héros extraordinaires" ne le sont pas assez pour moi, il leur manque une bonne dose de modestie et d'empathie envers les autres.

    Nina
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Sam 16 Jan 2016 - 13:20


    Les chroniques de la Tour, tome 2.

    Présentation de l’éditeur :

    La Haute Ecole de Magie de la Tour de la Vallée des Loups, désormais dirigée par la jeune mage Dana, accueille une nouvelle et turbulente élève, Salamandre, sauvée du bûcher par l’elfe Fenris. Alors que disparaît la naine Maritta, dernier rempart contre la malédiction de l’ancien Maître de la Tour, les élèves se divisent face au péril qui les menace : le Maître avait promis à Dana » un sort pire que la mort « … quels horribles dangers la jeune mage et ses apprentis s’apprêtent-ils à affronter ?

    Mon avis :

    Je redoutais un peu la lecture de ce tome 2, pensant ne pas l’apprécier autant que le premier tome. Heureusement, je me suis trompée, et j’ai autant apprécié le tome 2 que le tome 1. De nombreuses années sont passées, et la nouvelle génération d’apprentie est prometteuse. Les mentalités, par contre, n’ont guère évolué : il ne fait pas bon être différents des autres. Même au sein d’une école de sorcellerie !
    Humains, elfes, nains : tout roman de fantasy paie sont tribut au Seigneur des anneaux. Comme ailleurs, les elfes sont hautains, distants – même la loyauté semble leur faire défaut, ce n’est pas Fenris, exclu de sa communauté à cause de sa différence qui dira le contraire. Quant aux humains… ils sont humains, avec leurs défauts mais aussi leurs qualités, qu’il serait une erreur de prendre pour une faiblesse. Laura Gallego Garcia leur a concocté suffisamment d’épreuves pour que le lecteur puisse se faire une bonne idée de leur personnalité. Elle a aussi fait preuve de beaucoup d’astuce pour permettre à deux personnages phares du premier tome de réapparaitre. Pour l’un, c’est une bonne chose, pour l’autre, je réserve mon avis.
    Le dernier tome de cette trilogie sera-t-il à la hauteur ?

    Keana
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Keana le Sam 16 Jan 2016 - 14:02

    Je ne suis pas du tout fantasy, j'ai du mal à accrocher.
    Merci pour ton avis Nina, je suis sur que ça donnera envie de lire à d'autres clin d\'oeil.

    Nina
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Sam 16 Jan 2016 - 19:17

    Merci Keana.
    J'ai du mal à accrocher aussi, parfois, mais là, cela reste de la fantasy assez "soft".

    Pinky
    M
    M

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Pinky le Dim 17 Jan 2016 - 9:46

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Nina le Dim 17 Jan 2016 - 11:35

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: GALLEGO GARCIA, Laura

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:55


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 12:55