Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    TRUC, Olivier

    Partagez

    Nina
    ML
    ML

    TRUC, Olivier

    Message  Nina le Lun 18 Mai 2015 - 22:09


    Le détroit du loup.
    Edition Métaillié - 416 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Le printemps dans le Grand Nord, une lumière qui obsède, une ombre qui ne vous lâche plus. À Hammerfest, petite ville de l’extrême nord de la Laponie, au bord de la mer de Barents, le futur Dubai de l’Arctique, tout serait parfait s’il n’y avait pas quelques éleveurs de rennes et la transhumance… Là, autour du détroit du Loup, des drames se nouent. Alors que des rennes traversent le détroit à la nage, un incident coûte la vie à un jeune éleveur. Peu après, le maire de Hammerfest est retrouvé mort près d’un rocher sacré. Et les morts étranges se succèdent.
    En ville les héros sont les plongeurs de l’industrie pétrolière, trompe-la-mort et flambeurs, en particulier le jeune Nils Sormi, d’origine sami.
    Klemet et Nina mènent l’enquête pour la police des rennes. Mais pour Nina une autre quête se joue, plus intime, plus dramatique. Elle l’entraîne à la recherche de ce père disparu dans son enfance. Une histoire sombre va émerger, dévoilant les contours d’une vengeance tissée au nom d’un code d’honneur implacable.

    Mon avis :

    Ce second volume met en scène les mêmes personnages que pour Le dernier Lapon, à savoir Klemet et mon homonyme, Nina (nous partageons également le même diminutif). Les rennes traversent le détroit du loup, et là, c’est l’affolement. Difficile de voir ce qui s’y passe, Eric, un jeune éleveur, tente de limiter la catastrophe qui est en train de se jouer, et meurt noyer. C’est Nils Sormi, brillant plongeur, orgueil de sa compagnie, qui est chargé de repêcher le corps : personne ne l’avait prévenu que c’était celui de son ami d’enfance.
    Simple accident, imprudence, ou quelque chose de plus ténébreux se cache derrière cette mort ? L’élevage traditionnel des rennes ne plaît pas à tout le monde, les « excursions » des rennes en ville font désordre, c’est du moins l’opinion du maire, très investi dans le domaine pétrolier depuis fort longtemps. Lorsqu’à son tour, il meurt, et pas de mort naturelle, non loin du détroit du loup, ce n’est pas que cela fait « désordre », c’est que Klémet et Nina ont tendance à associer les deux événements, et à chercher quel mystère se cache derrière tout cela.
    Je vous dirai volontiers que l’intrigue est bien construite, pour une simple et bonne raison : on ne sent pas du tout la construction de l’intrigue, on suit le parcours des personnages, le point de vue change d’un chapitre à l’autre mais ce n’est jamais gênant. On revient, parfois, dans le passé, jamais de façon pesante, parce que des personnages se souviennent (comme Nils) de son enfance, parce que la clef de ce qui se passe aujourd’hui est à chercher des décennies en arrière, tout comme Nina recherche son père, qu’elle a perdu de vue depuis que sa mère a tout fait pour l’empêcher d’avoir des contacts avec ses enfants. La richesse du Détroit du loup est de nous parler de nombreux sujets, de nous faire découvrir le passé de la Norvège sans aucune pesanteur, même si les thèmes abordés sont très lourds.
    Le détroit du loup est-il un livre réussi ? Oui, sans aucune hésitation.

    Pinky
    M
    M

    Re: TRUC, Olivier

    Message  Pinky le Mar 19 Mai 2015 - 8:55

    merci Nina pour cette présentation. J'aime le grand nord et la culture des peuples s'y référant. je me le note. Tu parles de second volume, c'est la suite ou bien c'est le second livre de l'auteur qui se déroule dans la même région ?

    Nina
    ML
    ML

    Re: TRUC, Olivier

    Message  Nina le Mar 19 Mai 2015 - 9:08

    Merci Pinky pour ta visite.
    Olivier Truc a pour l'instant écrit deux romans, celui-ci et Le dernier Lapon. Les deux enquêteurs sont les mêmes, et bien qu'ils parlent de leur enquête précédente, ce n'est pas à proprement parlé une suite.

    Pinky
    M
    M

    Re: TRUC, Olivier

    Message  Pinky le Mer 20 Mai 2015 - 8:41

    OK NIna

    Nina
    ML
    ML

    Re: TRUC, Olivier

    Message  Nina le Sam 31 Oct 2015 - 19:23

    Le dernier lapon.
    Edition Point - 674 pages.

    Présentation de l’éditeur :

    Kautokeino, Laponie centrale, 10 janvier. Nuit polaire, froid glacial. Demain le soleil, disparu depuis 40 jours, va renaître. Demain entre 11h14 et 11h41, Klemet va redevenir un homme, avec une ombre. Demain le centre culturel va exposer un tambour de chaman légué par un compagnon de Paul-Émile Victor.
    Mais dans la nuit, le tambour est volé. Les soupçons iront des fondamentalistes protestants aux indépendantistes sami. La mort d’un éleveur de rennes n’arrange rien à l’affaire. La Laponie, si tranquille en apparence, va se révéler terre de conflits, de colères et de mystères. Klemet, le Lapon, et sa jeune coéquipière Nina, enquêteurs de la police des rennes, se lancent dans une enquête déroutante.

    Mon avis :

    Comme souvent, j’ai commencé par le tome 2, Le détroit du loup. Un bon roman ne pâtit jamais de son ordre de lecture, ni d’être lu entre d’autres très bonnes lectures. C’est le cas pour Le dernier lapon, que je ne pense pas (loin de là), être la première à recommander.
    Klemet est un vieux routier de la police des rennes, Nina, une toute jeune policière fraîchement nommée. Ils n’ont pas la même vision de leur pays. Nina est du sud, elle a grandi au bord de la mer, auprès d’une mère pratiquant la forme de protestantisme la plus stricte qui soit. Klemet est le petit-fils qu’un sami qui a dû abandonner l’élevage, et s’est ainsi trouvé déclassée.Autant dire qu’il sait beaucoup de choses sur le milieu des éleveurs de rennes, il sait leurs souffrances, leurs sacrifices. Il a même été en pension avec Aslak, le plus proche des traditions de tous les éleveurs. Il se souvient très bien de ce que sa génération a dû endurer, intégrée de force et forcée de renier sa culture. La génération précédente n’était pas mieux loti, et ce n’en est pas rassurant du tout. Il suffit de voir la destinée de Berit, soumise à ses employeurs, à l’église, et malmenée de la pire des manières. Elle a beau être proche de la soixantaine, elle a parfois la candeur d’une enfant, ce qui la sauve, finalement, de plus de blessures encore que toutes celles qu’elle endure déjà.
    En lisant ce roman, j’ai pensé au duo Emmet/Anna de Kirk Mitchell, ce qui pour moi est un compliment. Nous assistons ici à la naissance du lien entre les deux enquêteurs, qui ne se fait pas vraiment dans la douceur – Nina sait très bien ce qu’elle ne veut pas.L’enquête est très bien construite. Des fausses pistes ? Bien sûr qu’il y en a, d’autant plus que certains ont tout intérêt à trouver un coupable très vite, même si ce n’est pas le bon.Les intérêts d’abord : la justice est remise à une date ultérieure. Ce fut trop souvent le cas.
    Encore un roman à lire, tout simplement.

    Pinky
    M
    M

    Re: TRUC, Olivier

    Message  Pinky le Dim 1 Nov 2015 - 11:24

    merci Nina pour cette présentation

    Nina
    ML
    ML

    Re: TRUC, Olivier

    Message  Nina le Dim 1 Nov 2015 - 11:49

    Merci Pinky pour ta visite.

    Contenu sponsorisé

    Re: TRUC, Olivier

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:25


      La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 11:25