Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    DESBIOLLES Maryline

    Partagez

    Pinky
    M
    M

    DESBIOLLES Maryline

    Message  Pinky le Dim 22 Fév 2015 - 13:51

    PRIMO



    Roman
    , édité chez point en septembre 2014

    133 pages

    Résumé

    "1932, la date de l'histoire qu'on m'avait racontée il y a peu et qui ainsi, à revers, se rappelle à moi. Une histoire qui se passe à Turin. Une histoire familiale qui n'avait pas le charme de l'exotisme et qui ne me touchait cependant pas directement. [...] Qu'est-il arrivé à Primo, le Premier, le tout premier, la première heure, le point du jour qui serait mort trois jours après que Renato est né ?"

    Mon ressenti

    Petit livre court qui remonte aux origines de l’auteure : elle a grandi autour de ses doubles origines qu’il a fallu un moment donné oublier pour passer inaperçu et pour se fondre. Au travers le personnage fort de sa grand-mère, elle livre sans pareil ce(s) voyage(s) en train au travers des montagnes qui retrace le déchirement de l’arrière-pays niçois et piémontais. Entre son histoire et l’Histoire, entre passé et présent, les choses s’entrechoquent et suspendent le temps.

    Avec le son du train, les paysages décrient avec maestria (j’ai retrouvé en lisant des villes et villages que j’ai traversé pour aller voir moi aussi des membres de ma famille), elle remonte la filière avec l’aide de petits bouts de papiers griffonnés, resurgis aujourd’hui pour mieux comprendre sa grand-mère et répondre à sa grande question : qu’est devenu son fils Primo ?

    Au fil des pages, j’ai été profondément touchée par la vie de cette femme : quelle force, quelle abnégation et quelles souffrances enfouies en soi. Par petites touches, la famille se dessine et malgré les dictats de Mussolini et le regard des autres, ces grands-parents n’ont de cesse de s’inscrire dans la communauté et de vivre leur vie.

    Une scène forte du livre, où son père arrache le livre des mains de sa mère et le jette dans la rivière : les livres sont prohibés et c’est une perte de temps !
    Comment échapper à cette ascendance ? Comment sortir des traumatismes reçus ? L’auteure a trouvé son cheminement et peut-être la réponse est dans l’écriture.

    Prenez le petit train des montagnes qui traverse la gare rose (voulue par Mussolini) de St Dalmas de Tende et laissez-vous porter par l’histoire.

    Nina
    ML
    ML

    Re: DESBIOLLES Maryline

    Message  Nina le Dim 22 Fév 2015 - 13:59

    Merci pour cette présentation Pinky.

    Pinky
    M
    M

    Re: DESBIOLLES Maryline

    Message  Pinky le Dim 22 Fév 2015 - 15:02

    merci pour ta visite Nina

    Keana
    ML
    ML

    Re: DESBIOLLES Maryline

    Message  Keana le Dim 22 Fév 2015 - 20:02

    Ce livre a l'air d'être dans la contemplation de la nature, mais aussi des personnages.
    Merci pour cet avis Pinky !

    Pinky
    M
    M

    Re: DESBIOLLES Maryline

    Message  Pinky le Lun 23 Fév 2015 - 10:37

    merci Keana pour ta visite. L'auteure évoque les villages que la ligne de train traverse

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: DESBIOLLES Maryline

    Message  Jo19lyne le Lun 23 Fév 2015 - 10:57

    Merci pour ta présentation ! J'attends de découvrir cette auteure dans un recueil de nouvelles "un toit: nouvelles sur le logement" 14 écrivains ont écrits pour cette cause.

    Pinky
    M
    M

    Re: DESBIOLLES Maryline

    Message  Pinky le Lun 23 Fév 2015 - 11:00

    j'en ai entendu parlé aussi de ce livre, j'ai hâte de te lire

    Contenu sponsorisé

    Re: DESBIOLLES Maryline

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:40


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 12:40