Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    ADICHIE NGOZI Achimamanda

    Partagez

    Jo19lyne
    ML
    ML

    ADICHIE NGOZI Achimamanda

    Message  Jo19lyne le Mer 25 Mar 2015 - 19:40

    AUTOUR DE TON COU, de Achimamanda Ngozi Adichie, aux éditions Gallimard, collection Nouvelles, traduit de l'anglais (Nigeria) par Mona de Pracontal

    Quatrième de couverture

    Lauréate de la loterie des visas, Akunna quitte le Nigeria pour les Etats-Unis; elle y découvre un pays qui a bien peu à voir avec celui de ses attentes. A Kano, dans le nord du Nigeria, une violente émeute intercommunautaire réunit deux femmes que tout sépare:une marchande d'oignons musulmane et une étudiante issue de la bourgeoisie chrétienne de Lagos. Dans Nsukka blanchie par l'harmattan, James Nwoye, ancien universitaire au soir de sa vie, repense au rêve biafrais et attend, la nuit, les visites de sa femme défunte, qui vient caresser ses jambes fatiguées. Voici quelques-uns des personnages des nouvelles d'Adichie; ils composent une image complexe et riche de la réalité nigériane d'aujourd'hui, qui prend ses racines dans le passé et se prolonge dans l'expérience de l'émigration, une plongée émouvante, souvent poignante, tour à tour terrible et drôle, toujours vibrante d'humanité.

    Chimamanda Ngozi Adichie est née au Nigeria en 1977. Elle est originaire d'Abba dans l'état d'Anambra, mais a grandi dans la ville universitaire de Nsukka, où elle a fait sa scolarité. Ses nouvelles ont été publiées dans de nombreuses revues littéraires, notamment dans Granta. Elle a remporté le Commonwealth Writers' Prize et le Hurston/Wright Legacy Award avec son premier roman, L'Hibiscus Pourpre. L'Autre Moitié du Soleil (editions Gallimard 2008) a reçu L'Orange Prize. Chimamanda Ngozi Adichie partage son temps entre le Nigeria et les Etats-Unis.

    Mon résumé

    Cellule Un : Nnamabia, jeune nigérian, petit délinquant, fils d'un professeur d'université commet quelques petits délits mineurs sur le campus de l'université où il réside avec sa famille. "...Par un lundi humide, quatre membres de secte embusqués à l'entrée du campus ont agressé une professeure en Mercedes rouge. Ils lui ont mis un pistolet sur la tempe, l'ont jetée hors de sa voiture, ont roulé jusqu'à la Faculté d'ingénieur où ils ont abattu trois étudiants qui sortaient de leurs amphis..." C'est le début du cauchemar pour Nnamabia et sa famille, sa mauvaise réputation le rattrape.  

    Imitation : Nkem est l'épouse "d'un homme bien", Obiora membre de la liste des "Cinquante Hommes d'Affaires Nigérians Qui comptent" et qui par voie de conséquence par "leur mariage l'avait fait entrer dans un club très convoité, le club des Riches Nigérians Qui Envoient Leurs Épouses Accoucher en Amérique". Le couple a loué, puis acheté leur résidence de Cherrywood Lane, charmante banlieue de Philadelphie. "Cela plaisait à Nkem d'être entrée dans un club de plus, le club des Riches Nigérians Propriétaires D'une Maison en Amérique."  Nkem est une maman heureuse de deux enfants Adanna et Okey, tous deux scolarisés dans de bonnes écoles de Philadelphie. Le couple possède deux foyers, un au Nigeria et un en Amérique, c'est l'usage pour les membres du club des Cinquante Hommes d'Affaires Nigérians Qui Comptent. La vie est paisible et sans contrainte pour Nkem, cependant elle n'est plus aussi heureuse.

    Une expérience intime : Chika et sa sœur Nnedi, toutes deux jeunes chrétiennes, étudiantes à l'université de Lagos sont en vacances chez leur "tantie". Elles sont sur le marché de Kano au moment où surviennent des émeutes. Dispersées et séparées par la violence des émeutes, Chika se réfugie en compagnie d'une étrangère dans une petite échoppe désaffectée. Dans ce lieu sordide, un huis clos s'instaure.

    Fantômes : "Aujourd'hui, j'ai vu Ikenna Okoro, un homme que je croyais mort depuis longtemps. Peut-être aurais-je dû me pencher, ramasser une poignée de sable et la lui lancer, comme on fait chez nous pur s'assurer qu'on a pas affaire à un fantôme..." Ainsi débute cette nouvelle. Ces deux hommes tous deux professeurs d'université, ont été séparés " le 6 juillet 1967, le jour où nous avions évacué Nsukka en toute hâte, sous le soleil qui flamboyait d'un rouge étrange dans le ciel, dans le boum boum boum tout proche des obus des soldats fédéraux qui progressaient..."

    Lundi de la semaine dernier : Kamara, diminutif de Kamarachizuoroanyi qui signifie " Puisse la grâce de Dieu nous suffire" est une jeune baby sitter nigériane vivant à Philadelphie. Josh est le fils de Neil et Tracy, lui avocat, elle artiste. Josh est métis, " Métis, appelait-on les enfants comme lui au Nigeria. Kamara avait toujours été choquée par le prestige des métis. Mais en Amérique, métis était un mot négatif. Kamara l'avait appris quand elle avait téléphoné pour l'offre de baby-sitting. Neil est inquiet pour son fils, il n'y a pas d'autres enfants de race mixte dans son école. Kamara apprend à connaître cette famille américaine et son étonnement s'accroît lorsque elle rencontre Tracy, isolée au sous-sol, en période de créativité artistique.

    Jumping Monkey Hill : Jumping Monkey Hill est une résidence de vacances près du Cap. Ujunwa et sept autres personnes sont invités par Edward Campbell à Jumping Monkey Hill, une résidence de vacances. Durant les deux semaines de séjour, les participants doivent  participer à l'Atelier des Écrivains Africains, écrire une nouvelle la première semaine en vue d'une éventuelle publication dans L'Oratory et étudier le travail de chacun des participants la deuxième semaine. Ujunwa se met au travail, entre fiction et réalité sa nouvelle conquerra-t-elle le groupe?

    Autour de ton cou : Akunna quitte Lagos avec le précieux sésame gagné à la loterie des cartes vertes. Elle s'installe dans le Maine puis dans le Connecticut, le pays qu'elle découvre n'a rien avoir avec ce qu'elle imaginait.
    L'ambassade américaine : Lagos, une femme fait la queue devant l'ambassade américaine, elle est quarante huitième. Les cinquante premières personnes sont invitées à entrer dans le bâtiment pour y remplir leur demande de visa. La femme s'approche du guichet derrière lequel une employée recueille des informations sur son statut, la presse de questions. L'avant vieille son enfant est tombé, tué par un homme à la solde de Bachara.

    Le tremblement : histoire d'amitié sur le campus de Princetown entre elle, Ukamaka et lui, Chinedu. Ils sont tous deux nigérians. L'esprit religieux les réunit, elle catholique, lui pentecôtiste.

    Les marieuses : Chinaza a un mari tout neuf. C'est un mariage arrangé. Elle vit à Lagos, il est interne en médecine à New-York. Le mari tout neuf s'est aussi arrangé pour avoir une nouvelle vie à l'américaine. Chinaza est-elle prête à perdre son identité pour vivre le rêve américain ?

    Demain est trop loin : Une petite américaine passe les vacances d'été au Nigeria, chez sa grand-mère paternelle en compagnie de son frère Nonso et son cousin Dozi. Les jeux d'enfants sont parfois cruels.  Adulte, lors du décès de Grandmama, la jeune femme revient sur les lieux de ses vacances et se souvient de son dernier jeu d'enfant.

    L'historienne obstinée : Nwamgba est la mère d'un seul enfant Anikwenwa baptisé Mikael par le Père de la mission catholique. Le fusil du Blanc est plus puissant que la pétoire de son mari défunt. Elle envoie son fils à l'école des blancs où il adopte leurs coutumes. Nwamgba sait maintenant que son fils habite un espace mental qui lui est étranger.

    Mon avis
    Si je suis aussi bavarde c'est évidement que j'ai beaucoup aimé ce recueil, les espoirs de ces jeunes candidats à la migration, entre rêves et (dés)illusions.


    Dernière édition par Jo19lyne le Dim 29 Mar 2015 - 15:26, édité 1 fois

    Pinky
    M
    M

    Re: ADICHIE NGOZI Achimamanda

    Message  Pinky le Jeu 26 Mar 2015 - 12:18

    merci Jo19lyne pour cette belle présentation

      La date/heure actuelle est Ven 2 Déc 2016 - 22:51